ch.oddb.org
 
Analyses | Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Torem® 2,5/5/10/200, comprimés:MEDA Pharma GmbH
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsAfficher la Heatmapimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jourPhoto 

Composition

Principe actif: Torasemidum.
Excipients: lactosum monohydricum, povidonum K 25 (Torem 200), Excip. pro compresso.

Forme galénique et quantité de principe actif par unité

Torem 2,5 comprimés
Comprimés blancs, torasemidum 2,5 mg
Torem 5 comprimés
Comprimés blancs avec rainure de fragmentation, torasemidum 5 mg
Torem 10 comprimés
Comprimés blancs avec rainure de fragmentation, torasemidum 10 mg
Torem 200 comprimés
Comprimés blancs avec rainure de fragmentation en croix, torasemidum 200 mg

Indications/Possibilités d’emploi

Torem 2,5 comprimés
Hypertension essentielle légère à modérée.
Torem 5 comprimés
Traitement et prévention de récidives d'œdèmes cardiaques et/ou d'épanchements dus à une insuffisance cardiaque. Administration à titre complémentaire lors du traitement d'œdèmes d'origine hépatique (ascites) par la spironolactone.
Torem 10 comprimés
Traitement et prévention de récidives d'œdèmes cardiaques et/ou d'épanchements dus à une insuffisance cardiaque. Administration à titre complémentaire lors du traitement d'œdèmes d'origine hépatique (ascites) par la spironolactone.
Œdèmes lors de syndrome néphrotique, le traitement de la maladie sous-jacente venant au premier plan.
Torem 200 comprimés
Les comprimés de Torem 200 ne sont indiqués qu'en cas d'insuffisance rénale sévère.
Pour maintenir un reste de diurèse en cas d'insuffisance rénale sévère – également chez l'hémodialysé, à condition que la diurèse résiduelle soit suffisante (>200 ml/24 h) – si ce déficit fonctionnel est associé à la présence d'œdèmes et d'une hypertension.
Syndrome néphrotique s'accompagnant d'une insuffisance rénale sévère, comme c'est le cas dans le lupus érythémateux, la glomérulonéphrite chronique ou la glomérulosclérose diabétique (syndrome de Kimmelstiel-Wilson). En cas de syndrome néphrotique, le traitement de la maladie sous-jacente vient au premier plan.

