ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Co-Amoxi-Mepha Poudre pour solution pour injection i.v. ou pour perfusion:Mepha Pharma AG
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsAfficher la Heatmapimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour 

Composition

Principes actifs:
Amoxicillinum anhydricum ut amoxicillinum natricum; Acidum clavulanicum ut kalii clavulanas.
Excipients:
Aucun.

Forme galénique et quantité de principe actif par unité

Poudre (substance sèche) pour solution pour injection i.v. ou pour perfusion

Amoxicillinum
ut A. natricum

Acidum clavulanicum ut
Kalii clavulanas

Rapport
amoxicilline:
clavulanique

Co-Amoxi-Mepha i.v. 550 mg
(500/50)
Injection/Perfusion pédiatrique

500 mg

50 mg

10:1

Co-Amoxi-Mepha i.v. 1100 mg
(1000/100)
Injection/Perfusion pédiatrique

1000 mg

100 mg

10:1

Co-Amoxi-Mepha i.v. 1200 mg
(1000/200)
Injection/Perfusion adulte

1000 mg

200 mg

5:1

Co-Amoxi-Mepha i.v. 2200 mg
(2000/200)
Perfusion adulte

2000 mg

200 mg

10:1

Teneur en sodium et en potassium

550 mg
(500/50)

1100 mg
(1000/100)

1200 mg
(1000/200)

2200 mg
(2000/200)

Na+ (mVal)

1.4

2.8

2.8

5.6

K+ (mVal)

0.25

0.5

1.0

1.0

Indications/Possibilités d’emploi

Co-Amoxi-Mepha i.v. doit être utilisé conformément aux recommandations locales officielles sur l'utilisation d'antibiotiques et en tenant compte des données locales de sensibilité.
Co-Amoxi-Mepha i.v. est indiqué dans les infections bactériennes dues à des germes Gram positif et Gram négatif, sensibles à Co-Amoxi-Mepha (notamment les germes résistants à l'amoxicilline en raison de leur formation de β-lactamases, voir «Propriétés/Effets»):
Infections de la sphère ORL:
amygdalite, sinusites, mastoïdite, principalement causées par Streptococcus pneumoniae, Haemophilus influenzae, Moraxella catarrhalis et Streptococcus pyogenes.
Infections des voies respiratoires inférieures:
bronchite aiguë avec surinfection bactérienne et exacerbation aiguë de bronchites chroniques, pneumonie bactérienne, abcès pulmonaire, empyème, principalement causées par Streptococcus pneumoniae, Haemophilus influenzae et Moraxella catarrhalis.
Infections des voies urinaires:
pyélonéphrite aiguë et chronique, cystite, urétrite, causées notamment par Escherichia coli.
Infections gastro-intestinales:
fièvre typhoïde, fièvre paratyphoïde, shigellose (dysenterie bacillaire).
Infections vénériennes:
gonorrhée (urétrite spécifique).
Infections de la peau et des tissus mous:
principalement causées par Staphylococcus aureus et Streptococcus pyogenes.
Infections gynécologiques:
salpingite, annexite, endométrite.
Infections ostéo-articulaires:
en particulier ostéomyélite, principalement causées par Staphylococcus aureus.
Septicémie.
Péritonite.
Endocardite.
Infections postopératoires.
Prophylaxie anti-infectieuse en chirurgie abdominale.
La sensibilité à Co-Amoxi-Mepha i.v. des agents pathogènes peut varier en fonction de la situation géographique et elle peut changer au cours du temps. Les données locales de sensibilité doivent donc être prises en compte et, en cas de besoin, on effectuera des tests de sensibilité.

