ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Flucloxacilline OrPha:OrPha Swiss GmbH
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsAfficher la Heatmapimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour 

Composition

Principes actifs
Flucloxacilline sous forme de flucloxacilline sodique.
Excipients
Pas d’excipients.

Indications/Possibilités d’emploi

Traitement des infections à staphylocoques producteurs de pénicillinase (exception: résistance à la méthicilline), sensibles à la flucloxacilline, par exemple:
infection de la sphère ORL (amygdalites, pharyngites, sinusites);
infections des voies respiratoires;
infections urinaires;
plaies infectées;
infections cutanées (furoncles, anthrax, autres pyodermies, acné vulgaire infectée);
empyème pleural (en adjuvant au drainage pleural);
ostéomyélite;
méningites (malgré la faible capacité de passage dans le liquide céphalo-rachidien);
endocardite;
septicémies;
surinfections à staphylocoques.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibiotiques, en particulier des recommandations d'emploi destinées à empêcher l'augmentation des résistances aux antibiotiques.

Posologie/Mode d’emploi

La posologie dépend de l’âge, du poids et de la fonction rénale du patient, de même que de la gravité de l’infection. L’application parentérale est indiquée en cas d’infections sévères, telles que l’ostéomyélite, la septicémie à staphylocoques et l’endocardite, ou si l’administration par voie orale n’est pas possible (voir «Mises en garde et précautions»).
Posologie usuelle
Adultes
Injection (i.m./i.v.): 1 g 3 fois par jour.
Les flacons à 2 g sont destinés uniquement à l'application i.v.
Perfusion: 2 à 8 g par jour en 3 ou 4 perfusions rapides (20 à 30 minutes). Ne pas administrer plus de 2 g par perfusion.
Instructions spéciales pour la posologie
Enfants
La posologie doit être ajustée individuellement (lors d’infections sévères, jusqu’à 100 à 150 mg/kg/jour). Il ne faut pas dépasser une dose de 33 mg/kg par injection/perfusion.
Les flacons à 2 g sont destinés uniquement à l'application i.v.
Insuffisance rénale
L’élimination de la flucloxacilline est ralentie en cas d’insuffisance rénale. Lors d’une clairance de la créatinine inférieure à 10 ml/min, la posologie préconisée est de 1 g toutes les 8 à 12 heures. Chez le patient anurique, la dose maximale s’élève à 1 g toutes les 12 heures.
Ni l’hémodialyse, ni la dialyse péritonéale n’entraînent une diminution des taux sériques de flucloxacilline. Par conséquent, aucune dose supplémentaire de flucloxacilline ne doit être administrée au cours d’une dialyse.
Endocardite à staphylocoques résistants à la pénicilline G
12 g par jour plus un antibiotique de la classe des aminoglycosides.

Contre-indications

Hypersensibilité: Flucloxacilline OrPha ne doit pas être administré aux patients présentant une hypersensibilité aux pénicillines ou aux céphalosporines.
Injections intraartérielles: Flucloxacilline OrPha ne doit pas être injecté par voie intra-artérielle.
Flucloxacilline OrPha ne doit pas être utilisé au niveau de l’oeil (ni sous-conjonctival, ni topique).
Bien que l’administration de Flucloxacilline OrPha ne soit pas contre-indiquée chez les patients souffrant de mononucléose infectieuse ou d’une leucémie lymphatique, il convient, dans la mesure du possible, d’y renoncer, car une incidence plus élevée d’exanthèmes a été constatée chez ces patients par rapport au reste de la population.
Apparition d’un ictère ou de troubles de la fonction hépatique dans l’anamnèse, signalée en rapport avec Flucloxacilline OrPha.

