ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Fluoroéthyltyrosine 18F ZRP:USZ - Zentrum für Radiopharmazie, Nuklearmedizin
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsAfficher la Heatmapimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour 

Composition

Principe actif: (2S)-O-(2’-Fluoroethyl)-tyrosine (18F)
Nucléide: [18F]Fluor
Excipients (par mL):
Citrate 1,5-disodique hydraté 0.22 mg
Citrate trisodique dihydraté 1.25 mg
Chlorure de sodium 0.76 mg
Ethanol 0.043 ml
Acide chlorhydrique 0.0009 ml
Hydroxide de sodium pour ajustement du pH (selon besoin)
La préparation ne contient pas de conservateurs.
Spécifications
Pureté du radionucléide: 18F ≥ 99.9%
Pureté radiochimique: 18F-Fluoroethyltyrosin ≥ 95% en tant que (2S)-O-(2’-Fluoroethyl)-tyrosine (18F)
(2S)-O-(2’-Fluoroethyl)-tyrosine ≤ 0.01 mg/ml
Autres impuretés (total) : ≤ 0.05 mg/ml

Forme galénique et quantité de principe actif par unité

Solution de radiodiagnostique prête à l’emploi, utilisable en injection intraveineuse avec des activités de 0.05 – 35 GBq GBq par flacon (au moment du remplissage).
Activité volumique: 0.05 – 3.5 GBq/ml au moment du remplissage.
Activité spécifique (2S)-O-(2’-Fluoroethyl)-tyrosine) (18F): 0.28 MBq/pg

Indications/possibilités d’emploi

Diagnostic oncologique
18F-Fluoroethyltyrosine ZRP est un médicament radiodiagnostique permettant à l’aide d’une tomographie par émission de positons (TEP), l’imagerie de modifications pathologiques dans le cerveau associées à un système de transport actif à travers la paroi cellulaire. La fluoroéthyltyrosine 18F peut être utilisée dans les indications suivantes :
·La différenciation du tissu tumoral et d’autres causes de lésions cérébrales récemment découvertes. Détermination de la meilleure localisation de biopsie d’une lésion cérébrale.
·Détermination du volume tumoral pour la planification de la radiothérapie
·Différenciation des modifications post-thérapeutiques et des tissus de la tumeur lorsqu’une rechute est suspectée.
18F-Fluoroethyltyrosine ZRP ne peut pas être utilisé à des fins thérapeutiques.