Posologie/Mode d’emploi

La posologie est fonction de l'âge, du poids corporel et de la fonction rénale du patient, de même que de la gravité de son infection. Co-Amoxi-Mepha i.v. ne doit pas être administré plus souvent que toutes les 4 heures. Un traitement commencé par voie parentérale peut se poursuivre par les formes orales de Co-Amoxi-Mepha.
Posologie usuelle
Adultes et enfants de plus de 40 kg
Infections de gravité modérée
1200 mg (1000/200) 3-4× par jour en injection intraveineuse lente.
Infections graves
2200 mg (2000/200) 3-4× par jour en perfusion brève (au moins 30 minutes).
Si nécessaire, les infusions à 2200 mg (2000/200) peuvent être administrées jusqu'à 6 fois par jour.
Enfants de 3 mois à 12 ans env. (40 kg)
Pour calculer la posologie pédiatrique, il faut tenir compte du poids de l'enfant et de la gravité de l'infection. Pour le traitement des enfants, il faut utiliser uniquement les présentations pédiatriques de Co-Amoxi-Mepha i.v. (flacons à 550 mg [500/50] et à 1100 mg [1000/100]).
Infections de gravité modérée
Jusqu'à 27.5 mg/kg (25 mg/kg d'amoxicilline et 2.5 mg/kg d'acide clavulanique) toutes les 6 heures en injection intraveineuse lente ou en perfusion brève d'au moins 30 minutes.
Infections graves
Jusqu'à 55 mg/kg (50 mg/kg d'amoxicilline et 5 mg/kg d'acide clavulanique) toutes les 6 heures en perfusion brève d'au moins 30 minutes.
Nouveau-nés jusqu'à 3 mois
Jusqu'à 55 mg/kg (50 mg/kg d'amoxicilline et 5 mg/kg d'acide clavulanique) toutes les 12 heures en perfusion brève d'au moins 30 minutes.
Instructions spéciales pour le dosage
Prophylaxie anti-infectieuse en chirurgie abdominale
Administrer une seule dose de Co-Amoxi-Mepha i.v. lors de l'induction de l'anesthésie. La même dose peut être répétée si nécessaire (opération de longue durée, risque d'infection accru).
Insuffisance rénale chez l'adulte
En cas d'insuffisance rénale (clairance de la créatinine inférieure à 30 ml/min), ne pas utiliser la perfusion à 2200 mg (2000/200). La dose doit être réduite comme ci-dessous:

Clairance de
la créatinine
(ml/min)

Dose initiale
(g)

Dose d'entretien
(mg)

10-30 ml/min

1.2 g

600 mg toutes les 12 h

inférieure à 10 ml/min

1.2 g

600 mg toutes les 24 h

Si la clairance de la créatinine est supérieure à 30 ml/min, il n'est pas nécessaire d'adapter la posologie.
Insuffisance rénale chez l'enfant de plus de 4 semaines
Pour atteindre une concentration suffisante d'acide clavulanique chez les enfants insuffisants rénaux, il faut utiliser les flacons pour adultes à 1200 mg (1000/200) (rapport amoxicilline/acide clavulanique 5:1).

Clairance de
la créatinine

Dose initiale
(dose unique)

Dose d'entretien

10-30 ml/min

30 mg/kg

15 mg/kg toutes les 12 heures

inférieure à 10 ml/min

30 mg/kg

15 mg/kg toutes les 24 heures

Si la clairance de la créatinine est supérieure à 30 ml/min, il n'est pas nécessaire d'adapter la posologie.
Insuffisance rénale chez l'enfant de moins de 4 semaines
Etant donné que ces patients présentent des conditions pathologiques et un état physiologique très divers, il n'est pas possible d'établir des directives posologiques précises en cas d'insuffisance rénale.
Hémodialyse
A la fin d'une dialyse, il convient d'administrer une dose supplémentaire de 600 mg chez l'adulte (la moitié d'une ampoule à 1000/200) et de 15 mg/kg chez l'enfant.

Contre-indications

Co-Amoxi-Mepha i.v. est contre-indiqué chez les patients ayant une hypersensibilité connue à l'égard des pénicillines, des céphalosporines ou de l'acide clavulanique, de même que chez ceux ayant présenté un ictère ou des dysfonctions hépatiques au cours d'un précédent traitement par Co-Amoxi-Mepha i.v.
Mononucléose infectieuse, leucémie lymphatique: les patients souffrant de ces maladies et traités par l'amoxicilline sont particulièrement exposés à développer un exanthème.