Mises en garde et précautions

Des réactions médicamenteuses cutanées sévères (SCAR), telles que le syndrome de Stevens-Johnson, la nécrolyse épidermique toxique, l'exanthème médicamenteux avec éosinophilie et symptômes systémiques (syndrome DRESS), l'érythème polymorphe et la pustulose exanthématique aiguë généralisée (PEAG) ont été rapportées chez les patients traités par des antibiotiques de la classe des bêta-lactamines, y compris flucloxacilline (voir également «Effets indésirables»). La survenue de telles réactions impose l'arrêt immédiat de Flucloxacilline OrPha et l'instauration d'un traitement alternatif doit être envisagée.
Insuffisance rénale ou cardiaque: 1 g de flucloxacilline contient 2,2 mmol (50,6 mg) de sodium, ce qui équivaut à 2,5% de l’apport alimentaire quotidien maximal recommandé par l’OMS de 2 g de sodium par adulte. La dose quotidienne maximale du médicament (8 g) correspond à 20,24% de l’apport quotidien maximal recommandé par l’OMS. Flucloxacilline OrPha est considéré comme riche en sodium. Ceci doit être pris en compte lors d’un régime pauvre en sodium.
De rares troubles électrolytiques sous forme d’une hypernatrémie peuvent survenir (avec la flucloxacilline sodique).
Un traitement prolongé peut parfois entraîner une prolifération d’organismes non sensibles.
Une attention particulière doit être attachée au risque d’une résistance croisée avec d’autres antibiotiques de la classe des β-lactames, comme les céphalosporines par exemple.
Avant d’instaurer un traitement par Flucloxacilline OrPha, il faut vérifier par une anamnèse approfondie, si le patient a déjà présenté des réactions d’hypersensibilité aux pénicillines ou aux céphalosporines (antibiotiques de la classe des β-lactames), ou bien d’autres antécédents allergiques. Une sensibilité croisée entre les pénicillines et les céphalosporines a été observée (voir paragraphe «Effets indésirables»).
L'apparition d'un érythème généralisé associé à une fièvre et à la formation de pustules au début du traitement peut être un symptôme d'une pustulose exanthématique aiguë généralisée (PEAG) (voir paragraphe «Effets indésirables»).
En cas de diagnostic de PEAG, le traitement par la flucloxacilline doit être interrompu et toute administration ultérieure de flucloxacilline est contre-indiquée.
La flucloxacilline doit être utilisée avec prudence chez les patients présentant une atteinte avérée de la fonction hépatique, chez les patients dès 50 ans et chez les patients souffrant de toute autre maladie grave. Chez ces patients, les effets indésirables hépatiques peuvent être graves et dans des cas extrêmement rares, des décès ont été rapportés (voir paragraphe «Effets indésirables»).
Il existe des éléments indiquant que le risque de lésions hépatiques induites par la flucloxacilline est augmenté chez les patients porteurs de l’allèle HLA-B*5701. Malgré ce lien clairement établi, seul un porteur sur 500 à 1000 développera une lésion hépatique. La valeur prédictive positive d’un test de présence de l’allèle HLA-B*5701 pour l’apparition de lésions hépatiques est par conséquent très faible (0,12%) et une recherche en routine de cet allèle n’est pas recommandée.
Chez le nourrisson, le traitement doit être effectué sous surveillance médicale étroite, en raison du risque d’hyperbilirubinémie. Des études ont démontré que flucloxacilline, administré à haute dose par voie parentérale, est susceptible de déplacer la bilirubine de ses sites de liaison aux protéines plasmatiques. Par conséquent, la présence d’un ictère du nouveau-né peut conduire à un ictère nucléaire.
Chez le nouveau-né, une prudence particulière est également de rigueur en raison du risque de taux sériques élevés de flucloxacilline. Ces concentrations sériques élevées relèvent elles-mêmes de l’élimination rénale réduite.
Au cours d’un traitement prolongé (lors d’une ostéomyélite ou d’une endocardite, par exemple), un contrôle périodique des fonctions hépatique et rénale est recommandé.
La lidocaïne ne doit pas être utilisée comme solvant pour une application intraveineuse de Flucloxacilline OrPha.
La prudence est conseillée lors de l'administration de flucloxacilline et de paracétamol de façon concomitante en raison du risque accru d'acidose métabolique à trou anionique élevé (AMTAE). Les patients à risque élevé d'acidose métabolique à trou anionique élevé sont notamment ceux atteints d'insuffisance rénale sévère, de sepsis ou de malnutrition, surtout en cas d'utilisation des doses quotidiennes maximales de paracétamol.
Après la co-administration de flucloxacilline et de paracétamol, une surveillance étroite des patients est recommandée afin de détecter l'apparition de troubles de l'équilibre acido-basique, à savoir l'acidose métabolique à trou anionique élevé. Celle-ci comprend la recherche d'acide Lpyroglutamique dans les urines.
Si le traitement par flucloxacilline est poursuivi après l'arrêt du paracétamol, il est conseillé de s'assurer de l'absence de signe d'acidose métabolique à trou anionique élevé, car il est possible que la flucloxacilline maintienne le tableau clinique de l'acidose métabolique à trou anionique élevé (voir chapitre «Interactions»).

