ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Kalinox® 170 bar:Carbagas AG
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour 

Remarques particulières

Incompatibilités
Le mélange équimolaire de protoxyde d’azote et d’oxygène est un comburant ; il permet et accélère la combustion.
Le degré d’incompatibilité de certains matériels avec Kalinox® 170 bar dépend des conditions de pression de mise en oeuvre du gaz. Le risque le plus élevé d'inflammation en présence de Kalinox® 170 bar concerne les corps combustibles, notamment les corps gras (huiles, lubrifiants) et les corps organiques (tissus, bois, papiers, plastiques, etc.), qui peuvent s’enflammer en cas de contact avec Kalinox® 170 bar de manière spontanée ou sous l’effet d’une étincelle, d’une flamme ou d’une source d’inflammation ou sous l’influence d’une compression adiabatique.
Stabilité
Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention « EXP » sur le récipient.
Instructions de conservation particulières
Conservation des bouteilles
Craint le gel.
Le mélange est instable à une température inférieure à -5 °C ; l’apport de frigories peut entraîner la liquéfaction d’une partie du protoxyde d’azote donnant lieu à l’inhalation de mélanges inégaux, comportant trop d’oxygène en début d’administration (mélange peu analgésique) et trop de protoxyde d’azote à la fin (mélange hypoxique).
Avant la première utilisation, les bouteilles doivent être conservées EN POSITION HORIZONTALE entre 10 et 30 °C pendant au moins 48 heures. Cela assure une réhomogénéisation du mélange lorsqu’il a été exposé à des températures inférieures à 0 °C.
Ne jamais utiliser de bouteilles ayant été exposées à une température inférieure à 0 °C avant de les avoir réhomogénéisées en position horizontale entre 10 et 30 °C pendant au moins 48 heures.
Stockage des bouteilles pleines
Les bouteilles doivent être stockées dans un local ventilé ou aéré, protégé des intempéries notamment du froid, propre, sans matières inflammables, réservé au stockage des gaz à usage médical et fermant à clef. Les récipients pleins et vides doivent être stockés séparément. Les récipients doivent être protégés des chutes et des chocs, des sources de chaleur et d’inflammation, des combustibles, des intempéries et de températures supérieures à 50 °C.
Lors de la livraison, la bouteille doit être munie d’un système de garantie d’inviolabilité intact lors de la première utilisation.
Stockage des bouteilles vides
Les bouteilles vides doivent être stockées en position verticale, robinet fermé, afin d’éviter toute corrosion par l’humidité.
Transport des bouteilles pleines et vides
Les bouteilles (pleines ou vides) doivent être transportées en position verticale. Elles doivent être fixées avec un matériel adapté (p. ex. chariot avec chaînage, arceaux ou anneaux) afin de les protéger des coups ou des chutes. Les bouteilles pleines doivent être protégées du froid dans les véhicules, en cas de transport et d’utilisation en plein air.
Nature et contenu des bouteilles de gaz
Les bouteilles ont une contenance 2 l, 5 l, 11 l et 15 l.
Les bouteilles sont en aluminium ou acier. La tête de la bouteille est équipée d’une valve compacte dotée d’un détendeur-débitmètre intégré.
Marquage de couleur des bouteilles : corps de la bouteille - blanc / ogive de la bouteille - laquée blanc et bleu.
Remarques concernant la manipulation
Les bouteilles du mélange équimolaire de protoxyde d’azote et d’oxygène médicinal sont réservées exclusivement à l’usage médical. La FiO2 ne doit jamais être inférieure à 21 %.
Le personnel utilisant ce gaz doit être formé à la manipulation des gaz.
·Ne soulever les bouteilles qu’après avoir saisi la poignée de la bouteille.
·Ne pas manipuler une bouteille dont le robinet n’est pas protégé par un système d’inviolabilité intact lors de la première utilisation.
·Ne pas transvaser de gaz sous pression d’une bouteille à l’autre.
·En cas de givre au niveau de la bouteille, ne pas utiliser celle-ci. Elle doit être renvoyée à la pharmacie de l’hôpital lors d’un usage hospitalier, ou directement au fournisseur dans les autres cas. En cas de givre au niveau du manodétendeur, vérifier si le système débite toujours (ballon gonflé), compte tenu du risque de blocage du manodétendeur.
Pour éviter tout incident, les recommandations suivantes doivent impérativement être respectées :
Ne jamais utiliser de bouteilles ayant été exposées à une température inférieure à 0 °C avant de les avoir réhomogénéisées en position horizontale entre 10 et 30 °C pendant au moins 48 heures.
·L’intégrité du matériel doit être vérifiée avant emploi.
·Lors de la livraison, la bouteille doit être munie d’un système de garantie d’inviolabilité intact.
·Manipuler le matériel avec des mains propres et non grasses. Ne pas porter de gants ni utiliser de pince.
·Arrimer les récipients avec du matériel adapté (chaînes, crochets, etc.), afin de les maintenir en position verticale et d'éviter toute chute.
·Ne jamais forcer un récipient dans un support où il entre difficilement.
·Ne jamais utiliser de raccords non adaptés les uns aux autres pour relier deux dispositifs.
·Ne jamais forcer le robinet pour l’ouvrir.
·Ne jamais se placer face à la sortie du robinet, mais toujours du côté opposé, derrière le récipient et à une certaine distance. Ne jamais exposer le patient au flux gazeux.
·Ne pas fumer.
·Tenir à l’écart des flammes.
·Tenir à l’écart des graisses.Notamment :
ne jamais introduire ce gaz dans un appareil susceptible de contenir des corps combustibles, et spécialement des corps gras ;
ne jamais nettoyer avec des produits combustibles, et spécialement des corps gras, les appareils contenant ce gaz, les robinets, les joints, les garnitures, les dispositifs de fermeture et les soupapes.
·Ne pas enduire de corps gras (vaseline, pommades, etc.) le visage des patients.
·Ne pas utiliser de sprays (laque pour les cheveux, déodorant, etc.) ni de solvants (alcool, essence, etc.) sur le matériel ni à sa proximité.
·Fermer le robinet de la bouteille après usage.
·Ne pas tenter de réparer un robinet défectueux.
·En cas de fuite, fermer le robinet présentant un défaut d’étanchéité. Ventiler fortement le local et l’évacuer. Ne jamais utiliser de récipient présentant un défaut d’étanchéité. Conserver les récipients vides robinet fermé, afin d’éviter toute corrosion en présence d’humidité.
·En cas d’utilisation prolongée de Kalinox® 170 bar, il peut devenir nécessaire d’évacuer les gaz expirés. Il est conseillé de s’assurer, avant chaque utilisation, que les gaz pourront être évacués en cas d’accident ou de fuite intempestive.
·La valeur limite pour la durée d’exposition moyenne (environ 8 heures/jour) pour l’exposition du personnel au protoxyde d’azote s’élève à 100 ppm.
·Aérer systématiquement le lieu d’utilisation.

2020 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home