ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information destinée au patient sur Sintrom 4/Sintrom 1 mitis:Medius AG
Information patient complèteAfficher les changementsAfficher la Heatmapimprimé 
PropriétésContre-Ind.PrécautionsGrossessePosolog./mode d'empl.Effets indésir.Conseils générauxComposit.
PrésentationsEstampilleTitulaire de l'AutorisationMise à jour 

Sintrom 4/Sintrom 1 mitis

Qu’est-ce que Sintrom et quand doit-il être utilisé?

Sur prescription du médecin.
Sintrom est un médicament contenant la substance active acénocoumarol. L'acénocoumarol fait partie d'un groupe de médicaments désignés sous le nom d'anticoagulants.
Sintrom s'oppose à la tendance qu'a le sang de se coaguler; il peut donc prévenir la formation de caillots solides (thrombus). Il ne dissout pas les caillots sanguins déjà existants mais les empêche de grossir.
Il est utilisé sur prescription médicale lorsqu'il existe un risque de thrombose (formation de caillots dans les vaisseaux sanguins). La prise quotidienne d'une dose déterminée de Sintrom réduit aux valeurs désirées la tendance du sang à se coaguler. Le maintien de ces valeurs à un niveau optimal pour la prévention des thromboses exige la prise régulière du médicament, ainsi que des contrôles réguliers de la coagulabilité du sang. Ce contrôle est indispensable, car une dose trop élevée ou une forte réaction de la part du patient risquent d'entraîner des saignements, tandis qu'une dose trop faible ou une réaction insuffisante échouent à diminuer le risque de formation de caillots.
Contrôle de la coagulabilité du sang
Diverses méthodes ou techniques conviennent pour ce contrôle; l'une des plus connues est la détermination du temps de Quick. À cet effet, on vous fera une prise de sang chez votre médecin, avant le début du traitement et pendant les 3 ou 4 premiers jours du traitement, une fois par jour, pour tester la coagulabilité de votre sang. Une fois le temps de Quick stabilisé, ces contrôles s'espaceront, mais auront toujours lieu à la même heure de la journée.

Quand Sintrom ne doit-il pas être utilisé?

Vous ne devrez pas utiliser Sintrom dans les cas suivants:
·si vous avez eu dans le passé une réaction insolite ou allergique (hypersensibilité) à l'acénocoumarol ou à un médicament de structure analogue, ou à l'un des composants des comprimés de Sintrom,
·si vous avez peut-être des difficultés pour suivre avec précision le schéma de traitement qui vous a été prescrit (par ex. patients âgés non surveillés, patients avec un problème d'alcool, patients atteints de maladies psychiatriques),
·si vous souffrez d'un trouble grave de la coagulation (p.ex. d'hémophilie) ou d'une maladie impliquant une tendance aux hémorragies,
·si vous avez subi il y a peu une opération des yeux, du cerveau ou au niveau des dents, ou d'autres opérations majeures (poumons, prostate, utérus) au cours desquelles vous avez beaucoup saigné ou si vous êtes sur le point de subir une opération de ce type,
·si vous souffrez d'un ulcère de l'estomac, de saignements au niveau de l'intestin, des organes urinaires ou génitaux, du cerveau (apoplexie) ou des poumons,
·si vous avez une infection au niveau du cœur,
·si vous souffrez d'une pression sanguine trop élevée (hypertension) non contrôlée,
·si vous souffrez d'une affection hépatique ou rénale grave,
·si vous êtes enceinte ou croyez l'être.
En cas de doute, adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise de Sintrom?

