ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Inegy®:MSD Merck Sharp & Dohme AG
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour 

Données précliniques

Au cours d'études sur l'administration simultanée d’ézétimibe et de simvastatine, les effets toxiques observés étaient pour l’essentiel ceux typiques du traitement par les statines. Certains effets toxiques étaient plus marqués que ceux observés lors d'une monothérapie par les statines. Cette différence est attribuée à des interactions pharmacocinétiques et/ou pharmacodynamiques lors du traitement combiné. Des interactions de ce genre ne sont pas apparues au cours d'études cliniques.
Des myopathies sont apparues chez les rats uniquement lors d'une exposition à des doses de plusieurs fois supérieures aux doses thérapeutiques préconisées chez l'homme (environ 20 fois la concentration AUC pour la simvastatine et 1800 fois la concentration AUC pour le métabolite actif). Aucun indice laissant supposer une éventuelle influence de l'administration simultanée d'ézétimibe sur le potentiel myotoxique de la simvastatine n'a été constaté.
L’administration simultanée d’ézétimibe et de simvastatine n’était pas tératogène chez les rats. Chez des lapines gravides, un faible nombre de malformations squelettiques (sternèbres fusionnées, vertèbres soudées au niveau caudal, diminution du nombre de vertèbres caudales) a été observé. Ces lapines ont été traitées à l’ézétimibe (1000 mg/kg; ≥146 fois l’exposition humaine thérapeutique avec 10 mg/jour, sur la base de l’AUC0-24 h pour l’ézétimibe total) et à la simvastatine (5 mg/kg et 10 mg/kg).
Dans une série d'essais in vivo et in vitro, l'ézétimibe seul ou en association avec la simvastatine n'a pas montré de potentiel génotoxique.
Ézétimibe
L'ézétimibe a été bien toléré par les souris, les rats et les chiens. Au cours d'études à long terme, aucune toxicité spécifique d'un organe n'a été trouvée. L'ézétimibe n'a montré aucun potentiel tératogène, génotoxique ou cancérigène dans une série d'études menées in vivo et in vitro.
Simvastatine
Lors d'études conventionnelles d'expérimentation animale concernant la pharmacodynamie, la toxicologie lors de doses multiples, la génotoxicité et la cancérogénicité, aucun risque supplémentaire n’a été observé pour les patients, à l'exception de ceux attendus au vu des mécanismes pharmacologiques. Sous les doses maximales tolérées chez le rat et le lapin, la simvastatine n'a pas provoqué de malformation fœtale et n'a eu aucun effet sur la fertilité, la reproduction ou le développement néonatal.

2020 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home