ch.oddb.org
 
Analyses | Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Fluanxol® Comprimés pelliculés/Fluanxol® Depot:Lundbeck (Schweiz) AG
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsAfficher la Heatmapimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour 

Composition

Fluanxol comprimés pelliculés:
Principe actif: Flupentixoli dihydrochloridum.
Excipients: Betadexum, Lactosum monohydricum, Maydis amylum, Hydroxypropylcellulosum, Cellulosum microcristallinum, Carmellosum natricum conexum, Talcum, Oleum vegetabile hydrogenatum, Magnesii stearas, dans le pelliculage: Poly alcohol vinylicus (partim hydrogenatum), Macrocolum (3350 et 6000), Talcum, colorants: oxyde de fer, jaune (E172), dioxyde de titane (E171).
Fluanxol 5 mg contient en outre le colorant Sunset jaune (E110).
Fluanxol Depot:
Principe actif: Flupentixoli decanoas.
Excipient: Triglycerida saturata media.

Forme galénique et quantité de principe actif par unité

Fluanxol comprimés pelliculés:
Comprimés pelliculés à 0.5 mg: Flupentixolum 0.5 mg ut Flupentixoli dihydrochloridum. Comprimés pelliculés jaunes, ronds, légèrement biconvexes, marqués avec «FD».
Comprimés pelliculés à 1 mg: Flupentixolum 1 mg ut Flupentixoli dihydrochloridum. Comprimés pelliculés jaunes, ovales, légèrement biconvexes, marqués avec «FF».
Comprimés pelliculés à 5 mg: Flupentixolum 5 mg ut Flupentixoli dihydrochloridum. Comprimés pelliculés ocreux, ovales, légèrement biconvexes, marqués avec «FK».
Fluanxol Depot:
Solution injectable 20 mg/ml (i.m.): Flupentixoli decanoas 20 mg, oleum vegetabile q.s. ad solutionem pro 1 ml.
Solution injectable à 100 mg/ml (i.m.): Flupentixoli decanoas 100 mg, oleum vegetabile q.s. ad solutionem pro 1 ml.
Aspect de la solution injectable:
20 mg/ml: huile claire, incolore à jaunâtre, pratiquement exempt de particules.
100 mg/ml: huile claire, jaunâtre à jaune, pratiquement exempt de particules.

Indications/Possibilités d’emploi

Schizophrénies aiguës ou chroniques chez des patients sans agitation motrice; psychoses accompagnées d'autisme, de négativisme, d'apathie ou d'état dépressif; états psychotiques aigus, en particulier pour des cas résistants; paraphrénie; psychoses organiques.

Posologie/Mode d’emploi

Fluanxol comprimés pelliculés:
La posologie est individuelle comme pour les autres neuroleptiques. Dans la thérapie d'entretien, Fluanxol peut être pris 1 fois par jour, de préférence le matin.
Schizophrénie et psychoses apparentées:
La dose doit être adaptée individuellement. En général, la dose initiale devrait être faible et augmentée relativement rapidement, jusqu'à l'obtention d'un effet thérapeutique optimal.
Au début, 3-15 mg par jour, en 2-3 prises. Augmenter si nécessaire à 40 mg par jour.
Pour la dose d'entretien, 5-20 mg par jour suffisent généralement.
Etats psychotiques aigus, en particulier pour des cas résistants:
15-30 mg 1-4 fois par jour. La posologie dépend de la gravité du cas, ainsi que de l'âge et du poids du patient.
La fréquence de prise des doses est la plus élevée au début du traitement (souvent 4 fois) et peut diminuer en l'espace de quelques jours jusqu'à atteindre 3 fois, 2 fois, 1 fois par jour.
Passage des Fluanxol comprimés pelliculés au Fluanxol Depot:
Les directives ci-après sont applicables pour le passage au Fluanxol Depot:
× mg/jour de Fluanxol correspondent à environ 4× mg Fluanxol Depot toutes les 2 semaines
× mg/jour de Fluanxol correspondent à environ 8× mg Fluanxol Depot toutes les 4 semaines
Après la première injection Depot, administrer le Fluanxol de manière dégressive encore pendant 1 semaine.
Fluanxol Depot:
La posologie est individuelle comme pour les autres neuroleptiques. Les doses et les intervalles sont déterminés en fonction de l'effet clinique et des effets secondaires éventuels. Fluanxol Depot est injecté dans le muscle fessier.
Fluanxol Depot 20 mg/ml: Dans le traitement d'entretien, les doses se situent normalement entre 20-40 mg (1-2 ml) i.m. toutes les 2-4 semaines. Certains patients ont éventuellement besoin de doses plus élevées ou d'intervalles d'injection plus courts.
Pour le contrôle de symptômes graves (exacerbations et rechutes aiguës), on peut utiliser des doses pouvant aller jusqu'à 400 mg/2 semaines. En général, on peut abaisser graduellement la dose après 4-6 mois jusqu'à la dose d'entretien adaptée individuellement.
Fluanxol Depot 100 mg/ml: 50-400 mg (0.5-4 ml) par mois, éventuellement davantage, répartis en 1-4 injections.
Instructions spéciales pour la posologie:
Les patients sous thérapie prolongée, en particulier ceux sous doses élevées, doivent être observés soigneusement, afin de permettre de décider si la dose d'entretien peut éventuellement être réduite. Chez les patients souffrant d'insuffisance hépatique, la dose de Fluanxol doit être déterminée avec prudence; la détermination du taux sérique peut être nécessaire.
A ce jour, l'utilisation et la sécurité de Fluanxol n'ont pas été étudiées chez l'enfant et l'adolescent.

