ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Lopéramide Spirig HC®, comprimés pelliculés:Spirig HealthCare AG
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour 

Pharmacocinétique

Absorption
Une grande partie du lopéramide ingéré est absorbée au niveau intestinal, mais sa biodisponibilité systémique ne se situe, en raison d’un effet de premier passage prononcé, qu’aux alentours de 0,3%. Les concentrations plasmatiques maximales sont mesurées environ 4 heures après la prise.
Distribution
Les études effectuées chez le rat ont montré que le lopéramide possède une très grande affinité pour la paroi intestinale, et qu'il se lie préférentiellement aux récepteurs de la couche musculaire longitudinale.
La concentration de lopéramide dans le sang n’est pas suffisante pour qu’il pénètre dans le système nerveux central. La liaison aux protéines plasmatiques est de l’ordre de 95%, essentiellement à l’albumine.
D’après des données non cliniques, le lopéramide est un substrat de la glycoprotéine-p.
Aucune manifestation d'accoutumance ou d'accumulation n'a été observée même après la prise régulière et à long terme de lopéramide à la posologie recommandée.
Métabolisme
Le lopéramide est presque intégralement métabolisé par le foie puis éliminé par la bile sous forme conjuguée. La N-déméthylation oxydative est la principale voie de dégradation du lopéramide, essentiellement médiée par le CYP3A4 et le CYP2C8. A cause du très important effet de premier passage, les taux plasmatiques de principe actif inchangé se maintiennent extrêmement bas.
Elimination
Chez l’être humain, la demi-vie plasmatique du lopéramide s’établit dans la fourchette de 9 à 14 heures, avec une valeur moyenne de 11 heures environ. Le lopéramide inchangé et les métabolites principaux sont pour l’essentiel éliminés par les selles. Le lopéramide n’est pas éliminé dans l’urine.
Enfants et adolescents
Aucune étude pharmacocinétique n’a été réalisée chez des patients de pédiatrie. On suppose toutefois une analogie de la pharmacocinétique et des interactions avec d’autres médicaments au sein de cette population de patients avec celles observées dans la population adulte.

2019 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home