ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Teveten® plus:Mylan Pharma GmbH
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour 

Pharmacocinétique

L'administration concomitante d'hydrochlorothiazide et d'éprosartan n'a pas d'effet cliniquement significatif sur la pharmacocinétique des deux principes actifs considérés séparément.
Eprosartan
Absorption
La biodisponibilité systémique absolue de l'éprosartan après une dose orale de 300 mg se monte à environ 13%, en raison d'une résorption orale limitée. Les concentrations plasmatiques maximales de l'éprosartan sont atteintes après une à deux heures suivant la prise d'une dose orale à jeun. Les taux plasmatiques sont proportionnels à la posologie aux doses situées entre 100 et 200 mg, et augmentent de manière non proportionnelle aux doses situées entre 400 et 800 mg.
Une dose simple de 600 mg est bioéquivalente à une dose de 2× 300 mg prise en une seule fois.
La prise simultanée de nourriture ralentit l'absorption dans des proportions variables et des modifications inférieures à 25% ont été constatées pour la concentration plasmatique maximale (cmax) et la surface sous la courbe (AUC). Ces modifications n'ont toutefois aucune conséquence clinique.
Distribution
La liaison de l'éprosartan aux protéines plasmatiques se monte à 98% environ. Cette valeur reste constante pour toutes les concentrations thérapeutiques. La proportion de la liaison aux protéines n'est modifiée ni par le sexe ou l'âge, ni par une insuffisance hépatique ou par une insuffisance rénale légère à modérée. En cas d'insuffisance rénale sévère, une diminution du taux de liaison aux protéines a toutefois été constatée chez quelques patients.
Le volume de distribution de l'éprosartan se monte à 13 litres environ.
Métabolisme
Chez l'être humain, après une administration intraveineuse ou orale d'éprosartan marqué radioactivement au 14C, seule la forme non modifiée de l'éprosartan a été trouvée dans le plasma et les selles. Dans les urines, près de 20% de la radioactivité a été retrouvée sous forme d'acylglucuronide de l'éprosartan, et les 80% restants sous forme d'éprosartan non modifié.
Elimination
La demi-vie d'élimination terminale de l'éprosartan après administration orale varie dans la plupart des cas entre 5 et 9 heures. La clairance plasmatique de l'éprosartan se monte à 130 ml/min. Aussi bien l'élimination biliaire que l'élimination rénale contribuent à l'élimination de l'éprosartan. Après administration intraveineuse d'éprosartan marqué au 14C, 61% de la radioactivité a été retrouvée dans les selles et 37% dans les urines. Après administration orale d'éprosartan marqué au 14C, 90% de la radioactivité a été retrouvée dans les selles et 7% dans les urines. L'éprosartan ne s'accumule pas lors d'un emploi prolongé.
Hydrochlorothiazide
Absorption
La biodisponibilité de l'hydrochlorothiazide se monte à environ 70%. Après une prise orale, les concentrations plasmatiques maximales sont atteintes après environ 3 heures. La prise de nourriture n'influence pas la biodisponibilité de l'hydrochlorothiazide.
Distribution
L'hydrochlorothiazide passe la barrière placentaire, mais pas la barrière hémato-encéphalique; cette molécule est excrétée dans le lait maternel.
L'hydrochlorothiazide est lié aux protéines plasmatiques à raison de 40 à 70% environ. Le volume de distribution est estimé à 5-6 l/kg.
Métabolisme/élimination
Sur une période de 24 heures, des temps de demi-vie plasmatique situés entre 6 et 15 heures ont été mesurés. Au moins 61% d'une dose orale sont éliminés en l'espace de 24 heures par voie rénale, essentiellement sous forme inchangée. Jusqu'à 24% d'une dose orale peuvent apparaître dans les selles et une quantité insignifiante est éliminée par voie biliaire.
Cinétique pour certains groupes de patients
Eprosartan
Chez les personnes âgées, aussi bien l'AUC que les concentrations plasmatiques maximales augmentent d'un facteur deux environ. Cette augmentation ne nécessite toutefois pas d'ajustement posologique.
Chez les patients souffrant de troubles de la fonction hépatique, les valeurs de l'AUC ont augmenté environ de 40% en moyenne après l'administration d'une dose unique de 100 mg d'éprosartan, mais pas les concentrations plasmatiques maximales. Chez les patients présentant une insuffisance rénale modérée (clairance de la créatinine située entre 30 et 59 ml/min), les valeurs moyennes de l'AUC et les concentrations plasmatiques maximales mesurées étaient plus élevées de 30% environ. Chez un petit nombre de patients souffrant d'insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine située entre 5 et 29 ml/min), les AUC moyennes et les concentrations plasmatiques maximales étaient supérieures de 50% environ à celles mesurées chez les personnes saines.
La pharmacocinétique de l'éprosartan est indépendante du sexe.
Hydrochlorothiazide
La concentration plasmatique de l'hydrochlorothiazide à l'état d'équilibre est plus élevée et la clairance systémique considérablement ralentie chez les patients âgés par rapport aux jeunes.
En cas de troubles de la fonction rénale, les concentrations plasmatiques maximales moyennes et les AUC de l'hydrochlorothiazide sont augmentées et l'élimination urinaire est réduite. Chez les insuffisants rénaux (clairance de la créatinine entre 30 et 70 ml/min), la demi-vie moyenne d'élimination est pratiquement doublée.

2019 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home