Contre-indications

Hypersensibilité au flupentixol, à des excipients présents dans Fluanxol/Depot ou aux autres thioxanthènes, dépression du SNC (par ex. intoxications aiguës à l'alcool, aux barbituriques ou aux opiacés), états comateux.

Mises en garde et précautions

Fluanxol devrait être utilisé avec précaution chez les patients souffrant du syndrome de Parkinson, d'épilepsie, de lésions cérébrales organiques, de maladies hépatiques à un stade avancé, de myasthénie grave ainsi que de troubles cardiovasculaires. Bien que des symptômes anticholinergiques n'aient été que rarement observés, l'administration de Fluanxol à des patients présentant une hypertrophie de la prostate ou un glaucome à angle fermé requiert une prudence particulière.
Comme les autres médicaments de la classe thérapeutique des neuroleptiques, le flupentixol peut entraîner un allongement de l'intervalle QT. Un allongement persistant de l'intervalle QT peut entraîner un risque accru d'arythmies. C'est pourquoi le flupentixol doit être administré avec prudence aux patients sensibles (présentant une hypokaliémie, une hypomagnésémie ou une prédisposition génétique); il en va de même pour les patients présentant des antécédents de maladies cardiovasculaires comme par ex. un allongement de l'intervalle QT, une bradycardie significative (<50 pulsations par minute), un infarctus du myocarde aigu récent, une insuffisance cardiaque décompensée ou des troubles du rythme cardiaque. L'utilisation concomitante d'autres neuroleptiques doit être évitée (voir «Interactions»).
Des cas de thromboembolies veineuses (TEV) ont été rapportés chez des patients traités par neuroleptiques. Les patients sous neuroleptiques présentent souvent des facteurs de risque acquis de TEV. Il est donc conseillé avant et pendant le traitement par flupentixol d'identifier tous les facteurs de risque prédisposant aux TEV et de prendre les mesures préventives appropriées.
Des cas de leucopénies, neutropénies et agranulocytoses ont été rapportés avec les antipsychotiques, dont le décanoate de flupentixol (Fluanxol Depot). Les antipsychotiques à action prolongée doivent être utilisés avec prudence lorsqu'ils sont associés à d'autres médicaments connus pour avoir un potentiel myélosuppressif, car ces substances ne peuvent pas être rapidement éliminés par l'organisme si cela s'avère nécessaire (comme par exemple lors d'une granulocytopénie).
Risque de mortalité accru chez les personnes âgées atteintes de démence:
Les données de deux grandes études d'observation pratique ont montré que, sous neuroleptiques, les personnes âgées atteintes de démence présentaient un risque de mortalité légèrement accru en comparaison avec les personnes non traitées. On ne dispose pas de données suffisantes permettant une évaluation définitive de l'ampleur précise de ce risque. L'origine de ce risque accru est inconnue.
Le flupentixol n'est pas homologué pour le traitement des troubles du comportement liés à la démence.
En raison de ses propriétés stimulantes, Fluanxol n'est pas recommandé pour les patients excités ou hyperactifs. Si le patient a été traité précédemment avec des médicaments sédatifs, ceux-ci doivent être supprimés de manière dégressive.
Dans de rares cas, un symptôme neuroleptique (potentiellement mortel) peut apparaître sous Fluanxol (voir «Effets indésirables»).
Des troubles extrapyramidaux apparaissent surtout au début du traitement. Dans la plupart des cas, une réduction de la dose ou l'administration d'un antiparkinsonien permet de contrôler ces effets secondaires de manière suffisante. L'emploi de routine d'un antiparkinsonien à titre prophylactique n'est pas recommandé. Lors d'un traitement à long terme, des dyskinésies tardives potentiellement irréversibles sont possibles. Les antiparkinsoniens n'améliorent pas les dyskinésies tardives et peuvent même les aggraver. Une réduction de la dose ou, si possible, une interruption du traitement sont recommandées. Lors d'acathisie persistante, l'administration de benzodiazépines ou de propranolol est recommandée.
Fluanxol peut abaisser le seuil épileptogène; chez les sujets épileptiques, le traitement antiépileptique doit être adapté.
Fluanxol peut altérer la thermorégulation. La prudence est de mise lors de températures extrêmes.
Les effets de Fluanxol sur le SNC ainsi que ses propriétés antiémétiques peuvent masquer les symptômes de certaines maladies.
Chez les patients sous traitement à long terme avec Fluanxol, l'état psychologique et neurologique, la formule sanguine et la fonction hépatique doivent faire l'objet de contrôles réguliers.
Comme cela a été décrit pour d'autres psychotropes, le flupentixol peut modifier la tolérance au glucose et à l'insuline; une adaptation du traitement antidiabétique peut être nécessaire.
Les comprimés pelliculés Fluanxol contiennent du lactose monohydraté. Les patients présentant une intolérance au galactose, un déficit en lactase de Lapp ou un syndrome de malabsorption du glucose et du galactose (maladies héréditaires rares) ne doivent pas prendre ce médicament.
Les comprimés pelliculés Fluanxol 5 mg contiennent le colorant azoïque Sunset jaune (E110), qui peut entraîner des réactions d'hypersensibilité.
Fécondité
Des cas d'hyperprolactinémie, galactorrhée, aménorrhée, diminution de la libido, trouble de l'érection et trouble de l'éjaculation ont été rapportés (voir «Effets indésirables»). Ces événements, qui sont réversibles à l'arrêt du traitement, peuvent avoir un impact négatif sur la fonction sexuelle féminine ou masculine ou la fertilité.
En cas de survenue d'hyperprolactinémie, de galactorrhée, d'aménorrhée ou de troubles sexuels cliniquement significatifs, une réduction de dose ou un arrêt du traitement doivent donc être envisagés.

