ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur TechneScan® DTPA:b.e.imaging.ag
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsAfficher la Heatmapimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour 

Composition

Principes actifs
20,8 mg acide pentétique (DTPA).
Excipients
Chlorure d'étain(II) dihydraté, acide gentisique, chlorure de calcium dihydraté, acide chlorhydrique, hydroxyde de sodium.
Spécifications
Mécanisme de réaction

DTPA 99mTc - DTPA
Spécifications du produit marqué
Solution aqueuse, stérile, apyrogène, claire à légèrement opalescente, incolore pour administration intraveineuse ou pour inhalation après fabrication d’un aérosol,
pH: 4,0 - 5,0;
Rendement de marquage: ≥ 95%.

Indications / possibilités d'emploi

TechneScan DTPA est une préparation radiodiagnostique, qui est indiquée, après reconstitution à l’aide du pertechnétate [99mTc] de sodium, pour:
- Scintigraphie rénale
- Scintigraphie cérébrale
- Scintigraphie pulmonaire de ventilation après préparation d’un aérosol adapté à son inhalation.

Posologie / mode d'emploi

Le 99mTc-DTPA est administré par injection unique, intraveineuse ou par inhalation au moyen d’un générateur d’aérosol. Le contenu marqué d'un flacon de TechneScan DTPA est destiné à l'examen de plusieurs patients. Dans certaines conditions particulières, on peut aussi administrer à un seul patient tout un flacon dont le contenu est marqué avec une activité adéquate.
Le produit ne doit pas être administré au patient sous forme non marquée.
Posologie pour un adulte
-Scintigraphie rénale: 40 - 400 MBq
-Scintigraphie de perfusion rénale: 200 - 750 MBq
-Scintigraphie cérébrale: 200 - 750 MBq
-Etude de ventilation pulmonaire: 50-100 MBq se déposent dans les poumons, 500 -1000 MBq dans le générateur aérosol en fonction de l’appareil.
Lors de scintigraphie rénale, la prise des images débute immédiatement, tandis que, lors d’études cérébrales, outre les prises précoces, il est recommandé d’effectuer des scintigraphies après 3 heures afin d’optimiser le diagnostic.
Pour les études de ventilation pulmonaire, un générateur d’aérosol est nécessaire. Calculer la dose selon le type d’appareil (consulter le mode d’emploi).
Posologie lors de scintigraphie rénale chez les enfants et les adolescents
Les enfants et adolescents recevront une fraction de la dose pour adultes, en tenant compte de leur poids corporel. La dose d’activité pour l’administration est calculée comme suit:

Dose pédiatrique (MBq) =

Dose pour adultes (MBq) x poids corporel de l’enfant (kg)

70 (kg)

Dans certaines circonstances, une adaptation de la dose en fonction de la surface corporelle peut être indiquée:

Activité pédiatrique (MBq) =

Dose pour adultes (MBq) x surface corporelle de l’enfant (m2)

1.73 (m2)

Chez les enfants jusqu’à 1 an, lors de l’emploi de TechneScan DTPA marqué au 99mTc une dose minimale de 20 MBq est nécessaire afin d’obtenir des images de qualité suffisante.
On ne dispose d’aucune donnée sur le TechneScan DTPA quant à utilisation pour la scintigraphie cérébrale ou pulmonaire chez des adolescents et les enfants.
Répétition de l'examen
On peut envisager de répéter l'examen avec le TechneScan DTPA 48 heures au plus tôt (8 demi-vies de 99mTc) après la première administration de la préparation.
Posologie spéciale
Lors de limitation de la fonction rénale, la dose irradiée peut être accrue, ce dont il faut tenir compte lors du calcul de la dose.
Exposition aux rayonnements
Selon l’ICRP publication No. 53 (Vol.18-No. 1 - 4, 1987) les doses suivantes absorbées sont indiquées pour les patients avec fonction rénale normale:
Dose estimée absorbée par unité (µGy/MBq) d'activité administrée

