ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Amoxicilline Sandoz®, comprimés pelliculés/granulés pour suspension buvable:Sandoz Pharmaceuticals AG
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour 

Propriétés/Effets

Code ATC
J01CA04
Mécanisme d'action
L'amoxicilline est une aminopénicilline semi-synthétique de la famille des antibiotiques β-lactames, agissant sur la synthèse de la paroi bactérienne. Son action repose sur une inhibition de la synthèse bactérienne des parois cellulaires relevant d'un blocage des transpeptidases. A une dose suffisante, elle déploie une action bactéricide. L'amoxicilline est stable en milieu acide, mais est sensible aux pénicillinases (β-lactamases).
Pharmacodynamique
Sensibilité in vitro des agents pathogènes
Dans la liste ci-dessous, les germes sont classés selon leur sensibilité in vitro à l'amoxicilline.
* L'efficacité clinique sur l'amoxicilline a été démontrée dans des études cliniques.
** Tous les staphylocoques résistants à la méthicilline sont résistants à l'amoxicilline.
Germes habituellement sensibles:
Aérobies à Gram positif:
·Bacillus anthracis
·Enterococcus faecalis*
·Streptococcus pyogenes
·Streptococcus spp. (autres streptocoques β-hémolytiques)*
·Listeria monocytogenes
Aérobies à Gram négatif:
·Bordetella pertussis
Autres:
·Leptospira icterohaemorrhagiae
·Treponema pallidum
Germes pour lesquels une résistance acquise peut s'avérer problématique:
Aérobies à Gram négatif:
·Escherichia coli*
·Haemophilus influenzae*
·Helicobacter pylori*
·Proteus mirabilis*
·Salmonella spp.
·Shigella spp.
·Neisseria gonorrhoeae*
·Pasteurella spp.
·Vibrio cholerae dans certaines études, plus de 80% de souches résistantes ont été décrites
Aérobies à Gram positif:
·Staphylocoques à coagulase négative* (sensibles à la méthicilline), (les isolats producteurs de pénicillinase sont résistants. Ils représentent la plupart des souches en Europe)
·Staphylococcus aureus** (sensibles à la méthicilline), (les isolats producteurs de pénicillinase sont résistants. Ils représentent la plupart des souches en Europe).
·Corynebacterium spp.*
·Streptococcus pneumoniae*
·Groupe des streptocoques viridans*
·Enterococcus faecium (dans certaines études, plus de 80% de souches résistantes ont été décrites).
Anaérobies à Gram positif:
·Clostridium spp.
Anaérobies à Gram négatif:
·Fusobacterium spp.
Autres:
·Borrelia burgdorferi
Germes présentant une résistance intrinsèque:
Aérobies à Gram négatif:
·Acinetobacter spp.
·Enterobacter spp.
·Klebsiella spp.
·Pseudomonas spp.
·Legionella spp.
·Serratia spp.
·Providencia
·Citrobacter
·Morganella morganii
·Proteus penneri
·Proteus vulgaris
·Yersinia
·Stenotrophomonas maltophilia
·Burkholderia cepacia
Anaérobies à Gram négatif:
·Bacteroides spp. (de nombreuses souches de Bacteroides fragilis sont résistantes)
Autres:
·Chlamydia spp.
·Mycoplasma spp.
En cas de sensibilité intermédiaire du germe responsable de l'infection, il est conseillé de procéder à un test de sensibilité permettant d'écarter une résistance éventuelle. La sensibilité à l'amoxicilline au moyen de procédures standardisées, telles que celles recommandées par l'European Committee on Antimicrobial Susceptibility Testing, par la méthode des disques ou des dilutions.

