ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Alfuzosine Uno Zentiva®:Helvepharm AG
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsAfficher la Heatmapimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jourPhoto 

Composition

Principe actif: Alfuzosini Hydrochloridum.
Excipients: Hypromellosum, Ricini oleum hydrogenatum, Ethylcellulosum 20, Ferrum oxydatum flavum (E172), Silica colloidalis hydrica, Magnesii stearas, Aqua purificata, Ethanolum 96%, Mannitolum, Povidonum, Cellulosum microcristallinum.

Forme galénique et quantité de principe actif par unité

1 comprimé retard à triple couche contient 10 mg de chlorhydrate d'alfuzosine.

Indications/Possibilités d’emploi

Traitement symptomatique des manifestations fonctionnelles de l'hyperplasie bénigne de la prostate (HBP).

Posologie/Mode d’emploi

La dose recommandée est un comprimé retard de 10 mg par jour, à prendre de préférence après le repas.
Les comprimés doivent être avalés entiers. Les patients doivent être informés que les comprimés ne doivent être ni partagés, ni mâchés, ni écrasés, ni réduits en poudre sous peine d'interférer avec la libération prolongée du principe actif, ce qui risque de provoquer des effets indésirables (surtout une hypotension orthostatique).
Recommandations posologiques spéciales
Patients âgés: aucune adaptation posologique en fonction de l'âge n'est nécessaire.
Enfants et adolescents: il n'existe pas d'indication pédiatrique pour Alfuzosine Uno Zentiva, comprimés retard.
Insuffisance hépatique: Alfuzosine Uno Zentiva est contre-indiqué chez les patients souffrant d'insuffisance hépatique.
Insuffisance rénale: l'exposition à l'alfuzosine est légèrement plus élevée en cas d'insuffisance rénale (voir «Pharmacocinétique»), une adaptation posologique n'est cependant pas nécessaire.

Contre-indications

Insuffisance hépatique;
Association avec d'autres alpha-bloquants;
Association avec des inhibiteurs puissants du CYP3A4;
Hypersensibilité à l'alfuzosine ou à tout autre composant de la préparation.

Mises en garde et précautions

Risque d'hypotension
Une hypotension orthostatique (symptomatique ou asymptomatique) ainsi que, rarement, des syncopes peuvent survenir dans les heures suivant la prise d'alfuzosine. Les patients doivent être informés des symptômes possibles d'une hypotension orthostatique (tels que sensation de faiblesse, sueur, vertiges, fatigue). En cas de signes d'hypotension, le patient devrait se coucher jusqu'à ce que les symptômes aient complètement disparu. Ces effets sont habituellement transitoires. Ils apparaissent au début du traitement et n'imposent généralement pas l'arrêt du traitement.
Des cas de forte chute de la pression artérielle ont également été rapportés après l'autorisation de mise sur le marché, notamment chez des patients présentant des facteurs de risque préexistants (voir ci-dessous).
Le risque d'hypotension orthostatique est accru dans les situations suivantes. Le traitement par l'alfuzosine exige donc une prudence particulière chez ces groupes de patients, et la pression artérielle doit être contrôlée régulièrement, surtout au début du traitement.
·Patients présentant des antécédents d'hypotension orthostatique. Chez ces patients, la première dose doit être prise sous surveillance de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle.
·Patients ayant présenté par le passé une hypotension prononcée après l'administration d'un autre alpha-1-bloquant.
·Patients présentant des troubles circulatoires cérébraux symptomatiques ou asymptomatiques. Une chute de la pression artérielle peut provoquer des troubles ischémiques cérébraux chez ces patients.
·Patients présentant une maladie coronarienne. Le traitement spécifique de l'insuffisance coronarienne doit être poursuivi chez ces patients, en tenant compte du fait que l'administration concomitante de nitrates et d'alfuzosine peut augmenter le risque d'hypotension. Le patient doit donc être étroitement surveillé. Le traitement par Alfuzosine Uno Zentiva doit être arrêté en cas de réapparition ou d'aggravation des symptômes angineux.
·Patients traités par des antihypertenseurs, des nitrates ou d'autres médicaments ayant des propriétés hypotensives (voir «Interactions»).
·Patients âgés.
Administration chez les patients atteints de maladies cardiaques
Comme tous les alpha-1-bloquants, l'alfuzosine doit être utilisée avec prudence chez les patients présentant les maladies cardiaques suivantes:
·œdème pulmonaire dû à une sténose aortique ou mitrale,
·insuffisance cardiaque à haut débit,
·insuffisance cardiaque droite suite à une embolie pulmonaire ou à un épanchement péricardique,
·insuffisance cardiaque gauche à basse pression de remplissage.
Allongement de l'intervalle QT
L'alfuzosine doit être administrée avec prudence aux patients présentant un allongement de l'intervalle QT congénital ou acquis, ainsi qu'aux patients recevant des médicaments allongeant l'intervalle QT.
Priapisme
Comme d'autres alpha-1-bloquants, l'alfuzosine a été associée à un priapisme. Un priapisme est une urgence urologique qui, en l'absence de traitement suffisant, peut conduire à des lésions tissulaires du pénis et à une impuissance définitive. Les patients doivent donc être informés de ce risque et de la nécessité de consulter immédiatement un médecin en cas d'érection persistant plus de 4 heures.
Syndrome de l'iris hypotonique peropératoire (Intraoperative Floppy Iris Syndrome, IFIS)
Le syndrome de l'iris hypotonique peropératoire a été observé au cours de chirurgies de la cataracte chez certains patients recevant ou ayant reçu récemment un traitement par des antagonistes des récepteurs adrénergiques alpha-1. Cette variante du syndrome de pupille étroite est caractérisée par un iris flasque qui ondule en réaction aux courants d'irrigation peropératoires, un myosis peropératoire progressif malgré une dilatation préopératoire à l'aide de médicaments mydriatiques standards, et un prolapsus potentiel de l'iris vers les incisions pour la phaco-émulsification. L'ophtalmologue pratiquant l'opération devrait être préparé à modifier éventuellement ses techniques opératoires (par exemple en utilisant des rétracteurs d'iris à crochets, des anneaux de dilatation de l'iris ou des substances visco-élastiques). L'arrêt du traitement par des antagonistes des récepteurs adrénergiques alpha-1, avant une chirurgie de la cataracte, n'apporte apparemment pas d'avantage.
Autres précautions
L'expérience lors de l'utilisation d'alfuzosine en cas d'insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine <30 ml/min) est limitée. C'est pourquoi l'alfuzosine ne doit être administrée à ces patients qu'avec prudence.Le traitement par Alfuzosine Uno Zentiva de patients présentant une hypersensibilité connue à d'autres alpha-bloquants requiert la plus grande prudence.
Alfuzosine Uno Zentiva contient comme excipient de l'huile de ricin. Celle-ci peut provoquer des troubles gastriques et des diarrhées.

