ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information destinée au patient sur Ritaline®/-SR/-LA:Novartis Pharma Schweiz AG
Information patient complèteAfficher les changementsimprimé 
PropriétésContre-Ind.PrécautionsGrossessePosolog./mode d'empl.Effets indésir.Conseils générauxComposit.
PrésentationsEstampilleTitulaire de l'AutorisationMise à jour 

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise de Ritaline/-SR/-LA?

Veuillez informer votre médecin si vous ou votre enfant
·avez développé un comportement agressif ou votre/son agressivité s’est accentuée.
·avez des tics moteurs (contractions musculaires involontaires répétées et difficiles à contrôler de n’importe quelle partie du corps) ou des tics verbaux (expressions répétitives difficiles à contrôler de sons ou de mots).
·avez des pensées ou des visions anormales, entendez des sons anormaux ou si l’on a diagnostiqué une psychose chez vous ou votre enfant.
·avez des convulsions (épilepsie) ou des résultats anormaux à l’EEG (électroencéphalogramme = scanner du cerveau).
·avez des érections prolongées inhabituelles (de plus de 2 heures) ou des érections fréquentes et douloureuses, se produisant éventuellement également après une pause ou l'arrêt du traitement par Ritaline. Cela nécessite un traitement médical d'urgence.
·faites de l’hypertension, la tension artérielle devrait être contrôlée, surtout chez les patients qui font de l’hypertension.
·avez un rétrécissement ou un blocage de l’appareil digestif (tube digestif, estomac, gros intestin ou intestin grêle).
·avez des difficultés à avaler des comprimés.
·voyez flou ou avez d’autres troubles visuels.
·souffrez d’intolérance au galactose, de carence en lactase ou de malabsorption du glucose et du galactose (maladies métaboliques rares).
·souffrez ou avez souffert d’une maladie cardiaque ou d’autres problèmes cardiaques graves.
Le syndrome dit sérotoninergique qui peut mettre en jeu le pronostic vital (altérations graves des fonctions dans le cerveau, dans les muscles et dans l’appareil digestif provoquées par des taux élevés de sérotonine dans le corps) peut survenir au cours d’un traitement par le méthylphénidate, en particulier lorsqu’il est associé à d’autres médicaments agissant sur l’équilibre de la sérotonine.
Ces médicaments sont notamment les médicaments utilisés pour le traitement de la migraine, appelés triptans, les médicaments utilisés pour le traitement de la dépression comme les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS), les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline (IRSN), les antidépresseurs tricycliques, le lithium, les antalgiques tramadol, fentanyl et tapentadol, le dextrométhorphane (antitussif), la méthadone, les préparations à base de millepertuis (remède naturel contre les dépressions légères), les inhibiteurs de la MAO (incluant l’antibiotique linézolide et le bleu de méthylène) et les préparations à base de tryptophane (en cas de troubles du sommeil et de dépression). Le syndrome sérotoninergique se manifeste par les signes suivants: anxiété, agitation, irritabilité, hallucinations, tremblements, réflexes exagérés, crampes musculaires, nausées, vomissements, diarrhée, augmentation de la température corporelle, transpiration, accélération des battements cardiaques, variations de la pression artérielle, vertiges, délire, perte de connaissance. Si vous ou votre enfant présentez de tels symptômes, informez-en immédiatement un médecin, afin qu’il puisse instaurer un traitement approprié. Le médecin vous demandera si votre enfant prend d’autres médicaments ou si votre enfant ou votre famille souffre d’autres maladies (comme p. ex. des maladies de cœur). Il est important que vous lui transmettiez toutes ces informations pour qu’il puisse décider si Ritaline/-SR/-LA est le médicament qui convient à votre enfant. Le médecin peut décider de la nécessité pour votre enfant de subir d’autres examens médicaux avant de prendre ce médicament.
Il mesurera la tension artérielle et la fréquence cardiaque de votre enfant à chaque changement de dose ou s’il décide que ces mesures sont nécessaires. Le médecin contrôlera également si votre enfant a des problèmes d’humeur ou d’états d’âme, s’il a d’autres sentiments inhabituels ou si ceux-ci ont empiré pendant la période où votre enfant a pris Ritaline/-SR/-LA.
Veuillez informer le médecin ou le pharmacien si votre enfant
·souffre d’une autre maladie,
·est allergique ou
·prend déjà d’autres médicaments en usage interne ou externe (même en automédication!).
Lorsque le méthylphénidate a été pris pendant une longue période, on a observé chez les enfants un ralentissement de la croissance (prise de poids et/ou augmentation de la taille). Quand les enfants sont à un âge où ils grandissent encore, le médecin surveillera soigneusement leur taille et leur poids. S’ils ne continuent pas à grandir ou à grossir comme on peut s’y attendre, le médecin peut interrompre le traitement par Ritaline/-SR/-LA.
Des indices cliniques existent, qui montrent que des troubles psychiatriques (y compris comportements de dépendance et suicidaires) ainsi qu’une perte de poids et d’appétit surviennent plus fréquemment lors de l’administration de médicaments contenant du méthylphénidate.
Des symptômes de sevrage, des fluctuations d’humeur ou une hyperactivité peuvent survenir à l’arrêt du traitement.
Au cours de l’utilisation de Ritaline/-SR/-LA, on a observé des troubles de l’accommodation (difficultés pour passer de la vision de loin à la vision de près) et des troubles visuels (p. ex. vision floue). Ritaline/-SR/-LA peut occasionner une obnubilation. Ce médicament peut donc perturber la capacité de réaction, la capacité à se servir de machines ou d’instruments et la capacité à conduire! En outre, il est déconseillé de boire de l’alcool pendant le traitement par Ritaline/-SR/-LA.
Si d’autres médicaments sont utilisés, Ritaline/-SR/-LA peut influencer leur efficacité ou occasionner des effets secondaires. Si l’un des médicaments suivants est utilisé, il faut en parler avec le médecin traitant avant de pouvoir prendre Ritaline/-SR/-LA:
·médicaments pour le traitement des dépressions et médicaments pour empêcher l’épilepsie ou les caillots sanguins (anticoagulants), parce que Ritaline/-SR/-LA peut influencer négativement la manière dont ceux-ci sont assimilés par le corps.
·médicaments qui augmentent la tension artérielle, à cause d’un renforcement possible de l’hypertension en cas d’utilisation concomitante avec Ritaline/-SR/-LA.
·médicaments hypotenseurs contenant le principe actif clonidine, car des effets secondaires graves ont été rapportés en cas d’administration simultanée de méthylphénidate et de clonidine.
·médicaments qui augmentent le taux de sérotonine dans le corps (médicaments sérotoninergiques, par exemple ceux pour le traitement de la dépression, la migraine, la douleur, la toux). (Pour les détails, voir plus haut dans le chapitre «Quelles sont les précautions à observer lors de la prise de Ritaline/-SR/-LA?»)
Si vous n’êtes pas sûr si les médicaments que prend votre enfant figurent dans la liste ci-dessus, demandez au médecin ou au pharmacien avant de faire prendre Ritaline/-SR/-LA à votre enfant.

2021 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home