Posologie/Mode d’emploi

Posologie usuelle
Adultes et enfants de plus de 12 ans
Torem 2,5 comprimés
Hypertension essentielle légère à modérée
Commencer le traitement par 1 comprimé de Torem 2,5 (correspondant à 2,5 mg de torasémide) une fois par jour; cette dose est aussi la dose d'entretien moyenne. Si la dose initiale a un effet antihypertensif insuffisant, il est parfois possible d'augmenter la dose journalière à 2 comprimés de Torem 2,5 ou 1 comprimé de Torem 5 (correspondant à 5 mg de torasémide, pris en une fois) le matin. Une augmentation plus importante de la dose n'entraîne généralement pas d'amélioration de l'effet.
Torem 5/10 comprimés
Traitement d'œdèmes lors d'insuffisance cardiaque
Commencer le traitement par 1 comprimé de Torem 5 (correspondant à 5 mg de torasémide) une fois par jour, pris le matin. Cette dose est généralement aussi la dose d'entretien.
En cas d'efficacité insuffisante et en fonction de la gravité du tableau clinique, la dose peut être augmentée jusqu'à 4 comprimés de Torem 5 ou 2 comprimés de Torem 10 (correspondant à 20 mg de torasémide, pris en une fois), le matin.
Traitement d'œdèmes lors de cirrhose hépatique avec ascite
Commencer le traitement par 2 comprimés de Torem 5 ou 1 comprimé de Torem 10 (correspondant à 10 mg de torasémide) une fois par jour, pris le matin.
La dose peut être augmentée, en fonction de la gravité du tableau clinique, jusqu'à 4 comprimés de Torem 10 (correspondant à 40 mg de torasémide, pris en une fois) par jour.
Torem 200 comprimés
Traitement d'œdèmes lors de syndrome néphrotique
Commencer le traitement par 2 comprimés de Torem 10 (correspondant à 20 mg de torasémide, pris en une fois) le matin.
La dose journalière peut être augmentée, en fonction de la gravité du tableau clinique, jusqu'à 100 mg de torasémide.
S'il s'avère nécessaire d'administrer 50 mg ou plus de torasémide par jour, une forme galénique sécable à 200 mg (Torem 200) est également disponible (¼ de comprimé correspond à 50 mg, ½ comprimé correspond à 100 mg de torasémide).
La dose journalière maximale est de 2 comprimés de Torem 200 (correspondant à 400 mg de torasémide) pris en une fois le matin.
Instructions spéciales pour la posologie
Troubles de la fonction hépatique
Etant donné que la demi-vie d'élimination du torasémide et de ses métabolites n'est que faiblement prolongée chez les insuffisants cardiaques et les patients avec insuffisance hépatique légère à modérée, il n'est pas nécessaire d'adapter la posologie chez de tels patients, pas plus que chez les patients âgés.
Torem est contre-indiqué lors de troubles sévères de la fonction hépatique. La prudence est de rigueur lors du traitement d'insuffisants hépatiques, étant donné que les concentrations plasmatiques de torasémide peuvent être plus élevées chez de tels patients.
Une prudence particulière est requise dans le cas de l'utilisation de torasémide chez les patients ayant des antécédents d'encéphalopathie hépatique, avec cirrhose du foie ou ascite. Ces patients doivent être contrôlés fréquemment.
Troubles de la fonction rénale
Seuls les patients atteints d'une insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine <30 ml/min) doivent être traités par des doses journalières >100 mg/jour de torasémide; les patients dont la fonction rénale est normale ou seulement modérément restreinte (créatinine sérique <3,5 mg/100 ml et/ou clairance de la créatinine ≥30 ml/min) ne doivent pas prendre de doses >100 mg/jour en raison du risque d'excrétion excessive d'eau et d'électrolytes.
Patients âgés
Aucun ajustement posologique particulier n'est requis chez les patients âgés.
Pédiatrie
La sécurité et l'efficacité du torasémide ne sont pas établies à ce jour chez les enfants de moins de 12 ans (voir sous «Contre-indications»).
Mode et durée d'administration
Torem 2,5/5/10 comprimés
Prendre les comprimés le matin, avec un peu de liquide, sans les croquer; la prise peut s'effectuer indépendamment des repas.
Torem 200 comprimés
Prendre les comprimés le matin, avec un peu de liquide, sans les croquer; la prise peut s'effectuer indépendamment des repas. La rainure de fragmentation permet de bien fractionner les comprimés.
Œdèmes/Ascites en cas de cirrhose hépatique
L'instauration du traitement des œdèmes/ascites en cas de cirrhose hépatique exige une prudence particulière et devrait intervenir de préférence en milieu hospitalier afin d'éviter de dangereux déséquilibres électrolytiques ou le déclenchement d'un coma hépatique.

Contre-indications

Le torasémide est contre-indiqué dans les cas suivants:
·hypersensibilité au torasémide, à des substances à structure apparentée (sulfonylurées) ou à l'un des excipients conformément à la composition,
·enfants de moins de 12 ans (faute d'expérience clinique),
·hypotension,
·insuffisance rénale avec anurie,
·troubles sévères de la fonction hépatique avec obnubilation (coma ou précoma hépatique);
·grossesse, allaitement,
·hypovolémie,
·hyponatrémie, hypokaliémie,
·troubles mictionnels importants (par ex. en raison d'une hypertrophie de la prostate).
·Torem 200 comprimés: fonction rénale normale ou insuffisance rénale modérée (clairance de la créatinine supérieure à 30 ml par minute et/ou taux de créatinine sérique inférieur à 3,5 mg/dl), étant donné le risque de pertes hydro-électrolytiques excessives.

