ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur NovoSeven® Préparation injectable stable à la température ambiante:Novo Nordisk Pharma AG
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour 

Posologie/Mode d’emploi

Posologie
Hémophilie A ou B avec inhibiteurs ou réaction intense attendue sur la base de l'anamnèse
Dose
NovoSeven devrait être administré aussi vite que possible après le début des saignements. Une dose initiale de 90 µg/kg par kg de poids corporel est recommandée. Celle-ci sera administrée pendant 2–5 minutes par injection intraveineuse en bolus.
Après cette dose initiale de NovoSeven, des injections supplémentaires peuvent être nécessaires. La durée du traitement ainsi que l'intervalle entre les injections dépendent du degré de gravité des saignements et du type de l'intervention (invasive ou chirurgicale).
Posologie chez les enfants
Les expériences cliniques réalisées jusqu'ici ne justifient pas, de manière générale, d'utiliser des posologies différentes chez les enfants et les adultes, bien que les enfants en bas âge présentent une clearance plus rapide que les adultes. C'est pourquoi chez les enfants, des doses de rFVIIa supérieures à celles utilisées chez les adultes peuvent être nécessaires, afin d'obtenir des concentrations plasmatiques similaires. Voir également la rubrique «Pharmacocinétique».
Intervalle entre les doses
Au début, l'intervalle entre les doses devrait être de 2 à 3 heures, afin d'obtenir l'hémostase.
Lorsque la poursuite du traitement est nécessaire, les intervalles entre les doses peuvent successivement être prolongés à 4, 6, 8 ou 12 heures après l'hémostase, aussi longtemps que l'on considère que la poursuite du traitement est indiquée.
Saignements légers à modérés (y compris auto-traitement)
Pour le traitement de saignements articulaires, musculaires et des muqueuses, d'intensité légère à modérée, une intervention précoce s'est avérée efficace. Sur la base des données cliniques, deux régimes posologiques peuvent être recommandés:
·2 à 3 injections i.v. de 90 µg par kg de poids corporel, administrées à des intervalles de 3 heures. Lorsqu'une poursuite du traitement est nécessaire, une dose supplémentaire de 90 µg par kg de poids corporel peut être administrée.
·Une seule injection i.v. de 270 µg par kg de poids corporel.
La durée de l'auto-traitement ne devrait pas dépasser 24 heures.
Une étude clinique a montré que le schéma posologique de 90 µg par kg de poids corporel administrés à des intervalles de 3 heures semble être plus efficace que l'administration unique de 270 µg par kg de poids corporel.
Saignements sévères
La dose initiale recommandée à titre indicatif est de 90 µg par kg de poids corporel (i.v.). Celle-ci peut être administrée sur le chemin vers l'institution médicale qui octroie habituellement les soins au patient. La posologie ci-après varie en fonction du type et du degré de gravité des saignements. Au début, les doses devraient être administrées à des intervalles de 2 heures, jusqu'à l'apparition d'une amélioration clinique. Lorsqu'une poursuite du traitement est indiquée, les intervalles entre les doses peuvent être portés à 3 heures durant 1 à 2 jours, puis prolongés successivement jusqu'à 4, 6, 8 ou 12 heures. Le traitement de saignements sévères peut durer de 2 à 3 semaines, ou, en présence d'une indication clinique, également plus longtemps.
Interventions invasives/chirurgicales
Une dose initiale de 90 µg par kg de poids corporel (i.v.) devrait être administrée immédiatement avant le début de l'intervention, sous la forme d'une injection intraveineuse. Après 2 heures, l'injection devrait être répétée avec la même dose. Ensuite, les intervalles entre les doses devraient être de 2 à 3 heures durant 24 à 48 heures, en fonction du type de l'intervention et de l'état clinique du patient. Lors d'interventions plus importantes, le traitement devrait être poursuivi pendant 6 à 7 jours, avec des intervalles entre les doses de 2 à 4 heures. Ensuite, les intervalles entre les doses peuvent être prolongés, pendant deux semaines supplémentaires, jusqu'à une durée entre 6 et 8 heures. Après des interventions chirurgicales importantes, la durée du traitement peut atteindre 2 à 3 semaines, jusqu'à la cicatrisation.