Interactions

Interactions pharmacocinétiques
Le CYP 3A4 est l'enzyme hépatique principal isoforme impliqué dans le métabolisme de l'alfuzosine.
Un dosage répété de 200 mg/jour de kétoconazole (inhibiteur puissant du CYP3A4) pendant sept jours a résulté dans une augmentation de la Cmax (2,11 fois) et de l'AUClast (2,46 fois) de l'alfuzosine. D'autres paramètres tels que la demi-vie d'élimination n'ont pas été modifiés.
Un dosage répété de 400 mg/jour de kétoconazole pendant 8 jours a augmenté la Cmax de l'alfuzosine par 2,3 fois et l'AUC par 3,0.
Les concentrations d'alfuzosine peuvent également être augmentées lors de l'administration concomitante d'autres inhibiteurs du CYP3A4, ce qui peut s'accompagner d'un risque accru d'effets indésirables, notamment cardiovasculaires. Alfuzosine Uno Zentiva ne doit donc pas être utilisé en même temps que des inhibiteurs puissants du CYP3A4 comme l'itraconazole, le voriconazole, le posaconazole, la clarithromycine, le ritonavir ou le cobicistat (voir «Contre-indications»).
Autres interactions pharmacocinétiques
L'alfuzosine ralentit l'absorption et réduit la biodisponibilité du diltiazem.
Interactions pharmacodynamiques
La prise simultanée d'alpha-bloquants (comme la doxazosine, la phentolamine ou l'urapidil) peut conduire à une baisse de la pression artérielle marquée et est, par conséquent, contre-indiquée.
Il convient également d'être prudent lors de l'association de l'alfuzosine avec d'autres antihypertenseurs (comme les β-bloquants, les antagonistes du calcium, les inhibiteurs de l'ECA ou les antagonistes des récepteurs de l'angiotensine) ou les nitrates.
Lors d'anesthésie générale, les patients sous alfuzosine peuvent présenter une instabilité tensionnelle.
Les études d'interactions avec l'aténolol, la digoxine, l'hydrochlorothiazide ou la warfarine n'ont pas démontré d'interactions pharmacocinétiques ou pharmacodynamiques.

Grossesse/Allaitement

Alfuzosine Uno Zentiva est destiné au traitement des hommes uniquement.
Il n'y a pas de données quant à un passage possible de l'alfuzosine du sperme au fœtus.

