ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Viekirax®:AbbVie AG
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour 

Interactions

Les résultats de certaines études d'interaction in vivo ne s'expliquent pas entièrement par des connaissances in vitro. Les interactions observées dans ces études peuvent avoir été provoquées par une interaction complexe entre des systèmes enzymatiques et/ou des systèmes de transport, mais aussi par des mécanismes d'interactions encore inconnus. Compte tenu de ces possibilités d'interactions pharmacocinétiques complexes, les résultats des comédications ayant été examinées dans le cadre d'études ne peuvent pas être simplement transposés à d'autres comédications n'ayant pas fait l'objet d'études. S'il s'avère nécessaire d'administrer une comédication n'ayant pas été étudiée, le traitement doit être administré avec prudence, sous contrôle clinique et contrôle des valeurs biologiques.
Influence potentielle de Viekirax et d'Exviera sur d'autres substances
Le paritaprévir, le ritonavir et le dasabuvir sont des inhibiteurs de la P-gp in vitro. L'administration concomitante avec Viekirax et Exviera a entraîné une augmentation légère de l'exposition à la digoxine, un substrat sensible de la P-gp.
Le paritaprévir inhibe l'OATP1B1 et l'OATP1B3. Le paritaprévir, le ritonavir et le dasabuvir inhibent la BCRP. L'ombitasvir, le paritaprévir et le dasabuvir inhibent l'UGT1A1 et le ritonavir est un inhibiteur du CYP3A4. De plus, le ritonavir induit plusieurs enzymes du CYP.
L'utilisation conjointe de Viekirax et d'Exviera avec des substances principalement métabolisées par le CYP3A et/ou l'UGT1A1 et/ou qui sont des substrats de la BCRP, de la P-gp, de l'OATP1B1 ou de l'OATP1B3 peut induire une augmentation des concentrations plasmatiques de ces substances. Une surveillance clinique de routine est recommandée pour les médicaments à marge thérapeutique étroite (par exemple la lévothyroxine).
L'ombitasvir, le paritaprévir, le ritonavir et le dasabuvir n'ont pas d'effet inhibiteur in vivo sur le transporteur d'anions organiques OAT1, ni probablement aux concentrations cliniquement significatives, sur les transporteurs de cations organiques OCT1 et OCT2, le transporteur d'anions organiques OAT3 ou les protéines MATE1 et MATE2K (multidrug and toxin extrusion proteins).
Influence potentielle d'autres substances sur Viekirax et Exviera
L'utilisation simultanée de Viekirax et d'Exviera avec des inhibiteurs modérés ou puissants du CYP3A peut augmenter les concentrations du paritaprévir. L'utilisation simultanée de Viekirax et d'Exviera avec des inducteurs du CYP3A abaisse probablement les concentrations plasmatiques du dasabuvir, de l'ombitasvir, du paritaprévir et du ritonavir, diminuant donc vraisemblablement aussi l'efficacité thérapeutique de ces derniers. L'utilisation simultanée de Viekirax et d'Exviera avec des inhibiteurs puissants du CYP2C8 peut augmenter les concentrations plasmatiques du dasabuvir. Les inhibiteurs du CYP2C8 faibles à modérés n’ont pas d’influence significative sur l’exposition au dasabuvir. L'utilisation simultanée de Viekirax et d'Exviera avec des inducteurs du CYP2C8 réduit probablement les concentrations plasmatiques du dasabuvir, diminuant donc vraisemblablement aussi l'efficacité thérapeutique de ce dernier.
Une modification des taux d'exposition (Cmax et AUC) du paritaprévir, de l'ombitasvir et du dasabuvir d'un facteur de 0,5 à 2,0 n'est pas considérée comme cliniquement significative et ne requiert pas une adaptation des doses de Viekirax ou d'Exviera.
En revanche, l'administration conjointe d'inhibiteurs puissants du CYP2C8 ou d'inducteurs puissants du CYP2C8 avec Viekirax et Exviera n'est pas recommandée (voir «Contre-indications»). L'administration d'inducteurs modérés ou puissants du CYP3A4 avec Viekirax avec ou sans Exviera n'est pas recommandée (voir «Contre-indications»).
Le paritaprévir, le dasabuvir et le ritonavir sont des substrats de la P-gp. Le paritaprévir et le dasabuvir sont des substrats de la BCRP. L'ombitasvir est un substrat de la P-gp et/ou de la BCRP. Le paritaprévir est un substrat de l'OATP1B1 et de l'OATP1B3. Les effets d'une inhibition de la P-gp, de la BCRP, de l'OATP1B1 ou de l'OATP1B3 sur l'exposition à Viekirax ou Exviera ne sont pas prévisibles.
Patients traités par les antagonistes de la vitamine K
Etant donné que la fonction hépatique peut se modifier durant un traitement par Viekirax avec ou sans Exviera, une surveillance rigoureuse de l’INR (International Normalised Ratio) est recommandée.
Études d'interactions médicamenteuses
Un profil d'interactions de Viekirax et d'Exviera, avec toute une série de médicaments souvent prescrits simultanément, a été établi comme référence à l'intention des professionnels de santé (Tableau 3).
Lorsqu'un patient traité par Viekirax et Exviera utilise déjà des médicaments ou commence un traitement médicamenteux susceptible(s) de provoquer des interactions, il convient d'envisager une adaptation des doses de la comédication ou de procéder à une surveillance clinique adéquate.
Si on procède à une adaptation des doses de la comédication en raison de l'administration de Viekirax et d'Exviera, ces doses devront être réadaptées à l'arrêt du traitement par Viekirax et Exviera.
Le Tableau 3 présente le rapport des moyennes géométriques des moindres carrés des paramètres pharmacocinétiques lors de la prise avec/sans comédication avec des intervalles de confiance à 90% (IC).
Le sens de la flèche indique le sens de la modification de l'exposition (Cmax, AUC et Cmin) au paritaprévir, à l'ombitasvir, au dasabuvir et aux médicaments co-administrés (↑ = augmentation (de plus de 20%), ↓ = diminution (de plus de 20%), ↔ = pas de changement (ou changement inférieur à 20%)).
Aucun ajustement posologique de Viekirax ou d'Exviera n'est nécessaire lors de l'utilisation avec les comédications présentées dans le Tableau 3. Les médicaments dont l'association avec Exviera et Viekirax est contre-indiquée figurent dans la rubrique «Contre-indications».
Tableau 3. Interactions entre Viekirax plus Exviera et d'autres médicaments

