ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Adartrel:GlaxoSmithKline AG
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour 

Posologie/Mode d’emploi

Posologie usuelle
Adultes:
Il est recommandé de procéder à une titration individuelle de la dose en fonction de l'efficacité et de la tolérance. La dose devrait être administrée immédiatement avant le coucher. Elle peut toutefois aussi être prise jusqu'à trois heures avant le coucher. Les comprimés enrobés d'Adartrel peuvent être pris pendant ou en dehors des repas.
Début du traitement (1ère semaine):
La dose initiale préconisée est de 0,25 mg une fois par jour pendant 2 jours. Si cette dose est bien tolérée, elle devrait être augmentée à 0,5 mg une fois par jour pour le reste de la 1ère semaine.
Phase thérapeutique (à partir de la 2ème semaine):
Après le début du traitement, la dose journalière devra être augmentée jusqu'à l'obtention d'une réponse thérapeutique optimale. Pour de plus amples informations sur le déroulement de l'augmentation posologique, se reporter au tableau ci-dessous.
Tableau: recommandations pour l'ajustement de la dose

Semaine

Dose (mg)/une fois par jour

2

1,0

3

1,5

4

2,0

5

2,5

6

3,0

7

4,0

Chez certains patients, les premiers signes d'un effet thérapeutique peuvent être déjà escomptés après une semaine, bien qu'une augmentation supplémentaire de la dose soit probablement requise jusqu'à l'obtention d'une efficacité optimale. Dans les études cliniques, une dose moyenne d'environ 2 mg une fois par jour a été déterminée.
Chez les patients souffrant du syndrome des jambes sans repos, les posologies supérieures à 4,0 mg une fois par jour n'ont pas encore été étudiées.
Comme pour d'autres agonistes dopaminergiques, l'arrêt du traitement par le ropinirole doit se faire progressivement en réduisant peu à peu la dose quotidienne.
Au cas où le traitement serait interrompu pour plus longtemps que quelques jours, la posologie devrait être à nouveau ajustée selon le schéma décrit plus haut lors de la reprise du traitement.
Durée du traitement:
Au cas où le traitement n'aurait pas permis une amélioration des symptômes en l'espace de 8 semaines, il devrait être réévalué et arrêté, le cas échéant. Cela s'applique notamment au traitement des patients de sexe féminin, étant donné que dans les études cliniques portant sur Adartrel, la différence entre l'efficacité d'Adartrel et celle du placebo a été considérablement réduite chez les patients de sexe féminin par rapport aux patients de sexe masculin (voir «Propriétés/Effets»).
Instructions posologiques particulières:
Enfants et adolescents:
On ne dispose pas de données sur l'administration du ropinirole aux patients de moins de 18 ans souffrant du syndrome des jambes sans repos. L'emploi d'Adartrel dans ce groupe d'âge n'est donc pas recommandé.
Patients âgés:
Bien que la clairance du ropinirole chez les patients à partir de 65 ans soit réduite, la posologie peut être ajustée de manière habituelle chez ces patients.
Insuffisance rénale:
Chez les patients souffrant d'insuffisance rénale légère à modérée (clairance de la créatinine de 30 à 50 ml/min.), aucun ajustement de la dose n'est requis.
Une étude sur l'utilisation du ropinirole, menée chez des patients atteints d'une néphropathie au stade terminal (patients hémodialysés), a révélé qu'un ajustement de la dose est requis pour cette population de patients. La dose initiale recommandée est de 0,25 mg une fois par jour chez ces patients. La dose devrait ensuite être augmentée en fonction de la tolérance et de l'efficacité respectives. La dose maximale recommandée chez les patients se soumettant régulièrement à une dialyse est de 3 mg/jour. Il n'est pas nécessaire d'administrer de doses complémentaires après la dialyse.
L'utilisation du ropinirole chez les patients atteints d'insuffisance rénale sévère (clearance de la créatinine inférieure à 30 ml/min) et ne se soumettant pas régulièrement à une dialyse n'a pas été étudiée.
Insuffisance hépatique:
L'utilisation du ropinirole chez les patients insuffisants hépatiques n'a pas été étudiée. L'administration du ropinirole n'est donc pas recommandée chez ces patients.

2019 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home