Interactions

Fluanxol peut renforcer l'effet sédatif de l'alcool ainsi que l'effet des barbituriques et d'autres préparations à action dépressive centrale comme les hypnotiques, les anxiolytiques, les antihistaminiques, les opiacés ou les anesthésiques.
L'administration simultanée de neuroleptiques et des préparations ci-dessous peut provoquer les effets suivants:

Médicament

Effet de l'association

Médicament à action sédative centrale et barbituriques

Renforcement de l'effet

Antihypertenseurs (guanéthidine, etc.)

Modification de la pression sanguine, blocage de l'effet antihypertenseur

Lithium

Risque accru de neurotoxicité

Antidépresseurs tricycliques

Inhibition réciproque du métabolisme. Renforcement des effets secondaires des neuroleptiques et des antidépresseurs

L-Dopa

Réduction de l'effet de la L-Dopa

Adrénergiques

Réduction de l'effet des adrénergiques

Métoclopramide, pipérazine

Risque accru de symptômes extrapyramidaux

Un allongement de l'intervalle QT induit par les neuroleptiques peut s'aggraver en cas d'administration d'autres médicaments entraînant un allongement significatif de l'intervalle QT. Il convient d'éviter l'administration concomitante de tels médicaments.
Les classes de médicaments concernées sont:
·antiarythmiques des classes Ia et III (par ex. quinidine, amiodarone, sotalol, dofétilide)
·certains neuroleptiques (par ex. halopéridol, quétiapine)
·certains macrolides (par ex. érythromycine)
·certains antihistaminiques (par ex. terfénadine, astémizole)
·certaines quinolones (par ex. gatifloxacine, moxifloxacine)
Cette liste n'est pas exhaustive; certains autres médicaments connus pour allonger l'intervalle QT (par ex. cisapride, lithium) doivent également être évités.
La prudence est de mise en cas d'utilisation concomitante de médicaments responsables de déséquilibres électrolytiques, comme par ex. les diurétiques du groupe des thiazides (hypokaliémie), et de médicaments augmentant la concentration plasmatique du flupentixol. Le risque d'allongement de l'intervalle QT et d'arythmie peut être accru (voir «Mises en garde et précautions»).