Principe actif

Effet

Cmax

AUC

Ctrough

Remarques cliniques/Mécanisme possible de l'interaction

ANTAGONISTES DES RÉCEPTEURS À L'ANGIOTENSINE

Valsartan†
Losartan†
Candesartan†

↑ Antagonistes des récepteurs à l'angiotensine

Une réduction de la dose de l'antagoniste des récepteurs à l'angiotensine a été recommandée, ainsi qu'une surveillance des patients.
Mécanisme: inhibition du CYP3A4 et/ou de l'OATP1B par le paritaprévir.

ANTIARYTHMIQUES

Digoxine
(dose unique de 0,5 mg)

↔ Digoxine

1,15
(1,04-1,27)

1,16
(1,09-1,23)

1,01
(0,97-1,05)

Aucune adaptation des doses de digoxine n'est requise, mais une surveillance appropriée des concentrations sériques de la digoxine est malgré tout recommandée.
Mécanisme: L'augmentation de l'exposition à la digoxine est éventuellement due à une inhibition de la P-gp par le paritaprévir, le ritonavir et le dasabuvir.

↔ Dasabuvir

0,99
(0,92-1,07)

0,97
(0,91-1,02)

0,99
(0,92-1,07)

↔ Paritaprévir

0,92
(0,80-1,06)

0,94
(0,81-1,08)

0,92
(0,82 -1,02)

↔ Ombitasvir

1,03
(0,97-1,10)

1,00
(0,98-1,03)

0,99
(0,96-1,02)

Digoxine
(dose unique de 0,5 mg) en association avec Viekirax sans Exviera

↑ Digoxine

1,58
(1,43-1,73)

1,36
(1,21-1,54)

1,24
(1,07-1,43)

La dose de digoxine doit être réduite de 30 à 50%. La concentration sérique de digoxine doit être surveillée de façon appropriée.

↔ Ombitasvir

Le degré d’interaction était similaire à celui observé avec Viekirax + Exviera.

↔ Paritaprévir

Amiodarone†, bépridil†, lidocaïne (systémique)†, quinidine†, propafénone†

↑ antiarythmiques

La prudence est de mise avec les antiarythmiques administrés en association avec Viekirax et Exviera; une surveillance des concentrations thérapeutiques (dans la mesure du possible) est recommandée.

ANTIBIOTIQUES

Sulfaméthoxazole, timéthoprim
80/160 mg deux fois par jour

↑ Sulfaméthoxazole

1,21
(1,15-1,28)

1,17
(1,14-1,20)

1,15
(1,10-1,20)

Un ajustement de la posologie n'est pas nécessaire.
Mécanisme: augmentation du dasabuvir probablement via une inhibition du CYP2C8 par le triméthoprim.

↑ Trimethoprim

1,17
(1,12-1,22)

1,22
(1,18-1,26)

1,25
(1,19-1,31)

↔ Ombitasvir

0,88
(0,83-0,94)

0,85
(0,80-0,90)

NA

↓ Paritaprévir

0,78
(0,61-1,01)

0,87
(0,72-1,06)

NA

↑ Dasabuvir

1,15
(1,02-1,31)

1,33
(1,23-1,44)

NA

ANTIDIABÉTIQUES

Metformine
500 mg en une seule administration

↓ Metformine

0,77
(0,71-0,83)

0,90
(0,84-0,97)

NA

Selon toute probabilité, pas d'ajustement de la posologie nécessaire.

↔ Ombitasvir

0,92
(0,87-0,98)

1,01
(0,97-1,05)

1,01
(0,98-1,04)

↓ Paritaprévir

0,63
(0,44-0,91)

0,80
(0,61-1,03)

1,22
(1,13-1,31)

↔ Dasabuvir

0,83
(0,74-0,93)

0,86
(0,78-0,94)

0,95
(0,84-1,07)

ANTICOAGULANTS

Warfarine
(dose unique de 5 mg) et autres antagonistes de la vitamine K

↔ R-warfarine

1,05
(0,95-1,17)

0,88
(0,81-0,95)

0,94
(0,84-1,05)

Bien qu’il ne faille pas s’attendre à une modification de la pharmacocinétique de la warfarine, une surveillance appropriée de l’INR est recommandée lors d’un traitement par tous les antagonistes de la vitamine K. La cause en est une modification de la fonction hépatique durant un traitement par Viekirax avec ou sans Exviera.

↔ S-warfarine

0,96
(0,85-1,08)

0,88
(0,81-0,96)

0,95
(0,88-1,02)

↔ Dasabuvir

0,97
(0,89-1,06)

0,98
(0,91-1,06)

1,03
(0,94-1,13)

↔ Paritaprévir

0,98
(0,82-1,18)

1,07
(0,89-1,27)

0,96
(0,85-1,09)

↔ Ombitasvir

0,94
(0,89-1,00)

0,96
(0,93-1,00)

0,98
(0,95-1,02)

ANTIÉPILEPTIQUES

Carbamazépine
(200 mg une fois par jour suivi de 200 mg deux fois par jour)

↑ Carbamazépine

1,10
(1,07 -1,14)

1,17
(1,13-1,22)

1,35
(1,27-1,45)

L'administration conjointe d'inducteurs enzymatiques peut induire des diminutions significatives des concentrations plasmatiques du paritaprévir, ritonavir et dasabuvir et est contre-indiquée (voir «Contre-indications»).
Mécanisme: Induction du CYP3A4 par la carbamazépine.

↓ Carbamazépine-10,11-époxyde

0,84
(0,82-0,87)

0,75
(0,73-0,77)

0,57
(0,54-0,61)

↓ Dasabuvir

0,45
(0,41-0,50)

0,30
(0,27-0,33)

n.c.