Mises en garde et précautions

Faute d'expérience thérapeutique suffisante à ce jour, le torasémide ne doit pas être utilisé en cas de:
·troubles sévères de l'excitation et de la conduction cardiaques (par ex. bloc SA, bloc AV des 2e et 3 e degrés);
·modifications pathologiques du bilan acido-basique;
·traitement concomitant par le lithium, des aminosides ou des céphalosporines;
·troubles de la fonction rénale dus à des substances néphrotoxiques;
·modifications pathologiques de la formule sanguine (par ex. thrombopénie ou anémie chez des patients sans insuffisance rénale).
Arythmies
Une prudence extrême est de rigueur lorsque le torasémide est utilisé chez des patients atteints d'une arythmie cardiaque. Chez ces patients, l'administration d'un diurétique de l'anse peut causer un risque potentiellement mortel par la modification des concentrations d'électrolytes (potassium, sodium, calcium et magnésium). Des contrôles réguliers des taux sanguins d'électrolytes (en particulier potassium et calcium) sont nécessaires.
Le torasémide peut causer une hypokaliémie susceptible d'avoir des répercussions considérables sur les cellules musculaires du cœur, de la musculature squelettique et de l'intestin, ce qui constitue un facteur de risque important prédisposant notamment aux arythmies ventriculaires et auriculaires.
Contrôles de laboratoire
Au cours du traitement, les taux sériques de sodium, de potassium, de créatinine, d'acide urique, de glucose et de lipides ainsi que l'hémogramme (érythrocytes, leucocytes, thrombocytes) doivent être contrôlés à intervalles réguliers (voir «Effets indésirables»). Surtout au début du traitement et chez les patients âgés, il faut être attentif aux signes d'un déficit en électrolytes, d'une hypovolémie ou d'une hémoconcentration.
Taux sérique de sodium
Tout déficit en sodium doit être corrigé avant ou pendant le traitement par le torasémide.
Taux sérique de potassium
Le taux de potassium peut être réduit lors d'une alimentation pauvre en potassium, de vomissements, de diarrhée, après une utilisation excessive de laxatifs et chez les patients atteints d'insuffisance hépatique chronique; il doit être surveillé attentivement au cours du traitement par le torasémide. Une hypokaliémie préexistante ou apparue au cours du traitement par le torasémide doit être corrigée.
La co-administration d'un anti-aldostérone ou d'un médicament épargneur de potassium est recommandée pour prévenir une hypokaliémie ou une alcalose métabolique.
Il faut veiller à un apport alimentaire suffisant de potassium.
Taux sérique d'acide urique
Les patients prenant des diurétiques (torasémide) ont un risque accru de crises de goutte. La prudence est de rigueur lorsque le torasémide est administré chez des patients atteints de goutte. Une surveillance attentive est nécessaire chez les patients tendant à l'hyperuricémie et les patients goutteux.
Glycémie
Une augmentation de la glycémie ne pouvant pas être exclue dans des cas individuels, un contrôle attentif du métabolisme des glucides est recommandé chez les patients présentant un diabète latent ou manifeste.
Taux de lipides sanguins
Il faut également effectuer des contrôles réguliers des taux sanguins de cholestérol et de triglycérides, surtout chez les patients hyperlipidémiques.
Hypovolémie
Toute hypovolémie doit être corrigée avant ou pendant le traitement par le torasémide. Les patients hypovolémiques ne doivent recevoir du torasémide que dans des cas exceptionnels, sous surveillance étroite.
Rétention urinaire
Toute rétention urinaire doit être corrigée avant ou pendant le traitement par le torasémide. Une prudence particulière est de rigueur lorsque le torasémide est administré à des patients atteints de rétention urinaire sévère. Les patients présentant une occlusion partielle des voies urinaires doivent être surveillés attentivement.
Syndrome néphrotique
Chez les patients présentant un syndrome néphrotique, le traitement de la maladie primaire est prioritaire.
Hypotension
Les diurétiques de l'anse aggravent une hypotension préexistante. Chez les patients hypotendus qui doivent recevoir un traitement diurétique à cause d'œdèmes, l'hypotension doit être corrigée avant ou pendant le traitement par le torasémide.
Excipients
Les comprimés Torem 200 contiennent de la povidone. Des réactions allergiques peuvent survenir dans des cas isolés.
Les comprimés de Torem contiennent du lactose. Aussi les patients présentant des troubles héréditaires rares d'intolérance au galactose, de déficit en lactase (connu chez les Lapons) ou de syndrome de malabsorption du glucose-galactose ne doivent-ils pas prendre ce médicament.
Contrôles anti-dopage
L'utilisation de Torem peut causer des résultats positifs aux contrôles anti-dopage. L'utilisation de Torem à des fins de dopage peut nuire à la santé.

