ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur ATOZET®:MSD Merck Sharp & Dohme AG
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour 

Effets indésirables

Expériences tirées d'études cliniques
Adultes
Atozet
La sécurité d'Atozet (ou d'une administration concomitante d'ézétimibe et d'atorvastatine correspondant à l'utilisation d'Atozet) a été étudiée chez 2400 patients dans le cadre de 7 études cliniques.
Les effets indésirables médicamenteux suivants ont été observés fréquemment (≥1/100, <1/10), occasionnellement (≥1/1000, <1/100), rarement (≥1/10'000, <1/1000), très rarement (<1/10'000), à une fréquence inconnue (essentiellement sur la base d'annonces spontanées issues de la surveillance du marché: la fréquence exacte ne peut être évaluée) sous Atozet:
Infections et infestations:
Occasionnels: grippe.
Affections psychiatriques:
Occasionnels: dépression, insomnie, troubles du sommeil.
Affections du système nerveux:
Occasionnels: sensation de vertiges, dysgueusie, céphalées, paresthésies.
Affections cardiaques:
Occasionnels: bradycardie sinusale.
Affections vasculaires:
Occasionnels: bouffées de chaleur.
Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales:
Occasionnels: dyspnée.
Affections gastro-intestinales:
Fréquents: diarrhée.
Occasionnels: troubles abdominaux, distension abdominale, douleurs abdominales, douleurs dans l'abdomen inférieur, douleurs dans l'abdomen supérieur, constipation, dyspepsie, flatulence, selles fréquentes, gastrite, nausées, troubles gastriques.
Affections de la peau et du tissu sous-cutané:
Occasionnels: acné, urticaire.
Affections musculo-squelettiques, du tissu conjonctif et des os:
Fréquents: myalgie.
Occasionnels: arthralgie, douleurs dorsales, fatigue musculaire, spasmes musculaires, faiblesse musculaire, douleurs dans les extrémités.
Troubles généraux:
Occasionnels: asthénie, fatigue, malaise, œdème.
Investigations:
Occasionnels: élévation de l'ALAT et/ou de l'ASAT, phosphatase alcaline augmentée, CPK sanguine augmentée, gamma-glutamyltransférase augmentée, enzymes hépatiques augmentées, valeurs anormales de la fonction hépatique, prise de poids.
Valeurs de laboratoire:
Dans les études cliniques contrôlées, l'incidence d'augmentations cliniquement significatives des transaminases sériques (ALAT et/ou ASAT ≥3× LSN de façon répétée) était de 0,6% sous Atozet. Ces augmentations des transaminases étaient en général asymptomatiques, n'étaient pas associées à une cholestase et revenaient spontanément ou après l'arrêt du traitement à leur valeur initiale (voir «Mises en garde et précautions», Enzymes hépatiques).
Aucun des patients traités par Atozet n'a présenté de valeur de la CPK correspondant à ≥10× la LSN.
Expérience post-marketing et autres expériences issues d'études cliniques:
Les effets indésirables additionnels suivants ont été rapportés après l'introduction d'Atozet sur le marché ou dans des études cliniques avec l'ézétimibe ou l'atorvastatine ou après leur introduction sur le marché:
Ézétimibe:
Affections hématologiques et du système lymphatique:
Fréquence inconnue: thrombocytopénie.
Affections du système immunitaire:
Des allergies (1,7% sous ézétimibe vs. 0,8% sous placebo) ont été observées dans des études cliniques.
Fréquence inconnue: réactions d'hypersensibilité, y compris anaphylaxie, angiœdème, éruption cutanée et urticaire.
Troubles du métabolisme et de la nutrition:
Occasionnels: diminution de l'appétit.
Affections vasculaires:
Occasionnels: hypertension artérielle.
Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales:
Occasionnels: toux.
Affections gastro-intestinales:
