ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Physiotens® mite 0,2/Physiotens® 0,3/Physiotens® forte 0,4:Mylan Pharma GmbH
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour 

Surdosage

Après la prise accidentelle de moxonidine par deux enfants en bas âge (2 et 3 ans), on a observé de la fatigue, un coma, de l'hypotension et/ou un myosis. Un lavage gastrique, une perfusion de glucose et du repos ont conduit à un rétablissement total en l'espace de 24 heures.
Chez des adultes, des doses journalières orales allant jusqu'à 2,0 mg, administrées dans des cas isolés, ont été tolérées sans effets indésirables graves. La tolazoline peut diminuer ou supprimer l'effet de Physiotens, en fonction de la dose administrée.
Toxicité générale
Quelques cas de surdosage ont été rapportés, une prise de 19,6 mg de moxonidine n'a pas eu de répercussions sévères. Les signes et symptômes rapportés lors de surdosage comportent les phénomènes suivants: céphalées, sédation, somnolence, baisse de tension, vertiges, asthénie, bradycardie, sécheresse buccale, vomissements, fatigue et troubles gastriques. En cas de surdosage grave, une surveillance étroite est recommandée, surtout en ce qui concernant les troubles de la conscience et la détresse respiratoire.

2020 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home