↓ Paritaprévir

0,34
(0,25-0,48)

0,30
(0,23-0,38)

n.c.

↓ Ombitasvir

0,69
(0,61-0,78)

0,69
(0,64-0,74)

n.c.

ANTIDÉPRESSEURS

Escitalopram
dose unique de 10 mg

↔ Escitalopram

1,00
(0,96-1,05)

0,87
(0,80-0,95)

n.c.

Aucune adaptation des doses n'est nécessaire.

↑ S-desméthylcitalopram

1,15
(1,10-1,21)

1,36
(1,03-1,80)

n.c.

↔ Dasabuvir

1,10
(0,95-1,27)

1,01
(0,93-1,10)

0,89
(0,79-1,00)

↓ Paritaprévir

1,12
(0,88-1,43)

0,98
(0,85-1,14)

0,71
(0,56-0,89)

↔ Ombitasvir

1,09
(1,01-1,18)

1,02
(1,00-1,05)

0,97
(0,92-1,02)

Duloxétine
dose unique 60 mg

↓ Duloxétine

0,79
(0,67-0,94)

0,75
(0,67-0,83)

n.c.

Aucune adaptation des doses n'est nécessaire.

↔ Dasabuvir

0,94
(0,81-1,09)

0,92
(0,81-1,04)

0,88
(0,76-1,01)

↓ Paritaprévir

0,79
(0,53-1,16)

0,83
(0,62-1,10)

0,77
(0,65-0,91)

↔ Ombitasvir

0,98
(0,88-1,08)

1,00
(0,95-1,06)

1,01
(0,96-1,06)

ANTIFONGIQUES

Kétoconazole
400 mg une fois par jour

↑ Kétoconazole

1,15
(1,09-1,21)

2,17
(2,05-2,29)

n.c.

Des doses de kétoconazole supérieures à 200 mg/jour ne sont pas recommandées.
Mécanisme: Inhibition du CYP3A4/P-gp par le kétoconazole et le ritonavir.

↑ Dasabuvir

1,16
(1,03-1,32)

1,42
(1,26-1,59)

n.c.

↑ Paritaprévir

1,37
(1,11-1,69)

1,98
(1,63-2,42)

n.c.

↔ Ombitasvir

0,98
(0,90-1,06)

1,17
(1,11-1,24)

n.c.

Voriconazole†

↓ Voriconazole

L'utilisation concomitante n'est pas recommandée, sauf si une évaluation des bénéfices et des risques justifie l'utilisation du voriconazole.

PRINCIPES ACTIFS CONTRE LA GOUTTE

Colchicine†

↑ Colchicine

Si un traitement simultané par Viekirax est nécessaire, il est recommandé chez les patients avec une fonction rénale ou hépatique normale de réduire la dose de colchicine ou d'interrompre le traitement par la colchicine. Voir également l'information professionnelle de la colchicine. Chez les patients avec des troubles de la fonction rénale ou hépatique, l'utilisation concomitante de la colchicine est contre-indiquée.
Mécanisme: inhibition du CYP3A4 par le ritonavir.

HYPOLIPÉMIANTS

Gemfibrozil
600 mg deux fois par jour

↑ Dasabuvir

2,01
(1,71-2,38)

11,25
(9,05-13,99)

-

Une utilisation conjointe est contre-indiquée (voir «Contre-indications»).
Mécanisme: Augmentation de l'exposition au dasabuvir due à l'inhibition du CYP2C8 par le gemfibrozil. Augmentation du paritaprévir probablement due à l'inhibition de l'OATP1B par le gemfibrozil.

↑ Paritaprévir

1,21
(0,94-1,57)

1,38
(1,18-1,61)

n.c.

Ombitasvir (pas de donnée de dosage)

-

-

n.c.

INHIBITEURS DES CANAUX CALCIQUES

Bésylate d'amlodipine
dose unique de 5 mg

↑ Amlodipine

1,26
(1,11-1,44)

2,57
(2,31-2,86)

n.c.

Une réduction de 50% des doses d'amlodipine et une surveillance clinique des patients sont recommandées.
Mécanisme: Inhibition du CYP3A4 par le ritonavir

↔ Dasabuvir

1,05
(0,97-1,14)

1,01
(0,96-1,06)

0,95
(0,89-1,01)

↓ Paritaprévir

0,77
(0,64-0,94)

0,78
(0,68-0,88)

0,88
(0,80-0,95)

↔ Ombitasvir

1,00
(0,95-1,06)

1,00
(0,97-1,04)

1,00
(0,97-1,04)

Nifédipine†
Diltiazem†
Vérapamil†

↑ Bloqueurs des canaux calcium

Une réduction de la dose des bloqueurs des canaux calcium est recommandée ainsi qu'une surveillance clinique des patients.
Mécanisme: inhibition du CYP3A4/Pgp.

CONTRACEPTIFS

Ethinylestradiol/norgestimate
0,035/0,25 mg une fois par jour1

↔ Ethinylestradiol

1,16
(0,90-1,50)

1,06
(0,96-1,17)

1,12
(0,94-1,33)

L'utilisation conjointe est contre-indiquée (voir «Contre-indications» et «Mises en garde et précautions»). La prise de préparations contenant de l'éthinylestradiol peut redémarrer 2 semaines après la fin de la thérapie par Viekirax et Exviera.
Mécanisme: Peut-être dû à l'inhibition de l'UGT par le paritaprévir, l'ombitasvir et le dasabuvir.

↑ Norgestrel

2,26
(1,91-2,67)

2,54
(2,09-3,09)

2,93
(2,39-3,57)

↑ Norelgestromine

2,01
(1,77-2,29)

2,60
(2,30-2,95)

3,11
(2,51-3,85)

↓ Dasabuvir

0,51
(0,22-1,18)

0,48
(0,23-1,02)

0,53
(0,30-0,95)

↓ Paritaprévir

0,70
(0,40-1,21)

0,66
(0,42-1,04)

0,87
(0,67-1,14)

↔ Ombitasvir

1,05
(0,81-1,35)

0,97
(0,81-1,15)

1,00
(0,88-1,12)

Noréthindrone (pilule «progestin only»)
(0,35 mg une fois par jour)

↔ Noréthindrone

0,83
(0,69-1,01)

0,91
(0,76-1,09)

0,85
(0,64-1,13)

Aucune adaptation des doses n'est nécessaire.

