ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Librax® Dragées:MEDA Pharmaceuticals Switzerland GmbH
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour 

Interactions

Interactions avec le chlordiazépoxide
La prudence est de rigueur lorsque Librax est utilisé en association avec des médicaments agissant sur le système nerveux central (p.ex. neuroleptiques, calmants, hypnotiques, analgésiques, antitussifs, antihistaminiques à effet sédatif, antihypertenseurs d'action centrale, antiépileptiques, opiacés ou baclofène), étant donné que l'effet dépresseur sur le système nerveux central peut être renforcé.
L'utilisation concomitante de médicaments sédatifs – par exemple benzodiazépines ou médicaments apparentés tels que Librax – avec des opioïdes cause un effet dépresseur supplémentaire sur le SNC et accroît ainsi le risque de sédation, de dépression respiratoire, de coma et de décès. Le dosage et la durée de la co-administration doivent être limités (voir «Mises en garde et précautions»).
De plus, la prise concomitante d'opioïdes (analgésiques à effet narcotique) peut renforcer l'effet euphorisant et causer ainsi le développement accéléré d'une dépendance psychologique.
Les myorelaxants peuvent potentialiser l'effet du chlordiazépoxide.
La résorption d'autres médicaments peut être ralentie par l'effet sur l'appareil gastro-intestinal.
Barbituriques, dérivés de la morphine
L'administration concomitante d'un barbiturique ou d'un dérivé de la morphine entraîne un risque accru de dépression respiratoire. Dans le cas d'un surdosage, celle-ci peut conduire au décès.
Buprénorphine
L'administration concomitante de buprénorphine entraîne également un risque accru de dépression respiratoire éventuellement mortelle. Le rapport avantages-risques d'une telle association doit être évalué soigneusement. Informez le patient de la nécessité de respecter scrupuleusement la dose prescrite.
Médicaments inhibant les enzymes hépatiques
Le chlordiazépoxide est hydroxylé par l'isoenzyme CYP450 3A4. Bien qu'il n'existe aucune étude spécifique d'interaction, la prudence est recommandée en cas d'association à des médicaments inhibant cette isoenzyme ou qui sont métabolisés par celle-ci (antibiotiques macrolides, antimycosiques de type azole, antagonistes du calcium, inhibiteurs de la protéase, alcaloïdes dérivés de l'ergot de seigle, antidépresseurs).
Le métabolisme du chlordiazépoxide peut être inhibé par le kétoconazole, la cimétidine ou le disulfirame.
L'administration concomitante de cimétidine entraîne un risque accru de somnolence. Les patients doivent être avertis du risque accru lors de la conduite d'un véhicule ou de l'utilisation de machines.
Interactions avec le bromure de clidinium
En cas d'association de Librax avec des substances anticholinergiques (apparentées à l'atropine), comme par exemple l'amantadine, certains antihistaminiques (antagonistes H1), le butyrophénone, la phénothiazine, les antidépresseurs tricycliques et tétracycliques, les antiparkinsoniens, les antiarythmisants (quinidine, disopyramide) la pirenzépine, les spasmolytiques anticholinergiques ou les traitements de l'asthme, l'effet anticholinergiques du clidinium est majoré. Il existe donc un risque accru d'effets indésirables tels que rétention urinaire, progression d'un glaucome, constipation, sécheresse buccale, etc.
Il faut renoncer à la consommation d'alcool pendant la durée du traitement au Librax car la réaction individuelle détaillée est imprévisible.

2020 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home