ch.oddb.org
 
Analyses | Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Berinert®:CSL Behring AG
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsAfficher la Heatmapimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour 

Composition

Principe actif: Inhibiteur de la C1 estérase obtenu à partir de plasma humain.
Excipients: Glycine, chlorure de sodium, citrate de sodium.
Solvant: Aqua ad inject.: 10 ml.

Forme galénique et quantité de principe actif par unité

Poudre (lyophilisat blanc) et solvant pour la préparation d'une solution pour injection intraveineuse. 1 flacon pour injection de Berinert contient 500 unités internationales d'inhibiteur de la C1 estérase.
Les unités internationales sont définies (UI) selon le standard OMS actuel valable pour les préparations d'inhibiteur de la C1 estérase. Après dissolution avec 10 ml d'eau pour injection, la solution contient 50 UI d'inhibiteur de la C1 estérase/ml. Le taux de protéines totales dans la solution prête à l'emploi est de 5–8 mg/ml.

Indications/Possibilités d’emploi

Angio-œdème héréditaire (ancienne dénomination: œdème angioneurotique)
a.Thérapie d'une crise aiguë
b.Prophylaxie avant des interventions chirurgicales

Posologie/Mode d’emploi

Le traitement doit être effectué et supervisé par un médecin expérimenté dans le traitement de la déficience en inhibiteur de la C1 estérase.
Dose unitaire
20 unités internationales/par kg de poids corporel.
Posologie chez les enfants
Même posologie pour les adultes et les enfants.
L'injection peut être répétée en fonction de l'état clinique du patient.
Mode d'administration
La solution est injectée lentement par voie intraveineuse (i.v.), par exemple à l'aide d'une pompe à perfusion (4ml/min) ou pendant une période de 5 à 10 min.

Contre-indications

Hypersensibilité au principe actif ou à l'un des excipients suivant la composition. Capillary Leak Syndrome (CLS).

Mises en garde et précautions

Précautions
Les patients qui ont des réactions allergiques connues à la préparation recevront en prophylaxie des antihistaminiques et des corticostéroïdes.
Si des réactions de type allergo-anaphylactoïde se présentent, cesser immédiatement l'apport de Berinert (par ex. en interrompant la perfusion) et instaurer un traitement adéquat. Les mesures thérapeutiques dépendent du type et de la sévérité des effets secondaires. Suivre les directives médicales actuelles pour le traitement d'un choc.
Les patients ayant un œdème du larynx feront l'objet d'une surveillance toute particulière et il faut se tenir prêt à devoir agir en urgence.
Berinert a été employé à dose très élevée lors de tentatives de prévention ou de thérapie d'un «Capillary Leak Syndrome» (CLS), avant, pendant ou après une opération du cœur sous assistance d'un appareil cardiorespiratoire (indication et dosage non approuvés). Dans certains cas, on a rapporté la formation de thrombose, pouvant être mortelle. Cette administration est par conséquent contre-indiquée.
Berinert contient jusqu'à 486 mg de sodium (approx. 21 mmol/l) par 100 ml de solution. A prendre en considération pour les patients qui doivent suivre un régime pauvre en sel.
Traitement à domicile et auto-administration
Les données concernant l'utilisation de la préparation pour le traitement à domicile sont limitées.
Lors du traitement à domicile les risques d'une réaction d'hypersensibilité doivent être pris en compte.
La décision de traiter à domicile doit être prise au cas par cas par le médecin traitant. Le médecin doit s'assurer qu'une instruction adéquate est effectuée et que l'administration correcte est contrôlée régulièrement.
Sécurité virale
Berinert est produit à partir de plasma humain. Les mesures habituelles de prévention du risque de transmission d'agents infectieux par les médicaments préparés à partir de sang ou de plasma humain comprennent la sélection clinique des donneurs, la recherche des marqueurs spécifiques d'infection sur chaque don et sur les pools de plasma et l'inclusion dans le procédé de fabrication d'étapes efficaces pour l'inactivation/l'élimination virale. Cependant, lorsque des médicaments préparés à partir de sang ou de plasma humain sont administrés, le risque de transmission d'agents infectieux ne peut pas être totalement exclu. Ceci s'applique également aux virus inconnus ou émergents ou à d'autres types d'agents infectieux.
Les mesures mises en place sont considérées comme efficaces vis-à-vis des virus enveloppés tels que par ex. le virus de l'immunodéficience humaine (VIH), le virus de l'hépatite B (VHB) et le virus de l'hépatite C (VHC) ainsi que pour certains virus non enveloppés tels que par ex. le virus de l'hépatite A (VHA) et le parvovirus B 19.
Une vaccination préventive contre l'hépatite A et B sera recommandée aux patients qui reçoivent régulièrement des préparations d'inhibiteur de la C1 estérase produites à partir de plasma. Il est recommandé d'enregistrer le nom de la préparation et le numéro du lot lors de chaque administration de Berinert à un patient, pour établir un rapport entre le patient et le numéro du lot de la préparation.