↔ Dasabuvir

1,01
(0,90-1,14)

0,96
(0,85-1,09)

0,95
(0,80-1,13)

↑ Paritaprévir

1,24
(0,95-1,62)

1,23
(0,96-1,57)

1,43
(1,13-1,80)

↔ Ombitasvir

1,00
(0,93-1,08)

0,99
(0,94-1,04)

0,97
(0,90-1,03)

DIURÉTIQUES

Furosémide
(dose unique de 20 mg)

↑ Furosémide

1,42
(1,17-1,72)

1,08
(1,00-1,17)

n.c.

Suivant la réponse clinique, on peut envisager une réduction des doses pouvant aller jusqu'à 50%. Une surveillance clinique des patients est recommandée.
Mécanisme: Peut-être dû à l'inhibition de l'UGT1A1 par le paritaprévir, l'ombitasvir et le dasabuvir.

↔ Dasabuvir

1,12
(0,96-1,31)

1,09
(0,96-1,23)

1,06
(0,98-1,14)

↑ Paritaprévir

0,93
(0,63-1,36)

0,92
(0,70-1,21)

1,26
(1,16-1,38)

↔ Ombitasvir

1,14
(1,03-1,26)

1,07
(1,01-1,12)

1,12
(1,08-1,16)

VIROSTATIQUES ANTI-VIH: INHIBITEURS DE LA PROTÉASE

Lopinavir/ritonavir
400/100 mg deux fois par jour

↔ Lopinavir

0,87
(0,76-0,99)

0,94
(0,81-1,10)

1,15
(0,93-1,42)

Lopinavir/ritonavir 400/100 mg deux fois par jour augmente les concentrations du paritaprévir. L'administration conjointe de lopinavir/ritonavir avec Viekirax et Exviera n'est pas recommandée.
Mécanisme: L'augmentation de l'exposition au paritaprévir est éventuellement due à l'inhibition du CYP3A/des transporteurs d'efflux par la dose supplémentaire de ritonavir.

↓ Dasabuvir

0,99
(0,75-1,31)

0,93
(0,75-1,15)

0,68
(0,57-0,80)

↑ Paritaprévir

2,04
(1,30-3,20)

2,17
(1,63-2,89)

2,36
(1,00-5,55)

↑Ombitasvir

1,14
(1,01-1,28)

1,17
(1,07-1,28)

1,24
(1,14-1,34)

Lopinavir/ritonavir
800/200 mg une fois par jour le soir

↑ Lopinavir

0,86
(0,80-0,93)

0,94
(0,87-1,01)

3,18
(2,49-4,06)

Lopinavir/Ritonavir 800/200 mg une fois par jour (le soir) augmente les concentrations de paritaprévir. L'administration conjointe de lopinavir/ritonavir avec Viekirax + Exviera n'est pas recommandée.
Mécanisme: L'augmentation de l'exposition au paritaprévir est éventuellement due à l'inhibition du CYP3A/des transporteurs d'efflux par la dose supplémentaire de ritonavir.

↓ Dasabuvir

0,56
(0,47-0,66)

0,54
(0,46-0,65)

0,47
(0,39-0,58)

↑ Paritaprévir

0,99
(0,79-1,25)

1,87
(1,40-2,52)

8,23
(5,18-13,1)

↔ Ombitasvir

0,87
(0,83-0,92)

0,97
(0,94-1,02)

1,11
(1,06-1,16)

Darunavir
800 mg une fois par jour

↓ Darunavir

0,92
(0,87-0,98)

0,76
(0,71-0,82)

0,52
(0,47-0,58)

La dose de darunavir ne doit pas être prise avec le ritonavir en cas d'utilisation de Viekirax. Le ritonavir contenu dans Viekirax entraîne une potentialisation pharmacocinétique de la dose de darunavir.
Mécanisme: Inconnu

↔ Dasabuvir

1,10
(0,88-1,37)

0,94
(0,78-1,14)

0,90
(0,76-1,06)

↑ Paritaprévir

1,54
(1,14-2,09)

1,29
(1,04-1,61)

1,30
(1,09-1,54)

↔ Ombitasvir

0,86
(0,77-0,95)

0,86
(0,79-0,94)

0,87
(0,82-0,92)

Darunavir/ritonavir
600/100 mg deux fois par jour

↓ Darunavir

0,87
(0,79-0,96)

0,80
(0,74-0,86)

0,57
(0,48-0,67)

La dose de darunavir ne doit pas être prise avec le ritonavir en cas d'utilisation de Viekirax. Le ritonavir contenu dans Viekirax entraîne une potentialisation pharmacocinétique de la dose de darunavir.
La dose de darunavir doit être prise avec le ritonavir en l'ABSENCE de prise simultanée de Viekirax.
Mécanisme: Inconnu

↓ Dasabuvir

0,84
(0,67-1,05)

0,73
(0,62-0,86)

0,54
(0,49-0,61)

↓ Paritaprévir

0,70
(0,43-1,12)

0,59
(0,44-0,79)

0,83
(0,69-1,01)

↓ Ombitasvir

0,76
(0,65-0,88)

0,73
(0,66-0,80)

0,73
(0,64-0,83)

Darunavir/ritonavir
800/100 mg une fois par jour le soir

↑ ou ↓ Darunavir

0,79
(0,70-0,90)

1,34
(1,25-1,43)

0,54
(0,48-0,62)

La dose de darunavir doit être prise avec le ritonavir en l'ABSENCE de prise simultanée de Viekirax.
Mécanisme: Inconnu

↓ Dasabuvir

0,75
(0,64-0,88)

0,72
(0,64-0,82)

0,65
(0,58-0,72)

↓ ou ↓ Paritaprévir

0,70
(0,50-0,99)

0,81
(0,60-1,09)

1,59
(1,23-2,05)

↔ Ombitasvir

0,87
(0,82-0,93)

0,87
(0,81-0,93)

0,87
(0,80-0,95)

Atazanavir
300 mg une fois par jour

↔ Atazanavir

0,91
(0,84-0,99)

1,01
(0,93-1,10)

0,90
(0,81-1,01)

L'atazanavir ne doit pas être pris avec le ritonavir en cas d'utilisation de Viekirax et d'Exviera. Le ritonavir contenu dans Viekirax permet la potentialisation pharmacocinétique de l'atazanavir.
Mécanisme: L'augmentation de l'exposition au paritaprévir pourrait être due à l'inhibition de l'OATP1B par l'atazanavir.