Grossesse/Allaitement

Grossesse
Des études animales indiquent une toxicité de la reproduction (voir «Données précliniques»).
Effets non tératogènes:
Chez les nouveau-nés dont les mères ont pris des antipsychotiques au cour du troisième trimestre de la grossesse (y compris le flupentixol), il existe après la naissance un risque de symptômes moteurs extrapyramidaux et/ou de symptômes de sevrage. Ces symptômes peuvent inclure une agitation, une augmentation ou une diminution inhabituelle du tonus musculaire, des tremblements, une somnolence, des difficultés respiratoires ou des problèmes d'alimentation.
Les complications peuvent varier en terme de sévérité. Dans quelques cas, elles ont été spontanément résolutives, dans d'autres la surveillance des nouveau-nés aux soins intensifs ou une hospitalisation prolongée a été nécessaire.
Le flupentixol ne doit pas être utilisé pendant la grossesse sauf en cas de nécessité absolue. Pendant la grossesse, lorsque qu'un arrêt du traitement est nécessaire, il ne devrait pas se faire brusquement.
Allaitement
Le flupentixol passe en faible quantité dans le lait maternel. Si un traitement par flupentixol s'avère nécessaire, il convient donc d'interrompre l'allaitement.

Effet sur l’aptitude à la conduite et l’utilisation de machines

A faible dose, Fluanxol n'exerce pas d'effet sédatif. Des doses élevées ainsi que la maladie psychotique à traiter elle-même peuvent toutefois altérer la vigilance et la capacité de réaction ainsi que le comportement et les fonctions psychomotrices. Les patients sous Fluanxol ne devraient pas conduire de véhicule à moteur ou utiliser des machines dangereuses jusqu'à ce qu'ils connaissent leur réaction personnelle au médicament.