Organe

Adultes

15 ans

10 ans

5 ans

1 an

Surrénales

1.40

1.80

2.70

4.20

7.80

Paroi de la vessie

65.00

81.00

120.00

170.00

320.00

Surface osseuse

1.70

2.10

3.10

4.60

8.50

Sein

0.94

0.94

1.40

2.20

4.30

Tracte gastro intestinal

Paroi de l’estomac

1.30

1.70

2.80

4.10

7.50

Intestin grêle

2.60

3.10

5.00

7.50

13.00

Intestin gros supérieur

2.20

2.90

4.40

7.10

12.00

Intestin gros inférieur

4.20

5.40

8.20

11.00

19.00

Reins

4.40

5.40

7.70

11.00

20.00

Foie

1.30

1.60

2.50

3.90

7.00

Poumon

1.00

1.30

2.00

3.10

5.70

Ovaires

4.30

5.30

7.80

11.00

18.00

Pancréas

1.50

1.80

2.90

4.50

8.10

Moelle rouge

2.50

3.00

4.20

5.70

8.70

Rate

1.40

1.700

2.50

4.00

7.20

Testicules

2.80

4.10

6.80

10.00

19.00

Thyroïde

0.79

1.30

2.10

3.40

6.10

Utérus

7.90

9.60

15.00

21.00

35.00

Autres tissus

1.70

2.00

3.10

4.60

8.30

Dose équivalente effective (µSv/MBq)

6.30

7.80

11.00

17.00

30.00

Les valeurs suivantes sont valables selon l’ICRP 53 pour les patients avec fonction rénale limitée:
Dose estimée absorbée par unité (µGy/MBq) d'activité administrée

Organe

Adultes

15 ans

10 ans

5 ans

1 an

Surrénales

4.1

5.1

7.8

12.0

21.0

Paroi de la vessie

22.0

27.0

40.0

58.0

110.0

Surface osseuse

4.4

5.3

7.9

12.0

21.0

Sein

3.0

3.0

4.3

6.9

13.0

Tracte gastro intestinal

Paroi de l’estomac

3.8

5.0

7.9

11.0

20.0

Intestin grêle

4.7

5.6

8.6

13.0

23.0

Intestin gros supérieur

4.4

5.6

8.1

13.0

22.0

Intestin gros inférieur

4.7

6.2

9.6

14.0

25.0

Reins

7.9

9.6

14.0

20.0

34.0

Foie

3.8

4.6

7.1

11.0

19.0

Poumon

3.3

4.2

6.2

9.5

17.0

Ovaires

4.9

6.3

9.4

14.0

24.0

Pancréas

4.3

5.4

8.1

12.0

22.0

Moelle rouge

5.2

6.3

9.0

13.0

22.0

Rate

4.0

4.8

7.2

11.0

20.0

Testicules

3.3

4.5

6.9

11.0

20.0

Thyroïde

2.5

4.3

6.8

11.0

19.0

Utérus

6.3

7.5

11.0

17.0

29.0

Autres tissus

3.3

4.0

6.1

9.4

17.0

Dose équivalente effective (µSv/MBq)

5.3

6.6

10.0

15.0

26.0

En cas d’administration de DTPA marqué au 99mTc sous forme d’aérosol, les valeurs suivantes sont valables selon l’ICRP 53:
Dose estimée absorbée par unité (µGy/MBq) d'activité administrée

Organe

Adultes

15 ans

10 ans

5 ans

1 an

Surrénales

2.10

2.90

4.40

6.70

12.00

Paroi de la vessie

47.00

58.00

84.00

120.00

230.00

Surface osseuse

1.90

2.40

3.50

5.30

9.80

Sein

1.90

1.90

3.30

4.80

7.80

Tracte gastro intestinal

Paroi de l’estomac

1.70

2.20

3.50

5.10

8.90

Intestin grêle

2.10

2.60

4.10

6.30

11.00

Intestin gros supérieur

1.90

2.40

3.80

6.10

10.00

Intestin gros inférieur

3.20

4.20

6.30

8.80

15.00

Reins

4.10

5.10

7.20

11.00

19.00

Foie

1.90

2.50

3.70

5.50

9.70

Poumon

17.00

26.00

36.00

54.00

100.00

Ovaires

3.30

4.10

6.10

8.90

15.00

Pancréas

2.10

2.60

4.00

6.10

11.00

Moelle rouge

2.70

3.40

4.70

6.20

9.60

Rate

1.90

2.40

3.60

5.60

9.90

Testicules

2.10

3.10

5.20

7.90

15.00

Thyroïde

0.99

1.70

2.70

4.40

7.80

Utérus

5.90

7.20

11.00

16.00

27.00

Autres tissus

1.80

2.20

3.20

4.90

8.60

Dose équivalente effective (µSv/MBq)