Interactions

Flucloxacilline OrPha ne devrait pas être administré conjointement avec des agents bactériostatiques. En revanche, son association avec des aminoglycosides peut entraîner un effet synergique. Lors d’une prescription concomitante, les deux antibiotiques ne doivent pas être mélangés dans le même flacon, étant donné le risque d’une précipitation.
Le probénécide fait baisser la sécrétion rénale tubulaire de flucloxacilline. Son administration concomitante risque d’entraîner des taux sériques de flucloxacilline élevés et persistants.
Selon certains rapports, des exanthèmes sont apparus plus fréquemment chez les patients traités conjointement par des antibiotiques de la classe des β-lactames et l’allopurinol. A ce jour, il n’existe pas de données analogues pour la flucloxacilline.
La flucloxacilline est connue comme étant l'inducteur de l'iso-enzyme du cytochrome P450 3A4 (CYP3A4). Le traitement simultané à l'aide de Flucloxacilline OrPha et de tacrolimus risque donc de provoquer la baisse du taux de tacrolimus et de causer la détérioration de la fonction du greffon par la suite.
La prudence est conseillée lors de l'administration de flucloxacilline et de paracétamol de façon concomitante, car leur prise simultanée a été associée à l'acidose métabolique à trou anionique élevé, notamment chez les patients présentant des facteurs de risque (voir chapitre «Mises en garde et précautions»).

Grossesse, Allaitement

Les études de reproduction menées chez l’animal n’ont mis en évidence aucun risque foetal; on ne dispose cependant d’aucune étude contrôlée chez la femme enceinte.
La plus grande prudence s’impose, par principe, lorsque Flucloxacilline OrPha est administré au cours de la grossesse, puisque la flucloxacilline franchit la barrière placentaire.
Allaitement
Etant donné que la flucloxacilline passe dans le lait maternel, une diarrhée (attention à la colite pseudo-membraneuse) et une candidose risquent de survenir chez le nourrisson. Il existe en outre le risque d’une sensibilisation (réactions d’hypersensibilité).
Il convient donc de limiter l’administration de Flucloxacilline OrPha aux cas où le bénéfice thérapeutique escompté pour la mère l’emporte sur le risque encouru par le foetus ou le nourrisson.

Effet sur l’aptitude à la conduite et l’utilisation de machines

Aucune étude n’a été effectuée en la matière.

