ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Epiduo Gel:Galderma SA
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsAfficher la Heatmapimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour 

Composition

Principes actifs: Adapalenum, Benzoylis Peroxidum.
Excipients: Propylenglycolum (E1520), Excipiens ad gelatum.

Forme galénique et quantité de principe actif par unité

Epiduo est un gel opaque de couleur blanche à jaune très pâle, destiné à une application cutanée. 1 g de gel contient 1 mg d’adapalène (0,1 % m/m) et 25 mg de peroxyde de benzoyle (2,5 % m/m).

Indications/possibilités d’emploi

Traitement cutané de l’acné vulgaire, en présence de comédons, papules et pustules.

Posologie/mode d’emploi

Epiduo Gel doit être appliqué une fois par jour, le soir, sur l’ensemble des zones touchées par l’acné, sur une peau propre et sèche. Il doit être appliqué en fine couche, du bout des doigts, en évitant tout contact avec les yeux et les lèvres (voir également «Mises en garde et précautions»).
La durée du traitement doit être déterminée par le médecin en fonction du statut clinique. Les premiers signes d’amélioration clinique apparaissent généralement après 1 à 4 semaines de traitement.
La sécurité et l’efficacité n’ont pas été établies chez l’enfant de moins de 12 ans.

Contre-indications

Hypersensibilité au principe actif ou à l’un des excipients de la préparation.
Grossesse.
Utilisation chez les femmes qui prévoient une grossesse.

Mises en garde et précautions

Epiduo Gel ne doit pas être appliqué sur une peau lésée (coupures, écorchures, coup de soleil) ou eczémateuse.
En cas de réaction d’irritation, il convient de recommander au patient, après consultation du médecin traitant, d’utiliser une crème hydratante non comédogène et de réduire la fréquence d’application d’Epiduo Gel (p. ex. une fois tous les deux jours), voire de suspendre temporairement ou d’arrêter définitivement le traitement. En cas d’apparition de modifications cutanées, une sensibilisation de contact ne peut être exclue. Les patients présentant des modifications cutanées persistantes évocatrices d’une allergie de contact devront faire l’objet de tests allergologiques épicutanés (voir également «Effets indésirables»).
Epiduo ne doit pas entrer en contact avec les muqueuses oculaire, buccale et nasale ni avec toute autre muqueuse. En cas de contact accidentel avec les yeux, rincer immédiatement à l’eau tiède.
La préparation contient du propylène glycol (E1520), excipient qui peut provoquer des irritations cutanées. Des études ont montré qu’Epiduo n’est pas phototoxique et n’entraîne pas de photosensibilité. Cependant, il convient tout de même d’éviter une exposition excessive au soleil et aux rayonnements UV.
Epiduo ne doit pas entrer en contact avec des matières colorées (notamment cheveux et textiles colorés), car il peut entraîner une décoloration ou un changement de couleur.
Epiduo ne peut être utilisé chez la femme en âge de procréer qu’en cas d’utilisation concomitante d’un moyen de contraception adapté (voir rubrique «Grossesse/allaitement»).

Interactions

Aucune étude d’interaction n’a été menée avec Epiduo.
L’expérience dont on dispose à ce jour avec l’adapalène et le peroxyde de benzoyle n’a mis en évidence aucune interaction avec d’autres médicaments topiques qui pourraient être utilisés en même temps qu’Epiduo. Cependant, il convient de ne pas utiliser de manière concomitante d’autres rétinoïdes, du peroxyde de benzoyle ou tout autre médicament disposant d’un effet similaire. Il convient également de faire preuve de prudence en cas d’utilisation de produits cosmétiques disposant de propriétés desquamantes, irritantes ou desséchantes, car ces produits peuvent entraîner une irritation supplémentaire lorsqu’ils s’ajoutent à Epiduo.
Une absorption (limitée) de l’adapalène à travers la peau humaine est possible (voir également «Pharmacocinétique»). Les interactions avec des médicaments systémiques n’ont pas été étudiées.
La pénétration percutanée du peroxyde de benzoyle n’est que faible et ce principe actif est entièrement métabolisé en acide benzoïque, qui est quant à lui rapidement éliminé. Par conséquent, une interaction potentielle de l’acide benzoïque avec des médicaments systémiques est peu probable.