Effets indésirables

La plupart des effets indésirables sont dose-dépendants. La fréquence et l'intensité sont plus marquées au début du traitement et s'atténuent ultérieurement.
Des troubles extrapyramidaux peuvent apparaître surtout durant la première phase du traitement. Dans la plupart des cas, ces effets secondaires peuvent être contrôlés de manière satisfaisante par une réduction de la dose et/ou un antiparkinsonien. L'emploi de routine d'un antiparkinsonien à titre prophylactique n'est pas recommandé. Les antiparkinsoniens n'améliorent pas les dyskinésies tardives et peuvent même les aggraver. Une réduction de la dose ou, si possible, une interruption du traitement avec Fluanxol sont donc recommandées. Lors d'acathisie persistante, l'administration de benzodiazépines ou de propranolol peut être utile.
Les fréquences sont dérivées de la littérature et des annonces spontanées. Les fréquences sont définies comme suit: Très fréquent (≥1/10), fréquent (<1/10, ≥1/100), occasionnel (<1/100, ≥1/1'000), rare (<1/1'000, ≥1/10'000), très rare (<1/10'000), ou à fréquence inconnue (ne peut être évalué sur la base des données à disposition).
Affections hématologiques et du système lymphatique:
Rare: thrombocytopénie, neutropénie, leucopénie, agranulocytose.
Affections du système immunitaire:
Rare: hypersensibilité, réaction anaphylactique.
Affections endocriniennes:
Rare: hyperprolactinémie avec galactorrhée.
Troubles du métabolisme et de la nutrition:
Fréquent: augmentation de l'appétit, prise de poids.
Occasionnel: diminution de l'appétit.
Rare: hyperglycémie, diminution de la tolérance au glucose.
Affections psychiatriques:
Fréquent: insomnie, dépression, nervosité, agitation, diminution de la libido.
Occasionnel: confusion.
Affections du système nerveux:
Très fréquent: somnolence, acathisie (Fluanxol 18%, Fluanxol Depot 12%), hyperkinésie, hypokinésie, parkinsonisme (Fluanxol 11%, Fluanxol Depot 18%).
Fréquent: tremblements (Fluanxol Depot 16%), dystonie, vertiges, céphalées.
Occasionnel à rare: dyskinésie tardive, dyskinésie, troubles du langage, convulsions.
Très rare: syndrome neuroleptique malin.
Affections oculaires:
Fréquent: troubles de l'accommodation, vision anormale.
Occasionnel: crises oculogyres.
Affections cardiaques:
Fréquent: tachycardie, palpitation.
Occasionnel: hypotension.
Rare: électrocardiogramme: allongement de l'intervalle QT.
Affections vasculaires:
Occasionnel: hypotension, bouffées de chaleur.
Très rares: thromboembolies veineuses.
Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales:
Fréquent: dyspnée.
Affections gastro-intestinales:
Très fréquent: sécheresse buccale.
Fréquent: hypersalivation, constipation, vomissements, dyspepsie, diarrhée.
Occasionnel: douleurs abdominales, nausées, flatulence.
Affections hépatobiliaires:
Occasionnel: tests des fonctions hépatiques anormaux.
Très rare: jaunisse.
Affections de la peau et du tissu sous-cutané:
Fréquent: hyperhidrose, prurit.
Occasionnel: éruptions, réactions cutanées de photosensibilité, dermatite.
Affections musculo-squelettiques et du tissu conjonctif:
Fréquent: myalgie.
Occasionnel: rigidité des muscles, arthralgie.
Affections du rein et des voies urinaires:
Fréquent: troubles de la miction, rétention urinaire.
Affections gravidiques, puerpérales et périnatales:
Fréquence inconnue: symptômes moteurs extrapyramidaux et/ou signes de sevrage chez le nouveau-né.
Affections des organes de reproduction et du sein:
Occasionnel: troubles de l'éjaculation, dysfonction érectile.
Rare: gynécomastie, galactorrhée, aménorrhée.
Troubles généraux et anomalies au site d'administration:
Fréquent: asthénie, fatigue.
Occasionnel: réaction au site d'injection (ampoules).
Les effets secondaires suivants sont valables pour la classe thérapeutique des neuroleptiques et ont été rarement rapportés en cas d'utilisation de Fluanxol:
·Allongement de l'intervalle QT
·Arythmies ventriculaires: fibrillation ventriculaire, tachycardie ventriculaire, torsade de pointes
·Mort soudaine inexpliquée
Une interruption brusque du flupentixol peut entraîner des symptômes de sevrage. Les symptômes les plus fréquents sont:
nausées, envie de vomir, anorexie, diarrhée, rhinorrhée, transpiration, myalgie, paresthésie, insomnie, agitation, anxiété et excitation. Les patients peuvent avoir des sentiments de vertige, sentir alternativement le froid et le chaud et trembler. Les symptômes commencent normalement dans les 1 à 4 jours après l'arrêt et diminuent après 7 à 14 jours.

Surdosage

Symptômes
Somnolence, coma, symptômes extrapyramidaux, convulsions, chute tensionnelle, état de choc, régulation de la température corporelle troublée.
Dans le cadre d'études cliniques, la dose orale unitaire maximale était de 80 mg, et la dose quotidienne maximale de 320 mg.
Des modifications de l'ECG, un allongement de l'intervalle QT, des torsades de pointes, un arrêt cardiaque et des arythmies ventriculaires ont été rapportés suite à des surdosages de médicaments connus pour agir sur le cœur.
Traitement
Le traitement est symptomatique et de soutien. Vidange et lavage gastrique après administration perorale. Traitement au charbon actif. Appliquer des mesures de soutien pour la respiration et le système cardiovasculaire. Les convulsions peuvent être traitées avec du diazépam et les symptômes extrapyramidaux avec du bipéridène.

Propriétés/Effets

Code ATC: N05AF01
Mécanisme d'action/pharmacodynamie
Le flupentixol est un neuroleptique de la série des thioxanthènes avec effet antipsychotique.
Le flupentixol est composé de deux isomères géométriques, le (Z)-flupentixol actif et le (E)-flupentixol, présents dans un rapport 1:1.
Le (Z)-flupentixol possède une affinité élevée pour les récepteurs de la dopamine D1 et D2. Il occupe également les récepteurs 5-HT2 et alpha1-adrénergiques; une faible affinité pour l'histamine H1 a également été décrite. Le (Z)-flupentixol ne possède pas d'affinité pour les récepteurs muscariniques.
A des doses jusqu'à 25 mg/jour, Fluanxol ne présente guère d'effets sédatifs, tandis que des doses plus élevées peuvent provoquer une sédation. En plus de son effet sur les symptômes centraux de la schizophrénie, tels que les hallucinations, les idées délirantes et les troubles du raisonnement, Fluanxol présente aussi des effets de désinhibition, d'activation anxiolytique et d'amélioration de l'humeur. Il convient donc spécialement aux troubles schizophréniques avec une symptomatique de retrait et une humeur dépressive.
Fluanxol Depot se prête particulièrement aux traitements de longue durée et à la prophylaxie des rechutes, en particulier chez les patients avec une mauvaise compliance.