Effets indésirables

La convention suivante a été utilisée pour classer les effets indésirables: très fréquemment (≥1/10), fréquemment (≥1/100, <1/10), occasionnellement (≥1/1000, <1/100), rarement (≥1/10000, <1/1000), très rarement (<1/10000), fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles).
Sauf indication contraire, la fréquence des effets indésirables est dérivée de plus de 30 années de notifications faites après la mise sur le marché (post-marketing reports).
Affections hématologiques et du système lymphatique
Très rarement: éosinophilie, neutropénie, agranulocytose, thrombocytopénie, anémie. Ces effets sont en général réversibles à l’arrêt du traitement. Anémie hémolytique.
Affections du système immunitaire
Très rarement: oedème de Quincke, anaphylaxie (voir paragraphe «Mises en garde et précautions»). Chez les patients ayant reçu des antibiotiques du groupe des β-lactames, des réactions d’hypersensibilité sévères et parfois à l’issue fatale (anaphylaxie) ont été rapportées. Bien qu’une anaphylaxie soit plus fréquente lors de l’application parentérale, cette réaction a également été constatée sous traitement oral.
L’apparition de ces réactions allergiques systémiques est plus probable chez les personnes présentant des antécédents d’hypersensibilité aux antibiotiques du groupe des β-lactames.
A l’apparition d’une réaction allergique, il convient d’arrêter le traitement par Flucloxacilline OrPha et d’instaurer une thérapeutique appropriée (voir aussi «Peau et tissus sous-cutanés»).
Troubles du métabolisme et de la nutrition
Expérience après commercialisation: cas très rares d'acidose métabolique à trou anionique élevé rapportés lors de l'utilisation de flucloxacilline et paracétamol de façon concomitante, généralement en présence de facteurs de risque (voir chapitre «Mises en garde et précautions»).
Affections du système nerveux
Très rarement: suite à des doses élevées, administrées par voie parentérale, des troubles neurologiques s’accompagnant de convulsions sont possibles, notamment chez l’insuffisant rénal.
Affections gastro-intestinales
Fréquemment: troubles gastro-intestinaux légers (par exemple, fréquemment: nausées, diarrhées, vomissements, douleurs abdominales basses et très rarement: inappétence, flatulence).
Très rarement: tout comme pour d’autres pénicillines, colite pseudomembraneuse.
A son apparition, il convient d’interrompre le traitement par Flucloxacilline OrPha et d’instaurer une thérapie appropriée, par la vancomycine orale, par exemple.
Affections hépatobiliaires
Très rarement: Hépatite et ictère cholestatique (voir paragraphe «Mises en garde et précautions»), dans certains cas, avec une évolution prolongée, s’étendant sur plusieurs mois. Ces effets indésirables peuvent apparaître jusqu’à deux mois après l’arrêt du traitement.
Modification des paramètres de la fonction hépatique: Une élévation passagère des enzymes hépatiques sériques (transaminases, lactate-déshydrogénase, phosphatase alcaline) a été observée. Cependant, celle-ci est en général réversible à l’arrêt du traitement.
Ces effets indésirables hépatiques peuvent être graves; des décès ont été rapportés dans de très rares cas. La plupart de ces décès ont été signalés chez des patients dès 50 ans et chez des patients souffrant déjà d’une autre maladie grave.
Il existe des éléments indiquant que le risque de lésions hépatiques induites par la flucloxacilline est augmenté chez les patients porteurs de l’allèle HLA-B*5701. Malgré ce lien clairement établi, seul un porteur sur 500 à 1000 développera une lésion hépatique. La valeur prédictive positive d’un test de présence de l’allèle HLA-B*5701 pour l’apparition de lésions hépatiques est par conséquent très faible (0,12%) et une recherche en routine de cet allèle n’est pas recommandée.
Affections de la peau et du tissu sous-cutané
Occasionnellement: exanthèmes prurigineux, purpura, urticaires, exanthèmes maculopapuleux ou morbilliformes, prurit, oedème de Quincke.
Très rarement: érythème multiforme, syndrome de Stevens-Johnson, épidermolyse toxique (voir aussi «Système immunitaire»).
A l’apparition d’un exanthème, il convient d’interrompre le traitement et d’envisager le recours à un antihistaminique.
Des taux d’exanthèmes plus élevés ont été signalés lors d’infections virales des voies respiratoires supérieures simultanément présentes, de salmonelloses, et d’un traitement simultané par l’allopurinol, de même que chez les patients souffrant de troubles de la fonction rénale.
Fréquence indéterminée: PEAG pustulose exanthématique aiguë généralisée (voir paragraphe «Mises en garde et précautions»).
Affections musculo-squelettiques et du tissu conjonctif
Très rarement: des arthralgies et des myalgies risquent parfois d’apparaître plus de 48 heures après le début du traitement.
Affections du rein et des voies urinaires
Très rarement: néphrite interstitielle, en général réversible à l’arrêt du traitement.
Rarement, on a observé des troubles de la fonction rénale, liés à un accroissement du taux d’azote uréique sanguin (BUN) et de la créatinine.
Troubles généraux et anomalies au site d'administration
Très rarement: une fièvre risque de survenir plus de 48 heures après le début du traitement.
Après application i.v.: douleur au site d’injection.
Occasionnellement: thrombophlébite.
Expérience post-marketing
Fréquence indéterminée: Réactions médicamenteuses cutanées sévères (SCAR) (voir également «Mises en garde et précautions»).
L’annonce d’effets secondaires présumés après l’autorisation est d’une grande importance. Elle permet un suivi continu du rapport bénéfice-risque du médicament. Les professionnels de santé sont tenus de déclarer toute suspicion d’effet secondaire nouveau ou grave via le portail d’annonce en ligne ElViS (Electronic Vigilance System). Vous trouverez des informations à ce sujet sur www.swissmedic.ch.