Interactions

Les interactions suivantes doivent être prises en compte lors de l'utilisation de torasémide en association avec d'autres médicaments ou substances:
·Le torasémide renforce l'action d'autres antihypertenseurs, en particulier celle des inhibiteurs de l'ECA et des ARA-II. Si des inhibiteurs de l'ECA sont donnés en même temps que ou juste après le torasémide, une chute excessive de la pression artérielle peut se produire. Le risque d'insuffisance rénale induite par les inhibiteurs de l'ECA peut être accru,
·une carence en potassium et/ou en magnésium due au torasémide peut accroître et renforcer les effets indésirables de digitaliques administrés conjointement.
·Le torasémide peut diminuer l'effet des antidiabétiques.
·Le probénécide et les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) peuvent atténuer l'effet diurétique et antihypertensif du torasémide. Les diurétiques peuvent accroître le risque d'insuffisance rénale aiguë induite par les AINS,
·en cas d'administration de salicylates à hautes doses, l'effet toxique de ces substances sur le système nerveux central peut être renforcé par le torasémide. De plus, le risque de crises de goutte récidivantes est accru chez les patients prenant des salicylates,
·Le torasémide peut majorer l'effet ototoxique et néphrotoxique des aminosides (antibiotiques), des céphalosporines et des cytostatiques dérivés du platine, surtout lorsqu'il est administré à hautes doses ainsi que chez des patients avec insuffisance rénale préexistante.
·Le torasémide peut également influencer (renforcer ou atténuer) les effets de la théophylline ainsi que l'effet myorelaxant des curarisants. Il est recommandé de surveiller les taux plasmatiques de théophylline,
·Les laxatifs ainsi que les minéralocorticoïdes et les glucocorticoïdes peuvent augmenter une perte potassique due au torasémide,
·l'administration simultanée de torasémide et de lithium peut provoquer une élévation de la concentration sérique du lithium et majorer ainsi l'action et les effets indésirables du lithium.
·L'effet vasoconstricteur des catécholamines peut être diminué par le torasémide.
·un traitement concomitant par la colestyramine peut réduire l'absorption du torasémide administré par voie orale et, par conséquent, son action.
·Le torasémide est un substrat des cytochromes P450 CYP2C8 et CYP2C9. Des interactions réciproques peuvent survenir entre les ligands de la même enzyme. L'administration concomitante de médicaments catalysés aussi par ces isoformes du cytochrome exige donc une surveillance attentive pour éviter des taux plasmatiques indésirables de ces médicaments. Une telle interaction a été mise en évidence pour les coumariniques. Le risque d'interactions médicamenteuses peut être critique avec les substances présentant une marge thérapeutique étroite.

Grossesse/Allaitement

Grossesse
Torem est contre-indiqué pendant la grossesse.
On ne dispose en effet pas d'expérience clinique suffisante concernant l'utilisation du médicament pendant la grossesse (voir sous Contre-indications).
Une toxicité sur la reproduction a été constatée dans les expérimentations animales avec des doses élevées maternotoxiques (voir sous «Données précliniques»).
Allaitement
Torem est contre-indiqué pendant l'allaitement.
Si le médicament doit absolument être utilisé pendant l'allaitement, la patiente doit arrêter d'allaiter.

Effet sur l’aptitude à la conduite et l’utilisation de machines

Même en cas d'utilisation conforme, le torasémide est susceptible de modifier la capacité de réaction de telle sorte que l'aptitude à prendre part activement à la circulation routière ou à commander des machines peut en être perturbée. Cet effet peut être accentué au début du traitement, lors d'un changement de médicament ou en cas de prise concomitante d'alcool.

