ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Eliquis®:Bristol-Myers Squibb SA
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour 

Posologie/Mode d’emploi

Recommandations posologiques
Prévention des événements thromboemboliques veineux (ETEV) après une opération programmée pour prothèse de la hanche ou du genou
La dose recommandée est de 2,5 mg deux fois par jour. La première dose sera prise 12 à 24 heures après l'intervention chirurgicale.
Patients après opération pour prothèse de la hanche: La durée de traitement recommandée est de 32 à 38 jours.
Patients après opération pour prothèse du genou: La durée de traitement recommandée est de 10 à 14 jours.
Prévention de l’accident vasculaire cérébral et de l’embolie systémique chez les patients atteints de fibrillation auriculaire non valvulaire (FANV)
La dose recommandée est de 5 mg deux fois par jour.
Diminution de la posologie en raison de l'âge, du poids corporel et de la créatinine sérique: La dose recommandée est de 2,5 mg deux fois par jour chez les patients présentant au moins 2 des critères suivants: âge ≥80 ans, poids corporel ≤60 kg, créatinine sérique ≥1,5 mg/dl (133 µmol/l).
Traitement de la thrombose veineuse profonde (TVP) aiguë, traitement de l’embolie pulmonaire (EP) et prévention de la récidive de TVP et d’EP
Pour le traitement de la thrombose veineuse profonde (TVP) aiguë et le traitement de l'embolie pulmonaire (EP), la dose recommandée est de 10 mg deux fois par jour durant les 7 premiers jours suivis de 5 mg deux fois par jour. Selon les recommandations médicales actuelles, une durée de traitement courte (au moins 3 mois) sera fondée sur des facteurs de risque transitoires (par exemple une chirurgie récente, un traumatisme, une immobilisation).
Pour la prévention de la récidive de TVP et d'EP, la dose recommandée est de 2,5 mg deux fois par jour. Lorsqu'une prévention de la récidive de TVP et d'EP est indiquée, la dose de 2,5 mg deux fois par jour sera instaurée à l'issue d'au moins 6 mois de traitement par Eliquis 5 mg deux fois par jour ou par un autre anticoagulant, tel qu'indiqué dans le tableau 1 ci-dessous.
Tableau 1: Schéma d'administration pour le traitement de la TVP et de l'EP et pour la prévention de la récidive de TVP et d'EP

Schéma d'administration

Dose maximale par jour

Traitement de la TVP ou de l'EP

10 mg deux fois par jour durant les 7 premiers jours

20 mg

suivis de 5 mg deux fois par jour

10 mg

Prévention de la récidive de TVP et/ou d'EP à l'issue d'au moins 6 mois de traitement pour une TVP ou une EP

