ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Glucose B. Braun:B. Braun Medical SA
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour 

Mises en garde et précautions

Une administration de glucose à haute concentration doit commencer de manière progressive. Un apport trop rapide et trop élevé en glucose peut entraîner une hyperglycémie et éventuellement un coma hyperosmolaire. Les patients souffrant d'un trouble de l'utilisation du glucose, par exemple les patients atteints de diabète sucré latent ou manifeste ou les patients présentant un métabolisme post-agression, sont particulièrement à risque.
De plus, une augmentation du lactate sérique est possible avec un dosage élevé, surtout si l'apport en oxygène est insuffisant.
En cas d’arrêt brusque de perfusion de glucose, à haute dose ou à vitesse de perfusion élevée, des hypoglycémies réactives sont à craindre. On peut éviter celles-ci en arrêtant progressivement et lentement la perfusion.
L'équilibre hydrique et électrolytique, l'équilibre acido-basique et la glycémie doivent être surveillés très attentivement. Ceci est particulièrement vrai chez les patients présentant un syndrome de sécrétion d'HAD inadéquat (SIADH) ou une comédication avec des antagonistes de la vasopressine en raison d'un risque accru d'hyponatrémie. Les enfants devraient également être surveillés de près (voir ci-dessous).
La surveillance du sodium sérique est également particulièrement importante pour l'apport de solutions hypotoniques. Le glucose à 40 % peut devenir hypotonique après l'application en raison du métabolisme du glucose.
Observer une prudence particulière en cas d’insuffisance cardiaque et/ou rénale.
Application chez les diabétiques ou les patients présentant une altération du métabolisme du glucose (p. ex. postopératoire ou post-traumatique, hypoxie ou une défaillance d’organe)
Si la tolérance au glucose est réduite, une hyperglycémie et des pertes rénales de glucose peuvent survenir. Cependant, on peut généralement éviter ce problème en réduisant la dose et/ou en administrant de l'insuline.
Une perfusion trop rapide d’une solution de glucose hyperosmotique peut entraîner une hyperglycémie. L’état de conscience du patient doit être surveillé.
Enfants et adolescents
La dose, le débit de perfusion et la durée du traitement dépendent de l'âge et du poids corporel ainsi que des maladies de base et des maladies concomitantes et devraient être déterminés par un médecin expérimenté dans la thérapie par perfusion pour enfants et adolescents.
Effets indésirables dus aux changements de la glycémie dans la population pédiatrique
Les nouveau-nés, en particulier les prématurés ayant un faible poids à la naissance, présentent un risque accru d'hypoglycémie ou d'hyperglycémie. Lors de l'application d'une solution intraveineuse de glucose, une surveillance étroite de la glycémie est donc nécessaire pour éviter d'éventuelles complications d'hypo- ou d'hyperglycémie. L'hypoglycémie peut entraîner des convulsions prolongées, le coma et des lésions cérébrales chez les nouveau-nés. L'hyperglycémie a été associée à des saignements ventriculaires dans le cerveau, à une rétinopathie prématurée, à une demande accrue en oxygène, à une dysplasie broncho-pulmonaire, à des infections bactériennes et mycotiques et à une entérocolite nécrotique, parfois mortelle.
Effets indésirables de l'hyponatrémie sur la population pédiatrique
Chez les enfants, le risque d'hyponatrémie hypervolémique est accru, avec la complication possible d'une encéphalopathie hyponatrémique. C'est une urgence médicale qui peut être mortelle. Les symptômes de l'hyponatrémie hypervolémique comprennent les maux de tête, les nausées, la léthargie, les convulsions, l'œdème cérébral et le coma. Les concentrations d'électrolytes chez les enfants doivent donc être étroitement surveillées.
Une correction trop rapide de l'hyponatrémie hypervolémique est associée au risque de complications neurologiques graves.

2020 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home