Posologie/mode d’emploi

Une activité de 210 MBq est recommandée en injection intraveineuse pour les adultes (70 kg de masse corporelle) (correspondant au niveau de référence diagnostique (NRD) comme publié dans la directive BAG L-08-01 du 16.05.2014).
Pour une imagerie statique, les clichés sont réalisés 20 à 40 minutes après l’injection.
Pour une imagerie dynamique, le temps d’acquisition recommandé est de 0 à 50 minutes après l’injection.
Dans certaines études cliniques, une activité de 400 MBq a été administrée.
Il n’existe pas d’expérience clinique adéquate de l’utilisation diagnostique de 18F-Fluoroethyltyrosine ZRP chez les patients pédiatriques. Par conséquent, l’utilisation chez les enfants et jeunes adultes doit être soigneusement justifiée en regard du risque d’exposition aux rayonnements et de l’intérêt diagnostique attendu. L’absorption des rayonnements (unité d’activité injectée (MBq)) par l’organisme des enfants est plus importante que chez l’adulte ; cela doit donc être pris en compte. Chez les enfants, l’activité administrée est calculée en multipliant l’activité recommandée chez l’adulte par un facteur conformément aux recommandations de la « Pediatric Dosage Card » de l’Association Européenne de Médecine Nucléaire (EANM).
L’analogie avec le 18F-Fluorodésoxygluscose (FDG) est utilisée pour le calcul. La 18F-FET n’est pas mentionnée dans la carte de dosage pédiatrique. Par conséquent, par analogie avec les valeurs spécifiées pour le 18F-FDG PET cerveau (3D), l’activité de base de 14MBq, classe B, est utilisée.
La table est disponible en ligne à l’adresse www.eanm.org/docs/dosagecard.pdf.
Sinon, l’activité à administrer peut être calculée en utilisant la calculatrice en ligne disponible sur : www.eanm.org/publications/dosage_calculator.php.
Préparation du patient
Dans les 4 heures précédant l’injection, le patient ne doit pas manger mais il est autorisé à boire de l’eau, du thé ou du café.
Pour réduire l’exposition de la vessie au rayonnement, une hydratation adéquate du patient est souhaitable. Pour cela, au moins 250 ml d’eau doivent être administrés avant l’examen et le patient est prié de se vider la vessie immédiatement après l’examen de TEP (dans l’heure suivant l’injection) et souvent dans les heures suivantes. Pour des raisons de radioprotection pour lui-même et son environnement, le patient doit rincer abondamment les toilettes utilisées dans les 12 heures suivant l’examen et nettoyer séparément les vêtements salis par l’urine et les fécès.
Réalisation de l‘examen
Le médicament est injecté une seule fois en intraveineuse. L’activité de la solution est déterminée avant l‘utilisation. Le volume d’injection dépend du laps de temps compris entre l’heure de calibration et le moment de l‘injection. Il doit être calculé avec des facteurs pertinents de correction de décroissance et l’activité doit être mesurée avant l’injection avec un activimètre. Lors de l’injection, il faut veiller soigneusement à ce que le produit radioactif n’arrive pas dans les tissus avoisinants. L’injection est faite dans la mesure du possible par un cathéter veineux installé au préalable, lequel est directement muni d’un robinet à 3 voies. Les longues tubulures de raccordement sont à éviter (activité résiduelle éventuelle dans les tubulures pouvant être perturbante malgré leur lavage avec une solution saline parentérale à 0.9%).
L’accumulation de 18F Fluoroéthyltyrosine dans les foyers tumoraux est rapide et peut déjà être détectée quelques minutes après l’injection à l’aide d’une caméra TEP.
Dans de nombreuses indications, une acquisition statique 20 à 40 minutes après l’injection est suffisante.
Afin de déterminer le degré de malignité de tumeurs cérébrales primitives, une acquisition dynamique peut être réalisée entre 0 et 50 minutes après l’injection.
Interprétation des contrôles de TEP du Fluoroéthyltyrosine 18F
En général, la 18F Fluoroéthyltyrosine est absorbée principalement dans les tumeurs. Presque toutes les tumeurs cérébrales primitives montrent une forte absorption de ce traceur. Exception faite pour les tumeurs de grade I. Dans les lésions inflammatoires, l’absorption de 18F Fluoroéthyltyrosine est beaucoup plus faible. La fixation absolue du traceur à un moment donné n’est pas appropriée pour l’estimation du degré de la tumeur. Afin de l’estimer, une acquisition dynamique devrait être effectuée.
En général, la concentration du traceur augmente au cours du temps dans les tumeurs de bas grade et décroit dans les tumeurs de haut grade.
Exposition aux rayonnements
Les doses absorbées par organe pour les patients masculins adultes et pédiatriques après administration intraveineuse de 18F Fluoroéthyltyrosine sont issues de la littérature („Radiation Dose to Patients from Radiopharmaceuticals. A fourth addendum to ICRP 53“). Les valeurs sont indiquées dans le tableau ci-dessous.

Dose absorbée par activité administrée (µGy/MBq)
(Extrait du quatrième avenant de la CIPR 53)

Organe

Adultes

15 y

10 y

5y

1 y

Surrénales
Vessie
Surface osseuse
Cerveau
Sein
Vésicule biliaire
Tractus gastro-intestinal

