ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Bactiflox 250/500/750, Lactab:Acino Pharma AG
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour 

Pharmacocinétique

Chez l’adulte, à l’état d’équilibre, les pics sériques mesurés se sont élevés à 2,97 µg/ml après une administration orale de 500 mg de ciprofloxacine toutes les 12 heures et à 4,56 µg/ml après une application intraveineuse de 400 mg toutes les 12 heures. Dans les deux cas, à l’état d’équilibre, les concentrations minimales (trough) ont été déterminées 12 heures après la dernière application et se sont élevées en moyenne à 0,2 µg/ml.
Chez 10 enfants âgés de 6 à 16 ans, après deux perfusions de 10 mg/kg pendant 30 minutes, espacées l’une de l’autre de 12 heures, les pics de concentrations sériques se sont élevés à 8,3 µg/ml et les concentrations minimales (trough) ont varié entre 0,09 et 0,26 µg/ml. Les enfants ont ensuite pris la ciprofloxacine à une dose de 15 mg/kg. Après la première prise orale, des pics moyens de 3,6 µg/ml ont été mesurés. On ne dispose que de données limitées sur la sécurité à long terme après l’administration de ciprofloxacine, notamment en ce qui concerne les effets sur le tissu cartilagineux et/ou le tissu avoisinant, voir également rubrique «Mises en garde et précautions».
Absorption
Après administration orale, la ciprofloxacine est résorbée rapidement et pratiquement en totalité. Sa biodisponibilité orale est de 70–80% du fait de l’effet de premier passage. Les concentrations sanguines maximales sont déjà atteintes 60 à 120 min. après une prise orale. Des prises uniques de 100 à 750 mg donnent des concentrations sériques maximales comprises entre 0,56 et 3,7 mg/l. Les concentrations sériques maximales (Cmax) et l’aire sous la courbe concentration sérique/temps (AUC) augmentent avec une dose croissante.
Il est possible que l’ingestion concomitante de lait et de produits laitiers diminue de 30–36% la biodisponibilité de la ciprofloxacine.
Distribution
Les concentrations de ciprofloxacine réalisées aux lieux d’infection, c.-à-d. dans les liquides et les tissus de l’organisme, sont plusieurs fois supérieures à celles existant dans le sérum. Le volume de distribution de la ciprofloxacine est de 2–3 l/kg à l’état d’équilibre. Comme la liaison aux protéines de la ciprofloxacine est faible (20–30%) et que la substance se trouve dans le plasma sous forme non ionisée essentiellement, pratiquement la totalité de la dose administrée peut diffuser librement dans l’espace extravasculaire. C’est comme cela que les concentrations dans certaines sérosités ou certains tissus peuvent être nettement supérieures aux concentrations sériques correspondantes.
Seules des concentrations minimes de ciprofloxacine se retrouvent dans le liquide céphalo-rachidien, le pic de concentration y étant de 6–10% du pic sérique.
Après administration IV ou orale, les concentrations de ciprofloxacine dans la bile sont plusieurs fois supérieures à ses concentrations sériques. Même dans le tissu et le liquide prostatiques, la concentration de ciprofloxacine après administration orale est supérieure à la concentration sérique.
Métabolisme/Élimination
La demi-vie sérique moyenne est d’environ 4 heures.
La fraction d’élimination rénale après une dose orale unique est de l’ordre de 56%. Après une perfusion intraveineuse, 71% de la dose administrée sont éliminés avec l’urine et 17,8% avec les fèces. L’excrétion non rénale de la ciprofloxacine se fait principalement par sécrétion transintestinale active et par métabolisation. Environ 10 à 20% d’une dose unique (orale ou parentérale) sont éliminés sous forme de métabolites. Les quantités retrouvées de chaque métabolite sont détaillées ci-dessous.

Élimination (en % de la dose de ciprofloxacine)

Administration orale

Administration IV

Substance

Urine

Fèces

Urine

Fèces

Ciprofloxacine

44,7

25,0

61,5

15,2

Déséthylèneciprofloxacine

1,4

0,5

1,3

0,5

Sulfociprofloxacine

3,7

5,9

2,6

1,3

Oxociprofloxacine

6,2

1,1

5,6

0,8

Somme

56,0

32,5

71,0

17,8

Un quatrième produit de dégradation (formylciprofloxacine) a été retrouvé à moins de 0,1% dans seulement quelques échantillons.
Trois des quatre métabolites de la ciprofloxacine montrent une activité antibactérienne comparable ou inférieure à celle de l’acide nalidixique. Le métabolite quantitativement le plus faible (formylciprofloxacine) est en même temps le plus actif, et son activité correspond dans une large mesure à celle de la norfloxacine.
Plus de 90% de l’élimination rénale s’effectue dans les premières 24 heures. Une comparaison des paramètres pharmacocinétiques d’une administration intraveineuse sur deux et trois mois n’a fait ressortir aucun indice en faveur d’une accumulation de la ciprofloxacine ni de ses métabolites.
Cinétique pour certains groupes de patients
Patients âgés
Chez les patients âgés, la demivie d’élimination peut être prolongée: il convient donc de vérifier chez eux la clairance de la créatinine.
Cinétique en cas dinsuffisance rénale
-Adultes
En cas d’insuffisance rénale (à partir d’une clairance de la créatinine <20 ml/min.), la dose doit être divisée par deux ou l’intervalle posologique multiplié par deux.
-Enfants
Les patients pédiatriques présentant une insuffisance rénale avec une clairance de la créatinine de moins de 50 ml/min. ont été exclus de l’étude menée avec des enfants souffrant d’une infection urinaire compliquée et d’une pyélonéphrite. Il n’existe aucune donnée relative à un ajustement posologique chez les enfants présentant une insuffisance rénale modérée à sévère.
Cinétique en cas dinsuffisance hépatique
Compte tenu du faible taux de métabolisation de la ciprofloxacine, une cumulation est improbable chez les patients insuffisants hépatiques.
Cinétique chez les enfants
Les données relatives à la pharmacocinétique chez les patients pédiatriques sont limitées. Dans une étude menée avec des enfants atteints de fibrose kystique (âgés de plus d’un an), la Cmax et l’AUC se sont avérées indépendantes de l’âge. La clairance était plus élevée que chez les adultes (sans fibrose kystique) et la dose utilisée dans l’étude était nettement plus élevée (calculée sur la base de mg/kg) que celle administrée aux adultes. Lors de doses répétées (10 mg/kg 3 fois par jour), aucune augmentation significative des paramètres Cmax et AUC n’a été constatée. Au terme d’une perfusion intraveineuse de 10 mg/kg sur 1 heure chez 10 enfants âgés de moins d’un an présentant une septicémie grave, la Cmax était de 6,1 mg/l (fourchette 4,6–8,3 mg/l) par rapport à une Cmax de 7,2 mg/l chez les enfants de 1–5 ans (fourchette 4,7–11,8 mg/l). Dans les différents groupes d’âge, les AUC étaient de 17,4 mg*h/l (fourchette 11,8–32,0 mg*h/l) et de 16,5 mg*h/l (fourchette 11,0–23,8 mg*h/l). Ces taux se situent dans la fourchette déterminée chez les adultes traités par des doses thérapeutiques correspondantes. Sur la base des analyses pharmacocinétiques de la population de patients pédiatriques présentant diverses infections, une demi-vie d’env. 4–5 heures a été calculée, et la biodisponibilité de la suspension administrée par voie orale est d’env. 50 à 80%.

2020 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home