Interactions

Aucune étude concernant les interactions médicamenteuses n'a été menée jusqu'à ce jour.

Grossesse/Allaitement

Grossesse
Berinert est un composant physiologique du plasma humain. Le nombre de données est limité, et d'après ces données, on ne peut pas en déduire qu'il y a une augmentation du risque sur la fécondité, sur le cours de la grossesse et sur le développement postnatal lors du traitement avec Berinert de la femme enceinte. Berinert ne peut être administré pendant la grossesse qu'en cas d'indications explicites.
Allaitement
On ignore si Berinert passe également dans le lait maternel. Un transfert de Berinert dans le lait maternel est cependant improbable en raison du poids moléculaire élevé. C'est pourquoi Berinert ne devrait être administré en période d'allaitement qu'après une évaluation approfondie du rapport bénéfice-risques de son utilisation.

Effet sur l’aptitude à la conduite et l’utilisation de machines

Aucune étude n'a été menée quant à l'effet sur l'aptitude à la conduite ou à l'utilisation de machines.

Effets indésirables

Les effets indésirables médicamenteux (EIM) suivants sont basés sur l'analyse de données post-marketing et sur la littérature scientifique. Pour la fréquence, les définitions standards suivantes ont été adoptées:
Très fréquents: ≥1/10;
fréquents: ≥1/100 à <1/10;
occasionnels: ≥1/1'000 à <1/100;
rares: ≥1/10'000 à <1/1'000;
très rares: <1/10'000 (cas individuels inclus).
Troubles du système immunitaire:
Rares: Réactions allergiques anaphylactiques (p.ex. tachycardie, hyper et hypotension, rougeur, urticaire, dyspnée, maux de tête, vertige, nausée).
Très rares: choc.
Troubles généraux et anomalies au site d'administration:
Rares: Fièvre et/ou réactions au site de ponction.

Surdosage

Aucun cas de surdosage n'a été rapporté.

Propriétés/Effets

Code ATC: B06AC01
Berinert est produit à partir de pools de plasma humain provenant de donneurs sains. L'information sur le dépistage des dons et des pools de plasma est décrite au chapitre «Mises en garde et précautions».
Le procédé de fabrication de Berinert comporte plusieurs étapes contribuant à l'élimination/l'inactivation des virus. Le traitement par la chaleur, de la préparation en solution aqueuse, pendant 10 heures à 60 °C, a été mis en place pour l'inactivation des virus.
Pour une information sur la sécurité virale, voir également le chapitre «Mises en garde et précautions».
Mécanisme d'action
L'inhibiteur de la C1 estérase est une glycoprotéine plasmatique avec un poids moléculaire de 105 kDa et un taux d'hydrate de carbone de 40%. Sa concentration dans le plasma humain est d'environ 240 mg/l. Outre le plasma humain, le placenta, les cellules hépatiques, les monocytes et les thrombocytes contiennent également de l'inhibiteur de la C1 estérase. L'inhibiteur de la C1 estérase fait partie du système inhibiteur serpin (Serine-Protease-Inhibitors) du plasma humain, comme par ex. l'antithrombine III, l'alpha-2 antiplasmine, l'alpha-1 antitrypsine et d'autres protéines.
Sous conditions physiologiques, en inactivant les composants enzymatiques C1s et C1r actifs, l'inhibiteur de la C1 estérase bloque la voie classique de l'activation de la cascade du complément. Les enzymes actifs forment un complexe avec l'inhibiteur dans une proportion de 1:1. De plus, l'inhibiteur de la C1 estérase est le plus important inhibiteur de l'activation de contact, dans la mesure où il bloque le facteur XIIa ainsi que ses fragments, et qu'il est, en dehors de l'alpha-2 macro-globuline, l'inhibiteur le plus important de la kallicréine plasmatique.
Lors d'angio-œdème héréditaire, l'effet thérapeutique de Berinert se forme en substituant l'activité de l'inhibiteur de la C1 estérase manquante.
L'angio-œdème héréditaire (non allergique) est, au niveau pathogénétique, dû à un déficit, à une absence ou à une synthèse défectueuse de l'inhibiteur de la C1 estérase. Il s'ensuit une activation incontrôlée de la cascade du complément avec libération de peptides vasoactifs, qui, selon les connaissances actuelles, sont responsables de la formation d'œdèmes. La létalité lors d'une crise aiguë (étouffements dus aux œdèmes du larynx) est relativement élevée. Une substitution par le Berinert inhibe l'activation de la C1 estérase et bloque ainsi la libération des facteurs qui augmentent la perméabilité et conduisent à un œdème. Par la substitution, l'angio-œdème héréditaire se réduit en quelques heures.

