ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Euthyrox®:Merck (Schweiz) AG
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour 

Interactions

Interactions pharmacocinétiques
Influence d'autres médicaments sur la pharmacocinétique de la lévothyroxine:
Influence sur la résorption: la résorption de la lévothyroxine peut être diminuée en cas d'administration concomitante des médicaments suivants:
·résines échangeuses d'ions (p.ex. colestyramine, colestipol): la lévothyroxine devrait être prise 4 à 5 heures avant ces médicaments.
·sels d'aluminium, de fer et de calcium: la lévothyroxine devrait être prise au moins 2 heures avant ces médicaments.
·sévélamer: au début ou à la fin d'un traitement concomitant, les taux d'hormones thyroïdiennes devraient être étroitement surveillés et, le cas échéant, la dose de lévothyroxine ajustée.
De même, la prise concomitante d'orlistat peut diminuer l'absorption de sels iodés et/ou de lévothyroxine, ce qui peut entraîner un renforcement de l'état métabolique hypothyroïdien (voir Mises en garde et précautions).
Les produits à base de soja peuvent aussi réduire la résorption de la lévothyroxine. Un ajustement posologique de lévothyroxine peut ainsi être nécessaire au début ou à la fin d'une alimentation supplémentée en produits à base de soja.
Influence sur le métabolisme hépatique: les inducteurs d'enzymes microsomales hépatiques (p.ex. barbituriques, carbamazépine, éfavirenz, rifampicine, millepertuis) peuvent augmenter la clairance hépatique de la lévothyroxine et ainsi en diminuer l'effet.
Influence sur la liaison protéique: les médicaments suivants peuvent déplacer la lévothyroxine de la liaison aux protéines plasmatiques, ce qui peut entraîner une augmentation de la fraction libre de T4 et ainsi un renforcement de l'effet de la lévothyroxine: anticoagulants oraux, furosémide, salicylates.
En cas de traitement concomitant par la phénytoïne ou des inhibiteurs de protéases (p.ex. ritonavir, indinavir, lopinavir), il peut se produire, d'une part, un déplacement de la liaison protéique (renforcement de l'effet de la lévothyroxine), d'autre part, une augmentation de la clairance hépatique de la lévothyroxine (diminution de l'effet de la lévothyroxine). En cas d'administration concomitante, les taux d'hormones thyroïdiennes doivent par conséquent être étroitement surveillés et, le cas échéant, la dose de lévothyroxine ajustée.
Influence de la lévothyroxine sur la pharmacocinétique d'autres médicaments:
Anticoagulants oraux: la lévothyroxine peut déplacer les anticoagulants de leur liaison aux protéines plasmatiques. L'effet des dérivés coumariniques peut ainsi être renforcé, ce qui peut entraîner un risque accru d'hémorragie. Il est par conséquent nécessaire de contrôler régulièrement les paramètres de la coagulation au début et pendant un traitement concomitant. Le cas échéant, il faut ajuster la dose des anticoagulants.
Effet de Euthyrox sur d'autres médicaments
L'administration concomitante de lévothyroxine et des médicaments mentionnés ci-dessous peut renforcer leurs effets et effets indésirables. Le cas échéant, un ajustement posologique de ces médicaments est nécessaire.
·Antidépresseurs tricycliques (délai d'action plus rapide)
·Catécholamines (sensibilité accrue des récepteurs adrénergiques aux catécholamines)
·Sympathomimétiques
L'efficacité des glycosides cardiaques peut être influencée par un changement des paramètres thyroïdiens. Il est nécessaire, le cas échéant, d'adapter la dose de glycosides cardiaques.
La lévothyroxine peut diminuer l'effet hypoglycémiant des antidiabétiques. Chez les patients diabétiques, la glycémie doit par conséquent être contrôlée régulièrement, surtout au début d'un traitement par des hormones thyroïdiennes, et la posologie des antidiabétiques doit le cas échéant être ajustée.
Effet d'autres médicaments sur Euthyrox
L'amiodarone inhibe la transformation périphérique de T4 en T3. En raison de sa teneur élevée en iode, l'amiodarone peut déclencher aussi bien une hyperthyroïdie qu'une hypothyroïdie. Une prudence particulière est de rigueur en cas de goitre nodulaire pouvant éventuellement présenter une autonomie non détectée.
L'administration concomitante des médicaments mentionnés ci-dessous peut entraîner un besoin accru en lévothyroxine (le cas échéant, accompagné d'une augmentation correspondante de la concentration sérique de TSH). Les taux d'hormones thyroïdiennes doivent par conséquent être étroitement surveillés au début et à la fin d'un traitement concomitant et, le cas échéant, la dose de lévothyroxine ajustée.
·Bêtabloquants, glucocorticoïdes, agents de contraste iodés, propylthiouracile: par inhibition de la transformation périphérique de T4 en T3
·Chloroquine/proguanil
·Œstrogènes (contraceptifs hormonaux ou traitement postménopausique de substitution hormonale)
·Sertraline
·Inhibiteurs de la tyrosine kinase (p.ex. imatinib, sunitinib)
Les sels de lithium inhibent la libération de thyroxine par la glande thyroïde et peuvent ainsi simuler un besoin accru en lévothyroxine en cas d'hypothyroïdie.

2019 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home