↓ Dasabuvir

0,83
(0,71-0,96)

0,82
(0,71-0,94)

0,79
(0,66-0,94)

↑ Paritaprévir

1,46
(1,06-1,99)

1,94
(1,34-2,81)

3,26
(2,06-5,16)

↓ Ombitasvir

0,77
(0,70-0,85)

0,83
(0,74-0,94)

0,89
(0,78-1,02)

Atazanavir/ritonavir
300/100 mg une fois par jour le soir

↑ Atazanavir

1,02
(0,92-1,13)

1,19
(1,11-1,28)

1,68
(1,44-1,95)

La prise d'atazanavir + ritonavir en même temps que Viekirax + Exviera n'est pas recommandée.
Mécanisme: L'augmentation de l'exposition au paritaprévir pourrait être due à l'inhibition du CYP3A/des transporteurs d'efflux par la dose supplémentaire de ritonavir le soir et à l'éventuelle inhibition de l'OATP1B par l'atazanavir.

↔ Dasabuvir

0,81
(0,73-0,91)

0,81
(0,71-0,92)

0,80
(0,65-0,98)

↑ Paritaprévir

2,19
(1,61-2,98)

3,16
(2,40-4,17)

11,95
(8,94-15,98)

↔ Ombitasvir

0,83
(0,72-0,96)

0,90
(0,78-1,02)

1,00
(0,89-1,13)

VIROSTATIQUES ANTI-VIH: INHIBITEURS NON-NUCLÉOSIDIQUES DE LA TRANSCRIPTASE INVERSE (INNTI)

Rilpivirine
une fois par jour
Le matin avec un repas

↑ Rilpivirine

2,55
(2,08-3,12)

3,25
(2,80-3,77)

3,62
(3,12-4,21)

L'utilisation simultanée de Viekirax et d'Exviera avec la rilpivirine une fois par jour n'est pas recommandée en raison du risque d'allongement de l'intervalle QT en cas d'exposition accrue à la rilpivirine.

↔ Dasabuvir

1,18
(1,02-1,37)

1,17
(0,99-1,38)

1,10
(0,89-1,37)

↑ Paritaprévir

1,30
(0,94-1,81)

1,23
(0,93-1,64)

0,95
(0,84-1,07)

↔ Ombitasvir

1,11
(1,02-1,20)

1,09
(1,04-1,14)

1,05
(1,01-1,08)

Rilpivirine
25 mg une fois par jour
Le soir avec un repas

↑ Rilpivirine

2,16
(1,79-2,61)

2,50
(2,05-3,06)

2,87
(2,28-3,62)

L'utilisation simultanée de Viekirax et d'Exviera avec la rilpivirine une fois par jour n'est pas recommandée en raison du risque d'allongement de l'intervalle QT en cas d'exposition accrue à la rilpivirine.
Mécanisme: Inhibition du CYP3A4 par le ritonavir

↔ Dasabuvir

1,06
(0,90-1,24)

1,07
(0,96-1,20)

1,04
(0,96-1,12)

↑ Paritaprévir

1,22
(0,96-1,55)

1,19
(0,92-1,53)

1,24
(0,90-1,71)

↔ Ombitasvir

1,06
(1,00-1,13)

1,05
(0,99-1,12)

1,06
(1,00-1,13)

Rilpivirine
25 mg une fois par jour
Le soir sans repas

↑ Rilpivirine

3,00
(2,50-3,59)

3,43
(3,03-3,89)

3,73
(3,16-4,40)

L'utilisation simultanée de Viekirax et d'Exviera avec la rilpivirine une fois par jour n'est pas recommandée en raison du risque d'allongement de l'intervalle QT en cas d'exposition accrue à la rilpivirine.
Mécanisme: Inhibition du CYP3A4 par le ritonavir

↔ Dasabuvir

0,96
(0,81-1,12)

0,97
(0,86-1,09)

0,94
(0,82-1,08)

↔ Paritaprévir

0,80
(0,58-1,09)

0,83
(0,63-1,10)

0,96
(0,68-1,35)

↔ Ombitasvir

0,96
(0,89-1,05)

0,94
(0,88-1,00)

0,96
(0,89-1,03)

Efavirenz
emtricitabine et fumarate de ténofovir disoproxil 600/200/300 mg une fois par jour

L'utilisation simultanée de traitements à base d'éfavirenz (inducteur du CYP3A4) avec paritaprévir/ritonavir + dasabuvir a induit des augmentations des taux d'ALAT et donc une interruption prématurée de l'étude.

L'utilisation simultanée de Viekirax et Exviera avec l'éfavirenz est contre-indiquée (voir «Contre-indications»).
Mécanisme: Induction possible du CYP3A4 par l'éfavirenz.

VIROSTATIQUES ANTI-VIH: INHIBITEUR DU TRANSFERT DE BRINS DE L'INTÉGRASE

Dolutégravir

↑ Dolutegravir

1,22
(1,15-1,29)

1,38
(1,30-1,47)

1,36
(1,19-1,55)

Selon toute probabilité, la légère augmentation de l'exposition au dolutégravir ne nécessite pas d'justement de la dose.
Mécanisme: éventuellement via l'inhibition de l'UGT1A1 par le paritaprévir, le dasabuvir et l'ombitasvir et l'inhibition du CYP3A4 par le ritonavir.

