ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Viekirax®:AbbVie AG
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour 

Grossesse/Allaitement

Femmes en âge de procréer/contraception chez les femmes et les hommes
Les patientes et les partenaires féminines des patients doivent impérativement veiller à éviter une grossesse au cours de la prise de Viekirax associé à la ribavirine. Des effets tératogènes et/ou embryocides significatifs ont été rapportés chez toutes les espèces animales ayant reçu de la ribavirine. La ribavirine est par conséquent contre-indiquée chez les femmes enceintes et chez les hommes dont la partenaire est enceinte (voir «Contre-indications»). Les femmes en âge de procréer et leurs partenaires masculins ne doivent pas être traités par la ribavirine, à moins qu'ils/elles utilisent deux méthodes contraceptives fiables pendant le traitement par la ribavirine et durant les 6 mois qui suivent son arrêt.
Des informations complémentaires sur des contraceptifs hormonaux particuliers figurent dans la rubrique «Mises en garde et précautions».
Grossesse
On ne dispose à ce jour que de données limitées concernant l'emploi de Viekirax chez la femme enceinte. Les expérimentations animales n'ont révélé aucune toxicité de reproduction directe ou indirecte et aucun effet sur le développement fœtal n'a été observé aux doses maximales testées (voir «Données précliniques»). Par mesure de prudence, l'utilisation de Viekirax doit être évitée pendant la grossesse.
Les contre-indications à l'utilisation de la ribavirine pendant la grossesse s'appliquent aussi au traitement combiné par la ribavirine avec Viekirax (voir l'information professionnelle de la ribavirine).
Allaitement
On ignore si le paritaprévir/ritonavir ou l'ombitasvir et leurs métabolites passent dans le lait maternel de la femme. Les données pharmacocinétiques disponibles chez l'animal ont montré que les principes actifs et les métabolites passent dans le lait maternel (voir «Données précliniques»). Compte tenu de la possibilité d'effets indésirables du médicament chez les nouveau-nés/nourrissons allaités, il convient de décider, en fonction de l'importance du traitement pour la mère, s'il faut arrêter l'allaitement ou interrompre le traitement par Viekirax. Chez les patients traités simultanément par la ribavirine, se reporter à l'information professionnelle de cette dernière.

2019 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home