Mises en garde et précautions

·Avant d'instaurer un traitement par Co-Amoxi-Mepha i.v., il faut rechercher d'éventuels antécédents de réactions d'hypersensibilité aux pénicillines, à l'acide clavulanique, aux céphalosporines ou à d'autres allergènes.
·Des réactions d'hypersensibilité graves et occasionnellement d'issue fatale (y compris des réactions anaphylactoïdes et des réactions cutanées indésirables sévères) ont été rapportées chez des patients traités par des pénicillines. En cas d'apparition d'une réaction allergique, il faut arrêter Co-Amoxi-Mepha i.v. et instaurer un autre traitement adapté.
·Il convient d'avoir sous la main le matériel nécessaire pour le traitement d'urgence des réactions anaphylactiques ou anaphylactoïdes. Ces réactions exigent une injection d'adrénaline immédiate (attention: troubles du rythme cardiaque). L'administration d'adrénaline peut être répétée, si besoin. Ensuite, appliquer des glucocorticoïdes par voie i.v. (250 à 1000 mg de prednisolone, par exemple). Au besoin, l'administration de glucocorticoïdes peut être répétée. Un apport d'oxygène, une administration de stéroïdes intraveineux et une respiration assistée, intubation comprise, peuvent également être requis. Chez l'enfant, le dosage du produit sera adapté à son poids corporel ou à son âge. D'autres mesures thérapeutiques, telles qu'administration d'antihistaminiques par voie intraveineuse ou substitution volémique, sont à envisager. Une surveillance attentive du patient est indispensable, étant donné le risque de récidive des symptômes.
·Lors de l'administration de doses élevées à des patients suivant un régime pauvre en sodium, il faut tenir compte de la teneur en sodium de Co-Amoxi-Mepha i.v.
·En cas d'insuffisance rénale, prolonger les intervalles posologiques en fonction du degré de l'insuffisance (voir «Instructions spéciales pour le dosage»).
·En cas de traitement prolongé, il peut se produire une prolifération de germes non sensibles. Dans un tel cas, il faut effectuer des examens adéquats et initier un traitement approprié.
·La survenue d'une diarrhée au cours du ou après le traitement par Co-Amoxi-Mepha peut indiquer une infection par Clostridium difficile, surtout si la diarrhée est sévère, persistante et/ou sanguinolente. L'évolution la plus sévère est la colite pseudo-membraneuse. Si une telle complication est suspectée, le traitement par Co-Amoxi-Mepha doit immédiatement être arrêté et le patient doit être soumis à un examen approfondi en vue d'une éventuelle thérapie antibiotique spécifique (p.ex. métronidazole, vancomycine). L'administration de médicaments susceptibles d'inhiber le péristaltisme est contre-indiquée dans cette situation clinique.
·En cas de traitement prolongé, il est recommandé de contrôler périodiquement les fonctions rénale, hépatique et hématopoïétique.
·Un allongement anormal du temps de prothrombine (INR augmenté) n'a été que rarement observé chez des patients sous traitement d'amoxicilline-acide clavulanique et d'anticoagulants administrés par voie orale. Si un patient reçoit simultanément des anticoagulants, il convient donc de prévoir une surveillance adaptée. Le dosage des anticoagulants oraux doit éventuellement être modifié afin de maintenir le niveau d'anticoagulation souhaité.
·Co-Amoxi-Mepha i.v. ne doit être utilisé qu'avec précaution en cas d'insuffisance hépatique.
·Chez les patients avec une diurèse réduite, de très rares cas de cristallurie ont été observés, notamment lors du traitement parentéral. Une formation de cristaux peut avoir pour conséquence une insuffisance rénale aiguë. Lors de l'administration de fortes doses d'amoxicilline, il faut veiller à un apport liquidien suffisant et à une diurèse adéquate, afin de réduire le risque d'apparition d'une cristallurie due à l'amoxicilline. A de fortes concentrations urinaires et à température ambiante, l'amoxicilline est susceptible de précipiter dans la sonde urinaire. Il convient donc de contrôler périodiquement l'évacuation régulière d'urines dans la sonde.
·Rarement, une colite pseudomembraneuse a été signalée. Au cas où cette infection apparaîtrait, il faut stopper le médicament et instaurer d'emblée un traitement approprié. Les médicaments inhibant le péristaltisme sont contre-indiqués.
·L'acide clavulanique présent dans Co-Amoxi-Mepha peut entraîner une liaison non spécifique de l'IgG et de l'albumine à la surface des érythrocytes et conduire ainsi à un résultat faussement positif du test de Coombs.

Interactions

Le probénécide inhibe l'élimination rénale tubulaire de l'amoxicilline, mais pas celle de l'acide clavulanique. L'utilisation simultanée de Co-Amoxi-Mepha i.v. peut se traduire par des taux sanguins d'amoxicilline élevés et prolongés. L'administration concomitante est donc déconseillée.
Contraceptifs oraux
Au cours d'un traitement par l'amoxicilline, la circulation entéro-hépatique des contraceptifs oraux peut se trouver réduite, voire entièrement éliminée, du fait d'une diminution de la flore intestinale. L'efficacité de ces contraceptifs est de ce fait réduite.
L'administration concomitante d'allopurinol et d'amoxicilline peut augmenter la probabilité de réactions cutanées allergiques. Il n'existe aucune donnée sur l'association d'amoxicilline/acide clavulanique et d'allopurinol.
Du fait que l'amoxicilline n'agit que sur les bactéries en phase de multiplication, il y a une interaction avec les antibiotiques bactériostatiques.
La possibilité d'une interaction avec les glucosides (p.ex. digoxine) existe, car les antibiotiques perturbent la flore intestinale, ce qui peut chez certains patients faire augmenter l'absorption des glucosides.
L'acide clavulanique présent dans Co-Amoxi-Mepha peut entraîner une liaison non spécifique de l'IgG et de l'albumine à la surface des érythrocytes et conduire ainsi à un résultat faussement positif du test de Coombs.
La littérature fait état, dans de rares cas, d'un INR (International Normalised Ratio) augmenté chez les patients suivant un traitement d'acénocoumarol ou de warfarine auxquels un traitement par amoxicilline a été prescrit. Si ces produits doivent être administrés simultanément, il est recommandé de surveiller avec soin le temps de prothrombine ou l'INR lors de la prise ou de l'arrêt d'amoxicilline.
Après l'instauration d'un traitement avec une association d'amoxicilline et d'acide clavulanique par voie orale chez des patients sous mycophénolate mofétil, on a rapporté une réduction d'environ 50% de la concentration d'acide mycophénolique (métabolite actif du mycophénolate mofétil) mesurée avant l'administration de la dose. La modification de la concentration constatée avant l'administration de la dose ne reflète peut-être pas correctement l'impact sur l'ensemble de l'exposition à l'acide mycophénolique.