↔ Ombitasvir

0,96
(0,89-1,03)

0,95
(0,90-1,00)

0,92
(0,87-0,98)

↔ Paritaprévir

0,89
(0,69-1,14)

0,84
(0,67-1,04)

0,66
(0,59-0,75)

↔ Dasabuvir

1,01
(0,92-1,11)

0,98
(0,92-1,05)

0,92
(0,85-0,99)

Raltégravir
400 mg deux fois par jour

↑ Raltégravir

2,33
(1,66-3,27)

2,34
(1,70-3,24)

2,00
(1,17-3,42)

Aucune adaptation des doses n'est nécessaire.
Mécanisme: L'augmentation de l'exposition au raltégravir est éventuellement due à l'inhibition de l'UGT1A1 par le paritaprévir, l'ombitasvir et le dasabuvir.

En cas d'utilisation conjointe, aucune modification cliniquement significative de l'exposition au dasabuvir, au paritaprévir et à l'ombitasvir n'a été observée (partant d'une comparaison avec des données historiques).

VIROSTATIQUES ANTI-VIH: INHIBITEURS NUCLÉOSIDIQUES

Abacavir/
Lamivudine
600/300 mg une fois par jour

↔ Abacavir

0,87
(0,78-0,98)

0,94
(0,90-0,99)

NA

Un ajustement de la dose n'est pas nécessaire.

↓ Lamivudine

0,78
(0,72-0,84)

0,88(0,82-0,93)

1,29
(1,05-1,58)

↔ Ombitasvir

0,82
(0,76-0,89)

0,91
(0,87-0,95)

0,92
(0,88-0,96)

↔ Paritaprévir

0,84
(0,69-1,02)

0,82
(0,70-0,97)

0,73
(0,63-0,85)

↔ Dasabuvir

0,94
(0,86-1,03)

0,91
(0,86-0,96)

0,95(0,88-1,02)

Emtricitabine
200 mg une fois par jour + fumarate de ténofovir disoproxil 300 mg une fois par jour

↔ Emtricitabine

1,05
(1,00-1,12)

1,07
(1,00-1,14)

1,09
(1,01-1,17)

Aucune adaptation des doses n'est nécessaire.

↔ Ténofovir

1,07
(0,93-1,24)

1,13
(1,07-1,20)

1,24
(1,13-1,36)

↔ Dasabuvir

0,85
(0,74-0,98)

0,85
(0,75-0,96)

0,85
(0,73-0,98)

↓ Paritaprévir

0,68
(0,42-1,11)

0,84
(0,59-1,17)

1,06
(0,83-1,35)

↔ Ombitasvir

0,89
(0,81-0,97)

0,99
(0,93-1,05)

0,97
(0,90-1,04)

INHIBITEUR DE L'HMG-CoA-REDUCTASE

Rosuvastatine
5 mg une fois par jour

↑ Rosuvastatine

7,13
(5,11-9,96)

2,59
(2,09-3,21)

0,59
(0,51-0,69)

Un traitement concomitant par la rosuvastatine doit être arrêté, sauf si la poursuite du traitement par statines est absolument indispensable. Dans ce cas, la dose de rosuvastatine ne devrait pas être supérieure à 10 mg/jour.
Mécanisme: Inhibition de l'OATP1B par le paritaprévir et inhibition de la BCRP par le paritaprévir, le ritonavir ou le dasabuvir

↔ Dasabuvir

1,07
(0,92-1,24)

1,08
(0,92-1,26)

1,15
(1,05-1,25)

↑ Paritaprévir

1,59
(1,13-2,23)

1,52
(1,23-1,90)

1,43
(1,22-1,68)

↔ Ombitasvir

0,92
(0,82-1,04)

0,89
(0,83-0,95)

0,88
(0,83-0,94)

Pravastatine
10 mg une fois par jour

↑ Pravastatine

1,37
(1,11-1,69)

1,82
(1,60-2,08)

Un traitement concomitant par la pravastatine devrait être arrêté, sauf si la poursuite du traitement par la pravastatine est absolument indispensable. Dans ce cas, la dose de pravastatine ne devrait pas être supérieure à 40 mg/jour.
Mécanisme: Inhibition de l'OATP1B par le paritaprévir.

↔ Dasabuvir

1,00
(0,87-1,14)

0,96
(0,85-1,09)

1,03
(0,91-1,15)

↔ Paritaprévir

0,96
(0,69-1,32)

1,13
(0,92-1,38)

1,39
(1,21-1,59)

↔ Ombitasvir

0,95
(0,89-1,02)

0,94
(0,89-0,99)

0,94
(0,89-0,99)

INHIBITEURS DE LA POLYMERASE DU VHC

Sofosbuvir
400 mg une fois par jour

↑ Sofosbuvir

1,61
(1,38-1,88)

2,12
(1,91-2,37)

NA

Un ajustement de la dose n'est pas nécessaire.
Mécanisme: inhibition de la BCRP et de la Pgp par le paritaprévir, le ritonavir et le dasabuvir

↑ GS-331007

1,02
(0,90-1,16)

1,27
(1,14-1,42)

NA

↔ Ombitasvir

0,93
(0,84-1,03)

0,93
(0,87-0,99)

0,92
(0,88-0,96)

↔ Paritaprévir

0,81
(0,65-1,01)

0,85
(0,71-1,01)

0,82
(0,67-1,01)

↔ Dasabuvir

1,09
(0,98-1,22)

1,02
(0,95-1,10)

0,85
(0,76-0,95)

IMMUNOSUPPRESSEURS

Ciclosporine
30 mg une fois par jour sous forme de dose unique2,3,4

↑ Ciclosporine

1,01
(0,85-1,20)

5,82 (4,73, 7,14)

15,8
(13,8-18,1)

Au début de la comédication avec Viekirax et d'Exviera, administrer un cinquième de la dose journalière totale de ciclosporine une fois par jour. Surveiller les concentrations de ciclosporine et adapter les doses ou la fréquence des doses selon besoin.
Mécanisme: L'influence sur la ciclosporine est due à l'inhibition du CYP3A4 par le ritonavir, tandis que l'augmentation de l'exposition au paritaprévir est éventuellement due à l'inhibition de l'OATP1B/BCRP/P-gp par la ciclosporine.