2,5 mg deux fois par jour

5 mg

La durée du traitement global sera personnalisée après évaluation rigoureuse du bénéfice du traitement par rapport au risque d'hémorragie (voir «Mises en garde et précautions»).
Passage d'anticoagulants administrés par voie parentérale à Eliquis ou vice versa
En général, le passage du traitement par un anticoagulant parentéral à Eliquis (et vice versa) peut être effectué lors de la prochaine administration.
Passage d'antagonistes de la vitamine K (AVK) à Eliquis ou vice versa
Lors du passage d'un traitement par AVK à Eliquis, l'administration d'Eliquis sera effectuée après l'arrêt de l'AVK et dès qu'une valeur INR («International Normalized Ratio») de <2,0 sera atteinte.
Si Eliquis est remplacé par un AVK, le traitement par Eliquis sera poursuivi durant 48 heures après la première administration de l'AVK.
Instructions posologiques particulières
Oubli d'une dose
En cas d'oubli d'une dose, le patient devrait prendre Eliquis immédiatement et poursuivre son traitement avec deux prises par jour comme avant.
Patients présentant des troubles de la fonction hépatique
Eliquis peut être utilisé avec prudence chez les patients atteints d'insuffisance hépatique légère ou modérée (Child Pugh A ou B). Aucune adaptation de la posologie n'est nécessaire chez les patients atteints d'insuffisance hépatique légère ou modérée. Eliquis est contre-indiqué chez les patients présentant une insuffisance hépatique sévère (Child Pugh C).
Eliquis est contre-indiqué chez les patients atteints d'une maladie hépatique associée à une coagulopathie et à un risque de saignement cliniquement significatif.
Patients présentant des troubles de la fonction rénale
En raison d'expérience clinique limitée chez les patients ayant une clairance de la créatinine <15 ml/min et l'absence de données chez les patients dialysés, apixaban n'est pas recommandé chez ces patients.
Prévention des événements thromboemboliques veineux (ETEV) après une opération programmée pour prothèse de la hanche ou du genou:
Chez les patients présentant une insuffisance rénale légère, modérée ou sévère (clairance de la créatinine de 15 à 29 ml/min), aucune adaptation de la posologie n’est nécessaire (voir «Pharmacocinétique»).
Prévention de l’accident vasculaire cérébral et de l’embolie systémique chez les patients atteints de FANV:
Indépendamment de la fonction rénale seule, une réduction de la posologie est nécessaire dans cette indication chez les patients présentant au moins 2 des 3 critères suivants: âge ≥80 ans, poids corporel ≤60 kg, créatinine sérique ≥1,5 mg/dl (133 µmol/l) [voir «Recommandations posologiques - Prévention de l’accident vasculaire cérébral et de l’embolie systémique chez les patients atteints de fibrillation auriculaire non valvulaire (FANV)»].
Traitement de la TVP et de l’EP et prévention de la récidive de TVP ou d’EP:
Chez les patients présentant une insuffisance rénale légère, modérée ou sévère (clairance de la créatinine de 15 à 29 ml/min), aucune adaptation de la posologie n’est nécessaire (voir «Pharmacocinétique»).
Patients âgés
Aucune adaptation de la posologie n'est nécessaire, sauf si les critères mentionnés dans la section «Diminution de la posologie en raison de l'âge, du poids corporel et de la créatinine sérique» (FANV) sont présents.
Enfants et adolescents
L'innocuité et l'efficacité d'Eliquis chez les enfants et les adolescents âgés de moins de 18 ans n'ont pas été établies. Il n'existe pas de données.
Sexe
Aucune adaptation de la posologie nécessaire.
Interventions chirurgicales et procédures invasives
Eliquis doit être arrêté au moins 48 heures avant des chirurgies ou des procédures invasives programmées comportant un risque hémorragique modéré ou élevé. Eliquis doit être arrêté au moins 24 heures avant des chirurgies ou des procédures invasives programmées comportant un risque hémorragique faible. Cela s'applique également aux hémorragies dont la localisation est non critique et aux hémorragies qui sont facilement contrôlées.
Si de telles interventions ne peuvent pas être retardées, des précautions doivent être prises en tenant compte du risque hémorragique majoré. Le risque hémorragique doit être évalué par rapport à l'urgence de l'intervention. Chez les patients atteints de fibrillation auriculaire non valvulaire, une anticoagulation durant 24 à 48 heures après l'arrêt du traitement par Eliquis et avant une intervention n'est généralement pas nécessaire. Après une opération chirurgicale ou une autre intervention, le traitement par Eliquis doit être repris lorsqu'une hémostase adéquate a été atteinte.
Patients soumis à une cardioversion
Un traitement avec Eliquis peut être initié ou poursuivi chez les patients atteints de FANV qui ont besoin d’une cardioversion. La procédure suivante est recommandée sur la base de données limitées provenant d’une étude clinique exploratoire.
Chez les patients qui n’ont pas été traités auparavant avec des anticoagulants, Eliquis doit être administré avant la cardioversion deux fois par jour à raison de 5 mg (2,5 mg deux fois par jour chez les patients remplissant les conditions pour une réduction de la posologie) pendant au moins 2,5 jours (5 doses uniques), afin de garantir une anticoagulation suffisante (voir «Propriétés/Effets»).
Si une cardioversion est nécessaire avant de pouvoir administrer les 5 doses d’Eliquis, une dose initiale de 10 mg est recommandée, suivie de 5 mg deux fois par jour. Si le patient remplit les critères pour une réduction de la posologie, le schéma posologique doit être réduit à une dose initiale de 5 mg, suivie de 2,5 mg deux fois par jour. L’administration de la dose initiale doit avoir lieu au moins 2 heures avant la cardioversion (voir «Propriétés/Effets»).
Avant la cardioversion, il conviendra de confirmer que le patient a pris Eliquis suivant la prescription médicale. L’utilisation de l’imagerie médicale (par ex. échographie transœsophagienne [ETO] ou tomodensitométrie [TDM]), afin d’exclure un thrombus auriculaire gauche avant la cardioversion, doit être envisagée selon les recommandations établies.
Lors de la décision relative au début et à la durée du traitement, il convient de tenir compte des recommandations établies concernant le traitement anticoagulant chez les patients soumis à une cardioversion.
Concernant les critères pour une réduction de la posologie, veuillez voir ci-dessus les sections «Prévention de l’accident vasculaire cérébral et de l’embolie systémique chez les patients atteints de fibrillation auriculaire non valvulaire (FANV) - Diminution de la posologie en raison de l’âge, du poids corporel et de la créatinine sérique» et «Instructions posologiques particulières - Patients présentant des troubles de la fonction rénale»).
Patients atteints de FANV et d’un syndrome coronarien aigu (SCA) et/ou ayant subi une intervention coronarienne percutanée (ICP)
Les patients atteints de FANV peuvent être traités par Eliquis en association avec des antiagrégants plaquettaires au décours d’un SCA et/ou après une ICP (voir les rubriques «Mises en garde et précautions», «Interactions» et «Propriétés/Effets»).
Mode d'administration
Eliquis peut être pris pendant ou en dehors des repas.
Pour les patients qui ne sont pas en mesure d'avaler les comprimés entiers, ceux-ci peuvent être broyés et mis en suspension pour administration immédiate par voie orale. Pour cela, utiliser de l'eau ou une solution de dextrose à 5% (D5W). Une administration par sonde gastrique peut également être utilisée après avoir broyé et délayé les comprimés dans 60 ml d'eau ou 60 ml de D5W (voir «Pharmacocinétique»).
Les comprimés broyés et délayés dans l'eau ou dans du D5W sont stables pendant 4 heures.

2020 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home