7.00

9.10

13.00

20.00

36.00

Contre-indications

Hypersensibilité avérée au DTPA non marqué, au 99mTc-DTPA ou à un des autres composants contenu dans la préparation.
Grossesse.
Pendant l’allaitement.
Administration intra-thécale.

Mises en garde et précautions

Toute utilisation de produits radiopharmaceutiques chez des patients repose sur la compétence et de la responsabilité exclusives d’un médecin qualifié dans la manipulation de ces produits. L'utilisation n'est indiquée que si ses bénéfices dépassent les risques associés à une exposition aux irradiations. Dans tous les cas, l'administration doit avoir lieu en respectant les règles de la radioprotection. Chez les femmes en âge de procréer il faut exclure une grossesse possible.
En raison du risque de réaction d’hypersensibilité, les mesures destinées au traitement de ces réactions (antihistaminiques, corticostéroïdes injectables, soutien du système circulatoire, réanimation) doivent être à portée de main.
Afin de diminuer la dose d’irradiation autant que possible pour la vessie et les organes du bassin ainsi que l'interférence de fond due à la vessie, il convient de recommander au patient – en fonction de sa fonction cardio-vasculaire – de boire abondamment avant et après l’administration du produit, et de vider sa vessie aussi souvent que possible. Il doit en outre respecter les mesures de précautions concernant l’élimination de ses excrétions.
Chez les enfants et adolescents, les bénéfices de l’examen doivent être soigneusement évalués par rapport aux risques associés aux rayonnements ionisants, augmentés dans ce groupe d’âge.

Interactions

Utilisation diagnostique du captopril
La scintigraphie rénale dynamique à l’aide de 99mTc-DTPA, effectuée en conditions contrôlées 1 heure après administration orale de captopril (15 - 50 mg), permet de mettre en évidence des altérations hémodynamiques dans le rein présentant une sténose de l’artère rénale. La pression artérielle devrait être surveillée avec soin, puisqu’il existe chez les patients avec maladie vasculaire un risque de baisse de pression et de lésion rénale.
Utilisation diagnostique du furosémide
L’administration intraveineuse de furosémide pendant la scintigraphie rénale dynamique au 99mTc-DTPA peut accélérer l’élimination de 99mTc-DTPA.
Scintigraphie cérébrale
Les médicaments psychotropes augmentent la perfusion sanguine dans la région de l’artère carotide externe. Cela peut entraîner une captation rapide de 99mTc-DTPA par le rhinopharynx.
Afin d’assurer une qualité de scintigraphie optimale, il vaut mieux ne pas administrer cette ou d'autres substances pendant un examen par TechneScan DTPA, ni les administrer dans un intervalle proche, sauf si le but d’examen implique un tel procédé. Dans tous les cas, l'évaluation des scintigrammes doit tenir en compte des médicaments pris par le patient au moment de l’examen.

Grossesse, allaitement

Grossesse
En ce qui concerne les isotopes radioactifs, certains indices, reposant sur les expériences récoltées chez l’animal et l’être humain, suggèrent des risques pour le fœtus, les risques dépassant de loin les bénéfices éventuels. Ce produit est contre-indiqué au cours de la grossesse et, avant le début de l’examen, il convient d’exclure avec certitude toute possibilité de grossesse.
Allaitement
Le 99mtechnétium passe dans le lait maternel. Bien que le risque d'effets indésirables chez le nourrisson soit estimé comme étant faible, un examen par TechneScan DTPA, devrait être effectué, dans la mesure du possible, après le sevrage. Si un examen devait absolument être effectué chez une mère qui allaite, il conviendrait d'effectuer une pause dans l'allaitement d'au moins 1 jour.
Dans ce cas, d'autres méthodes d'examen ne recourant à aucun rayonnement ionisant devraient être pris en compte.