Veuillez informer votre médecin avant de prendre Sintrom:
·si vous avez une maladie du foie.
·si vous avez une maladie des reins ou de la glande thyroïde, une tumeur, une infection ou une inflammation, ou si vous présentez des troubles perturbant l'absorption d'aliments par l'estomac ou l'intestin grêle; en effet, ces maladies peuvent influencer la concentration de la substance active de Sintrom dans le sang.
·si vous souffrez d'une grave maladie du cœur et/ou de la circulation.
·si vous suivez une radiothérapie (traitement par rayons).
·si vous êtes atteint d'un diabète.
·si vous avez un déficit connu en protéine C ou S (différents types de facteurs de coagulation).
·si vous devez subir une intervention chirurgicale qui risque d'affecter votre tendance au saignement, p.ex. une petite opération, une extraction dentaire, une ponction lombaire ou une angiographie.
·si vous suivez un traitement par dialyse pour insuffisance rénale en phase terminale, souffrez d'un déficit de protéine C ou protéine S, avez un taux de phosphate élevé (hyperphosphatémie), un taux de calcium élevé (hypercalcémie) ou un taux d'albumine bas dans le sang (hypoalbuminémie). Dans ces cas, il y a un risque élevé d'un effet indésirable grave et rare sous forme de lésions cutanées douloureuses avec nécrose du tissu cutané (calciphylaxie). Si vous développez de tels symptômes, contactez immédiatement votre médecin
·si vous avez subi une injection intramusculaire. Les injections intramusculaires peuvent provoquer la formation d'un hématome (épanchement sanguin) si vous suivez un traitement par Sintrom ou par des médicaments analogues, raison pour laquelle ces injections devraient être évitées.
·Sintrom peut provoquer une perte de sang et/ou de liquide importante (potentiellement mortelle) (choc hémorragique et/ou hypovolémique). Ce risque augmente si vous avez plus de 65 ans, si vous avez des antécédents d'hémorragies importantes fréquentes (hémorragies gastriques ou internes), d'hypertension, d'attaque cérébrale ou d'attaque ischémique temporaire, de maladies cardiaques graves, d'un déficit d'hémoglobine dans le sang, de cancer, de blessures, d'une maladie rénale, si vous prenez Sintrom depuis longtemps ou si vous prenez certains autres médicaments en même temps (voir ci-dessous). Pendant le traitement avec Sintrom, votre médecin traitant contrôlera régulièrement votre tendance aux saignements/la coagulabilité.
·les comprimés de Sintrom contiennent du lactose. Veuillez informer votre médecin si vous souffrez d'une intolérance au lactose.
Avant d'entreprendre un long voyage, il faudra discuter avec le médecin des conditions dans lesquelles vous allez voyager. S'il vous arrive un accident en cours de traitement, vous devrez avertir immédiatement le médecin traitant que vous êtes sous anticoagulant. Vous recevrez à cet effet une carte indiquant votre traitement, que vous devrez constamment porter sur vous.
La prudence est recommandée chez les enfants et les adolescents.
Veuillez aussi informer votre médecin ou votre pharmacien
·si vous faites une hémorragie,
·si, pour une raison quelconque, vous ne prenez pas de Sintrom,
·si vous êtes enceinte,
·si vous souffrez d'une autre maladie,
·si vous êtes allergique ou
·si vous prenez déjà d'autres médicaments (même en automédication!).
Vous ne devrez pas prendre d'autres médicaments sans que votre médecin en soit informé, cela afin d'éviter que l'effet de Sintrom en soit perturbé.
Cela vaut notamment pour certains antibiotiques, pour des médicaments influençant la coagulation, pour les médicaments contre le rhumatisme, pour les analgésiques, pour la pilule (contraceptive), pour les médicaments contre le diabète, la goutte, les troubles du rythme cardiaque, et les ulcères gastro-duodénaux, pour les médicaments utilisés pour le traitement de l'épilepsie, pour la cortisone utilisée pour le traitement des inflammations, pour les médicaments diminuant le taux de cholestérol, pour les médicaments contre les troubles digestifs et les brûlures d'estomac, pour les médicaments utilisés dans le traitement des infarctus du myocarde, pour les médicaments contre le cancer et le sida, pour les antidépresseurs, y compris les antidépresseurs végétaux contenant l'extrait de millepertuis (Hypericum perforatum), la vitamine E et les médicaments contre les mycoses.
Durant le traitement par Sintrom ou un médicament analogue les injections sous la peau ou dans les muscles peuvent provoquer des hématomes.
Durant le traitement par Sintrom, vous éviterez de consommer des quantités importantes d'aliments ayant une teneur élevée en vitamine K1, tels que les épinards et les choux, car cette vitamine affaiblit l'effet de Sintrom.
Veuillez par conséquent informer votre médecin si vous prenez régulièrement d'autres médicaments. Il est également important que le médecin sache que vous prenez du Sintrom avant de vous prescrire d'autres médicaments. Avant de commencer un traitement chez le dentiste, il faudra également l'avertir que vous prenez du Sintrom.
Durant le traitement par Sintrom, vous devrez éviter toute consommation excessive d'alcool, étant donné que l'alcool risque de modifier l'action de Sintrom sur votre organisme.
Comment faire en cas de saignements sans perdre de temps
Contactez immédiatement votre médecin dès l'apparition de l'un des symptômes ou saignements suivants: saignement du nez de cause indéterminée, saignement des gencives en vous brossant les dents; hématomes de cause indéterminée; saignements exceptionnellement abondants ou sang perlant de coupures ou d'autres blessures; saignements exceptionnellement abondants lors des règles ou dans l'intervalle des règles; présence de sang dans l'urine; présence de sang ou de matières noires (sang noir évoquant le goudron) dans les selles; rejet de sang par la bouche, vomissement de sang; maux de tête subits sévères ou permanents.
Contactez également votre médecin sans tarder dès que l'un des effets indésirables suivants se manifeste: hématomes avec formation de pustules sur la peau, avec ou sans cicatrice, généralement à la cuisse, aux fesses, au ventre, à la poitrine, parfois même aux orteils; hématomes ou saignements sous la peau; coloration jaunâtre des yeux et de la peau (signes d'une possible lésion du foie).

