ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Fentanyl-Janssen®:Janssen-Cilag AG
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour 

Posologie/Mode d’emploi

La posologie de Fentanyl-Janssen doit être individualisée en tenant compte des facteurs suivants: âge, poids, condition physique, maladies, co-médication, type d'opération et d'anesthésie.
Pour prévenir une bradycardie, il est conseillé d'administrer une petite dose intraveineuse d'anticholinergique immédiatement avant l'induction anesthésique.
Posologie usuelle
Prémédication
1 à 2 ml (0,05 à 0,1 mg) par voie i.m. 30 à 60 min avant le début de l'intervention.
Induction de la narcose
La dose du bolus initial dépend de la durée prévue de l'intervention, et peut être déterminée d'après le schéma suivant:

Durée approx. de l'intervention

Dose i.v. bolus de fentanyl

µg/kg de poids corporel

ml/10 kg de poids corporel

30 min à 2 h

2 à 20

0,4 à 4

2 à 4 h

20 à 50

4 à 10

Maintien de l'analgésie
S'il apparaît des signes de déclin de l'analgésie, des injections i.v. complémentaires de Fentanyl-Janssen peuvent être effectuées à raison de 0,5-5 ml (25-250 µg). Les doses doivent être ajustées selon les besoins individuels et l'importance de l'intervention.
La perfusion continue assure une analgésie régulière. Selon l'intensité du stimulus douloureux, la posologie suivante est recommandée: 0,045-0,3 µg/kg/min (0,01-0,06 ml/10 kg/min). Cesser l'administration de Fentanyl-Janssen 20 min environ avant la fin de l'intervention, afin de minimiser le risque de dépression respiratoire postopératoire.
Posologies spéciales
Des doses élevées de fentanyl (20-50 µg/kg) peuvent être indiquées lors d'interventions chirurgicales très douloureuses, afin de diminuer la réaction hormonale au stress. Pendant la phase postopératoire, les patients ainsi traités par des doses élevées doivent bénéficier d'une respiration assistée prolongée et rester sous surveillance, de préférence dans une salle de réveil, car il faut s'attendre à une dépression respiratoire de longue durée.
Patients âgés et affaiblis
Chez les patients âgés, l'élimination du fentanyl se trouve retardée en raison d'une clairance diminuée. Comme avec d'autres opioïdes, il convient de réduire la dose initiale chez les patients âgés (>65 ans) et affaiblis. Lors de la détermination des doses suivantes, il convient de prendre en compte les effets de la dose initiale.
Enfants et adolescents
Les enfants de 2-12 ans ont reçu la dose d'induction et de maintien de 2-3 µg/kg.
Patients en surpoids
Chez les patients en surpoids, il existe un risque de surdosage lorsque la dose est calculée en fonction du poids corporel. Pour ces patients, la dose doit être calculée en se basant sur la masse corporelle maigre estimée et non seulement sur le poids corporel.
Insuffisance hépatique
Chez les patients avec une perfusion hépatique diminuée ou une insuffisance hépatique, une réduction de la dose doit être effectuée en cas d'injections répétées ou d'une perfusion continue.
Insuffisance rénale
Chez les patients avec une insuffisance rénale, une réduction de la dose de Fentanyl-Janssen devrait être envisagée. Ces patients doivent également être surveillés attentivement à l'égard de signes de toxicité du fentanyl (v. «Pharmacocinétique»).

2020 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home