ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Physiotens® mite 0,2/Physiotens® 0,3/Physiotens® forte 0,4:Mylan Pharma GmbH
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour 

Mises en garde et précautions

Limitations d'emploi en raison du manque d'expérience thérapeutique
Grossesse, allaitement.
Enfants de moins de 18 ans.
Précautions
Des cas de blocs AV de différents degrés ont été signalés après la mise sur le marché chez des patients sous moxonidine. Un rôle causal de la moxonidine pour le ralentissement de la conduction atrio-ventriculaire ne peut pas être exclu sur la base de ces rapports de cas. La prudence est donc de rigueur lors du traitement de patients susceptibles d'être prédisposés au développement d'un bloc AV.
Une prudence particulière est de mise dans le cas de patients atteints de bloc AV du 1er degré et qui prennent Physiotens afin d'éviter une bradycardie. La moxonidine est contre-indiquée en présence d'un bloc AV de degré plus élevé (voir «Contre-indications»).
En raison des expériences limitées dans ces groupes de patients, une prudence particulière s'impose dans le cas de patients atteints de maladies cardiaques coronariennes graves ou d'angine de poitrine instable et qui prennent Physiotens.
La prudence est de mise en cas d'administration de Physiotens à des patients présentant une diminution de la fonction rénale et chez les patients âgés dont la fonction rénale est diminuée en raison de l'âge, étant donné que Physiotens est essentiellement éliminé par les reins. Pour ces patients, une adaptation minutieuse de la posologie est recommandée, surtout en début du traitement. Le dosage initial devrait être de 0,2 mg par jour; il peut être porté à un maximum de 0,4 mg par jour chez les patients présentant une insuffisance rénale modérée (DFG >30 ml/min et ≤60 ml/min) et à un maximum de 0,3 mg chez les patients présentant une insuffisance rénale sévère (DFG <30 ml/min) lorsque cette posologie est indiquée cliniquement et bien supportée par le patient.
S'il est nécessaire d'interrompre un traitement associant Physiotens à un β-bloquant, il faut d'abord arrêter progressivement l'administration du β-bloquant et seulement ensuite celle de Physiotens après un intervalle de quelques jours, afin d'éviter une augmentation de la contre-régulation de la tension artérielle.
Jusqu'à présent, des effets de rebond sur la tension artérielle après l'arrêt du traitement par Physiotens n'ont pas été observés. Néanmoins, un arrêt brusque de Physiotens est déconseillé. La posologie devrait être réduite progressivement sur une période de deux semaines.
En cas de prise simultanée de Physiotens avec des benzodiazépines, leur effet sédatif est augmenté de façon significative (voir aussi «Interactions»).
De ce fait, durant un traitement par Physiotens, il faut effectuer une analyse minutieuse du rapport risques-bénéfices en cas de prise simultanée de médicaments agissant sur le SNC, comme par ex. les benzodiazépines, les barbituriques, ainsi que l'alcool.
Les patients présentant une intolérance au galactose (un trouble héréditaire rare), un déficit en lactase de LAPP ou un syndrome de malabsorption du glucose-galactose ne doivent pas prendre Physiotens.

2020 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home