ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Apidra®:Sanofi-Aventis (Suisse) SA
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour 

Grossesse, allaitement

Grossesse
On dispose d'un nombre limité de données sur les femmes enceintes (279 grossesses rapportées) exposées à Apidra. Ces données n'ont pas indiqué de problème de sécurité avec l'utilisation de ce médicament pendant la grossesse ou d'effets défavorables sur le fœtus ou le nouveau-né. Il n'existe cependant pas de données provenant d'études cliniques contrôlées concernant l'utilisation d'Apidra chez la femme enceinte.
L'expérimentation animale n'a mis en évidence aucune différence entre Apidra et l'insuline humaine en ce qui concerne la gestation, le développement embryonnaire/fœtal, l'accouchement ou le développement post-natal (voir sous «Données précliniques»).
Chez les patientes atteintes d'un diabète préexistant ou de diabète gestationnel, un bon contrôle métabolique durant toute la grossesse est particulièrement important. Les besoins en insuline peuvent diminuer durant le premier trimestre et augmentent généralement pendant le deuxième et le troisième trimestre. Immédiatement après l'accouchement, les besoins en insuline diminuent rapidement (risque accru d'hypoglycémie). Une surveillance étroite de la glycémie est donc particulièrement importante.
Allaitement
On ignore si Apidra est excrété dans le lait maternel. Une adaptation de la dose d'insuline et du régime alimentaire peuvent s'avérer nécessaires chez les femmes qui allaitent leur enfant.

2021 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home