Paroi stomacale
Intestin grêle
Côlon
Gros intestin supérieur
Bas côlon

14
85
13
10
9.5
14

13
7.6
11
10

12

17
110
16
13
12
17

16
9.4
13
13

14

26
160
24
21
18
26

24
14
21
20

22

42
220
39
34
30
38

38
20
32
31

33

77
300
74
64
57
68

69
32
54
54

54

Myocarde

13

16

26

39

72

Reins

27

33

46

69

120

Foie

17

22

32

48

88

Poumons

14

20

28

42

81

Muscles

12

14

23

36

67

Oesophage

12

15

23

36

69

Ovaires

15

18

28

43

77

Pancreas

14

18

27

43

78

Moelle osseuse rouge

13

16

24

38

72

Peau

9

11

18

29

55

Rate

13

16

24

40

73

Testicules

12

16

25

38

70

Thymus

12

15

23

36

69

Thyroïde

12

15

24

39

73

Uterus

17

21

34

51

86

Reste

12

14

22

35

66

Dose effective par unité d’activité injectée
(µSv/MBq)

16

21

31

47

82

Contre-indications

- Hypersensibilité à la substance active ou à l’un des excipients.
- Grossesse

Mises en garde et précautions

contre-indications relatives / restrictions d‘utilisation Les examens sont réalisés uniquement lorsque le bénéfice attendu est plus important que le risque lié à l’exposition au rayonnement. Ceci en particulier pour les enfants, adolescents et femmes allaitantes.
-RadioprotectionLes préparations radioactives doivent être manipulées avec un soin particulier et nécessitent des mesures de protection contre le rayonnement strictes afin de limiter au maximum l’exposition aux rayonnements aussi bien pour le patient, que pour le personnel. Toute utilisation de radiopharmaceutique chez les patients dépend exclusivement de la compétence et de la responsabilité d’un médecin nucléaire approuvé officiellement. Dans tous les cas, l‘administration doit avoir lieu sous les règles de protection contre le rayonnement.

Interactions

Il n’y a pas d’interactions connues.

Grossesse, allaitement

- GrossesseLes effets nocifs des rayonnements émanant de la mère au fœtus après administration de médicaments radiopharmaceutiques ne sont pas exclus. La 18F Fluoroéthyltyrosine est contre-indiquée chez la femme enceinte.
En cas de nécessité d’administrer un médicament radiopharmaceutique à une femme en âge de procréer, la présence d’une grossesse doit être préalablement déterminée. En cas d’absence de menstruations, l’absence de grossesse doit être vérifiée.
- AllaitementAvant toute administration de 18F Fluoroéthyltyrosine à une mère allaitante, il est nécessaire d’évaluer si l’on peut raisonnablement envisager de repousser l’examen jusqu’à la fin de l’allaitement. Lorsque l’administration en cours d’allaitement est indispensable, l’allaitement doit être interrompu pendant au moins 24h après l’administration et le lait produit pendant cette période doit être éliminé.
Pour des raisons de radioprotection, il est également recommandé d’éviter un contact direct entre la mère et l’enfant pendant les 12 premières heures suivant l’injection.

Effet sur l’aptitude à la conduite et l’utilisation de machines

Aucune étude n’a été réalisée.

Effets indésirables

Aucune influence sur les fonctions normales de l’organisme humain ne peut être attendue de la faible quantité de 18F Fluoroethyltyrosine ZRP administrée dans le cadre d’un examen de TEP avec le dosage indiqué.
Comme la quantité de substance active utilisée lors de l’examen est très faible, les risques résultent essentiellement de l’exposition aux rayonnements lors de l‘utilisation. Les rayonnements ionisants peuvent causer des cancers et des dommages génétiques. La dose de rayonnement absorbée est inférieure à 20 mSv lors des examens diagnostiques réalisés par injection de médicaments radiopharmaceutiques, de sorte que la probabilité d’occurrence de cet effet est faible.
Comme dans le cas d’autres médicaments injectables, des réactions allergiques et anaphylactiques ne peuvent pas être exclues. Toutes les ressources nécessaires à un traitement d’urgence doivent être présentes

Surdosage

L’activité doit être mesurée avant chaque utilisation intraveineuse pour déterminer la dose. Un surdosage au sens pharmacologique n’est pas attendu pour la dose utilisée pour le diagnostic. En cas de surdosage de la radioactivité, l’exposition aux rayonnements doit être réduite par des mesures favorisant l’élimination (diurèse forcée) et une vidange fréquente de la vessie.