Organisme

Méthode des dilutions Valeur limite de la CMI (mg/L)

Méthode des disques Valeur limite de la zone d'inhibition (mm)

Sensible (≤)

Résistant (>)

Sensible (≥)

Résistant (<)

Enterobacteriaceae

81

8

143

143

Enterococcus spp.3

4

8

103

83

Streptococcus des groupes A, B, C et G

0,254

0,254

184

184

Streptococcus pneumoniae

0,55

25

85

85

Groupe des streptocoques viridans

0,5

2

Note de bas de page11

Note de bas de page11

Haemophilus influenzae

26

26

Note de bas de page12,3

Note de bas de page12,3

Neisseria gonorrhoeae

Note de bas de page7

Note de bas de page7

Pas encore définie, utiliser la méthode des CMI

Neisseria meningitidis

0,125

1

Anaérobies à Gram positif, sauf Clostridium difficile8

4

8

Anaérobies à Gram négatif8

0,5

2

Helicobacter pylori

0,1259

0,1259

Pasteurella multocida

1

1

173

173

Valeurs limites non spécifiques de l'espèce10

2

8

Non pertinent

1 Les Enterobacteriaceae de type sauvage sont classées comme sensibles aux aminopénicillines.
2 La plupart des staphylocoques sont producteurs de pénicillinase et sont donc résistants à l'amoxicilline. À quelques exceptions près, les isolats résistants à la méthicilline sont résistants à toutes les bêta-lactamines.
3 La sensibilité à l'amoxicilline est déduite de celle à l'ampicilline.
4 La sensibilité des streptocoques des groupes A, B, C et G aux pénicillines est déduite de leur sensibilité à la benzylpénicilline.
5 Les valeurs limites pour l'amoxicilline se rapportent uniquement aux isolats «non-méningite». Les isolats totalement sensibles à la benzylpénicilline (CMI ≤0,06 mg/L et/ou sensibles lors de la méthode des disques à l'oxacilline) peuvent être classés comme sensibles à l'amoxicilline. Pour les isolats classés comme ayant une sensibilité intermédiaire à l'ampicilline, il convient d'éviter le traitement oral par l'ampicilline, l'amoxicilline et l'amoxicilline-acide clavulanique.
6 Les valeurs limites se basent sur une administration intraveineuse. Pour l'amoxicilline, les valeurs limites ne s'appliquent qu'aux isolats non producteurs de bêta-lactamase. Les isolats producteurs de bêta-lactamase doivent être déclarés résistants.
7 La recherche de bêta-lactamase doit toujours être réalisée. En cas de résultat positif, une résistance à l'amoxicilline doit être notée. La sensibilité à l'amoxicilline des isolats non producteurs de bêta-lactamase peut être déduite de celle à la benzylpénicilline: sensible ≤0,06, résistant >1.
8 La sensibilité à l'amoxicilline des isolats non producteurs de bêta-lactamase peut être déduite de celle à la benzylpénicilline.
9 Les valeurs limites reposent sur les valeurs des seuils épidémiologiques (epidemiological cut-off value ECOFF) pour distinguer les isolats de type sauvage des souches ayant une sensibilité réduite.
10 Les valeurs limites non spécifiques de l'espèce reposent sur des doses minimales de 0,5 g× 3-4 (1,5-2 g/jour).
11 La benzylpénicilline (1 unité) peut être utilisée pour le test de résistance aux bêta-lactamines. Les isolats s'y avérant sensibles (≥18) peuvent être considérés comme sensibles aux bêta-lactamines. Les isolats s'y avérant non sensibles (<12) doivent être testés quant à leur sensibilité aux différents principes actifs. Pour les isolats sensibles à la benzylpénicilline, la sensibilité peut être déduite de celle à la benzylpénicilline ou à l'ampicilline. Pour les isolats résistants à la benzylpénicilline, la sensibilité peut être déduite de celle à l'ampicilline.
12 La benzylpénicilline (1 unité) permet de rechercher les isolats producteurs de bêta-lactamase et les isolats présentant des mutations des PLP, mais non de faire la différence entre les deux.
Résistance/Développement de la résistance
La prévalence des résistances acquises peut être très élevée pour certaines espèces et varier en fonction de la géographie ou du temps. Il est donc nécessaire de disposer d'informations sur les résistances locales, notamment lors du traitement d'infections sévères.
Une résistance secondaire, relativement rare, se développe lentement sous forme polyvalente par mutation, sélection de lignées bactériennes résistantes et induction de pénicillinases (β-lactamases).
La résistance croisée est totale vis-à-vis de l'ampicilline En ce qui concerne les bacilles gramnégatifs, il existe une résistance croisée partielle avec l'azlocilline, la mezlocilline et certaines céphalosporines.

2020 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home