Occasionnels: maladie de reflux gastro-œsophagien, sécheresse buccale, gastrite.
Fréquence inconnue: pancréatite.
Affections hépatobiliaires:
Fréquence inconnue: hépatite, ictère, cholélithiase, cholécystite, cholestase.
Affections de la peau et du tissu sous-cutané:
Occasionnels: prurit, éruption cutanée.
Fréquence inconnue: érythème polymorphe.
Affections musculo-squelettiques, du tissu conjonctif et des os:
Occasionnels: douleurs cervicales.
Fréquence inconnue: myosite, myopathie/rhabdomyolyse (voir «Mises en garde et précautions»).
Troubles généraux:
Occasionnels: douleurs thoraciques, douleurs, œdème périphérique.
Atorvastatine:
Infections et infestations:
Fréquents: rhinopharyngite.
Affections hématologiques et du système lymphatique:
Rares: thrombocytopénie.
Affections du système immunitaire:
Fréquents: réactions allergiques.
Très rares: réactions anaphylactiques.
Troubles du métabolisme et de la nutrition:
Fréquents: hyperglycémie.
Occasionnels: hypoglycémie, anorexie, prise de poids.
Affections psychiatriques:
Occasionnels: cauchemars.
Affections du système nerveux:
Occasionnels: vertige, hypoesthésies.
Rares: neuropathie périphérique.
Très rares: amnésie, perte du goût.
Après l'introduction sur le marché, de rares cas d'altérations cognitives (p.ex. perte de mémoire, oublis, amnésie, altération de la capacité de mémorisation, confusion) ont été rapportés sous statines. Ces altérations cognitives ont été rapportées avec toutes les statines. Les rapports décrivent généralement des symptômes sans grande sévérité, réversibles après l'arrêt de prise de la statine, avec des délais variables jusqu'à la survenue des symptômes (entre 1 jour et plusieurs années) et jusqu'à leur disparition (temps médian de 3 semaines).
Affections oculaires:
Occasionnels: vision trouble.
Rares: trouble de la vue.
Affections de l'oreille et du labyrinthe:
Occasionnels: acouphènes.
Très rares: perte de l'audition.
Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales:
Fréquents: douleurs pharyngées et laryngées, épistaxis.
Affections gastro-intestinales:
Occasionnels: vomissements, renvois.
Rares: pancréatite.
Affections hépatobiliaires:
Occasionnels: hépatite.
Rares: cholestase.
Affections de la peau et du tissu sous-cutané:
Occasionnels: éruption cutanée, prurit, alopécie, urticaire.
Rares: angiœdème.
Très rares: syndrome de Stevens-Johnson, nécrolyse épidermique toxique, érythème polymorphe.
Affections musculo-squelettiques, du tissu conjonctif et des os:
Fréquents: douleurs musculo-squelettiques, crampes musculaires, gonflements des articulations.
Occasionnels: douleurs cervicales.
Rares: myosite, ténosynovite, myopathie, rhabdomyolyse.
Très rares: rupture de tendon.
Fréquence inconnue: myopathie nécrosante immuno-médiée (voir «Mises en garde et précautions», Myopathie/Rhabdomyolyse).
La rhabdomyolyse est une maladie engageant potentiellement le pronostic vital (voir «Mises en garde et précautions», Myopathie/Rhabdomyolyse).
Affections des organes de reproduction et du sein:
Rares: impuissance.
Troubles généraux:
Occasionnels: œdèmes périphériques, douleurs thoraciques, fièvre.
Investigations:
Fréquents: valeurs anormales des tests de la fonction hépatique, augmentation des taux sériques de créatine phosphokinase.
Occasionnels: leucocyturie.
Les effets indésirables sévères suivants ont en outre été rapportés pour cette classe de substances: syndrome d'hypersensibilité, y compris syndrome de pseudo-lupus érythémateux, vasculite, purpura, anémie hémolytique, hépatite chronique active, rarement cirrhose et nécrose hépatique fulminante.

2020 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home