Effet sur l'aptitude à la conduite et l'utilisation de machines

On ne dispose pas d'études si l'administration de 99mTc-DTPA laisse attendre une diminution de la capacité à conduire ou à se servir de machines.

Effets indésirables

Dans de cas rares, particulièrement chez des patients avec une allergie contre l'aspirine, on a observé des réactions anaphylactiques dues à l’acide gentisique (acide dihydroxy-benzoique) contenue dans TechneScan DTPA comme excipient. Des telles réactions peuvent être traitées par l’emploi d’antihistaminiques ou l’administration parentérale de stéroïdes.
L’annonce d’effets secondaires présumés après l’autorisation est d’une grande importance. Elle permet un suivi continu du rapport bénéfice-risque du médicament. Les professionnels de santé sont tenus de déclarer toute suspicion d’effet secondaire nouveau ou grave via le portail d’annonce en ligne ElViS (Electronic Vigilance System). Vous trouverez des informations à ce sujet sur www.swissmedic.ch.

Surdosage

En respectant les consignes d'utilisation, aucun surdosage n'est à envisager. En cas de surdosage accidentel de 99mTc-DTPA , l'importante dose absorbée qui en résulte diminue rapidement en raison de la courte demi-vie du 99mTc (6,02 heures). L'élimination devrait si possible être accélérée par une diurèse forcée et en demandant au patient de vider aussi souvent que possible sa vessie.

Propriétés / Effets

Code ATC
V09CA01
Mécanisme d’action
Charactéristiques physiques
Indépendamment de sa fixation à la substance active, le 99mtechnétium se désintègre par transformation isomérique avec une demi-vie de 6,02 heures en 99technétium quasi stable. Le rayonnement gamma nécessaire au diagnostic scintigraphique possède une énergie de 140 keV (89 %).
Pharmacodynamique
Aux activités recommandées pour la scintigraphie et aux quantités administrées, on ne peut s'attendre à aucun effet pharmacodynamique particulier du 99mTc-DTPA.
Efficacité clinique
Les propriétés du 99mTc-DTPA qui sont importantes pour les examens de diagnostic reposent sur sa clearance plasmatique prolongée lors de maladies rénales, sa accumulation dans les lésions intracrâniennes et – après administration comme aérosol – sur sa distribution dans les poumons.

Pharmacocinétique

Après injection intraveineuse le 99mTc-DTPA se distribue rapidement dans l’espace liquidien extra-cellulaire et il est rapidement excrété hors de l’organisme par filtration glomérulaire.
Le chélate n’est guère lié par le parenchyme rénal. Les protéines sériques lient le 99mTc-DTPA, en cas d’injection unique, jusqu’à env. 4% et, lors de perfusion prolongée, jusqu’à env. 10%. Bien que le chélate fournisse des indications utiles concernant le taux de filtration glomérulaire, cette fraction liée au plasma entraîne des taux de filtration glomérulaires plus faibles que, par exemple, ceux attendus lors de clearance à l’inuline.
Puisque le 99mTc-DTPA est excrété par filtration glomérulaire, la scintigraphie met en évidence, au cours des premières minutes après injection, le système vasculaire rénal. Les prises ultérieures montrent l’activité urinaire, tout comme celle des tubules collecteurs et du bassinet.
Le 99mTc-DTPA s’accumule dans les lésions intra-crâniennes, mais pas dans le plexus choroïde.
Après inhalation dans le cadre d’une scintigraphie de ventilation pulmonaire, le 99mTc-DTPA diffuse rapidement (avec une demi-vie biologique de 60 minutes environ) via la membrane alvéolaire dans le sang, où il se comporte comme mentionné plus haut après injection i.v., et d’où il est rapidement excrété par voie rénale.
Absorption
Voir «Pharmacocinétique».
Distribution
Voir «Pharmacocinétique».
Métabolisme
Non disponible.
Élimination
Voir «Pharmacocinétique».
Cinétique pour certains groupes de patients
Lors de maladies rénales, la clearance plasmatique du 99mTc-DTPA peut être prolongée.
Lors des lésions intra-crâniennes associées à une néo-vascularisation excessive ou à une modification de la perméabilité de la barrière hémato-encéphalique, l’accumulation de 99mTc-DTPA est élevée. En cas des troubles de ventilation pulmonaire, les régions mal- ou non-ventilées s’imposent comme zones avec peu ou sans activité.