Effet sur l’aptitude à la conduite et l’utilisation de machines

Aucune donnée n'est disponible sur la capacité de conduire des véhicules. Cependant, des effets indésirables comme des vertiges, étourdissements et asthénie peuvent se manifester. Il faut donc en tenir compte lorsque l'on conduit un véhicule ou utilise une machine.

Effets indésirables

Les effets indésirables observés chez les patients traités par l'alfuzosine à libération prolongée sont présentés au sein de chaque classe d'organes par ordre décroissant de fréquence: très fréquent (≥1/10), fréquent (≥1/100, <1/10), occasionnel (≥1/1000, <1/100), rare (≥1/10'000, <1/1000), très rare (<1/10'000), fréquence inconnue (la fréquence ne peut pas être établie d'après les données disponibles).
Affections hématologiques et du système lymphatique
Fréquence inconnue: thrombocytopénie.
Affections du système immunitaire
Très rare: urticaire, angio-œdème.
Affections du système nerveux
Fréquent: étourdissement, céphalées, vertige, malaise.
Rare: somnolence.
Affections oculaires
Occasionnel: troubles de la vision.
Fréquence inconnue: syndrome de l'iris hypotonique peropératoire (IFIS, voir «Mises en garde et précautions»).
Affections cardiaques
Occasionnel: palpitations/tachycardie.
Très rare: angine de poitrine chez les patients avec une maladie coronaire préexistante (voir «Mises en garde et précautions»), fibrillation auriculaire.
Affections vasculaires
Occasionnel: hypotension orthostatique, syncopes, flush.
Très rare: événements vasculaires cérébraux ischémiques (chez des patients souffrant d'une sclérose cérébrale préexistante).
Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales
Occasionnel: rhinite.
Affections gastro-intestinales
Fréquent: douleur abdominale, dyspepsie, nausées, sécheresse buccale.
Occasionnel: diarrhée, vomissements.
Affections hépatobiliaires
Fréquence inconnue: atteintes des hépatocytes, maladie cholestatique.
Affections de la peau et du tissu sous-cutané
Occasionnel: éruption cutanée, prurit.
Sous traitement à l'alfuzosine, de très rares cas de nécrolyse épidermique toxique ont été observés de même que des dermatoses bulleuses. S'agissant de cas isolés, un lien de causalité avec le traitement ne peut néanmoins être exclu avec certitude.
Affections des organes de reproduction et du sein
Fréquence inconnue: priapisme.
Troubles généraux
Fréquent: asthénie, inconfort.
Occasionnel: œdèmes, précordialgies.

Surdosage

Symptômes: hypotension, étourdissement, très rarement: état comateux.
En cas de surdosage, le patient devrait être hospitalisé, gardé en position couchée, et traité pour une hypotension.
L'alfuzosine n'est pas facilement dialysable à cause de son degré élevé de liaison aux protéines.

Propriétés/Effets

Code ATC: G04CA01
Mécanisme d'action:
L'alfuzosine est un dérivé de la quinazoline, actif par voie orale.
C'est un antagoniste périphérique et sélectif des adrénorécepteurs α1 postsynaptiques.
Les études pharmacologiques réalisées in vitro ont montré la sélectivité de l'alfuzosine pour les adrénorécepteurs α1 localisés sur la prostate, le col de la vessie et l'urètre prostatique.
Les manifestations cliniques de l'HBP résultent d'une obstruction infra-vésicale, mécanisme faisant intervenir des facteurs anatomiques (statiques) et fonctionnels (dynamiques). La composante fonctionnelle de l'obstruction est due à une tension des muscles lisses de la prostate, tension médiée par les récepteurs α1.
L'activation des récepteurs α1 stimule la contraction des muscles lisses augmentant ainsi la tension de la prostate, de la capsule prostatique, de l'urètre et du col vésical. La résistance à la vidange vésicale est alors augmentée conduisant à une obstruction de l'évacuation du flux urinaire et secondairement à une instabilité vésicale.
Les α-bloquants, par une action directe sur le muscle lisse de tissu prostatique, diminuent l'obstruction infra-vésicale.
Les études réalisées in vivo sur l'animal ont montré que l'alfuzosine diminuait la pression urétrale et donc la résistance au flux urinaire lors de la miction. De plus, l'alfuzosine inhibe la réponse hypertonique de l'urètre plus facilement que celle des vaisseaux. Elle possède une urosélectivité fonctionnelle chez le rat normotendu vigile: la pression infra-urétrale est diminuée à des doses qui n'ont pas d'effet sur la pression artérielle.
Chez l'homme, l'alfuzosine améliore la vidange en diminuant le tonus de l'urètre, la résistance vésicale et facilite l'évacuation du flux urinaire.
Etudes cliniques
Lors des études contrôlées contre placebo, chez des patients souffrant d'HBP, l'alfuzosine:
·augmente significativement le débit urinaire d'une moyenne de 30% chez les patients ayant un débit ≤15 ml/s; cette amélioration est observée dès la première dose;
·diminue significativement la pression du détrusor et augmente le volume provoquant la première sensation de besoin d'uriner;
·réduit significativement le volume urinaire résiduel.
Une fréquence plus basse de la rétention urinaire aiguë est observée chez les patients traités par l'alfuzosine par rapport aux patients non traités.
Ces effets urodynamiques favorables conduisent à une amélioration des symptômes urinaires irritatifs et obstructifs.
De plus, il a été démontré que l'efficacité de la forme à libération prolongée Alfuzosine Uno Zentiva sur l'amélioration du débit maximal urinaire et l'effet restreint sur la pression artérielle sont liés à son profil pharmacocinétique. L'efficacité sur le débit maximal urinaire est par ailleurs maintenue tout au long des 24 heures après la prise.