↓ Dasabuvir

0,66
(0,58-0,75)

0,70
(0,65-0,76)

0,76
(0,71-0,82)

↑ Paritaprévir

1,44
(1,16-1,78)

1,72
(1,49-1,99)

1,85
(1,58-2,18)

↔ Ombitasvir

0,99
(0,92-1,07)

1,08
(1,05-1,11)

1,15
(1,08-1,23)

Évérolimus
en dose unique de 0,75 mg3,5

↑ Évérolimus

4,74
(4,29-5,25)

27,12
(24,5-30,1)

16,10
(14,5-17,9)

La co-administration d’évérolimus avec Exviera et Viekirax est contre-indiquée (voir «Mises en garde et précautions»).

↔ Paritaprévir

1,22
(1,03-1,43)

1,26
(1,07-1,49)

1,06
(0,97-1,16)

↔ Ombitasvir

0,99
(0,95-1,03)

1,02
(0,99-1,05)

1,02
(0,99-1,06)

↔ Dasabuvir

1,03
(0,90-1,18)

1,08
(0,98-1,20)

1,14
(1,05-1,23)

Sirolimus
en dose unique de 0,5 mg3,4

↑ Sirolimus

6,40
(5,34-7,68)

37,99
(31,5-45,8)

19,55
(16,7-22,9)

La co-administration de sirolimus avec Exviera et Viekirax est contre-indiquée (voir «Mises en garde et précautions»).

↔ Paritaprévir

1,18
(0,91-1,54)

1,19
(0,97-1,46)

1,16
(1,00-1,34)

↔ Ombitasvir

1,03
(0,93-1,15)

1,02
(0,96-1,09)

1,05
(0,98-1,12)

↔ Dasabuvir

1,04
(0,89-1,22)

1,07
(0,95-1,22)

1,13
(1,01-1,25)

Tacrolimus
dose unique de 2 mg3

↑ Tacrolimus

3,99
(3,21-4,97)

57,1
(45,5-71,7)

16,6
(13,0-21,2)

La co-administration de sirolimus avec Exviera et Viekirax est contre-indiquée (voir «Mises en garde et précautions»).
Mécanisme: Les effets sur le tacrolimus sont dus à l'inhibition du CYP3A4 par le ritonavir.

↔ Dasabuvir

0,85
(0,73-0,98)

0,90
(0,80-1,02)

1,01
(0,91-1,11)

↓ Paritaprévir

0,57
(0,42-0,78)

0,66
(0,54-0,81)

0,73
(0,66-0,80)

↔ Ombitasvir

0,93
(0,88-0,99)

0,94
(0,89-0,98)

0,94
(0,91-0,96)

RELAXANTS MUSCULAIRES

Carisoprodole
250 mg en une seule administration

↓ Carisoprodole

0,54
(0,47-0,63)

0,62
(0,55-0,70)

NA

Si cliniquement indiqué, une augmentation prudente de la dose de carisoprodole peut être tentée.
Mécanisme: induction du CYP2C19 par le ritonavir.

↔ Mépobramat (métabolite du carisoprodole)

1,17
(1,10-1,25)

1,09
(1,03-1,16)

NA

↔ Ombitasvir

0,98
(0,92-1,04)

0,95
(0,92-0,97)

0,96
(0,92-0,99)

↔ Paritaprévir

0,88
(0,75-1,03)

0,96
(0,85-1,08)

1,14
(1,02-1,27)

↔ Dasabuvir

0,96
(0,91-1,01)

1,02
(0,97-1,07)

1,00
(0,92-1,10)

Cyclobenzaprine
5 mg en une seule administration

↓ Cyclobenazprine

0,68
(0,61-0,75)

0,60
(0,53-0,68)

NA

Si cliniquement indiqué, une augmentation prudente de la dose de cyclobenzaprine peut être tentée.
Mécanisme: éventuellement induction du CYP1A2 par le ritonavir.

↓ Norocyclobenzaprine (métabolite de la cyclobenzaprine)

1,03
(0,87-1,23)

0,74
(0,64-0,85)

NA

↔ Ombitasvir

0,98
(0,92-1,04)

1,00
(0,97-1,03)

1,01
(0,98-1,04)

↔ Paritaprévir

1,14
(0,99-1,32)

1,13
(1,00-1,28)

1,13
(1,01-1,25)

↔ Dasabuvir

0,98
(0,90-1,07)

1,01
(0,96-1,06)

1,13
(1,07-1,18)

OPIOIDES

Méthadone
20-120 mg une fois par jour3

↔ R-méthadone

1,04
(0,98-1,11)

1,05
(0,98-1,11)

0,94
(0,87-1,01)

Aucune adaptation des doses n'est nécessaire.

↔ S-méthadone

0,99
(0,91-1,08)

0,99
(0,89-1,09)

0,86
(0,76-0,96)

↔ Paritaprévir/Ombitasvir/Dasabuvir (sur la base d'une comparaison de plusieurs études)

Buprénorphine/naloxone
4-24 mg/1-6 mg une fois par jour

↑ Buprénorphine

2,18
(1,78-2,68)

2,07
(1,78-2,40)

3,12
(2,29-4,27)

Aucune adaptation des doses n'est nécessaire. Les patients doivent cependant être cliniquement surveillés à la recherche de signes de sédation et d'effets cognitifs dus à l'augmentation de la buprénorphine.
Mécanisme: L'augmentation de la buprénorphine est probablement due à l'inhibition du CYP3A4 par le ritonavir et celle de la norbuprénorphine à l'inhibition de l'UGT par le paritaprévir, l'ombitasvir et le dasabuvir.

↑ Norbuprénorphine

2,07
(1,42-3,01)

1,84
(1,30-2,60)

2,10
(1,49-2,97)

↑ Naloxone

1,18
(0,81-1,73)

1,28
(0,92-1,79)

n.c.