Grossesse/allaitement

L’administration de rétinoïdes par voie orale entraîne des malformations congénitales. Il est généralement admis qu’en cas d’utilisation normale des rétinoïdes topiques, l’exposition systémique est faible en raison d’une absorption transdermique minimale. Il existe cependant des facteurs individuels (lésions de la barrière cutanée ou utilisation excessive par exemple) susceptibles de contribuer à une exposition systémique plus importante.
Grossesse
Epiduo est contre-indiqué pendant la grossesse et chez les femmes qui prévoient une grossesse (voir «Contre-indications»).
Des études menées chez l’animal ont mis en évidence une toxicité sur la reproduction en cas d’exposition systémique importante après une administration par voie orale (voir également «Données précliniques»).
L’expérience clinique de l’utilisation topique de l’adapalène et du peroxyde de benzoyle est limitée. En raison de la possibilité d’une absorption transdermique de l’adapalène, Epiduo ne doit pas être utilisé pendant la grossesse ou chez les femmes en âge de procréer qui n’utilisent pas de manière concomitante un moyen de contraception fiable.
En cas de grossesse inattendue, le traitement doit être arrêté immédiatement. Allaitement
Il n’a été mené aucune étude portant sur le passage d’Epiduo Gel (adapalène/peroxyde de benzoyle) dans le lait maternel chez l’être humain en cas d’application cutanée.
Les données pharmacocinétiques chez le rat ont mis en évidence une excrétion de l’adapalène dans le lait maternel en cas d’administration par voie orale ou intraveineuse.
Il n’existe aucune restriction relative à l’utilisation du peroxyde de benzoyle pendant l’allaitement.
Un risque pour le nourrisson allaité ne pouvant être exclu, Epiduo ne doit pas être utilisé pendant l’allaitement.

Effet sur l’aptitude à la conduite et l’utilisation de machines

Aucune étude spécifique portant sur l’effet d’Epiduo Gel sur l’aptitude à la conduite et l’utilisation de machines n’a été menée.

Effets indésirables

Epiduo Gel peut entraîner les effets indésirables suivants.
Les effets indésirables sont classés ci-dessous par classes de systèmes d’organes et par fréquence. Les fréquences sont définies comme suit:
Très fréquents (≥ 1/10), fréquents (< 1/10, ≥ 1/100), occasionnels (< 1/100, ≥ 1/1 000), rares (< 1/1 000, ≥ 1/10 000), très rares (< 1/10 000). Au sein de chaque groupe de fréquence, les effets indésirables sont présentés par ordre de gravité décroissante.
Affections oculaires
Fréquence inconnue: œdème palpébral
Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales
Fréquence inconnue: sensation de gorge serrée, dyspnée
Affections de la peau et du tissu sous-cutané
Fréquents: irritation cutanée, sécheresse cutanée, dermite de contact irritante, exfoliation cutanée, desquamation, érythème et sensation de brûlure.
Occasionnels: brûlure solaire et prurit.
Fréquence inconnue: vésicule, dermite allergique de contact, douleurs cutanées (sensations de picotements), gonflement du visage, coloration anormale de la peau, urticaire et réactions anaphylactiques.
Les irritations cutanées survenant après l’utilisation d’Epiduo sont généralement d’intensité légère à modérée. Les signes et symptômes d’intolérance locale (notamment érythème, sécheresse cutanée, exfoliation cutanée, sensation de brûlure et douleurs cutanées [sensations de picotements]) surviennent principalement au cours de la première semaine de traitement et finissent par s’estomper.
Sur la base des données disponibles, l’apparition d’une dermite allergique de contact ne peut pas être exclue. Les patients présentant des modifications cutanées persistantes évocatrices d’une allergie de contact devront faire l’objet de tests allergologiques (voir également «Mises en garde et précautions»).

Surdosage

Epiduo Gel est destiné exclusivement à une application cutanée à raison d’une fois par jour.
En cas d’ingestion accidentelle, il convient de prendre les mesures de traitement symptomatique appropriées.