Données précliniques

Les études animales effectuées avec l’acide pentétique non marqué (DTPA) n’ont montré, à des doses comprises entre 5 et 50 mg/kg i.v., aucun signe de toxicité aiguë. Même les résultats d’autopsie 14 jours après administration répétée se sont avérés négatifs. La dose maximale pour les patients est de 20,8 mg d’acide pentétique (0,30 mg/kg), ce qui est 2 grandeurs d’ordre ou moins au dessous des doses utilisées pendant les études précliniques.
On ne dispose d'aucune donnée sur le 99mTc-DTPA quant à son potentiel mutagène, carcinogène ou toxique pour la reproduction. Les dangers potentiels des rayons ionisants sont toutefois connues.
Le produit n’est pas destiné à être administré de manière fréquente ou régulière.

Remarques particulières

Incompatibilités
Aucune incompatibilité n’est connue. Il est toutefois recommandé de ne pas administrer le 99mTc-DTPA en même temps que d’autres médicaments.
Stabilité
Stabilité du TechneScan DTPA non marqué
TechneScan DTPA se conserve jusqu'à la date de péremption, qui est imprimée sur chaque flacon et sur l’emballage.
Stabilité du produit marqué
La préparation marquée peut être conservée dans le flacon d'origine pendant 8 heures après le marquage - ensuite, le produit n'est plus utilisable.
Remarques concernant le stockage
Stockage du TechneScan DTPA non marqué
Le TechneScan DTPA non marqué doit être conservé à l’abri de la lumière, en dessous de 25 ºC.
Stockage du produit marqué
La préparation marquée doit être conservée au-dessous de 25 °C, dans un conteneur de plomb d’épaisseur appropriée. Ne pas congeler.
Remarques concernant la manipulation
Le contenu d'un flacon de TechneScan DTPA est reconstitué à l'aide du [99mTc]pertechnétate de sodium en 99mTc-pentétate de calcium trisodique marqué (99mTc-DTPA), qui est le véritable agent diagnostique. Le marquage doit être effectué par du personnel qualifié, dans des conditions aseptiques strictes, sans air et en tenant compte des mesures de radioprotection (travail en conteneur ou derrière un écran de plomb).
Marquage
1.Oter le couvercle de fermeture flip-off du flacon TechneScan DTPA, désinfecter le bouchon en caoutchouc avec de l'alcool et mettre le flacon dans un conteneur en plomb.
2.Selon le nombre d'examens prévus, introduire dans le flacon l'activité correspondante à 110 MBq - 10 GBq de solution de [99mTc]pertechnétate de sodium dans un volume de 2 - 10 ml au moyen d'une seringue à injection stérile et protégée des radiations, sans bulle d'air et sans utiliser de seringue d'évacuation d'air. Ensuite, au moyen de la même seringue, prélever un volume équivalent de gaz afin de supprimer la surpression dans le flacon.
3.Recouvrir le flacon dans le conteneur en plomb par un couvercle en plomb et le retourner plusieurs fois ou le secouer légèrement sur un dispositif prévu à cet usage jusqu'à ce que la substance sèche soit entièrement dissoute.
4.Laisser reposer encore 15 à 30 minutes à température ambiante. Après cet intervalle de réaction le marquage est complet. La préparation est prête pour l’injection i.v. ou pour administration par inhalation au moyen d’un générateur d’aérosol.
5.Mesurer la radioactivité de la préparation marquée dans un activimètre adéquat. Remplir l'étiquette de précaution/protocole en indiquant l'activité totale, le volume, la concentration, l’heure et la date de mesure, puis affixer l’étiquette au flacon.
Le produit marqué doit être utilisé en l'espace de 8 heures. Dans ce laps de temps, le produit peut être conservé au-dessous de 25 °C et ne pas congeler – en tenant compte des mesures de protection envers les radiations.
Avant administration il faut déterminer le rendement de marquage.
Remarques concernant le marquage
Pour le marquage, il convient de n'utiliser que des éluats de 99mTc-pertechnétate produits avec des générateurs enregistrés et autorisés en Suisse. Les caractéristiques des éluats doivent correspondre aux exigences de la Ph. Eur., les éluats doivent en particulier ne pas contenir d'oxydants et doivent contenir moins de 5ppm d'aluminium. Pour garantir un rendement de marquage nécessaire d'au moins 95%, les éluats ne devraient plus être utilisés 6 heures après élution.
En cas d'activité trop importante, la solution de 99mTc-DTPA peut être diluée au moyen d'une solution de chlorure de sodium physiologique. La solution de chlorure de sodium physiologique choisie doit être stérile et apyrogène, elle ne doit contenir ni bactériostatiques ni agents de conservations et elle devrait provenir d'un conteneur en verre (une ampoule) et non de conteneurs en plastique.
Contrôle de qualité
Le rendement du marquage et la pureté radiochimique sont déterminés à l'aide de la radiochromatographie. Cet examen peut être effectué à l'aide de deux chromatographies sur couche mince (A et B). La première chromatographie est destinée à la détection d'impuretés dues au pertechnétate libre et la seconde à la détection d'impuretés dues au technétium réduit, hydrolysé.
Les deux chromatographies permettent d'obtenir la somme des impuretés et de déterminer le rendement de marquage et la pureté radiochimique de la préparation marquée.
A: Détermination de pertechnétate libre (99mTcO) par chromatographie sur couche mince:
Matériel nécessaire
Cuve à chromatographie
Gel de silice sur fibre de verre – Gelman ITLC-SG
Méthyl Ethyl Cétone
Seringue à 1ml avec canule
Réalisation de la chromatographie