↔ Paritaprévir/Ombitasvir/Dasabuvir
(sur la base d'une comparaison de plusieurs études)

Hydrocodon/Acétaminophène
5/300 mg en une seule administration

↑ Hydrocodon

1,27
(1,14-1,40)

1,90
(1,72-2,10)

NA

Une réduction de la dose d'hydrocodone de 50% et/ou une surveillance clinique doit être envisagée en cas d'utilisation concomittante. En cas d'utilisation concomittante d'acétaminophène, pas d'ajustement de la dose nécessaire.
Mécanisme: inhibition du CYP3A4 par
le ritonavir.

↔ Acétaminophène

1,02
(0,89-1,18)

1,17
(1,09-1,26)

NA

↔ Ombitasvir

1,01
(0,93-1,10)

0,97
(0,93-1,02)

0,93
(0,90-0,97)

↔ Paritaprévir

1,01
(0,80-1,27)

1,03
(0,89-1,18)

1,10
(0,97-1,26)

↔ Dasabuvir

1,13
(1,01-1,26)

1,12
(1,05-1,19)

1,16
(1,08-1,25)

INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS

Oméprazole
40 mg une fois par jour

↓ Oméprazole

0,62
(0,48-0,80)

0,62
(0,51-0,75)

n.c.

En cas d'indication clinique, augmenter les doses d'oméprazole.
Mécanisme: La diminution des concentrations d'oméprazole est probablement due à l'induction du CYP2C19 par le ritonavir.

↔ Dasabuvir

1,13
(1,03-1,25)

1,08
(0,98-1,20)

1,05
(0,93-1,19)

↔ Paritaprévir

1,19
(1,04-1,36)

1,18
(1,03-1,37)

0,92
(0,76-1,12)

↔ Ombitasvir

1,02
(0,95-1,09)

1,05
(0,98-1,12)

1,04
(0,98-1,11)

SÉDATIFS/HYPNOTIQUES

Tartrate de zolpidem
dose unique de 5 mg

↔ Zolpidem

0,94
(0,76-1,16)

0,95
(0,74-1,23)

n.c.

Aucune adaptation des doses n'est nécessaire.

↔ Dasabuvir

0,93
(0,84-1,03)

0,95
(0,84-1,08)

0,92
(0,83-1,01)

↓ ou ↑ Paritaprévir

0,63
(0,46-0,86)

0,68
(0,55-0,85)

1,23
(1,10-1,38)

↔ Ombitasvir

1,07
(1,00-1,15)

1,03
(1,00-1,07)

1,04
(1,00-1,08)

Alprazolam
dose unique de 0,5 mg

↑ Alprazolam

1,09
(1,03-1,15)

1,34
(1,15-1,55)

n.c.

Une surveillance clinique des patients est recommandée. Suivant la réponse clinique, on peut envisager une réduction des doses d'alprazolam.
Mécanisme: L'augmentation de l'alprazolam est probablement due à l'inhibition du CYP3A4 par le ritonavir.

↔ Dasabuvir

0,93
(0,83-1,04)

0,98
(0,87-1,11)

1,00
(0,87-1,15)

↔ Paritaprévir

0,91
(0,64-1,31)

0,96
(0,73-1,27)

1,12
(1,02-1,23)

↔ Ombitasvir

0,98
(0,93-1,04)

1,00
(0,96-1,04)

0,98
(0,93-1,04)

Diazépam
2 mg en une seule administration

↓ Diazépam

1,18
(1,07-1,30)

0,78
(0,73-0,82)

NA

Selon toute probabilité, un ajustement de la dose n'est pas nécessaire en raison de la faible réduction de l'AUC du diazépam; augmenter la dose si cliniquement indiqué.
Mécanisme: induction du CYP2C19 par le ritonavir

↓ Nordiazépam (métabolite du diazépam)

1,10
(1,03-1,19)

0,56
(0,45-0,70)

NA

↔ Ombitasvir

1,00
(0,93-1,08)

0,98
(0,93-1,03)

0,93
(0,88-0,98)

↔ Paritaprévir

0,95
(0,77-1,18)

0,91
(0,78-1,07)

0,92
(0,82-1,03)

↔ Dasabuvir

1,05
(0,98-1,13)

1,01
(0,94-1,08)

1,05
(0,98-1,12)

HORMONES THYROIDIENNES

Lévothyroxine

Non étudié.
L’inhibition de l’UGT1A1 par le paritaprévir, l’ombitasvir et le dasabuvir peut augmenter la lévothyroxine.
En outre, des cas indiquant une interaction potentielle entre les médicaments contenant du ritonavir et la lévothyroxine ont été rapportés après la commercialisation.

Une surveillance clinique et un ajustement de dose peuvent être nécessaires pour la lévothyroxine.

Il convient de noter que bien que certains des médicaments cités dans le Tableau 3 ne soient plus courants ou disponibles en Suisse, ils servent toutefois d'exemples pour illustrer l'ampleur éventuelle d'une interaction.
n.c.: non communiqué
1 Dans cette étude d'interaction médicamenteuse, les résultats des schémas thérapeutiques ombitasvir/paritaprévir/ritonavir + dasabuvir (N=3) et ombitasvir/paritaprévir/ritonavir (N=6) ont été combinés à des fins d'analyse.
2 30 mg de ciclosporine ont été administrés en même temps que Viekirax et Exviera et 100 mg dans le bras de comparaison sans Viekirax ni Exviera
3 Des paramètres normalisés par rapport à la dose ont été rapportés pour la ciclosporine, l’éverolimus, le sirolimus, le tacrolimus, la méthadone, la buprénorphine et la naloxone.
4 C24: concentration 24 h après l’administration d’une dose unique de ciclosporine, de sirolimus ou de tacrolimus.
5 C12: concentration 12 h après l’administration d’une dose unique d’évérolimus.
Dose d'ombitasvir, de paritaprévir, de ritonavir: 25 mg, 150 mg et 100 mg; dose de dasabuvir: 250 mg
L'ombitasvir, le paritaprévir et le ritonavir ont été administrés une fois par jour et le dasabuvir deux fois par jour dans les études susmentionnées, sauf dans les études menées avec le gemfibrozil, le kétoconazole et la carbamazépine dans lesquelles des doses uniques ont été administrées.
† non étudié
Pédiatrie
Des études d'interactions n'ont été menées que chez des adultes.

2019 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home