Grossesse/Allaitement

Grossesse
Les études de reproduction effectuées chez l'animal (des souris et des rats traités par des doses jusqu'à 10 fois supérieures à celles utilisées chez l'homme) ayant reçu l'association amoxicilline/acide clavulanique, par voie orale ou parentérale, n'ont révélé aucun effet tératogène.
Dans une étude réalisée chez des femmes ayant présenté une rupture prématurée des membranes, il a été rapporté que le traitement prophylactique par amoxicilline/acide clavulanique serait associé à un risque accru d'entérocolite nécrosante du nouveau-né (incidence des entérocolites nécrosantes mises en évidence chez des nouveau-nés de 1,5% sous traitement par amoxicilline/acide clavulanique par rapport à 0,5% sans ce traitement).
Co-Amoxi-Mepha i.v. ne devrait donc être administré pendant la grossesse qu'en cas de nécessité absolue.
Allaitement
Etant donné que l'association amoxicilline/acide clavulanique passe en traces dans le lait maternel, une réaction d'hypersensibilité risque d'apparaître chez le nouveau-né sensible. Une perturbation de la flore intestinale du nouveau-né est théoriquement possible, mais n'a jusqu'ici pas été observée aux posologies recommandées. C'est pourquoi il faudrait renoncer à l'allaitement au cours du traitement par Co-Amoxi-Mepha i.v.

Effet sur l’aptitude à la conduite et l’utilisation de machines

Certaines réactions médicamenteuses, variables d'un cas à l'autre (voir «Effets indésirables»), risquent de réduire la concentration et de ralentir les réactions du patient au point de compromettre sa capacité à conduire des véhicules ou utiliser des machines.

