ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Inegy®:MSD Merck Sharp & Dohme AG
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour 

Grossesse, allaitement

Grossesse:
Inegy est contre-indiqué au cours de la grossesse. C'est pourquoi Inegy ne doit pas être pris par des femmes enceintes, qui planifient une grossesse ou qui pensent être enceintes. Le traitement à Inegy doit être interrompu jusqu'à la fin de la grossesse ou jusqu’à ce que l’éventualité d’une grossesse ait été exclue (voir «Contre-indications»).
L’utilisation simultanée d’ézétimibe et de simvastatine dans le cadre d’études sur le développement embryonnaire/fœtal chez des rates gravides n’a pas montré d’effets tératogènes. Chez des lapines gravides, un faible nombre de malformations squelettiques a été observé (voir «Données précliniques»).
Il existe quelques rares rapports faisant état d'anomalies congénitales apparues après une exposition intra-utérine à des inhibiteurs de la HMG-CoA-réductase. Une analyse des expériences réalisées jusqu'ici avec près de 200 femmes ayant pris la simvastatine ou un inhibiteur de la HMG-CoA-réductase de structure apparentée au cours du premier trimestre de la grossesse n’a pas montré, par rapport à la population générale, d'augmentation du risque d'anomalies congénitales.
Allaitement:
Inegy est contre-indiqué en période d’allaitement. Des études chez des rates ont montré que l’ézétimibe passe dans le lait maternel. On ignore si les principes actifs d’Inegy passent dans le lait maternel chez la femme. Par conséquent, les femmes qui allaitent ne doivent pas prendre Inegy (voir «Contre-indications»).

2020 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home