Direction du processus:

ascendante

Durée du processus:

environ 5 min

Le pertechnétate libre (99mTcO4ˉ) se déplace avec le solvant, le 99mTc-DTPA, ainsi que le 99mtechnétium (99mTc(OH)2) réduit et hydrolysé restent au point de départ.
Procédure de chromatographie A
1.Recouvrir le fond de la cuve pour chromatographie de 1 cm de solvant Méthyl Ethyl Cétone; refermer le récipient et laisser reposer pendant 15 minutes pour que la vapeur de solvant puisse s'étaler régulièrement.
2.Marquer la bande ITLC-SG avec un crayon à papier 3 cm à partir de l'extrémité inférieure, refaire une marque avec un marqueur à encre 15 cm au-dessus de cette ligne. Le trait de crayon à papier indique l'endroit où il faut appliquer le liquide à analyser. Le trait marqué à l'encre disparaît lorsque le solvant a atteint la ligne marquée en couleur et indique que la chromatographie doit être arrêtée.
3.Refaire une autre marque au crayon à papier (= l'endroit où il faudra couper à Rf = 0,4) 6 cm au-dessus de la première ligne au crayon à papier.
4.Appliquer sur la première marque au crayon à papier (ligne d'application) 5 - 10 µL de la solution prête à injecter au moyen d'une seringue de 1 ml et d'une canule. Placer immédiatement la bande dans la cuve pour chromatographie pour ne pas laisser sécher le point et refermer la cuve aussitôt. Aucun endroit de la bande ne doit entrer en contact avec la paroi de la cuve pour chromatographie. Remarque: 5 - 10 µL de liquide doivent donner un point d'un diamètre de 7 - 10 mm. Des volumes d'échantillons inférieurs donneraient des valeurs pas fiables concernant la pureté radiochimique.
5.Dès que le solvant a atteint le trait d'encre, retirer la bande de la cuve pour chromatographie et le laisser sécher.
6.Couper le bande au niveau de l'emplacement marqué au crayon de papier et mesurer la radioactivité des parties au moyen d'un appareil de mesures adapté. Les deux parties devraient être rapidement mesurées et ce, si possible, dans des conditions identiques. On peut aussi envisager d'évaluer la totalité de la bande à l'aide d'un scanner à couche mince.
Calcul

Valeurs Rf:

Pertechnétate libre (99mTcO4ˉ):

Rf = 0,9 - 1,0

[99mTc]-DTPA:

