ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Fluanxol® Comprimés pelliculés/Fluanxol® Depot:Lundbeck (Schweiz) AG
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour 

Pharmacocinétique

Absorption
Fluanxol comprimés pelliculés:
L'absorption du flupentixol s'effectue relativement lentement. Les pics sériques du (Z)-flupentixol peuvent s'observer 4-5 heures (intervalle 1-8 heures) après une administration orale. La biodisponibilité après une administration perorale est de 40.4 (±17.4)% (intervalle 24-71%).
Les concentrations sériques augmentent linéairement avec la dose administrée. Chez la plupart des patients, les concentrations à l'état stationnaire du (Z)-flupentixol sont atteintes en l'espace de 7-10 jours. A l'état stationnaire, une dose quotidienne de 5 mg de Fluanxol correspond à un taux sérique (Cmin) de (Z)-flupentixol d'environ 1.7 ng/ml (3.9 nM). Lors de tableaux cliniques bénins, les concentrations plasmatiques indicatives du (Z)-flupentixol (oral et Depot) varient entre 0.9-3.5 ng/ml (2-8 nmol/l).
Fluanxol Depot:
Par l'estérification avec de l'acide décanoïque, le (Z)-flupentixol est transformé en décanoate de (Z)-flupentixol, une substance plus lipophile. Dissoute dans de l'huile et administrée par injection intramusculaire, cette substance diffuse lentement dans les fluides corporels environnants, où elle est hydrolysée par des enzymes pour former le composant actif (Z)-flupentixol.
Les pics sériques du (Z)-flupentixol s'observent vers la fin de la première semaine après l'injection. La fluctuation maximum / minimum moyenne de la concentration sérique est faible. Elle s'est élevée à 1.7 pour un intervalle de 2 semaines et à 2.6 pour 4 semaines. Avec une demi-vie estimée à 3 semaines environ (conditionnée par la libération du principe actif à partir du Depot), l'état stationnaire s'instaure après environ 3 mois. A l'état stationnaire, une dose de 40 mg de Fluanxol Depot toutes les 2 semaines correspond à un taux sérique (Cmin) d'environ 2.6 ng/ml (6 nmol/l).
Les concentrations plasmatiques du (Z)-flupentixol à l'état stationnaire mesurées avant l'injection du Depot se sont montrées dose-dépendantes. En cas de tableaux cliniques bénins, les valeurs indicatives des concentrations plasmatiques du (Z)-flupentixol (oral et Depot) se situent entre 0.9-3.5 ng/ml (2-8 nmol/l).
Distribution
Fluanxol, Fluanxol Depot
Le volume de distribution théorique se situe autour de 14.1 l/kg (intervalle 12.5-17.2 l/kg). Le taux de liaison aux protéines plasmatiques est d'environ 99%.
De faibles quantités de flupentixol franchissent la barrière placentaire. Une certaine quantité de flupentixol est aussi éliminée par le lait maternel. Le rapport entre les concentrations dans le lait et le sérum est d'environ 1:3.
Métabolisme
Fluanxol, Fluanxol Depot
Le flupentixol est métabolisé de trois façons: par sulfoxydation, par déalkylation de la chaîne latérale azotée et par conjugaison à l'acide glucuronique. Les métabolites sont pharmacologiquement inactifs.
Elimination
Fluanxol, Fluanxol Depot
Le flupentixol s'élimine principalement par les fèces et dans une moindre mesure par l'urine, dans un rapport d'environ 4:1.
La demi-vie biologique est de 34.7 (±9.5) heures (intervalle 15.4-50.2 heures). La clairance systémique est de 0.29 (±0.13) l/min (intervalle 0.15-0.51 l/min).
Cinétique pour certains groupes de patients
Patients âgés
Aucune étude pharmacocinétique n'a été menée chez des patients âgés. En ce qui concerne le zuclopenthixol, un médicament apparenté de la classe des thioxanthènes, les paramètres pharmacocinétiques sont largement indépendants de l'âge du patient.
L'influence des troubles des fonctions hépatiques et rénales n'a pas été étudiée. En se basant sur les caractéristiques de l'élimination, on peut supposer que les troubles rénaux n'exercent pas d'influence notable. Par contre, des troubles hépatiques graves doivent faire prévoir une élimination ralentie; des contrôles des concentrations plasmatiques peuvent éventuellement s'avérer nécessaires.

2019 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home