Effets indésirables

Les fréquences des effets indésirables allant de très fréquents jusqu'à rares ont été extraites des données obtenues à partir d'études cliniques de grande envergure. Les fréquences des autres réactions indésirables (c.-à-d. avec une incidence <1/10'000) proviennent, pour la plupart, des données issues des rapports d'expérience (Post-Marketing Reports) et se rapportent donc à la fréquence de signalement et non à la fréquence d'apparition réelle.
Pour classer la fréquence des effets indésirables, les définitions suivantes ont été adoptées:
Très fréquent ≥1/10
fréquent <1/10, ≥1/100
occasionnel <1/100, ≥1/1000
rare <1/1'000, ≥1/10'000
très rare <1/10'000.
Infections et infestations parasitaires
Fréquent: candidose muco-cutanée.
Affections hématologiques et du système lymphatique
Rare: leucopénie réversible (y compris neutropénie sévère) et thrombocytopénie.
Très rare: agranulocytose réversible et anémie hémolytique. Allongement du temps de saignement et du temps de prothrombine (valeur Quick) (voir «Mises en garde et précautions» et «Interactions»).
Rapports d'expérience (Post-Marketing Data)
Rare: thrombocytose.
Affections du système immunitaire
Très rare: œdème de Quincke, réaction anaphylactique, syndrome similaire à la maladie du sérum, angéite.
Le choc anaphylactique nécessite une injection immédiate d'adrénaline (voir «Mises en garde et précautions»).
Données obtenues à partir d'études cliniques
Fréquent: éosinophilie réversible (réaction d'hypersensibilité).
Rapports d'expérience (Post-Marketing Data)
Très rare: réactions anaphylactiques (avec des symptômes tels qu'urticaire, érythème prurigineux, œdème de Quincke, douleurs abdominales, vomissements et autres signes abdominaux, dyspnée associée à des bronchospasmes ou oedème laryngé, symptômes circulatoires tels que chute tensionnelle pouvant aller jusqu'au choc anaphylactique).
Une réaction de Jarisch-Herxheimer peut survenir au cours d'un traitement du typhus. A l'apparition d'une réaction d'hypersensibilité, le traitement doit être interrompu immédiatement (voir également «Affections de la peau et du tissus sous-cutané»).
Affections du système nerveux
Occasionnel: sensation de vertige, céphalées.
Très rare: hyperactivité réversible et convulsions cloniques. Ces dernières risquent d'apparaître chez les patients dont la fonction rénale est réduite ou chez ceux traités par des doses élevées.
Rapports d'expérience (Post-Marketing Data)
Très rare: hyperactivité réversible, excitation, anxiété, insomnies, confusion, troubles du comportement, obnubilation, dysesthésies.
Affections vasculaires
Rare: thrombophlébite au site d'injection.
Affections gastro-intestinales
Très fréquent: diarrhées.
Fréquent: nausées, vomissements, troubles digestifs.
Très rare: l'apparition de colites dues aux antibiotiques (y compris colite pseudomembraneuse et colite hémorragique, voir «Mises en garde et précautions») après administration parentérale est moins probable.
Une étude de cohorte portant sur 576 enfants de neuf ans a révélé que l'administration d'amoxicilline entre 0 et 9 mois augmente significativement le risque d'une fluorose au niveau des incisives maxillaires définitives. La fluorose peut se manifester sous forme de rayures blanches, d'une coloration gênante sur le plan cosmétique, de stries dans l'émail dentaire, voire même de déformations dentaires.
Affections hépatobiliaires
Occasionnel: une élévation modérée des taux d'enzymes ASAT et/ou ALAT a été observée chez des patients traités par des antibiotiques du type β-lactame; élévation passagère des lactate-déshydrogénases et des phosphatases alcalines.
Très rare: hépatite et ictère cholestatique.
Les rapports sur des événements au niveau hépatique concernent pour la plupart des hommes et des patients d'un âge avancé (≥65 ans) et risquent d'apparaître lors d'une durée prolongée du traitement. De tels effets secondaires ont très rarement été signalés chez l'enfant. Ils surviennent avec une incidence env. 5 fois plus élevée sous d'amoxicilline/acide clavulanique que sous amoxicilline seule.
Les signes et les symptômes apparaissent généralement au cours du traitement ou peu de temps après celui-ci, mais peuvent aussi, dans des cas isolés, s'observer seulement plusieurs semaines après son arrêt; ils sont en général réversibles. Les événements au niveau hépatique peuvent être très sérieux et même, dans des cas rarissimes, se terminer par un décès. Toutefois, ces cas sont apparus presque exclusivement chez des patients souffrant de maladies sous-jacentes graves ou lors de l'administration concomitante de médicaments connus pour leur potentiel d'effets secondaires au niveau hépatique.
Affections de la peau et du tissu sous-cutané
Occasionnel: éruption cutanée (sous forme d'exanthèmes maculopapuleux ou morbilliforme) ainsi que rougeurs cutanées, prurit, urticaire.
Rare: érythème polymorphe.
Très rare: syndrome de Stevens-Johnson, épidermolyse toxique, dermatite bulleuse exfoliative, pustulose exanthémateuse aiguë généralisée (PEAG) et exanthème médicamenteux avec éosinophilie et symptômes systémiques (DRESS).
A l'apparition d'une dermatite traduisant une réaction d'hypersensibilité, il faut arrêter le traitement.
Affections du rein et des voies urinaires
Très rare: néphrite interstitielle, cristallurie.
Perturbations de la fonction rénale avec augmentation de l'azotémie (BUN) et de la concentration sérique de créatinine

Surdosage

Un surdosage peut provoquer des symptômes gastro-intestinaux et des perturbations du bilan hydroélectrolytique. Le traitement peut en être symptomatique en surveillant particulièrement l'équilibre hydroélectrolytique. L'amoxicilline/acide clavulanique peut être éliminé de la circulation sanguine par hémodialyse.
En cas de surdosage massif en amoxicilline, surtout après administration parentérale, les concentrations urinaires d'amoxicilline sont très élevées.
Sous traitement par l'amoxicilline, on a signalé une cristallurie due à l'amoxicilline et associée à une insuffisance rénale aiguë (voir «Mises en garde et précautions»).

