ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Prezista®:Janssen-Cilag AG
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour 

Effets indésirables

Le profil de sécurité de Prezista, basé sur l'ensemble des données d'études cliniques et sur l'expérience post-marketing, est conforme aux données ci-dessous.
Comme Prezista doit être prescrit en association avec le cobicistat ou le ritonavir, il convient de consulter les informations professionnelles de ces deux substances pour les informations sur les effets indésirables liés au cobicistat ou au ritonavir.
Effets indésirables de Prezista/ritonavir dans des études avec des patients adultes
Effets indésirables de Prezista/ritonavir (800/100 mg 1× par jour) chez des patients adultes non préalablement traités par des antirétroviraux
L'évaluation de l'innocuité repose sur l'ensemble des données de sécurité collectées pendant jusqu'à 192 semaines de traitement provenant de l'étude de phase III ARTEMIS, dans laquelle on a comparé, chez des patients infectés par le VIH non traités préalablement par des antirétroviraux, l'association Prezista/ritonavir 800/100 mg 1 fois par jour avec lopinavir/ritonavir 800/200 mg 1 fois par jour. L'exposition était en tout de 1072,0 années-patients dans le groupe d'étude Prezista/ritonavir et de 1021,4 années-patients dans le groupe lopinavir/ritonavir.
Les effets indésirables signalés sous traitement par Prezista/ritonavir étaient la plupart du temps de nature légère.
Les plus fréquents (≥5%), de degré de gravité modéré à grave (degré 2–4), étaient la diarrhée, les céphalées et les douleurs abdominales.
Les effets indésirables graves (degré 3–4) observés le plus fréquemment (≥1%) étaient des écarts des paramètres de laboratoire par rapport à la norme (tests hépatiques anormaux, élévation du cholestérol total, du LDL-cholestérol, de la lipase et de l'amylase pancréatiques ainsi que de la glycémie). Tous les autres effets indésirables de sévérité de degré 3 et 4 se sont manifestés chez moins de 1% des patients.
2,3% des patients du bras Prezista/ritonavir ont interrompu le traitement à cause des effets indésirables des médicaments.
Dans le tableau suivant sont listées les réactions indésirables dont le degré de gravité était au moins modéré (> degré 2), liés à Prezista/ritonavir 800/100 mg 1 fois par jour dans l'étude ARTEMIS chez les patients infectés par le VIH-1 sans traitement préalable par les antirétroviraux (192 semaines)*.

Classe d'organe
Effet indésirable

Prezista/Ritonavir
1× par jour 800/100 mg
+ TDF/FTC¹

Lopinavir/Ritonavir
800/200 mg par jour
+ TDF/FTC¹

N= 343

N= 346

Affections du système immunitaire

Réaction d'hypersensibilité (au médicament)²

0,6%

1,4%

Syndrome de restauration immunitaire

0,3%

0,3%

Troubles du métabolisme et de la nutrition

Anorexie

1,5%

0,9%

Diabète sucré

0,6%

0,9%

Affections psychiatriques

Rêves anormaux

0,3%

0,3%

Affections du système nerveux

Céphalées

6,7%

5,5%

Affections gastro-intestinales

Douleurs abdominales

5,8%

6,1%

Pancréatite aiguë

0,6%

0,6%

Diarrhée

8,7%

15,9%

Dyspepsie

0,3%

0,3%

Flatulences

0,9%

0,9%

Nausée

4,1%

3,8%

Vomissements

2,0%

3,5%

Affections hépatobiliaires

Hépatite aiguë

0,3%

0,9%

Affections de la peau et du tissu sous-cutané

Angioedème²

0,6%

0%

Lipodystrophie (lipohypertrophie, lipodystrophie et lipatrophie)

0,9%

1,7%

Prurit

1,2%

0,9%

Eruption cutanée

2,9%

4,6%

Syndrome de Stevens Johnson

0,3%

0%

Urticaire²

1,2%

0,6%

Affections musculosquelettiques et du tissu conjonctif

Myalgie

0,6%

1,4%

Ostéonécrose²

0,3%

0%

Troubles généraux et anomalies au site d'administration

Asthénie

0,9%

0%

Abattement

0,9%

2,9%

* Sans valeurs de laboratoire pathologiques signalées comme effet indésirable.
¹ Fumarate de ténofovir disoproxil/emtricitabine.
² Effets indésirables observés lors de la phase post-marketing.
Investigations
Les anomalies de laboratoire de grade 2–4 de l'étude ARTEMIS chez les patients infectés par le VIH-1 sans traitement antirétroviral préalable après 192 semaines sont listées dans le tableau suivant*:

Valeur de laboratoire

Marge normale

Prezista/Ritonavir
1× par jour 800/100 mg
+ TDF/FTC¹

Lopinavir/Ritonavir
800/200 mg par jour
+ TDF/FTC¹

N= 343

N= 346

ALT

Grade 2

>2,5 à ≤5,0× ULN

8,8%

9,4%

Grade 3

>5,0 à ≤10,0× ULN

2,9%

3,5%

Grade 4

>10,0× ULN

0,9%

2,9%

AST

Grade 2

>2,5 à ≤5,0× ULN

7,3%

9,9%

Grade 3

>5,0 à ≤10,0× ULN

4,4%

2,3%

Grade 4

>10,0× ULN

1,2%

2,6%

ALP

Grade 2

>2,5 à ≤5,0× ULN

1,5%

1,5%

Grade 3

>5,0 à ≤10,0× ULN

0%

0,6%

Grade 4

>10,0× ULN

0%

0%

Triglycérides

Grade 2

500–750 mg/dl

2,6%

9,9%

Grade 3

751–1200 mg/dl

1,8%

5,0%

Grade 4

>1200 mg/dl

1,5%

1,2%

Cholestérol total*

Grade 2

240–300 mg/dl

22,9%

27,1%

Grade 3

>300 mg/dl

1,5%

5,5%

Cholestérol LDL*

Grade 2

160–190 mg/dl

14,1%

12,3%

Grade 3

≥191 mg/dl

8,8%

6,1%

Elévation du taux de glucose

Grade 2

126–250 mg/dl

10,8%

9,6%

Grade 3

251–500 mg/dl

1,2%

0,3%

Grade 4

>500 mg/dl

0%

0%

Lipase pancréatique

Grade 2

>1,5 à ≤3,0× ULN

2,6%

1,7%

Grade 3

>3,0 à ≤5,0× ULN

0,6%

1,2%

Grade 4

>5,0× ULN

0%

0,9%

Amylase pancréatique

Grade 2

>1,5 à ≤2,0× ULN

4,7%

2,3%

Grade 3

>2,0 à ≤5,0× ULN

4,7%

4,1%

Grade 4

>5,0× ULN

0%

0,9%

ULN = Valeur normale supérieure.
* Les données pour le grade 4 ne sont pas utilisables dans le domaine de l'échelle de classement du SIDA.
¹ Fumarate de ténofovir disoproxil/emtricitabine.
Effets indésirables sous Prezista/ritonavir (600/100 mg 2× par jour) chez les patients adultes préalablement traités par des antirétroviraux
L'évaluation de l'innocuité repose sur l'ensemble des données sur la tolérance tirées de l'étude de phase III TITAN, dans laquelle on a comparé, chez des patients infectés par le VIH-1 préalablement traités par des antirétroviraux, 600/100 mg 2 fois par jour avec lopinavir/ritonavir 400/100 mg 2 fois par jour. L'exposition était de 462,5 années-patients dans le groupe d'étude Prezista/ritonavir et de 436,1 années-patients dans le groupe lopinavir/ritonavir.
Les effets indésirables signalés sous traitement par Prezista/ritonavir étaient la plupart du temps de nature légère.
Les plus fréquents (≥5%), de degré de gravité modéré à grave (degré 2–4), étaient la diarrhée, l'hypertriglycéridémie, l'hypercholestérolémie, la nausée et les douleurs abdominales, les vomissements, les lipodystrophies, l'augmentation des taux des enzymes hépatiques et les éruptions cutanées.
Les effets indésirables graves (degré 3–4) les plus fréquents (≥1%) consistaient en des lipodystrophies et en des déviations par rapport à la norme des paramètres de laboratoire. hypertriglycéridémie, hypercholestérolémie, élévation des taux des enzymes hépatiques et pancréatiques et élévation du taux de LDL. Tous les autres effets indésirables ayant une sévérité de grade 3 et 4 se sont manifestés chez moins de 1% des patients.
4,7% des patients ont interrompu le traitement à cause des effets indésirables des médicaments.
Dans le tableau suivant sont listés les effets indésirables dont le degré de gravité était au moins modéré (> degré 2), liés à Prezista/ritonavir 600/100 mg 2 fois par jour dans l'étude TITAN chez les patients infectés par le VIH-1 avec traitement préalable par les antirétroviraux (96 semaines)*.