Rf = 0,0

Téchnetium réduit, hydrolysé (99mTc(OH)2):

Rf = 0,0

On calcule la proportion de pertechnétate libre (99mTcO4ˉ) au moyen de la formule suivante:

% 99mTcO4ˉ =

Activité de l’extrémité supérieure de la bande x 100

Activité de l’ensemble de la bande

B: Détermination de technétium réduit et hydrolysé (99mTc(OH)2) par chromatographie sur couche mince:
Matériel nécessaire
Cuve à chromatographie
Gel de silice sur fibre de verre – Gelman ITLC-SG
Chlorure de sodium 0,9% (m/V)
Seringue à 1ml avec canule
Réalisation de la chromatographie

Direction du processus:

ascendante

Durée du processus:

environ 5 min

Le 99mTc-DTPA, ainsi que pertechnétate libre (99mTcO4ˉ) se déplacent avec le solvant, le 99mtechnétium (99mTc(OH)2) réduit et hydrolysé reste au point de départ.
Procédure de chromatographie B
Recouvrir le fond de la cuve pour chromatographie de 1 cm de solvant chlorure de sodium 0,9%; refermer le récipient et laisser reposer pendant 15 minutes pour que la vapeur de solvant puisse s'étaler régulièrement. Pour la suite (points 2. – 6.), voir les consignes relatives à la chromatographie A.
Calcul

Valeurs Rf:

Technétium réduit, hydrolysé (99mTc(OH)2):

Rf = 0,0

[99mTc]-DTPA:

Rf = 0,9 - 1,0

Pertechnétate libre (99mTcO4ˉ):

Rf = 0,9 - 1,0

On calcule la proportion de technétium réduit, hydrolysé (99mTc(OH)2) au moyen de la formule suivante:

% 99mTc(OH)2 =

Activité de l’extrémité inférieure de la bande x 100

Activité de l’ensemble de la bande

Résultats
La concentration en pertechnétate libre (99mTcO4ˉ) peut atteindre, avec le technétium réduit, hydrolysé (99mTc(OH)2), au maximum 5% de l'activité totale. Cela entraîne un rendement de marquage d'au moins 95% pour le [99mTc]-DTPA. La proportion de 99mtechnétium réduit et hydrolysé (99mTc(OH)2) doit se monter au maximum à 0,1%.
Il ne faut pas utiliser des préparations dont le rendement de marquage est inférieur à 95%.
Elimination des déchets
La radioactivité excrétée par les patients nécessite des mesures de précautions adéquates, afin d'éviter toute contamination.
Les étiquettes caractéristiques doivent être enlevées avant élimination des déchets. L'élimination doit avoir lieu conformément aux prescriptions nationales en vigueur. Les flacons périmés (non entamés) de TechneScan DTPA au contenu lyophilisé ne sont pas radioactifs et peuvent être jetés avec les déchets de laboratoire normaux.
Pour les prescriptions et recommandations concernant la conservation, l'utilisation et l'élimination du générateur ayant servi de source de production de la solution à injecter de [99mTc]pertechnétate de sodium en vue du marquage de TechneScan DTPA, veuillez vous référer aux informations spécialisées accompagnant le générateur.
Mise en garde de radioprotection
L'utilisation de substances radioactives chez l'être humain est réglée en Suisse par l'Ordonnance fédérale sur la protection des radiations. De même, l'utilisation de produits radiopharmaceutiques n'est autorisée que par des personnes disposant d'une autorisation délivrée par l'Office fédéral de la santé.
La manipulation de substances radioactives et l'élimination de déchets radioactifs doivent respecter les dispositions de protection de cette ordonnance. Toute irradiation inutile des patients et du personnel doit être évitée.

Numéro d’autorisation

42809 (Swissmedic)

Présentation

Une boîte en carton contient 5 flacons de TechneScan DTPA.
Les flacons de verre (Type I, Ph. Eur.) sont fermés par un bouchon de caoutchouc en bromure de butyle et protégés par un couvercle de fermeture flip-off. (A)

Titulaire de l'autorisation

b.e.imaging SA, Schwyz

Mise à jour de l'information

Décembre 2015

2020 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home