ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Varivax®:MSD Merck Sharp & Dohme AG
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour 

Interactions

Varivax ne doit pas être mélangé à d'autres vaccins ou à d'autres médicaments dans la même seringue. D'autres vaccins ou médicaments injectables doivent être administrés dans une seringue séparée à des sites corporels différents.
Administration concomitante avec d'autres vaccins
Varivax a été administré simultanément à des enfants en bas âge à des sites différents avec le vaccin combiné rougeoleoreillonsrubéole, le vaccin conjugué contre Haemophilus influenzae de type B, le vaccin contre l'hépatite B, le vaccin diphtérie-tétanos-coqueluche (à germes complets) et le vaccin oral contre la poliomyélite. Aucune différence de réponse immunitaire cliniquement pertinente aux différents antigènes n'a été mise en évidence lorsqu'ils étaient administrés en même temps que Varivax. Si le vaccin vivant contre la varicelle (souche Oka/Merck) n'est pas administré simultanément avec le vaccin vivant rougeole-oreillons-rubéole, il convient d'observer un intervalle d'un mois entre les deux vaccinations avec des vaccins vivants. Il n'est pas nécessaire de respecter un tel délai s'il s'agit de vaccinations par des vaccins inactivés.
L'administration simultanée de Varivax et de vaccins tétra-, penta- ou hexavalents contenant les vaccins diphtérique, tétanique et de la coqueluche acellulaire (DTaP) n'a pas été étudiée.
Après une transfusion de sang ou de plasma ou l'administration d'immunoglobuline humaine ou d'immunoglobuline varicelle-zona (IgVZ), la vaccination doit être différée d'au moins cinq mois.
L'administration de produits sanguins contenant des anticorps contre le virus varicelle-zona, y compris l'IgVZ ou d'autres préparations d'immunoglobulines, dans le mois suivant la vaccination par Varivax peut diminuer la réponse immunitaire au vaccin et donc son effet protecteur. En conséquence, il convient d'éviter l'administration de tels produits au cours du mois suivant la vaccination, à moins que ce ne soit absolument indispensable.
Pendant 6 semaines après la vaccination par Varivax aucun médicament à base d'acide salicylique ne doit être pris, la survenue d'un syndrome de Reyes lors de la prise de salicylate pendant une varicelle naturelle ayant été signalée.

2019 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home