Pharmacocinétique

Absorption
Formulation à libération prolongée retard
La biodisponibilité absolue du comprimé retard à 10 mg est de 48.9 ± 2.9%.
La valeur moyenne de la biodisponibilité est de 104.4% ± 6.4% (intervalle: 63.1% - 144%) par rapport à la forme à libération immédiate (2.5 mg tid). Les concentrations maximales sont atteintes 9 heures après l'administration. Les concentrations à l'équilibre (steady state) sont obtenues le 2ème jour.
Les études ont montré que des profils pharmacocinétiques cohérents sont obtenus lorsque le produit est absorbé après un repas. Dans ces conditions, la Cmax et la Cprédose sont respectivement de 13,6 ng/ml (SD = 5,6) et 3,1 ng/ml (SD = 1,6). L'AUC0-24 moyenne est de 194 ng.h/ml (SD = 75). Un plateau de concentration est observé à partir de la 3ème heure et jusqu'à la 14ème heure avec une concentration supérieure à 8,1 ng/ml (Cmoyenne) pendant 11 heures.
Distribution
Le taux de liaison aux protéines plasmatiques est d'environ 90%.
Métabolisme
L'alfuzosine est fortement métabolisée par le foie.
L'enzyme CYP3A4 en est la plus importante. Les métabolites sont pharmacologiquement inactifs.
Elimination
La demi-vie apparente est de 9,1 heures.
Seuls 11% du composé inchangé sont excrétés dans l'urine. La majorité des métabolites (qui sont inactifs) sont excrétés dans les fèces (75 à 91%).
Cinétique pour certains groupes de patients
Patients âgés
Les profils pharmacocinétiques (Cmax et AUC) des patients âgés ne sont pas augmentés par rapport aux volontaires sains d'âge moyen.
Insuffisants rénaux
Comparé aux sujets avec fonction rénale normale, les valeurs moyennes de Cmax et de l'AUC sont modérément augmentées chez les patients ayant une insuffisance rénale, sans modification de la durée apparente de demi-vie. Ce changement de profil pharmacocinétique n'est pas considéré comme cliniquement significatif. Ainsi, aucun ajustement de la dose n'est nécessaire.
Insuffisants hépatiques
La pharmacocinétique de Alfuzosine Uno Zentiva comprimés retard à 10 mg n'a pas été étudiée chez les patients souffrant d'insuffisance hépatique. Lors d'une étude réalisée avec la formulation à libération rapide (comprimés de 2,5 mg), une insuffisance hépatique sévère entraînait une multiplication par deux de la Cmax et une multiplication par trois de l'ASC. En outre, la demi-vie était plus longue que chez les sujets sains (voir «Contre-indications»).

Données précliniques

L'alfuzosine n'a pas d'effet cancérigène ni d'effet mutagène; on n'a pas non plus observé d'effet dans les études toxicologiques de reproduction. Les études précliniques chez le rat et le chien ont montré une bonne tolérance générale aussi bien en utilisation à court terme qu'à long terme. Les doses administrées se situaient bien au-delà des doses utilisées chez l'homme.

Remarques particulières

Stabilité:
Ne pas utiliser au-delà de la date indiquée sur l'emballage avec la mention «Exp».
Remarques concernant le stockage:
Conserver à température ambiante (15 à 25 °C) et hors de la portée des enfants.

Numéro d’autorisation

57846 (Swissmedic).

Présentation

Boîtes de 10, 30 et 90 comprimés retard (B)

Titulaire de l’autorisation

Helvepharm AG, Frauenfeld.

Mise à jour de l’information

Octobre 2019.

2020 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home