Surdosage

En cas de surdosage, des symptômes gastro-intestinaux et une perturbation de l’équilibre humoral et électrolytique peuvent survenir. Un surdosage peut être traité de manière symptomatique (par observation du bilan hydro-électrolytique). La flucloxacilline ne peut pas être éliminée de la circulation sanguine par hémodialyse.

Propriétés/Effets

Code ATC
J01CF05
Mécanisme d’action
La flucloxacilline est une β-lactamines du groupe des isoxazolylpénicillines, résistant aux acides et à la pénicillinase et agissant sur différents organismes gram-positifs, dont les streptocoques (à l’exception de ceux du groupe D) et les staphylocoques produisant de la β-lactamase (à l’exception des staphylocoques résistants à la méthicilline).
La flucloxacilline n’est pas inactivée par la pénicillinase mais, par contre, par les β-lactamases dites facteur-R-dépendantes de la classe V.
La flucloxacilline agit sur la synthèse de la paroi cellulaire bactérienne. Lors d’un dosage suffisant, elle déploie une action bactéricide.
Cette action apparaît après un certain temps de latence et seulement sur les germes en prolifération et entraîne la lyse de ces derniers. L’effet sur les germes en phase non-proliférative n’est que minime et est bactériostatique.
La flucloxacilline étant acido-résistante, elle peut être administrée tant par voie orale que parentérale, et elle atteint des concentrations élevées dans le sérum, les tissus, les expectorations et les urines.
Spectre d’activité in vitro
Les germes sur lesquels Flucloxacilline OrPha s’avère en général actif, appartiennent notamment aux espèces suivantes:

Germes

Concentration minimale
inhibitrice (µg/ml)

Staphylococcus aureus¹

0,1–0,25

Staphylococcus aureus, souches productrices de bêta-lactamases¹

0,25–0,5

Staphylococcus epidermidis¹

0,25–2,0 (ø 0,8)

Streptococcus pyogenes (groupe A)*

0,1

Streptococcus pneumoniae

0,25

Streptococcus viridans

0,5

Bacillus anthracis

0,5

Clostridium tetani

0,25

Clostridium welchii

0,25

Neisseria meningitidis

0,1

Neisseria gonorrhoeae

0,1

Neisseria gonorrhoeae, souches productrices de bêta-lactamases

2,5

* Moins sensible à l’isoxazolylpénicilline qu’à la pénicilline G ou à la pénicilline V.
¹ Ces valeurs s’appliquent à des souches sensibles à la méthicilline. Il n’est pas conseillé d’utiliser Flucloxacilline OrPha dans le traitement des infections aux staphylocoques résistants à la méthicilline.

Pharmacocinétique

Absorption
Une heure après l’administration intraveineuse d’une dose unique de 2 g, les taux sériques s’élèvent à 100 µg/ml environ. Lors de l’administration intraveineuse, les concentrations initiales très élevées descendent rapidement pour se situer, après 4 heures environ, au-dessous de la concentration plasmatique efficace sur le plan thérapeutique.
Distribution
La liaison aux protéines plasmatiques est de 95%.
La flucloxacilline franchit la barrière placentaire et passe dans le lait maternel.
La flucloxacilline diffuse bien dans les tissus. Cependant, son passage dans le liquide céphalo-rachidien des sujets dont les méninges ne sont pas enflammées n’est que faible et elle n’y atteint guère une concentration microbiologique efficace.
Métabolisme/Élimination
La demi-vie d’élimination de la flucloxacilline est d’environ 53 minutes. La flucloxacilline est essentiellement éliminée par les reins. Pendant les premières 8 heures après l’administration, 55% (35% à 76%) (voie orale) et 76,1% (injection i.v.) respectivement de la dose administrée sont retrouvés, sous forme active et à une concentration élevée, dans les urines. Par ailleurs, on retrouve dans les urines un métabolite à action bactéricide, la 5-hydroxyméthyl-flucloxacilline (jusqu’à 10% de l’activité peuvent être dus à ce métabolite), de même que des acides pénicilliniques inactifs de la pénicilline et de ce métabolite (env. 5% inactifs). Le taux d’élimination total est de 80%. Une faible partie de la dose de flucloxacilline administrée est excrétée par la bile.
Seuls 10 à 30% de la flucloxacilline sont métabolisés au niveau hépatique en métabolites inactifs. La valeur Q0 est de 0,25. Une administration concomitante de probénécide entraîne une réduction de l’excrétion rénale de la flucloxacilline, faisant ainsi augmenter le taux plasmatique.
Cinétique pour certains groupes de patients
L’élimination de la flucloxacilline se trouve ralentie lors d’insuffisance rénale. Sa demi-vie terminale est de 2,1 à 2,9 heures.