Pharmacocinétique

La préparation est appliquée par voie intraveineuse (i.v.) et elle est immédiatement disponible à une dose qui correspond à la concentration plasmatique.
Les propriétés pharmacologiques ont été évaluées auprès de 40 patients présentant un angio-œdème héréditaire (dont 6 patients en dessous de 18 ans). Parmi eux, il y avait 15 patients avec des crises fréquentes/graves qui recevaient un traitement prophylactique, ainsi que 25 patients avec des crises moins fréquentes/bénignes et sous traitement si besoin. Les données ont été collectées pendant un intervalle sans symptômes ou lors de troubles bénins.
La récupération médiane in vivo était de 86,7% (intervalle 54,0–254,1%). Comparativement, elle était plus élevée chez les enfants (98,2%, intervalle 69,2–106,8%) que chez les adultes (82,5%, intervalle 54,0–254,1%). Les patients souffrant d'attaques graves (101,4%) présentaient un taux de récupération in vivo plus élevé que les patients souffrant d'attaques bénignes (75,8%, intervalle 57,2–195,9%).
L'élévation moyenne de l'activité (médiane) était de 2,3%/UI/kg de poids corporel (PC) (intervalle 1,4–6,9%/UI/kg PC). Entre adultes et enfants, aucune différence significative n'a été décelée. Les patients souffrant de crises graves montraient une légère hausse de l'activité comparativement aux patients présentant des crises bénignes (2,9, intervalle 1,4–6,9 contre 2,1, intervalle 1,5–5,1%/UI/kg PC).
La concentration plasmatique maximale de l'activité de la C1 estérase a été atteinte sans différence significative entre les groupes de patients dans les 0,8 heures après l'administration de Berinert.
La demi-vie moyenne (médiane) était de 36,1 heures. Elle était légèrement plus courte chez les enfants que chez les adultes (32,9 contre 36,1 h), de même que chez les patients présentant des crises graves par rapport aux patients souffrant de crises bénignes (30,9 contre 37,0 h).

Données précliniques

Berinert contient comme substance active de l'inhibiteur de la C1 estérase. Il est dérivé du plasma humain et agit comme un constituant endogène du plasma. Les études de toxicité à dose unique de Berinert chez les rats et les souris et à doses répétées chez les rats n'ont montré aucun effet de toxicité.
Des études précliniques à doses répétées pour étudier la cancérogénicité et la toxicité sur la reproduction n'ont pas été entreprises parce qu'elles ne peuvent pas être raisonnablement exécutées chez les modèles animaux conventionnels en raison du développement des anticorps suivant l'administration des protéines humaines hétérologues.
Le test in vitro d'Ouchterlony et le modèle APC in vivo chez les cochons d'inde n'ont montré aucun nouveau déterminant antigénique avec Berinert après pasteurisation.