Propriétés/Effets

Code ATC: J01CR02
Mécanisme d'action
Co-Amoxi-Mepha i.v. est un antibiotique bactéricide. L'amoxicilline est une amino-pénicilline semi-synthétique du groupe des antibiotiques β-lactames, douée d'une activité bactéricide sur les germes Gram positif et Gram négatif. L'effet bactéricide de l'amoxicilline repose sur l'inhibition de la synthèse de la membrane cellulaire bactérienne par blocage des transpeptidases. L'amoxicilline est stable en milieu acide, mais sensible aux pénicillinases.
L'acide clavulanique est un β-lactame qui déploie une action antibactérienne minime sur certaines souches bactériennes. Le principal effet de l'acide clavulanique réside dans son activité d'inhibition enzymatique sur de nombreuses espèces de β-lactamases.L'acide clavulanique possède une haute activité contre des β-lactamases cliniquement importantes dues à des plasmides, qui sont fréquemment responsables de la transmission de résistances aux antibiotiques. D'une façon générale, il est toutefois moins efficace contre les β-lactamases chromosomiques de type 1.
Cette inhibition protège l'amoxicilline de sa destruction par des β-lactamases, lui permettant ainsi de déployer pleinement son activité antibiotique.
Grâce à l'association d'amoxicilline et d'acide clavulanique contenue dans Co-Amoxi-Mepha i.v., de nombreux germes, qui seraient résistants à l'amoxicilline du fait de leur production de β-lactamases, deviennent sensibles. Cet effet synergique est observé pour des concentrations d'acide clavulanique retrouvées dans l'organisme après administration parentérale ou orale.
Spectre d'action
Sensibilité in vitro des agents pathogènes
La liste cidessous classe les germes en catégories, en fonction de leur sensibilité in vitro à Co-Amoxi-Mepha.
* L'efficacité clinique par rapport à amoxicilline/acide clavulanique a été démontrée dans des essais cliniques.
+ Germes qui ne produisent pas de β-lactamases. Dans le cas où un isolat est sensible à l'amoxicilline, il peut être considéré comme sensible à l'association amoxicilline/acide clavulanique.
Germes habituellement sensibles
Germes aérobies Gram positif
·Bacillius anthracis.
·Enterococcus faecalis.
·Gardnerella vaginalis.
·Listeria monocytogenes.
·Nocardia asteroides.
·Streptococcus pneumoniae*+.
·Streptococcus pyogenes*+.
·Streptococcus agalactiae*+.
·Streptococcus viridans+.
·Streptococcus spp. (autres streptocoques β-hémolysants)*+.
·Staphylococcus aureus (sensible à la méthicilline)*.
·Staphylococcus saprophyticus (sensible à la méthicilline).
·Staphylocoques négatifs à la coagulase (sensible à la méthicilline).
Germes aérobies Gram négatif
·Bordetella pertussis.
·Haemophilus influenzae*.
·Haemophilus parainfluenzae.
·Helicobacter pylori.
·Moraxella catarrhalis*.
·Neisseria gonorrhoeae.
·Pasteurella multocida.
·Vibrio cholerae.
Autres
·Borrelia burgdorferi.
·Leptospira ictterohaemorrhagiae.
·Treponema pallidum.
Germes anaérobies Gram positif
·Clostridium spp.
·Peptococcus niger.
·Peptostreptococcus magnus.
·Peptostreptococcus micros.
·Peptostreptococcus spp.
Germes anaérobies Gram négatif
·Bacteroides fragilis.
·Bacteroides spp.
·Capnocytophaga spp.
·Eikenella corrodens.
·Fusobacterium nucleatum.
·Fusobacterium spp.
·Porphyromonas spp.
·Prevotella spp.
Germes chez lesquels une résistance acquise peut représenter un problème
Germes aérobies Gram négatif
·Escherichia coli*.
·Klebsiella oxytoca.
·Klebsiella pneumoniae*.
·Klebsiella spp.
·Proteus mirabilis.
·Proteus vulgaris.
·Proteus spp.
·Salmonella spp.
·Shigella spp.
Germes aérobies Gram positif
·Corynebacterium spp.
·Enterococcus faecium.
Germes à résistance inhérente
Germes aérobies Gram négatif
·Acinetobacter spp.
·Citrobacter freundii.
·Enterobacter spp.
·Hafnia alvei.
·Legionella pneumophila.
·Morganella morganii.
·Providencia spp.
·Pseudomonas spp.
·Serratia spp.
·Stenotrophomas maltophilia.
·Yersinia enterocolitica.
Autres
·Chlamydia pneumoniae.
·Chlamydia psittaci.
·Chlamydia spp.
·Coxiella burnetti.
·Mycoplasma spp.

Pharmacocinétique

Absorption
Les deux principes actifs de Co-Amoxi-Mepha i.v., à savoir l'amoxicilline et l'acide clavulanique - ne sont pas lipophiles. A un pH physiologique, ces deux substances se trouvent essentiellement sous forme dissociée.
Concentrations sériques
Après injection intraveineuse à des sujets adultes sains, les concentrations sériques moyennes suivantes d'amoxicilline et d'acide clavulanique ont été mesurées:

Flacons à 1,2 g
(1000/200)*

Concentrations sériques moyennes (mg/l)
(temps)

Quantité retrouvée dans les urines
(en % de la dose)

5 min

15 min

60 min

1.5 h

2 h

4 h

6 h

0-6 h

Amoxicilline

99.7

42.5

21.1

11.6

7.0

1.6

0.5

77.3%

Acide clavulanique

27.1

14.5

9.2

5.6

3.4

0.9

0.32

63%

Flacons à 2,2 g
(2000/200)**

Concentrations sériques moyennes (mg/l)
(temps)

Quantité retrouvée dans les urines
(en % de la dose)