Données précliniques

Aucune donnée préclinique pertinente n’est à rajouter.

Remarques particulières

Incompatibilités
Si Flucloxacilline OrPha est prescrit conjointement avec des aminoglycosides, il ne faut pas mélanger les deux antibiotiques dans le même flacon, étant donné le risque d’une précipitation.
Il ne faut pas mélanger Flucloxacilline OrPha avec le sang total, le plasma, les hydrolysats de protéines ou les solutions protéiques ou lipidiques.
Ce médicament ne peut être mélangé qu’aux médicaments répertoriés sous le paragraphe «Remarques concernant la manipulation».
Des incompatibilités physiques ou une perte d’activité risquent d’apparaître entre de nombreux médicaments et flucloxacilline en solution.
Pour cette raison, il est déconseillé d’associer la flucloxacilline à d’autres médicaments en solution en vue d’une administration parentérale.
Influence sur les méthodes de diagnostic
Les pénicillines sont susceptibles de compromettre les résultats des tests de Coombs, ainsi que la mise en évidence non-enzymatique de glucose dans les urines.
Stabilité
Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.
Stabilité après ouverture
Stabilité des solutions pour injections i.m. et i.v. (flacons à 1 g):
Flucloxacilline OrPha 1 g, dilué au volume de solvant recommandé reste stable, pendant 24 heures, dans les solutions de perfusion suivantes:
solution physiologique de NaCl;
glucose à 5%;
-NaCl 0,18% + glucose à 4% pour injection;
dextran-40 à 10% + solution physiologique NaCl;
dextran-40 à 10% + glucose à 5%;
lactate sodique M/6.
Utiliser immédiatement Flucloxacilline OrPha 1 g après dilution à la dilution recommandée:
solution de Ringer lactate (selon Hartmann).
Stabilité des solutions pour injections i.v. (flacons à 2 g):
Du point de vue microbiologique, Flucloxacilline OrPha 2 g doit être administré dans les 30 minutes suivant la préparation aux dilutions recommandées. Les solutions aqueuses du médicament peuvent être conservées 24 heures à 2-8 °C si la solution a été fabriquée dans des conditions aseptiques:
solution physiologique de NaCl;
glucose à 5%;
-NaCl 0,18% + glucose à 4% pour injection.
Utiliser immédiatement Flucloxacilline OrPha 2 g après dilution à la dilution recommandée:
solution de Ringer lactate (selon Hartmann).
Remarques particulières concernant le stockage
Conserver dans l’emballage d’origine, à température ambiante (15-25 °C) et hors de portée des enfants.
Remarques concernant la manipulation
Injection intramusculaire:
1000 mg + 3,0 ml d’eau/lidocaïne à 0,5% ou 1%.
Les flacons à 2 g ne sont pas destinés à l'application i.m.
Injection intraveineuse:
1000 mg + 20 ml d’eau/NaCl isotonique.
2000 mg + 40 ml d’eau/NaCl isotonique.
Perfusion:
Volume de solvant: volume correspondant à une solution à 1%.
Type de solvants pour perfusion avec des flacons à 1 g: eau pour injection, solution physiologique de NaCl, glucose à 5%, NaCl à 0,18% + glucose à 4% pour injection, solution de Hartmann, lactate sodique M/6.
Type de solvants pour perfusion avec des flacons à 2 g: eau pour injection, solution physiologique de NaCl, glucose à 5%, NaCl à 0,18% + glucose à 4% pour injection, solution de Hartmann.

Numéro d’autorisation

60092 (Swissmedic)

Présentation

10 flacons Flucloxacilline OrPha 1 g i.v./i.m. (B)
10 flacons Flucloxacilline OrPha 2 g i.v. (B)

Titulaire de l’autorisation

OrPha Swiss GmbH, 8700 Küsnacht

Mise à jour de l’information

Juin 2020

2021 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home