ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Furospir Lactab®:Mepha Pharma AG
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour 

Mises en garde et précautions

Le traitement avec Furospir requiert une surveillance régulière. Le contrôle des concentrations sériques de sodium, de potassium, de créatinine et de la glycémie sont nécessaires.
Une surveillance attentive est indispensable chez:
·les patients avec une hypotension;
·les patients particulièrement menacés par une chute de la pression artérielle (p.ex. lors de sténose coronarienne ou cérébro-vasculaire sévère);
·les patients souffrant de diabète sucré latent ou manifeste;
·les patients souffrant de goutte;
·les patients présentant des troubles mictionnels, surtout en début de traitement;
·les patients avec une cirrhose hépatique associée à une insuffisance rénale (aggravation possible de l'insuffisance rénale);
·les patients avec une hypoprotéinémie, p.ex. lors d'un syndrome néphrotique (diminution de l'efficacité et aggravation de l'ototoxicité du furosémide possible);
·les patients avec une fonction rénale diminuée (augmentation du risque de développement d'une hyperkaliémie).
Lors d'une fonction rénale diminuée avec une clearance de la créatinine inférieure à 60 ml/min/1.73 m² de surface corporelle, ainsi que lors de l'administration de Furospir en association avec certains autres médicaments pouvant être responsables d'une hyperkaliémie, une surveillance étroite du taux sérique de potassium sera nécessaire.
En cas d'insuffisance hépatique, des troubles électrolytiques graves peuvent s'installer et conduire au coma hépatique. Pour cette raison, il est recommandé de titrer soigneusement les doses des différents composants. L'association fixe représentée par Furospir ne devrait être introduite que lorsque l'ajustement posologique de chaque constituant est jugé satisfaisant.
Une progression tumorale a été observée chez certains patients atteints d'un cancer de la prostate résistant à la castration métastatique (CPRCm) et lors d'un traitement avec de la spironolactone. Spironolactone se lie au récepteur des androgènes et peut augmenter le taux d'antigène spécifique de la prostate (PSA).
La spironolactone peut provoquer des modifications de la voix. Pour ces raisons le bénéfice thérapeutique de Furospir sera évalué, en particulier chez les personnes dont la profession requiert des qualités vocales spécifiques.
Il n'y a pas d'expériences chez les enfants. Il n'est pas recommandé de l'utiliser chez eux.
Même lorsque la préparation est utilisée en respectant les directives d'emploi, certaines réactions individuelles variables peuvent limiter les capacités nécessaires à une participation active au trafic routier ou à l'utilisation de machines. Ce phénomène est particulièrement marqué au début du traitement, lors d'un changement de traitement et en cas de prise simultanée d'alcool.
Les patients avec une obstruction partielle du flux urinaire (p.ex. patients souffrant d'un trouble de vidange de la vessie, d'une hyperplasie prostatique ou d'un rétrécissement de l'urètre), l'augmentation de la production d'urine peut provoquer ou aggraver les douleurs. C'est pourquoi, ces patients nécessitent une surveillance particulière.
Usage concomitant avec la rispéridone
Au cours d'essais cliniques sur la rispéridone contrôlés contre placebo chez des patients âgés atteints de démence, on a observé une incidence plus élevée des décès chez ceux traités par furosémide plus rispéridone (7,3%; âge moyen 89 ans, fourchette de 75 à 97 ans) que chez ceux traités par la seule rispéridone (3,1%, âge moyen 84 ans, fourchette de 70 à 96 ans) ou par le furosémide seul (4,1%, âge moyen 80 ans, fourchette de 67 à 90 ans).
L'augmentation de la mortalité chez des patients traités par furosémide et rispéridone a été observée dans 2 études cliniques sur les 4 réalisées.
L'utilisation concomitante de rispéridone avec d'autres diurétiques (principalement thiazidiques à faible dose) n'a pas été associée à de telles observations.
Aucun mécanisme physiopathologique n'a été identifié qui puisse expliquer ces constatations et aucun motif logique des causes de décès n'a été observé. Il convient néanmoins d'être prudent et de prendre en considération les risques et bénéfices de cette association ou d'un co-traitement avec d'autres diurétiques puissants avant de prendre une décision. Il n'y a eu aucune incidence accrue de décès parmi les patients prenant d'autres diurétiques en traitement concomitant avec la rispéridone. Indépendamment du traitement, la déshydratation était un facteur de risque global de mortalité, elle doit donc être évitée chez les patients âgés atteints de démence (voir «Contre-indications»).
Il est possible qu'un lupus érythémateux préexistant s'aggrave chez les patients traités avec le furosémide ou qu'une activation d'un lupus érythémateux survienne avec le furosémide.

2020 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home