Classe d'organes
Effet indésirable

Prezista/Ritonavir
2× par jour 600/100 mg
+ OBR¹

Lopinavir/Ritonavir
2× par jour 400/100 mg
+ OBR¹

N= 298

N= 297

Affections du système immunitaire

Syndrome de restauration immunitaire

0,3%

0%

Troubles du métabolisme et de la nutrition

Anorexie

1,7%

2,0%

Diabetes mellitus

1,7%

0,3%

Affections psychiatriques

Rêves anormaux

0,7%

0%

Affections du système nerveux

Céphalées

2,7%

3,0%

Affections gastro-intestinales

Abdomen ballonné

2,0%

0,3%

Douleurs abdominales

5,7%

2,7%

Pancréatite aiguë

0,3%

0,3%

Diarrhée

14,4%

19,9%

Dyspepsie

2,0%

1,0%

Flatulences

0,3%

1,0%

Nausée

7,0%

6,4%

Vomissements

5,4%

2,7%

Affections de la peau et du tissu sous-cutané

Lipodystrophie (lipohyperthrophie,
lipodystrophie et lipoatrophie)

5,4%

4,4%

Prurit

1,0%

1,0%

Eruption cutanée

5,0%

2,0%

Urticaire²

0,3%

0%

Affections musculosquelettiques et du tissu conjonctif

Myalgie

1,0%

0,7%

Affections des organes de reproduction et du sein

Gynécomastie

0,3%

0,3%

Troubles généraux et anomalies au site d'administration

Asthénie

3,4%

1,0%

Abattement

2,0%

1,3%

* Sans valeurs de laboratoire pathologiques signalées comme effet indésirable.
¹ Traitement concomitant optimisé.
² Effets indésirables observés lors de la phase post-marketing.
Investigations
Les anomalies de laboratoire de grade 2–4 détectées chez les patients adultes infectés par le VIH-1 et préalablement traités par des antirétroviraux après 96 semaines sont listées dans le tableau suivant*:

Valeur de
laboratoire

Marge normale

Prezista/Ritonavir
2× par jour 600/100 mg
+ OBR¹

Lopinavir/Ritonavir
2× par jour 400/100 mg
+ OBR¹

N= 298

N= 297

ALT

Grade 2

>2,5 à ≤5,0× ULN

6,9%

4,8%

Grade 3

>5,0 à ≤10,0× ULN

2,4%

2,4%

Grade 4

>10,0× ULN

1,00%

1,7%

AST

Grade 2

>2,5 à ≤5,0× ULN

5,5%

6,2%

Grade 3

>5,0 à ≤10,0× ULN

2,4%

1,7%

Grade 4

>10,0× ULN

0,7%

1,7%

ALP

Grade 2

>2,5 à ≤5,0× ULN

0,3%

0%

Grade 3

>5,0 à ≤10,0× ULN

0,3%

0,3%

Grade 4

>10,0× ULN

0%

0%

Triglycérides

Grade 2

500–750 mg/dl

10,4%

11,4%

Grade 3

751–1200 mg/dl

6,9%

9,7%

Grade 4

>1200 mg/dl

3,1%

6,2%

Cholestérol total*

Grade 2

240–300 mg/dl

24,9%

23,2%

Grade 3

>300 mg/dl

9,7%

13,5%

Cholestérol LDL*

Grade 2

160–190 mg/dl

14,4%

13,5%

Grade 3

≥191 mg/dl

7,7%

9,3%

Elévation du taux de glucose

Grade 2

126–250 mg/dl

10,0%

11,4%

Grade 3

251–500 mg/dl

1,4%

0,3%

Grade 4

>500 mg/dl

0,3%

0%

Lipase pancréatique

Grade 2

>1,5 à ≤3,0× ULN

2,8%

3,5%

Grade 3

>3,0 à ≤5,0× ULN

2,1%

0,3%

Grade 4

>5,0× ULN

0,3%

0%

Amylase pancréatique

Grade 2

>1,5 à ≤2,0× ULN

6,2%

7,3%

Grade 3

>2,0 à ≤5,0× ULN

6,6%

2,8%

Grade 4

>5,0× ULN

0%

0%

ULN = Valeur normale supérieure.
* Les données pour le grade 4 ne sont pas utilisables dans le domaine de l'échelle de classement du SIDA.
¹ Fumarate de ténofovir disoproxil/emtricitabine.
Effets indésirables sans lien de causalité confirmé, tirés des études cliniques
On a signalé les effets indésirables suivants dans des études cliniques: neuropathie périphérique, ostéopénie, ostéoporose, alopécie et confusion. Un lien de causalité avec le traitement n'a pas été confirmé.
Effets indésirables de Prezista/ritonavir chez des patients pédiatriques
L'analyse de la sécurité chez les enfants et les adolescents est basée sur les données de sécurité de deux études de phase ll: DELPHI, une analyse de 24 semaines au cours de laquelle 80 patients pédiatriques traités préalablement par un antirétroviral, âgés de 6 à <18 ans, atteints d'une infection au VIH-1 et ayant un poids corporel d'au moins 20 kg ont reçu des comprimés pelliculés de Prezista en association à du ritonavir faiblement dosé ainsi que d'autres principes actifs antirétroviraux, et ARIEL, une analyse de 48 semaines au cours de laquelle 21 patients pédiatriques traités préalablement par un antirétroviral, âgés de 3 à <6 ans, atteints d'une infection au VIH-1 et ayant un poids corporel ≥10 kg et <20 kg ont reçu la suspension orale de Prezista en association à du ritonavir faiblement dosé et d'autres principes actifs antirétroviraux (voir sous «Propriétés/Effets»).
La fréquence, le type et le degré de gravité des effets indésirables chez les patients pédiatriques étaient comparables à ceux chez des adultes.
Phase post-marketing

Système/classe d'organe

Effet indésirable

Fréquence

Affections de la peau et du tissu sous-cutané

DRESS

Très rare

Nécrolyse épidermique toxique

Très rare

Pustulose exanthématique aiguë généralisée

Très rare

Effets du traitement antirétroviral associé
Chez certains patients infectés par le VIH, les traitements par combinaison d'antirétroviraux sont associés à une redistribution des tissus adipeux (lipodystrophie), incluant une perte du tissu adipeux sous-cutané périphérique et facial, une augmentation de la masse grasse intra-abdominale et viscérale, une hypertrophie mammaire et une accumulation de la masse grasse au niveau rétro-cervical (bosse de bison).
Les traitements par association d'antirétroviraux ont également été liés à des anomalies métaboliques, telles qu'hypertriglycéridémie, hypercholestérolémie, résistance à l'insuline et hyperglycémie et hyperlactatémie.
Chez les patients infectés par le VIH et présentant un déficit immunitaire sévère au moment de l'instauration du traitement par association d'antirétroviraux, une réaction inflammatoire à des infections opportunistes asymptomatiques ou résiduelles peut apparaître (syndrome de restauration immunitaire). Des maladies auto-immunes telles qu'une maladie de Basedow et une hépatite auto-immune ont été rapportées dans le cadre du syndrome de restauration immunitaire (voir «Mises en garde et précautions»).
Une augmentation des taux de CPK, des myalgies, des myosites et, rarement, une rhabdomyolyse, ont été rapportées avec les inhibiteurs de la protéase du VIH, en particulier en association avec les INTI.
Groupes de patients particuliers
Patients co-infectés par le virus de l'hépatite B et/ou de l'hépatite C
Les patients du programme d'études cliniques, co-infectés par le virus de l'hépatite B ou de l'hépatite C et recevant Prezista/ritonavir, ont eu plus souvent des taux d'enzymes hépatiques accrus, mais n'ont pas présenté une incidence plus élevée d'effets indésirables ou d'anomalies de laboratoire que les patients recevant Prezista/ritonavir, qui n'étaient pas co-infectés (voir «Mises en garde et précautions»). L'exposition pharmacocinétique chez les patients co-infectés était comparable à celle observée chez les patients sans co-infection.

2020 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home