Propriétés/Effets

Code ATC: D10AD53
Mécanisme d’action/pharmacodynamique
Epiduo Gel contient une association de deux principes actifs dont les mécanismes d’action sont différents et complémentaires.
-Adapalène: l’adapalène est un dérivé chimiquement stable de l’acide naphtoïque, qui présente une activité de type rétinoïde. Des études portant sur son profil biochimique et pharmacologique ont montré que l’adapalène a une action sur la physiopathologie de l’acné vulgaire: c’est un modulateur puissant de la différenciation cellulaire et de la kératinisation, et il possède des propriétés anti-inflammatoires. Son mécanisme d’action repose sur la liaison de l’adapalène à certains récepteurs nucléaires des rétinoïdes. Les preuves actuelles suggèrent que l’adapalène topique normalise la différenciation des cellules épithéliales folliculaires, entraînant ainsi une diminution de la formation de microcomédons. Dans le cadre d’études in vitro, l’adapalène a inhibé la migration chimiotactique (ciblée) et la migration chimiocinétique (non ciblée) des leucocytes polynucléaires humains. De plus, il inhibe le métabolisme de l’acide arachidonique en médiateurs pro-inflammatoires. Une inhibition des facteurs AP-1 et de l’expression des récepteurs Toll-like de type 2 (TLR-2) a également été mise en évidence dans le cadre des études in vitro. Ce profil suggère que l’adapalène est en mesure de réduire la composante inflammatoire cellulaire de l’acné.
-Peroxyde de benzoyle: une activité microbienne à large spectre a été mise en évidence pour le peroxyde de benzoyle, en particulier contre P. acnes qui est présent en quantités anormales dans les follicules acnéiques. De plus, le peroxyde de benzoyle présente une activité exfoliante et kératolytique. Il est également sébostatique et agit ainsi contre la production excessive de sébum associée à l’acné.
Efficacité clinique
L’efficacité clinique a été établie dans le cadre d’une étude de 12 semaines, multicentrique, en double aveugle et contrôlée contre comparateur actif et placebo (véhicule du gel) menée sur 517 patients souffrant d’acné qui ont été affectés par randomisation à l’un des 4 groupes parallèles. Les patients souffrant d’acné inclus dans cette étude étaient à 60 % de sexe masculin et à 40 % de sexe féminin, et la moyenne d’âge était de 16,5 ans (étendue: 12 à 56 ans). Au début de l’étude (inclusion), les patients présentaient de 20 à 50 lésions inflammatoires sans nodules ni kystes et de 30 à 100 lésions non inflammatoires. Après 3 mois de traitement, l’efficacité d’Epiduo était de manière statistiquement significative supérieure à celles des principes actifs seuls et du véhicule du gel en ce qui concerne le taux de succès du traitement et la variation du nombre de lésions acnéiques. L’effet net (substance active moins véhicule) obtenu avec Epiduo était plus important que la somme des effets nets obtenus avec chaque principe actif pris individuellement, ce qui suggère une potentialisation des effets thérapeutiques des deux substances lorsque celles-ci sont utilisées dans une association fixe (tableau 1). L’efficacité sur les nodules acnéiques n’a pas été établie.
Tableau 1: efficacité clinique d’Epiduo Gel

Population en ITT : Semaine 12 (LOCF)

Epiduo
Adapalène/peroxyde de benzoyle N = 149

Adapalène à 0,1 %
N = 148

Peroxyde de benzoyle à 2,5 %
N = 149

Véhicule du gel
N = 71

Taux de succès (guérison totale ou presque totale)

27,5 %a

15,5 %

15,4 %

9,9 %

Pourcentage de variation (médiane)

Nombre de lésions inflammatoires

-63 %b

-46 %

-44 %

-38 %

Nombre de lésions non inflammatoires

-51 %b

-33 %

-36 %

-38 %

Nombre total de lésions

-51 %b

-35 %

-36 %

-31 %

Variation par rapport aux valeurs à l’inclusion

Nombre de lésions inflammatoires

-17b

-13

-13

-11

Nombre de lésions non inflammatoires

-22b

-17

-16

-14

Nombre total de lésions

-40b

-29

-27

-26

a p = 0,002.
b p < 0,001, gel à base d’adapalène/peroxyde de benzoyle comparé au véhicule du gel.
-Des différences statistiquement significatives ont également été observées lors de la comparaison de l’association adapalène/peroxyde de benzoyle avec chacun de ces principes actifs. Taux de succès en matière de guérison des lésions acnéiques: l’association adapalène/peroxyde de benzoyle est de manière statiquement significative supérieure à l’adapalène (p = 0,008) et au peroxyde de benzoyle (p = 0,003).
-Pourcentage de variation et variation du nombre de lésions acnéiques: l’association adapalène/peroxyde de benzoyle est de manière statiquement significative supérieure à l’adapalène (p < 0,001) et au peroxyde de benzoyle (p < 0,001).

