ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Rohypnol, Comprimés pelliculés:CPS Cito Pharma Services GmbH
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour 

Interactions

Psychotropes
Lorsque Rohypnol est associé à d'autres médicaments d'action centrale tels qu’antipsychotiques, neuroleptiques, antidépresseurs, antiépileptiques, tranquillisants, anxiolytiques, sédatifs, hypnotiques, antihistaminiques, analgésiques (opiacés, en particulier) et anesthésiques, l’effet sédatif sur le SNC peut être renforcé. Avec les analgésiques opioïdes, une augmentation de l’effet euphorisant est possible, ce qui peut accentuer des symptômes de dépendance psychique.
En cas d’utilisation concomitante de principes actifs dépresseurs du système nerveux central (dont l’alcool), des effets accrus sur la sédation, la respiration et la circulation peuvent survenir (voir « Mises en garde et précautions »).
Il existe une potentialisation réciproque entre Rohypnol et l’alcool. Rohypnol ne doit donc pas être pris en même temps que de l’alcool ou d’autres hypnotiques. Voir « Surdosage » concernant les mises en garde relatives à d’autres médicaments dépresseurs du système nerveux central, y compris l’alcool.
OpioïdesL’administration simultanée de médicaments sédatifs tels que les benzodiazépines ou de médicaments apparentés tels que Rohypnol avec des opioïdes augmente le risque de sédation, de dépression respiratoire, de coma et de mort en raison d’un effet additif dépresseur sur le SNC.
La posologie et la durée de l’administration simultanée doivent être limitées (voir paragraphe « Mises en garde et précautions »).
Inhibiteurs du CYP
La prudence est de rigueur lors de l’administration simultanée de substances inhibant certaines enzymes hépatiques (en particulier les enzymes dépendant du cytochrome P450), étant donné que l’inhibition de ces enzymes risque de renforcer l’effet de Rohypnol.
Des interactions avec les inhibiteurs puissants du CYP3A4 suivants ne peuvent pas être exclues (la liste n’est pas exhaustive):
- antifongiques azolés: fluconazole, kétoconazole, itraconazole
- cimétidine
- inhibiteurs de la protéase du VIH
- gemfibrozil (un antagoniste du PPARα)
- antibiotiques macrolides: érythromycine, clarithromycine, télithromycine
- néfazodone (un IRSN)
- statines
- vérapamil (un antagoniste calcique)
- jus de pamplemousse
Rohypnol peut être associé aux anticoagulants et aux antidiabétiques oraux.

2021 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home