Pharmacocinétique

Absorption
Fluanxol comprimés pelliculés:
L'absorption du flupentixol s'effectue relativement lentement. Les pics sériques du (Z)-flupentixol peuvent s'observer 4-5 heures (intervalle 1-8 heures) après une administration orale. La biodisponibilité après une administration perorale est de 40.4 (±17.4)% (intervalle 24-71%).
Les concentrations sériques augmentent linéairement avec la dose administrée. Chez la plupart des patients, les concentrations à l'état stationnaire du (Z)-flupentixol sont atteintes en l'espace de 7-10 jours. A l'état stationnaire, une dose quotidienne de 5 mg de Fluanxol correspond à un taux sérique (Cmin) de (Z)-flupentixol d'environ 1.7 ng/ml (3.9 nM). Lors de tableaux cliniques bénins, les concentrations plasmatiques indicatives du (Z)-flupentixol (oral et Depot) varient entre 0.9-3.5 ng/ml (2-8 nmol/l).
Fluanxol Depot:
Par l'estérification avec de l'acide décanoïque, le (Z)-flupentixol est transformé en décanoate de (Z)-flupentixol, une substance plus lipophile. Dissoute dans de l'huile et administrée par injection intramusculaire, cette substance diffuse lentement dans les fluides corporels environnants, où elle est hydrolysée par des enzymes pour former le composant actif (Z)-flupentixol.
Les pics sériques du (Z)-flupentixol s'observent vers la fin de la première semaine après l'injection. La fluctuation maximum / minimum moyenne de la concentration sérique est faible. Elle s'est élevée à 1.7 pour un intervalle de 2 semaines et à 2.6 pour 4 semaines. Avec une demi-vie estimée à 3 semaines environ (conditionnée par la libération du principe actif à partir du Depot), l'état stationnaire s'instaure après environ 3 mois. A l'état stationnaire, une dose de 40 mg de Fluanxol Depot toutes les 2 semaines correspond à un taux sérique (Cmin) d'environ 2.6 ng/ml (6 nmol/l).
Les concentrations plasmatiques du (Z)-flupentixol à l'état stationnaire mesurées avant l'injection du Depot se sont montrées dose-dépendantes. En cas de tableaux cliniques bénins, les valeurs indicatives des concentrations plasmatiques du (Z)-flupentixol (oral et Depot) se situent entre 0.9-3.5 ng/ml (2-8 nmol/l).
Distribution
Fluanxol, Fluanxol Depot
Le volume de distribution théorique se situe autour de 14.1 l/kg (intervalle 12.5-17.2 l/kg). Le taux de liaison aux protéines plasmatiques est d'environ 99%.
De faibles quantités de flupentixol franchissent la barrière placentaire. Une certaine quantité de flupentixol est aussi éliminée par le lait maternel. Le rapport entre les concentrations dans le lait et le sérum est d'environ 1:3.
Métabolisme
Fluanxol, Fluanxol Depot
Le flupentixol est métabolisé de trois façons: par sulfoxydation, par déalkylation de la chaîne latérale azotée et par conjugaison à l'acide glucuronique. Les métabolites sont pharmacologiquement inactifs.
Elimination
Fluanxol, Fluanxol Depot
Le flupentixol s'élimine principalement par les fèces et dans une moindre mesure par l'urine, dans un rapport d'environ 4:1.
La demi-vie biologique est de 34.7 (±9.5) heures (intervalle 15.4-50.2 heures). La clairance systémique est de 0.29 (±0.13) l/min (intervalle 0.15-0.51 l/min).
Cinétique pour certains groupes de patients
Patients âgés
Aucune étude pharmacocinétique n'a été menée chez des patients âgés. En ce qui concerne le zuclopenthixol, un médicament apparenté de la classe des thioxanthènes, les paramètres pharmacocinétiques sont largement indépendants de l'âge du patient.
L'influence des troubles des fonctions hépatiques et rénales n'a pas été étudiée. En se basant sur les caractéristiques de l'élimination, on peut supposer que les troubles rénaux n'exercent pas d'influence notable. Par contre, des troubles hépatiques graves doivent faire prévoir une élimination ralentie; des contrôles des concentrations plasmatiques peuvent éventuellement s'avérer nécessaires.