30 min

45 min

1 h

1.5 h

2 h

4 h

6 h

0-6 h

Amoxicilline

108.3

67.3

50.2

24.7

16.3

3.3

1.2

74.7%

Acide clavulanique

13.9

10.5

7.9

4.3

2.8

0.7

0.2

51.4%

* Injection intraveineuse
** Perfusion de 30 minutes
Distribution
L'amoxicilline est liée aux protéines plasmatiques à raison d'env. 18%, et l'acide clavulanique à raison d'env. 25%. Les volumes de distribution sont de 22 litres pour l'amoxicilline et de 16 litres pour l'acide clavulanique.
Des concentrations thérapeutiques des deux principes actifs ont été retrouvés dans le tissu abdominal, la vésicule biliaire, les tissus cutanés, adipeux et musculaires et dans les fluides corporels suivants: liquide synovial, liquide péritonéal et liquide pleural, bile, expectorations, pus.
Les deux principes actifs traversent la barrière placentaire; les études de reproduction chez l'animal n'ont révélé aucun effet indésirable, et l'expérience clinique chez l'être humain est limitée.
Les concentrations d'amoxicilline dans le lait maternel sont minimes. Des traces d'acide clavulanique ont également été trouvées dans le lait maternel. A l'exception du risque de réaction d'hypersensibilité inhérent à cette diffusion, aucun effet toxique pour le nourrisson n'est connu.
L'expérimentation animale n'a révélé aucune accumulation de l'amoxicilline ni de l'acide clavulanique dans les organes internes.
Métabolisme
L'amoxicilline est métabolisée à raison de 10-25% en acide pénicilloïque inactif, lequel est excrété par voie rénale L'acide clavulanique est transformé en métabolites inactifs à raison de 35-60%.
Elimination
Chez l'homme, l'amoxicilline et l'acide clavulanique sont en majeure partie éliminés par voie rénale.
Dans les 6 heures suivant l'administration d'un flacon de 1,2 ou 2,2 g à des volontaires sains, env. 70% de l'amoxicilline et 50% de l'acide clavulanique administrés ont été éliminés dans les urines sous forme non métabolisée.
En cas de fonction rénale intacte, la demi-vie d'élimination de l'amoxicilline et de l'acide clavulanique est d'environ une heure à une heure et demie.
Cinétique pour certains groupes de patients
L'insuffisance rénale entraîne un ralentissement de l'élimination des deux principes actifs; la dose sera donc ajustée en conséquence. L'hémodialyse réduit considérablement les concentrations plasmatiques des deux principes actifs.

Données précliniques

Ni chez le rat ni chez la souris l'administration de l'amoxicilline associée au clavulanate (2:1) ou du clavulanate seul n'a montré un effet sur la génération F0 en ce qui concerne le comportement d'accouplement, la fécondité, la gestation (y compris développement embryonnaire et fœtal) ou le travail. D'autre part, aucun effet défavorable sur le développement embryo-fœtal et aucune répercussion négative sur la viabilité, la croissance, le développement, le comportement ou la fonction reproductive de la progéniture F1 n'ont été constatés.
Le clavulanate de potassium a été examiné, seul ou en association avec l'amoxicilline (1:2 ou 1:4), dans une vaste série de tests de génotoxicité, réalisés dans des conditions in vitro et in vivo ayant permis de cerner des paramètres très différents. Les résultats ainsi obtenus permettent de conclure que l'administration de l'amoxicilline ou du clavulanate ne comporte aucun risque génotoxique.

Remarques particulières

Incompatibilités
Co-Amoxi-Mepha i.v. ne doit pas être mélangé à des produits sanguins, d'autres liquides protéiques tels qu'hydrolysats protéiques, ni à des émulsions lipidiques i.v.
Les solutions de glucose, dextrans ou bicarbonate ne doivent pas être utilisées pour la reconstitution de Co-Amoxi-Mepha i.v.
Co-Amoxi-Mepha i.v. ne doit pas être mélangé à des solutions dont la compatibilité physique et chimique n'a pas été démontrée.
Ne pas associer Co-Amoxi-Mepha i.v. à des aminosides dans la même perfusion, car ceci peut diminuer l'efficacité de l'aminoside. Une administration parentérale séparée est recommandée.
Ce médicament ne doit que être mélangé qu'aux médicaments mentionnés sous Remarques concernant la manipulation.
Influence sur les méthodes de diagnostic
·Risque de résultats faussés du dosage de l'oestriol chez la femme enceinte.
·La haute concentration d'amoxicilline dans les urines peut agir sur le dosage du glucose, effectué à l'aide de méthodes chimiques (solution de Benedict ou de Fehling, de même que de Clinitest) (résultats faussement positifs). Il est donc recommandé de procéder au dosage du glucose en faisant appel à des méthodes enzymatiques (glucose-oxydase) (Dextrostix, Diastix ou Clinistix).
·Le test de Coombs direct peut fournir un résultat positif, sans toutefois qu'une hémolyse ne survienne.
·Lors d'une chromatographie des acides aminés dans les urines, l'amoxicilline ou ses produits de dégradation peuvent provoquer une réaction positive à la ninhydrine.
·Risque d'interférences lors des dosages des protéines totales dans les urines et dans le sérum à l'aide d'une réaction colorimétriques (réaction à la ninhydrine selon Ehrlich).
·Risque de réaction colorée faussement positive lors de la mesure de la glycosurie.
·Lors de la détermination du taux sérique d'acide urique avec la méthode au chélate de cuivre, les résultats peuvent être faussement augmentés. Par contre, l'amoxicilline n'influence pas le dosage de l'acide urique par le phosphotungstène et l'uricase.
Stabilité
Co-Amoxi-Mepha i.v. ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur l'emballage.
Remarques concernant le stockage
La substance sèche doit être conservée à l'abri de l'humidité. Ne pas conserver au-dessus de 25°C.
Tenir hors de portée des enfants.
Remarques concernant la manipulation
Préparation de la solution pour injection i.v. et stabilité