Effets indésirables

Les effets indésirables ci-après, classés par systèmes d'organes et par fréquences, ont été observés.
Les fréquences sont définies comme suit: très fréquents (≥1/10), fréquents (<1/10, ≥1/100), occasionnels (<1/100, ≥1/1000), rares (<1/1000, ≥1/10'000), très rares (<1/10'000), cas isolés (fréquence ne pouvant pas être estimée à partir des données disponibles).
Affections hématologiques et du système lymphatique
Thrombopénies, anémies et leucopénies été observées dans de rares cas.
Troubles du métabolisme et de la nutrition
Fréquents: Des troubles de l'équilibre hydro-électrolytique (sodium, potassium, chlorures, hypovolémie) peuvent survenir en fonction de la posologie et de la durée du traitement.
Hypokaliémie, en particulier après un régime pauvre en calcium ou suite à des vomissements, une diarrhée ou une consommation excessive de laxatifs, ou encore lors d'insuffisance hépatique chronique.
Fréquents: aggravation d'une alcalose métabolique.
Affections du système nerveux
Fréquents: Céphalées, vertige.
Des sensations anormales aux extrémités (paresthésies), des états confusionnels et des ischémies cérébrales sont observés dans de rares cas.
Affections oculaires
Des troubles visuels apparaissent dans des cas isolés.
Affections de l'oreille et du labyrinthe
Acouphènes et pertes auditives peuvent également survenir dans de très rares cas.
Affections cardiaques
Rares: Hypotension artérielle et ischémies cardiaques, pouvant entraîner des troubles du rythme cardiaque, une angine de poitrine, un infarctus aigu ou des syncopes, sont observés dans de rares cas. Ces symptômes surviennent surtout en cas de grosses pertes hydro-électrolytiques consécutives à une excrétion rénale fortement accrue.
Affections vasculaires
Rares: Embolie (complications thromboemboliques).
Affections gastro-intestinales
Des troubles gastro-intestinaux (inappétence, gastralgies, nausées, vomissements, diarrhée ou constipation, p. ex.), surviennent fréquemment, en particulier en début de traitement.
Une sécheresse buccale survient dans de rares cas.
Une pancréatite peut apparaître dans de très rares cas.
Affections hépatobiliaires
Fréquemment, on observe une augmentation des concentrations de certaines enzymes hépatiques (gamma-GT).
Affections de la peau et du tissu sous-cutané
Dans de rares cas, des réactions allergiques telles que prurit, exanthème, graves réactions cutanées ou photosensibilité se manifestent.
Cas isolés: Syndrome de Stevens-Johnson, nécrolyse épidermique toxique.
Affections musculosquelettiques et du tissu conjonctif
Fréquents: Des crampes musculaires peuvent apparaître en début de traitement.
Affections du rein et des voies urinaires
Chez les patients souffrant de troubles mictionnels (par ex. en raison d'une hypertrophie de la prostate), la production accrue d'urine peut occasionnellement entraîner une rétention urinaire et une dilatation de la vessie.
Une augmentation de l'urée et de la créatinine peut être observée occasionnellement.
Troubles généraux et anomalies au site d'administration
Fréquents: Fatigue et sensation de faiblesse peuvent apparaître, en particulier au début du traitement.
Investigations
Occasionnels: Hyperuricémies, hyperglycémies et hyperlipidémies.

Surdosage

Un surdosage peut provoquer une diurèse excessive faisant courir le risque de pertes de liquides et d'électrolytes, éventuellement une somnolence, une confusion mentale, une hypotension symptomatique, un collapsus circulatoire et des troubles gastro-intestinaux.
On ne connaît pas d'antidote spécifique. En règle générale, les symptômes de l'intoxication disparaissent après diminution de la dose ou arrêt du traitement et substitution simultanée de liquides et d'électrolytes.
Le torasémide n'est pas dialysable; une hémodialyse n'accélère par conséquent pas son élimination.
Traitement en cas d'hypovolémie
Substitution volumique.
Traitement en cas d'hypokaliémie
Substitution potassique.
Traitement en cas de collapsus circulatoire
Position de choc, traitement de l'état de choc si nécessaire.
Mesures immédiates en cas de choc anaphylactique
Dès les premiers signes (p.ex. réactions cutanées telles qu'urticaire ou flush, agitation, céphalées, crise sudorale, nausées, cyanose):
·préparer un abord veineux;
·placer la tête et le thorax en position déclive, assurer la perméabilité des voies respiratoires et administrer de l'oxygène, en plus des autres mesures d'urgence habituelles;
·si nécessaire, instaurer d'autres mesures, éventuellement en soins intensifs (notamment administration d'épinéphrine, de médicaments de substitution volumique et de glucocorticoïdes).