Pharmacocinétique

Les propriétés pharmacocinétiques d’Epiduo sont similaires au profil pharmacocinétique de l’adapalène seul en gel à 0,1 %.
Dans le cadre d’une étude clinique de pharmacocinétique de 30 jours qui a été menée sur des patients acnéiques qui ont reçu soit le gel contenant l’association fixe soit une préparation d’adapalène avec une concentration identique (0,1 %), tous deux à la posologie maximale (application de 2 g de gel par jour), l’adapalène n’était pas détectable dans la majorité des échantillons de plasma (avec un seuil de détection de 0,1 ng/ml). Des taux faibles d’adapalène (Cmax comprise entre 0,1 et 0,2 ng/ml) ont été mesurés dans deux échantillons issus de patients traités par Epiduo et dans trois échantillons issus de patients traités avec le gel d’adapalène à 0,1 %. Dans le groupe recevant l’association fixe, l’AUC0 à 24 h mesurée la plus élevée pour l’adapalène était de 1,99 ng h/ml. Les résultats sont comparables à ceux obtenus dans le cadre d’études pharmacocinétiques antérieures portant sur différentes formulations d’adapalène et dans lesquelles l’exposition systémique à l’adapalène était constamment faible.
La pénétration percutanée du peroxyde de benzoyle est limitée. Après application sur la peau, il est entièrement métabolisé en acide benzoïque, qui est rapidement éliminé.

Données précliniques

Les données précliniques issues des études conventionnelles de pharmacologie de sécurité, de toxicologie en administration répétée, de génotoxicité, de phototoxicité et de potentiel cancérigène n’ont pas révélé de risque particulier pour l’homme.
Les études de reprotoxicité portant sur l’adapalène ont été menées sur des rats et des lapins, aussi bien en administration par voie orale qu’en application dermique. Un effet tératogène a été mis en évidence en cas d’exposition systémique très importante (doses orales de 25 mg/kg/jour). En cas d’expositions plus faibles (dose dermique de 6 mg/kg/jour), des modifications du nombre de côtes ou de vertèbres ont été observées.
Les études animales portant sur Epiduo et menées sur des rats, des chiens et des cochons nains ont inclus l’étude de la tolérance locale et de la toxicologie dermique en administration répétée sur une durée maximale de 13 semaines. Il n’a été observé aucune interaction toxicologique entre les deux principes actifs. Les réactions significatives observées avec l’association fixe étaient une irritation locale et un fort potentiel sensibilisant. L’adapalène et le peroxyde de benzoyle, qu’ils soient utilisés seuls ou en association, ont induit des réactions allergiques dans des modèles animaux. La présence de peroxyde de benzoyle à 2,5 % dans les formulations de gel testées contenant 0,1 % d’adapalène n’avait aucune influence sur la distribution locale et la cinétique de l’adapalène aussi bien in vitro qu’in vivo.
L’exposition systémique à l’adapalène après application dermique répétée de l’association fixe est très limitée chez l’animal, ce qui concorde avec les données pharmacocinétiques cliniques.

Remarques particulières

Stabilité et remarques concernant le stockage
La préparation est à conserver dans son emballage d’origine, à température ambiante (15-25 °C) et ne doit pas être utilisée au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur l’emballage. Après ouverture, Epiduo Gel se conserve 6 mois. Le médicament doit être conservé hors de la portée des enfants.

Numéro d’autorisation

58460 (Swissmedic).

Présentation

Epiduo est disponible dans deux types de conteneurs différents:
en tubes de 30 g ou 60 g de gel [B],
en récipients multidoses avec système de pompe sans gaz contenant 45 g de gel [B].

Titulaire de l’autorisation

Galderma SA, CH-6330 Cham.

Mise à jour de l’information

Mars 2018

2020 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home