Données précliniques

Il est un fait que certains neuroleptiques bloquent les canaux potassiques HERG in vitro à des concentrations nanomolaires et micromolaires. Ces canaux sont responsables de la repolarisation du cœur. Ces substances ont donc la capacité de déclencher certaines formes de troubles du rythme cardiaque ventriculaire (allongement de l'intervalle QT, torsade de pointes). A l'heure actuelle, on ne connaît pas l'effet du flupentixol à cet égard. Un effet comparable, notamment après l'administration d'une forte dose, ne peut cependant pas être exclu.
Toxicité chronique:
La toxicité chronique du flupentixol administré oralement a été étudiée chez le rat et le chien à des doses de 10, 20 et 40 mg/kg/jour et de 0.5, 2 et 20 mg/kg/jour respectivement. La toxicité chronique de l'énantiomère actif de Fluanxol (cis(Z)-flupentixol) a été constatée chez le rat et le chien à la suite de l'administration parentérale de doses de 20, 45, 100 mg/kg/jour, et de 1, 5, 10 mg/kg/jour respectivement.
Les études de toxicité chronique n'ont pas remis en cause l'usage thérapeutique du flupentixol.
Mutagénicité et carcinogénicité:
L'effet mutagène du flupentixol n'a pas été suffisamment étudié. Jusqu'à présent, les résultats des tests bactériens ont été négatifs. Le potentiel carcinogène du flupentixol a été évalué chez le rat dans le cadre d'une étude de 104 semaines réalisée à des doses de 1, 3.5 et 12 mg/kg/jour. Dans le groupe traité à fortes doses, une augmentation minime des adénomes de l'hypophyse a été mise en évidence chez les mâles. La signification de ce résultat pour l'homme n'est pas connue.
Toxicité de la reproduction:
L'exposition prénatale au flupentixol en deçà du seuil de toxicité maternelle n'a pas mis en évidence de potentiel tératogène. Des effets embryotoxiques, tels que perte après nidation/taux de résorption augmenté ainsi que fausse couches occasionnelles chez le rat ou le lapin ont été observés lors de dosages maternels toxiques.
Lors d'études précliniques de fertilité chez des rats femelles, le flupentixol a influencé faiblement le taux de grossesses chez les rats femelles à partir de 15 mg/kg de poids corporel.
Ce dosage est bien supérieur au dosage utilisé en clinique.
Il n'existe pas d'études sur le développement périnatal et postnatal.

Remarques particulières

Incompatibilités
Fluanxol Depot ne devrait pas être mélangé avec d'autres liquides injectables, à l'exception du Clopixol® Acutard (acétate de zuclopenthixol) ou du Clopixol® Depot (décanoate de zuclopenthixol).
Stabilité
Fluanxol (dans toutes ses formes) ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur l'emballage.
Les ampoules de Fluanxol Depot doivent être utilisées immédiatement après l'ouverture. Les éventuels restes doivent être jetés.
Remarques concernant le stockage
Fluanxol comprimés pelliculés:
Conserver au sec et à température ambiante (15-25 °C).
Tenir hors de la portée des enfants.
Solution injectable Fluanxol Depot:
Conserver au sec, à température ambiante (15-25 °C) et à l'abri de la lumière.
Tenir hors de la portée des enfants.

Numéro d’autorisation

Fluanxol comprimés pelliculés: 62047 (Swissmedic).
Solution injectable Fluanxol Depot: 35407 (Swissmedic).

Présentation

Fluanxol:
Comprimés pelliculés à 0.5 mg: 50 [B]
Comprimés pelliculés à 1 mg: 50 [B]
Comprimés pelliculés à 5 mg: 50 [B]
Fluanxol Depot 20 mg/ml: Ampoules à 1 ml (20 mg): 1 [B]
Fluanxol Depot 100 mg/ml: Ampoules à 1 ml (100 mg): 1 [B]

Titulaire de l’autorisation

Lundbeck (Suisse) SA, Opfikon.

Mise à jour de l’information

Novembre 2014.
15122014FI

2018 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home