ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Xultophy®:Novo Nordisk Pharma AG
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour 

Pharmacocinétique

Les paragraphes suivants traitent des propriétés pharmacocinétiques de Xultophy mais n'incluent pas les données relatives à l'administration unique d'insuline dégludec ou de liraglutide.
Absorption
Après l'administration de Xultophy, l'exposition systémique de l'insuline dégludec était équivalente à celle de l'insuline dégludec seule, alors que la Cmax était supérieure de 12%.
Après l'administration de Xultophy, l'exposition systémique du liraglutide était inférieure de 11% à celle observée après l'administration du liraglutide seul et la Cmax était inférieure de 23%. Cependant, ces différences n'ont pas été considérées comme étant cliniquement significatives car le traitement par Xultophy a été débuté et titré individuellement, selon les valeurs glycémiques cible des patients.
L'exposition de l'insuline dégludec et du liraglutide augmente proportionnellement à la dose de Xultophy sur l'ensemble de la fourchette posologique.
Le profil pharmacocinétique de Xultophy correspond à la posologie d'une fois par jour et la concentration à l'état d'équilibre de l'insuline dégludec et du liraglutide a été atteinte au bout de 2 à 3 jours avec une administration quotidienne de la dose.
Distribution
L'insuline dégludec et le liraglutide se lient en grande partie aux protéines plasmatiques (>99% et >98%).
Métabolisme
Insuline dégludec
La dégradation de l'insuline dégludec est semblable à celle de l'insuline humaine. Tous les métabolites formés sont inactifs.
Liraglutide
Dans les 24 heures suivant l'administration d'une dose unique de [3H]-liraglutide à des sujets sains, le principal composant plasmatique était le liraglutide intact. Deux métabolites plasmatiques mineurs ont été détectés dans le plasma (≤9% et ≤5% de la radioactivité plasmatique totale). Le liraglutide est métabolisé de la même manière que les grosses protéines et aucun organe en particulier n'a été identifié comme étant la voie d'élimination principale.
Élimination
La demi-vie de l'insuline dégludec est d'environ 25 heures et celle du liraglutide d'environ 13 heures.
Cinétique pour certains groupes de patients
Patients âgés
L'âge n'a pas eu d'influence cliniquement significative sur la pharmacocinétique de l'insuline dégludec et du liraglutide après l'administration de Xultophy.
Sexe
Le sexe n'a pas eu d'influence cliniquement significative sur la pharmacocinétique de l'insuline dégludec et du liraglutide après l'administration de Xultophy.
Origine ethnique
L'origine ethnique n'a pas eu d'influence cliniquement significative sur la pharmacocinétique de l'insuline dégludec et du liraglutide après l'administration de Xultophy.
Troubles de la fonction rénale
Insuline dégludec
Il n'existe aucune différence concernant les propriétés pharmacocinétiques de l'insuline dégludec entre les sujets sains et les patients présentant une insuffisance rénale.
Liraglutide
L'exposition au liraglutide était plus basse chez les patients présentant une insuffisance rénale que chez les personnes ayant une fonction rénale normale. L'exposition au liraglutide a diminué de 33%, 14%, 27% et 26% chez les patients présentant respectivement une insuffisance rénale légère (clairance de la créatinine, Clcr de 50 à 80 ml/min), modérée (Clcr de 30 à 50 ml/min), sévère (Clcr <30 ml/min) et une insuffisance rénale terminale nécessitant une dialyse.
De même, dans un essai clinique de 26 semaines chez des patients atteints du diabète sucré de type 2 et d'insuffisance rénale modérée (Clcr de 30 à 59 ml/min), l'exposition au liraglutide a diminué de 26% par rapport à une étude séparée chez des patients atteints de diabète sucré de type 2 présentant une insuffisance rénale normale ou légère.
Troubles de la fonction hépatique
Insuline dégludec
Il n'existe aucune différence au niveau des propriétés pharmacocinétiques de l'insuline dégludec entre les sujets sains et les patients présentant une insuffisance hépatique.
Liraglutide
La pharmacocinétique du liraglutide a été évaluée chez des patients présentant un degré variable d'insuffisance hépatique dans un essai en dose unique. L'exposition au liraglutide a diminué de 13 à 23% chez les patients qui présentaient une insuffisance hépatique légère à modérée par rapport aux sujets sains. L'exposition était significativement diminuée (44%) chez les patients atteints d'une insuffisance hépatique sévère (score de Child-Pugh >9).
Enfants et adolescents
Aucune étude concernant Xultophy n'a été menée chez l'enfant et l'adolescent de moins de 18 ans.

2020 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home