ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Calobalin® Sandoz 60:Sandoz Pharmaceuticals AG
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jourPhoto 

Propriétés/Effets

Code ATC: A08AB01
Mécanisme d'action/Pharmacodynamique
L'orlistat est un puissant inhibiteur des lipases, d'action spécifique et prolongée. Il exerce son activité thérapeutique dans la lumière de l'estomac et la portion supérieure de l'intestin grêle en formant une liaison covalente avec le site actif sérine des lipases gastriques et pancréatiques. L'enzyme inactivée ne peut donc plus hydrolyser les graisses alimentaires, présentes sous formes de triglycérides, en acides gras libres et monoglycérides facilement absorbables. Etant donné que les triglycérides non digérés ne peuvent être absorbés, le déficit calorique qui en résulte a un effet favorable sur le contrôle du poids. L'absorption systémique de l'orlistat n'est donc pas nécessaire à son activité.
L'action de Calobalin Sandoz entraîne, 24−48 heures après la prise du produit, une augmentation de l'élimination fécale de graisses. Après arrêt du traitement, le contenu fécal en graisses retrouve généralement ses valeurs préthérapeutiques en 48 à 72 heures.
Efficacité clinique
Les données provenant de cinq études de deux ans ont montré qu'après un an de traitement par 120 mg d'orlistat associé à un régime hypocalorique 20% des patients avaient perdu 10% ou plus de leur poids corporel, alors que tel n'était le cas que chez 8% des patients sous placebo. Après une année de traitement, la perte de poids moyenne était de 8,9% (8,8 kg), contre 5,6% (5,5 kg) dans le groupe placebo.
Au bout de deux ans de traitement, la perte de poids était de 6,7% (6,6 kg) sous orlistat, contre 3,7% (3,6 kg) sous placebo.
Les données issues d'une étude clinique de 4 ans dans le cadre de laquelle l'orlistat a été administré en association avec un régime hypocalorique (2000 au lieu de 2700 kcal) et un programme d'entraînement physique ont montré que la réduction pondérale obtenue avec l'orlistat était significativement plus importante que celle obtenue dans le groupe témoin ayant uniquement suivi des mesures diététiques/physiques. La différence moyenne entre les deux groupes en ce qui concerne la perte de poids était de 4,4 kg après un an et de 2,7 kg après 4 ans. Après 4 ans, 21% des patients traités par l'orlistat avaient perdu ≥10% de leur poids, contre 10% des patients du groupe placebo. Le nombre d'événements liés au développement d'un diabète de type 2 a en outre pu être réduit. Par ailleurs, il a été observé une diminution du taux de cholestérol total (sans influence sur le rapport LDL/HDL), de la pression artérielle, du tour de hanches et de la graisse viscérale, par comparaison avec le groupe placebo. La question de savoir si les différences observées par rapport au placebo doivent être attribuées exclusivement aux pertes de poids différentes ou si des effets complémentaires de l'orlistat pourraient en être responsables n'a pas été étudiée.
Les données rassemblées au cours de quatre études d'un an et de trois études de six mois montrent que, parmi les diabétiques de type 2 avec surpoids (IMC ≥28 kg/m2) ou obèses (IMC ≥30 kg/m2), 9% des patients sous orlistat ont répondu au traitement (perte de poids ≥10%), contre 4% des patients sous placebo. Chez ces patients, la différence moyenne au niveau de la perte de poids entre orlistat et placebo a été de 2,4 kg. Pendant toute la durée de l'étude, tous les patients ont reçu un régime légèrement hypocalorique en plus de leur médication antidiabétique habituelle. La perte de poids chez ces patients s'est accompagnée d'une baisse de HbA1c, de la glycémie à jeun et de la glycémie postprandiale. La question de savoir si les différences observées par rapport au placebo doivent être attribuées exclusivement aux pertes de poids différentes ou si des effets complémentaires de l'orlistat pourraient en être responsables n'a pas été étudiée.

2020 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home