Sintrom peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement?

Sintrom ne doit pas être pris pendant la grossesse; en période d'allaitement, seulement sur instructions du médecin.
Veuillez informer votre médecin si vous êtes enceinte ou souhaitez l'être, ou si vous allaitez votre enfant.

Comment utiliser Sintrom?

Des contrôles réguliers auront lieu pour déterminer la coagulabilité de votre sang. Veuillez suivre strictement les instructions de votre médecin, qui a adapté à votre situation personnelle la dose et les modalités de prise du médicament.
En règle générale, les comprimés sont pris chaque jour à la même heure (p.ex. au repas du soir, avec un verre d'eau).
La sensibilité aux anticoagulants, qui varie d'une personne à l'autre, peut se modifier en cours de traitement ou en cas de changement d'alimentation.
Vous ne devrez en aucun cas arrêter de prendre Sintrom sans que votre médecin en soit informé, et vous ne devrez pas non plus modifier de votre propre initiative la dose prescrite.
Ne changez pas de votre propre chef la posologie prescrite. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien lorsque vous pensez que l'efficacité de votre médicament est trop faible ou au contraire trop forte.
L'expérience clinique concernant l'administration de Sintrom aux enfants et aux adolescents n'est que limitée. L'initiation et la surveillance du traitement doivent avoir lieu chez un médecin ou en milieu hospitalier.
Que faire s'il vous arrive d'oublier de prendre une dose?
S'il vous arrive d'oublier de prendre une dose de Sintrom, prenez la dose oubliée aussi rapidement que possible le jour où elle était prévue. Si, au moment où vous constatez l'oubli, il est presque temps de prendre la dose suivante (ce qui signifie que vous n'avez pas remarqué l'oubli le jour où la dose devait être prise), sautez simplement la dose oubliée et continuez de prendre le médicament à l'heure prévue. Ne doublez surtout pas la dose et ne prenez en aucun cas deux doses le même jour. En cas de doute, demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien. Informez votre médecin, lors de votre prochaine visite de contrôle, du jour exact où vous avez éventuellement oublié de prendre la dose prescrite.
Qu'arrive-t-il si vous avez pris une dose trop forte?
Une surdose de Sintrom peut provoquer des saignements. Dans ce cas, vous arrêterez Sintrom et vous vous occuperez de stopper le saignement en informant votre médecin sur-le-champ.

Quels effets secondaires Sintrom peut-il provoquer?

Comme tous les médicaments, Sintrom peut avoir des effets indésirables. Si de tels effets se produisent, ils nécessiteront le cas échéant un traitement médical. Les effets indésirables suivants peuvent apparaître lors de la prise de Sintrom: les effets indésirables les plus fréquents sont des saignements de tout genre (cf. «Quelles sont les mesures de précaution à observer lors de la prise de Sintrom?: Comment faire en cas de saignements sans perdre de temps»).
De nombreux effets indésirables disparaissent sans que vous ayez à interrompre le traitement. Si toutefois l'un des effets indésirables suivants persiste ou est trop désagréable à supporter, veuillez en informer votre médecin:
Fréquents: saignements.
Rares: réactions allergiques sous forme d'éruptions cutanées ou de démangeaisons; perte de l'appétit, nausées, vomissements; chute réversible des cheveux.
Très rares: inflammation des vaisseaux sanguins, problèmes hépatiques, lésions cutanées dues à des saignements.
Inconnu (fréquence ne peut pas être déterminée): calciphylaxie (lésions cutanées nécrotiques douloureuses, provoquées par un dépôt de calcium et de phosphate dans les vaisseaux ce qui entraîne des rétrécissements).
Si vous remarquez des effets secondaires qui ne sont pas mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

A quoi faut-il encore faire attention?

Les médicaments doivent être tenus hors de la portée des enfants.
Ce médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.
Sintrom ne doit pas être conservé au-dessus de 25 °C.
Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d'une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Sintrom?

Sintrom 4 contient 4 mg d'acénocoumarol, du lactose ainsi que d'autres excipients.
Sintrom 1 mitis contient 1 mg d'acénocoumarol, du lactose ainsi que d'autres excipients.

Où obtenez-vous Sintrom? Quels sont les emballages à disposition sur le marché?

En pharmacie, seulement sur ordonnance médicale non renouvelable.
Sintrom 4 à 4 mg: 20, 30 et 200 comprimés.
Sintrom 1 mitis à 1 mg: 100 comprimés.

Numéro d’autorisation

21693 (Swissmedic).

Titulaire de l’autorisation

Medius AG, 4132 Muttenz.

Cette notice d'emballage a été vérifiée pour la dernière fois en juin 2017 par l'autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

2019 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home