ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Rohypnol, Comprimés pelliculés:CPS Cito Pharma Services GmbH
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour 

Pharmacocinétique

Absorption
Après administration orale, le flunitrazépam est absorbé pratiquement en totalité. 10-15% sont métabolisés lors d'un effet de premier passage hépatique, de sorte que la biodisponibilité absolue est de l'ordre de 70-90%. La concentration plasmatique maximale du flunitrazépam, de l’ordre de 6 - 11 ng/ml, est atteinte 0,75 - 2 heures après l'administration orale d'une dose unique de 1 mg chez le patient à jeun.
L’influence de la prise de nourriture sur l’absorption de Rohypnol n’a pas été étudiée. La prise concomitante de nourriture pourrait diminuer l’absorption du flunitrazépam.
La pharmacocinétique du flunitrazépam est linéaire à des doses comprises entre 0,5 et 4 mg.
Distribution
L'administration subchronique et chronique de Rohypnol p.o. n'entraîne qu'une légère accumulation de flunitrazépam dans le plasma (facteur d'accumulation: 1,6 – 1,7). L'état d'équilibre est atteint au bout de cinq jours; par la suite, les concentrations minimales et maximales restent constantes, même lorsque le traitement est poursuivi. A l’état d’équilibre, la concentration du métabolite actif Ndéméthyl-flunitrazépam est quasiment identique à celle de la substance mère.
Le volume de distribution calculé à l'état d'équilibre est de 3 - 5 l/kg.
Le flunitrazépam est lié à 78% aux protéines plasmatiques.
Le flunitrazépam est rapidement absorbé dans le liquide céphalo-rachidien.
Le flunitrazépam traverse le placenta humain et passe dans le lait maternel de façon lente et dans une faible proportion après une dose unique.
Métabolisme
Le flunitrazépam est presque entièrement métabolisé dans l'organisme. Les principaux métabolites sont le 7-amino-flunitrazépam et le Ndéméthyl-flunitrazépam. Ce dernier est pharmacologiquement actif chez l'homme, mais moins que le flunitrazépam. Les concentrations plasmatiques de Ndéméthyl-flunitrazépam atteintes à l’état d’équilibre après administration de 2 mg sont plus faibles que les concentrations minimales actives pour ce métabolite.
Elimination
Les deux métabolites sont éliminés sous forme de glucuronides, principalement par voie rénale. Environ 80% d’une dose radiomarquée sont retrouvés dans l’urine et env. 10% dans les fèces.
Le principal métabolite retrouvé dans l’urine est le 7-amino-flunitrazépam. Moins de 2% de la dose sont éliminés par voie rénale sous forme de substance inchangée et sous forme de Ndéméthyl-flunitrazépam.
La demi-vie d'élimination du flunitrazépam se situe entre 16 et 35 heures. La demi-vie d’élimination du 7-amino-flunitrazépam est de 10-16 heures, celle du Ndéméthyl-flunitrazépam de 28 heures.
La clairance plasmatique totale est de 120 - 140 ml par minute.
Cinétique pour certains groupes de patients
Age
La pharmacocinétique ne diffère pas chez les patients âgés.
Troubles de la fonction rénale
Chez les insuffisants rénaux, l’accumulation des métabolites après administration répétée est un peu plus importante que chez les patients présentant une fonction rénale normale. Chez de tels patients, la dose doit par conséquent être réduite.

2021 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home