ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Paracodin®:Farmaceutica Teofarma Suisse SA
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour 

Interactions

L’association de dihydrocodéine à d’autres sédatifs centraux, y compris les antidépresseurs tricycliques, peut majorer l’effet sédatif et dépresseur respiratoire. L’effet des analgésiques est renforcé en cas d’administration concomitante. En association avec l’alcool, la dihydrocodéine réduit le niveau de performance psychomotrice. Comme pour tous les médicaments d’action centrale, on évitera donc la prise de boissons alcoolisées tout au long du traitement par Paracodin.
Lors de l’administration de dihydrocodéine en même temps que des inhibiteurs de la MAO ou dans les deux semaines suivant la fin d’un traitement par inhibiteurs de la MAO, des effets secondaires touchant le SNC peuvent survenir : excitabilité plus importante, fièvre élevée ou effet sur la fonction respiratoire.
La possibilité que la cimétidine et d’autres substances ayant une influence sur le métabolisme hépatique (p.ex. quinidine et fluoxitine) accroissent l’effet de la dihydrocodéine ne peut pas être exclue.
La O-désalkylation de la dihydrocodéine en métabolites de la dihydromorphine et de ses conjugués peut être partiellement réalisée par l’isoenzyme CYP2D6 du cytochrome P450.

2020 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home