Propriétés/Effets

Code ATC: C03CA04
Mécanisme d'action/pharmacodynamique
Le torasémide inhibe la réabsorption rénale du sodium et du chlore dans la branche ascendante de l'anse de Henle et exerce de ce fait un effet salurétique.
Chez l'homme, l'effet diurétique s'installe rapidement après administration orale; il atteint son maximum au cours des 2-3 premières heures et persiste jusqu'à 12 heures.
A des doses comprises entre 5 et 100 mg, on a observé chez des sujets sains une augmentation de la diurèse proportionnelle au logarithme de la dose («high-ceiling activity»). La diurèse peut aussi s'intensifier quand d'autres diurétiques (par exemple des thiazidiques à action distale) ne sont plus suffisamment efficaces, notamment en cas d'insuffisance rénale.
Ces propriétés permettent au torasémide de résorber les œdèmes. En cas d'insuffisance cardiaque, le torasémide fait régresser les symptômes et améliore les conditions de travail du myocarde en réduisant la précharge et la postcharge.
Chez les patients souffrant d'hypertension, le torasémide provoque un abaissement en douceur de la pression artérielle.
À côté de ses effets anti-œdémateux et du maintien d'une diurèse résiduelle, le torasémide réduit l'hypertension artérielle chez les patients atteints d'insuffisance rénale chronique sévère à terminale.
Après administration orale, l'effet antihypertensif du torasémide se manifeste au cours de la première semaine de traitement sans diurèse excessive et l'effet maximal est atteint au bout de 12 semaines environ. L'effet ainsi déclenché s'explique d'une part par une réponse diminuée des vaisseaux à l'angiotensine II et à la noradrénaline, d'autre part par une diminution de la concentration intracellulaire de calcium, ce qui provoque globalement une réduction des résistances vasculaires périphériques. Le mécanisme d'action précis d'un traitement antihypertensif par les diurétiques et de la dose «subdiurétique» de 2,5 mg de torasémide contenue dans Torem 2,5 n'a toutefois pas encore été élucidé en détail.
Efficacité clinique
Plusieurs études cliniques menées pour les indications hypertension, insuffisance cardiaque, insuffisance rénale chronique, syndrome néphrotique et cirrhose hépatique, avec administration orale ou intraveineuse de 2,5 à 200 mg de torasémide par jour, confirment les indications mentionnées sous «Indications/Possibilités d'emploi».

Pharmacocinétique

Absorption
Après administration orale, le torasémide est rapidement et presque totalement absorbé. La concentration sérique maximale est atteinte au bout de 1 à 2 heures (Cmax 2700 µg/l après 20 mg par voie orale).
La biodisponibilité s'élève à environ 80-90%; l'effet de premier passage est de 10-20% au maximum en supposant que l'absorption est complète.
La prise de nourriture n'influe pas sur l'AUC.
Distribution
Le taux de liaison aux protéines plasmatiques est supérieur à 99% pour le torasémide, alors qu'il est de respectivement 86%, 95% et 97% pour les métabolites M1, M3 et M5. Le volume de distribution apparent (Vz) est de l'ordre de 16 l.
Aucune étude n'a été effectuée sur le passage à travers la barrière placentaire ni sur la diffusion dans le lait maternel.
Métabolisme
Le torasémide est métabolisé chez l'homme en 2 métabolites actifs (M1 et M3) et un métabolite inactif (M5).
Les métabolites M1 et M5 sont formés par oxydation progressive. Le métabolite M1 est formé par hydroxylation du groupe méthyle sur le cycle phényle, le métabolite M5 est l'acide carbonique correspondant, formé par oxydation de M1. Le métabolite M3 est formé par hydroxylation du cycle.
Le torasémide et ses métabolites sont caractérisés par une cinétique linéaire en fonction de la dose, c'est-à-dire que les concentrations sériques maximales et les aires sous les courbes des taux sériques augmentent proportionnellement à la dose administrée.
Elimination
La demi-vie d'élimination terminale (t½) du torasémide et de ses métabolites est de 3-4 heures chez le sujet sain. La clairance totale (Cltot) du torasémide est d'environ 40 ml/min et la clairance rénale (Clr) de l'ordre de 10 ml/min.
Le torasémide est éliminé par le métabolisme hépatique et par élimination rénale de la substance inchangée et de ses métabolites.
Chez le sujet sain, environ 80% de la dose administrée sont éliminés par voie rénale sous forme de torasémide et de ses métabolites selon le pourcentage moyen de distribution suivant: torasémide env. 24%, métabolite M1 env. 12%, métabolite M3 env. 3% et métabolite M5 env. 41%. Le métabolite principal M5 est dépourvu de propriétés diurétiques, alors que les métabolites actifs M1 et M3 sont conjointement responsables d'environ 10% de l'action pharmacodynamique.
Cinétique pour certains groupes de patients
En cas d'insuffisance rénale, la clairance totale et la demi-vie d'élimination du torasémide ne sont pas modifiées, tandis que la demi-vie des métabolites M3 et M5 est prolongée et que la demi-vie de M1 reste inchangée.
La clairance rénale est réduite chez les patients insuffisants rénaux, mais la concentration plasmatique totale n'est pas significativement modifiée.
La gravité de l'insuffisance rénale n'a pas d'influence sur la durée d'action. Le torasémide et ses métabolites ne sont pas notablement éliminés par hémodialyse ou hémofiltration.
Par comparaison avec des sujets sains, les demi-vies d'élimination du torasémide et de son métabolite M5 ne sont que légèrement prolongées chez des patients souffrant de troubles fonctionnels hépatiques (score Child-Pugh >7) ou d'insuffisance cardiaque, les quantités excrétées dans l'urine étant pratiquement les mêmes que chez les sujets sains. Une accumulation de torasémide et de ses métabolites n'est donc pas à craindre.