Reconstitution de la solution

Flacon

Solvant
(ml)

500/50 mg

10

1000/100 mg

20

1000/200 mg

20

2000/200 mg

Non adapté pour les injections en bolus

De l'eau pour préparations injectables est utilisée comme solvant. Lors de la reconstitution, la solution peut prendre temporairement une couleur rose, mais ce n'est pas obligatoirement le cas. La solution reconstituée est incolore ou jaune.
Co-Amoxi-Mepha i.v. doit être administré dans les 15 minutes suivant sa reconstitution.
Préparation de la solution pour perfusion i.v. et stabilité
·Flacon à 500/50 mg: dissoudre dans 10 ml d'aqua ad infund. et ajouter immédiatement à 50 ml de solution pour perfusion.
·Flacon à 1000/100 mg: dissoudre dans 20 ml d'aqua ad infund. et ajouter immédiatement à 50 ml de solution pour perfusion.
·Flacon à 1000/200 mg: dissoudre dans 20 ml d'aqua ad infund. et ajouter immédiatement à 100 ml de solution pour perfusion.
L'adjonction peut avoir lieu à l'aide d'une mini-poche de perfusion ou d'un perfuseur à burette.
Pour la préparation de Co-Amoxi-Mepha i.v. solution pour perfusion, l'une des solutions pour perfusion suivantes peut être utilisée directement au lieu des 10 ml ou 20 ml d'aqua ad infund.:chlorure de sodium pour perfusion intraveineuse (0,9% m/v), lactate de sodium pour perfusion M/6, solution de Ringer pour perfusion ou solution de Ringer lactate resp. solution de Hartmann pour perfusion.
Flacon à 2200 mg (2000/200, en flacon de 100 ml) (pour perfusion): dissoudre dans 100 ml d'aqua ad infund. ou de solution pour perfusion.
Les perfusions intraveineuses d'amoxicilline-clavulanate peuvent être administrées avec différentes solutions i.v. A température ambiante (25 °C), des concentrations d'antibiotiques satisfaisantes sont maintenues lors de l'utilisation des solutions pour perfusion suivantes:
·Eau pour préparations injectables
·Chlorure de sodium pour perfusion intraveineuse (0,9% m/v)
·Lactate de sodium pour perfusion M/6
·Solution de Ringer pour perfusion
·Solution de Ringer lactate resp. solution de Hartmann pour perfusion.
La perfusion doit être achevée dans l'heure suivant la reconstitution.
L'amoxicilline-clavulanate n'est pas stable dans les solutions pour perfusion à base de glucose, de dextran ou de bicarbonate.
Tout reste de solution antibiotique doit être jeté.
Les flacons de Co-Amoxi-Mepha i.v. ne doivent pas être utilisés pour des prélèvements multiples.

Numéro d’autorisation

56758 (Swissmedic).

Présentation

Co-Amoxi-Mepha i.v. 550 mg (500/50) pour injection/perfusion pédiatrique: 10 flacons. (A)
Co-Amoxi-Mepha i.v. 1100 mg (1000/100) pour injection/perfusion pédiatrique: 5 et 10 flacons. (A)
Co-Amoxi-Mepha i.v. 1200 mg (1000/200) pour injection/perfusion adulte: 5 et 10 flacons. (A)
Co-Amoxi-Mepha i.v. 2200 mg (2000/200) pour perfusion adulte: 5 et 10 flacons. (A)

Titulaire de l’autorisation

Mepha Pharma AG, Basel.

Mise à jour de l’information

Janvier 2018.
Numéro de version interne: 12.4

2020 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home