Propriétés/Effets

- Code ATC V09IX10
-Propriétés physiques Le [18F]-Fluor a une période de 110 minutes et se désintègre par émission de positons avec une énergie maximale de 634 keV, suivie de rayonnements Gamma, par annihilation de couples positon/électron avec une énergie de 511 keV.
-Propriétés chimiques
18F-Fluoroethyltyrosine ZRP peut contenir des traces de la substance identique chimiquement à la fluoroéthyltyrosine, avec l’isotope naturel non radioactif, le 19F-Fluor. Il peut également contenir de faibles concentrations d’autres dérivés de la fluoroéthyltyrosine.
- Propriétés pharmacologiques
Propriétés pharmacodynamiques
Groupe pharmacothérapeutique: médicaments radiopharmaceutiques diagnostiques (Code ATC : V09). La fluoroéthyltyrosine 18F est un analogue d’acide aminé qui est capté par le même système de transport dans la paroi cellulaire mais n’est pas incorporé dans les protéines. Ce système de transport est accru uniquement dans les tumeurs et non dans les cellules inflammatoires. C’est ce qui explique la spécificité de la 18F Fluoroéthyltyrosine pour les tumeurs.

Pharmacocinétique

18F Fluoroéthyltyrosine est excrétée dans l’urine. Hormis dans la vessie, on trouve une faible absorption (SUV < 1.6) dans les organes sains. Dans les tumeurs, le comportement cinétique dépend du grade de la tumeur. Dans les tumeurs bégnines, la concentration du traceur augmente en continu dans l’heure qui suit l’injection alors qu’elle retombe après une phase initiale dans les tumeurs malignes.

Données précliniques

Il n’existe pas d’étude sur la carcinogénicité.

Remarques particulières

- IncompatibilitésLe médicament ne doit être mélangé qu’avec une solution saline parentérale à 0.9%.
- Conservation18F-Fluoroethyltyrosine ZRP ne contient aucun conservateur. La préparation doit être utilisée dans les 8 heures suivant la fin de la synthèse (moment de la calibration) qui est indiquée sur l'étiquette du contenant.
- Précautions particulières de stockage
Tenir compte de l’information de la date et heure d’expiration.
Ce médicament doit être conservé conformément à la règlementation nationale relative aux produits radioactifs.
Le médicament radioactif peut être conservé en position verticale à température ambiante dans le contenant d’origine ou dans un pot en plomb jusqu’à la première utilisation. La préparation n’est pas conservée.
- Indications pour l‘utilisation
La solution peut être diluée à l’aide d’une solution saline parentérale à 0.9 % pour réduire l‘activité. Une technique de travail aseptisée doit être maintenue pour toutes les manipulations.
-Dispositions légales
L’injection de produits radioactifs aux humains est réglementée légalement par l’ordonnance sur la radioprotection. Pour la manipulation de matières radioactives, une autorisation de l’office fédéral pour la santé publique est nécessaire. Pour la manipulation des matières radioactives ainsi que l‘élimination de tous les déchets radioactifs s’accumulant, les précautions de protection de l’ordonnance mentionnée ci-dessus sont à respecter afin d’éviter toute exposition non nécessaire des patients et du personnel aux rayonnements. Les solutions radioactives non utilisées et les objets qu’elles ont contaminés doivent être conservés dans une pièce de décroissance construite à cet effet jusqu’à baisse de l‘activité à la limite d’exemption du radionucléide. L’ordonnance sur la radioprotection (StSV, SR 814.501) doit être respectée.

Numéro d’autorisation

63286

Présentation

Flacon de 15 ml contenant une activité de 50 – 35’000 MBq (au moment du remplissage) selon les besoins de l‘utilisateur. (A)

Titulaire de l’autorisation

Zentrum für Radiopharmazie, Universitätsspital Zürich.

Mise à jour de l’information

Mars 2020.

2021 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home