Données précliniques

Sur la base des études conventionnelles sur la pharmacologie de sécurité, la toxicité lors d'administrations répétées, la génotoxicité et la carcinogénicité, les données de ces études non cliniques ne révèlent aucun risque particulier pour l'homme.
Cancérogénicité
Aucune augmentation globale de l'incidence de tumeurs chez les rats mâles et les souris n'a été constatée lors de l'administration de doses allant jusqu'à 9 mg/kg/jour (chez le rat) et 32 mg/kg/jour (chez la souris).
Chez les rates, des tumeurs rénales (carcinomes et adénomes tubulopapillaires) sont apparues en fonction de la dose à partir de 6 mg/kg jour administrés par voie orale pendant 139 semaines. Ces modifications sont dues à l'important effet diurétique du torasémide chez le rat femelle.
Lors de l'utilisation thérapeutique chez l'homme, l'apparition de tumeurs rénales est improbable, étant donné que l'effet diurétique est nettement plus faible aux posologies indiquées pour l'être humain qu'aux doses pharmacologiquement très élevées auxquelles ont été exposés les rats femelles dans le cadre de l'étude de cancérogénicité. Cela est également valable pour les doses élevées à administrer en cas d'insuffisance rénale sévère, car dans ce cas environ 1–2% de la dose seulement atteignent la lumière tubulaire, contre 20–25% chez les patients présentant une fonction rénale normale.
Mutagénicité
Des tests in vitro et in vivo n'ont mis en évidence aucun indice témoignant d'un potentiel mutagène du torasémide ou de son métabolite principal chez l'homme.
Toxicité sur la reproduction
À des doses allant jusqu'à 25 mg/kg/jour, le torasémide n'a pas eu d'effet négatif sur la capacité de reproduction des rats mâles ou femelles.
Des études sur des rats et des lapins avec utilisation de doses non maternotoxiques n'ont révélé aucun effet négatif direct ou indirect sur la gestation ou sur la naissance, le développement embryo-fœtal et le développement périnatal ou postnatal de la descendance.
Des études sur la reproduction chez le rat avec administration de torasémide à des doses de 1, 5 et de 25 mg/kg n'ont révélé aucun effet sur la fertilité ou la reproduction. Le torasémide a causé une perte de poids dose-dépendante chez les fœtus et les juvéniles, et la dose de 25 mg/kg a causé un retard significatif de l'ossification chez les fœtus. Des études sur la tératologie du torasémide avec des doses de 1 mg/kg, 5 mg/kg, 20 mg/kg et 25 mg/kg chez le rat et des doses de 0,17 mg/kg, 0,4 mg/kg, 0,5 mg/kg, 1,5 mg/kg, 1,6 mg/kg, 4,5 mg/kg et 6,4 mg/kg chez le lapin ont été effectuées. Une toxicité pour l'embryon et le fœtus a été observée aux doses maternotoxiques.
Une étude sur les effets périnataux chez le rat a révélé une perte de poids dose-dépendante chez les mères et les fœtus ainsi qu'une mortalité accrue des juvéniles aux doses du groupe moyen.

Remarques particulières

Stabilité
Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.
Remarques concernant le stockage
Ne pas conserver au-dessus de 30 °C. Tenir hors de portée des enfants.

Numéro d’autorisation

48578 (Swissmedic).

Présentation

Torem 2,5 comprimés: 20, 100 comprimés [B]
Torem 5 comprimés: 20, 100 comprimés [B]
Torem 10 comprimés: 20, 100 comprimés [B]
Torem 200 comprimés: 20, 100 comprimés [B]

Titulaire de l’autorisation

MEDA Pharma GmbH, 8602 Wangen-Brüttisellen.

Mise à jour de l’information

Octobre 2017.

2018 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home