ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Rizatriptan Spirig HC®:Spirig HealthCare AG
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour 

Interactions

Inhibiteurs de la monoamine-oxydase: le rizatriptan est principalement métabolisé par la monoamine-oxydase du sous-type «A» (MAO-A). Les concentrations plasmatiques du rizatriptan et de son métabolite actif N-monodesméthyl étaient plus élevées lors de l’administration concomitante d’un inhibiteur sélectif réversible de la MAO-A. Des effets semblables ou plus marqués sont attendus pour des inhibiteurs de la MAO irréversibles, non sélectifs. L’administration de Rizatriptan Spirig HC à des patients prenant des inhibiteurs de la MAO est contre-indiquée (voir sous «Contre-indications»).
Bêta-bloquants: les concentrations plasmatiques du rizatriptan ont augmenté de 70% lors de l’administration concomitante de propranolol. Cette augmentation du rizatriptan doit probablement être attribuée à une diminution du métabolisme de premier passage car la MAO-A intervient dans le métabolisme des deux substances, le rizatriptan et le propranolol. Chez les patients prenant du propranolol, il convient d’utiliser exclusivement la dose de 5 mg de Rizatriptan Spirig HC (voir sous «Posologie/Mode d’emploi»). Aucune interaction pharmacocinétique n’a été observée entre le rizatriptan et les bêta-bloquants nadolol et métoprolol. Sur la base de résultats obtenus in vitro, aucune interaction pharmacocinétique avec le timolol et l’aténolol n’est attendue.
Contraceptifs oraux: dans le cadre d’une étude avec administration concomitante d’un contraceptif oral et de Rizatriptan Spirig HC (10 à 30 mg/jour) durant 6 jours chez des femmes saines (n= 18), les concentrations plasmatiques de l’éthinylestradiol ou de la noréthindrone n’ont pas été influencées par le rizatriptan.
Syndrome des inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine/syndrome des inhibiteurs de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline: lors d’une administration concomitante de triptans et d’autres médicaments exerçant des effets sérotoninergiques plus ou moins prononcés, p. ex. inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS), inhibiteurs de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline (IRSN), inhibiteurs de la MAO, L-tryptophane, lithium, antidépresseurs tricycliques, etc., on observe dans de rares cas un syndrome sérotoninergique en tant qu’effet indésirable médicamenteux susceptible de menacer le pronostic vital (cf. la section «Mises en garde et précautions»).

2020 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home