Hémophilie acquise
Dose et intervalles entre les doses
NovoSeven devrait être administré aussi vite que possible après le début des saignements. La dose initiale recommandée, de 90 µg par kg de poids corporel, est administrée sous forme d'injection intraveineuse de bolus. Si nécessaire, des injections complémentaires peuvent être réalisées après la dose initiale de NovoSeven. La durée du traitement ainsi que l'intervalle entre les injections dépendent du degré de gravité des saignements, ainsi que des interventions invasives ou chirurgicales.
L'intervalle initial entre les doses devrait varier entre 2 et 3 heures. Lorsque la poursuite du traitement est nécessaire, des intervalles entre les doses peuvent être successivement prolongés à 4, 6, 8 ou 12 heures après l'hémostase, aussi longtemps que l'on considère que la poursuite du traitement est indiquée.
Déficit du facteur VII
Dose et intervalles entre les doses
Pour le traitement d'hémorragies et pour la prévention des hémorragies lors d'interventions invasives et chirurgicales, on recommande une dose entre 15 et 30 µg par kg de poids corporel (i.v.) toutes les 4 à 6 heures, jusqu'à l'obtention d'une hémostase. La dose et les intervalles entre les doses doivent être déterminés individuellement pour chaque patient.
Thrombasthénie de Glanzmann
Dose et intervalles entre les doses
Pour le traitement d'hémorragies et pour la prévention des hémorragies lors d'interventions invasives et chirurgicales, on recommande une dose de 90 µg (fourchette des doses de 80 à 120 µg) par kg de poids corporel toutes les 2 heures (1,5 à 2,5 heures). Pour garantir une hémostase efficace, au moins trois doses devraient être administrées. Le mode d'administration recommandé est l'injection intraveineuse de bolus, étant donné qu'une perfusion continue n'est peut-être pas suffisamment efficace. Chez les patients atteints d'une thrombasthénie de Glanzmann, des cas de thromboembolies ont été rapportés.
Chez les patients non réfractaires au traitement, les thrombocytes sont le traitement de premier choix lors de la trombasthénie de Glanzmann.
Chez des patients hémophiles, la perte de sang lors d'une opération chirurgicale a pu être réduite à l'aide d'une administration supplémentaire d'antifibrinolytiques, tout particulièrement si l'opération chirurgicale a été réalisée dans une région muqueuse. De premières expériences ont montré que l'administration simultanée de NovoSeven et d'antifibrinolytiques est bénéfique et cliniquement sûre lors d'opérations chirurgicales mineures et majeures. On ne dispose pas encore d'études cliniques qui documentent ces bénéfices. De ce fait, des recommandations thérapeutiques avec des directives posologiques ne peuvent pas être données pour ces situations. Les antifibrinolytiques sont administrés pour protéger les caillots de fibrine contre une fibrinolyse locale normale physiologique. Des antifibrinolytiques (acide tranexamique) ont été injectés par voie intraveineuse à des patients traités avec NovoSeven juste avant l'intervention chirurgicale et puis de manière répétée toutes les 6 heures pendant les premières 24 heures postopératoires. Le traitement a été poursuivi en postopératoire pendant plusieurs jours.
Tests de laboratoire
La corrélation entre le temps de prothrombine (TP), le temps de thromboplastine partielle activée (TTPa) et les taux de facteur VII:C a été étudiée en laboratoire central. Aucune indication thérapeutique n'a pu être identifiée pour ces tests.
La surveillance par examens de laboratoire du traitement à NovoSeven n'est pas nécessaire. La posologie doit être déterminée en fonction du degré de gravité de l'hémorragie et d'après la réponse clinique à l'administration de NovoSeven.
Emploi
Administration de la solution d'injection
La reconstitution de NovoSeven se fait selon les indications mentionnées sous «Remarques concernant la manipulation» et le produit reconstitué est administré en bolus intraveineux en l'espace de 2 à 5 minutes.

2020 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home