Remarques particulières

Incompatibilités
Aucune étude de compatibilité n'ayant été effectuée, ce médicament ne doit pas être mélangé à d'autres médicaments.
Stabilité
Berinert ne peut être utilisé au-delà de la date de péremption imprimée sur l'emballage et le récipient.
Remarques concernant le stockage
A conserver à une température ne dépassant pas 30 °C. Ne pas surgeler. Conserver le flacon dans l'emballage extérieur à l'abri de la lumière. En ce qui concerne la stabilité de la solution prête à l'emploi, voir sous «Remarques concernant la manipulation». Tenir les médicaments hors de portée des enfants!
Tout produit non utilisé ou déchet doivent être éliminés conformément à la réglementation en vigueur.
Remarques concernant la manipulation
Préparation de la solution:
Instructions générales:
·La solution doit être limpide ou claire. Après filtration/prélèvement (voir ci-dessous), le produit reconstitué doit être inspecté visuellement afin de mettre en évidence la présence de particules de matière ou un changement de coloration avant son administration.
·Des solutions troubles ou des solutions contenant un résidu (précipités/particules) ne doivent pas être utilisées.
·La reconstitution et le prélèvement doivent être effectués en conditions aseptiques. Utiliser pour cela uniquement la seringue fournie dans l'emballage.
Préparation:
Amener le solvant à la température ambiante. Retirer les capuchons protecteurs des flacons puis nettoyer les bouchons à l'aide d'une solution antiseptique; laisser sécher avant l'ouverture du dispositif de transfert («Mix2Vial™»).

1. Ouvrir l'emballage du dispositif «Mix2Vial» en retirant l'opercule. Ne pas enlever le «Mix2Vial» de l'emballage.

2. Placer le flacon de solvant sur une surface plane et propre, et le maintenir fermement. En tenant le dispositif «Mix2Vial» à travers son emballage, pousser l'extrémité bleue tout droit à travers le bouchon du flacon de solvant.

3. Retirer avec précaution l'emballage du dispositif «Mix2Vial» en tenant les bords et en tirant verticalement vers le haut. Bien s'assurer que vous avez retiré seulement l'emballage et que le dispositif «Mix2Vial» est resté bien en place.

4. Poser le flacon du produit sur une surface plane et rigide. Retourner l'ensemble flacon de diluant-dispositif «Mix2Vial» et pousser la partie transparente de l'adaptateur tout droit à travers le bouchon du flacon de produit. Le solvant coule automatiquement dans le flacon de poudre.

5. En maintenant la partie produit reconstitué d'une main et la partie solvant de l'autre, séparer les flacons en dévissant le dispositif «Mix2Vial» avec précaution. Jeter le flacon de solvant avec la partie bleue attachée de l'adaptateur «Mix2Vial».

6. Remuer délicatement le flacon de produit avec la partie transparente de l'adaptateur attaché dessus jusqu'à ce que la substance soit totalement dissoute. Ne pas secouer.

7. Remplir d'air une seringue stérile vide. Utiliser pour cela uniquement la seringue fournie dans l'emballage. Tout en maintenant verticalement le flacon du produit reconstitué, connecter la seringue au Luer Lock du dispositif «Mix2Vial». Injecter l'air dans le flacon du produit.

Aspiration de la solution dans la seringue:

8. Tout en maintenant le piston de la seringue appuyé, retourner l'ensemble et prélever la solution dans la seringue en tirant lentement sur le piston.

9. Une fois la solution transférée dans la seringue, tenir le corps de la seringue fermement (en maintenant le piston de la seringue dirigé vers le bas) et déconnecter la partie transparente de l'adaptateur «Mix2Vial» de la seringue.

Après reconstitution, la stabilité physico-chimique a été démontrée pendant 48 heures à la température ambiante (max. 30 °C). . D'un point de vue microbiologique, et étant donné que Berinert ne contient aucun agent conservateur, le produit mis en solution devrait être utilisé immédiatement après ouverture. Si on ne peut le faire, il ne doit pas être conservé au-delà de 8 heures à température ambiante. Le produit mis en solution ne peut être conservé que dans le flacon.

Numéro d’autorisation

51950 (Swissmedic).

Présentation

Berinert (B)
1 flacon contenant la substance lyophilisée (500 U).
1 flacon contenant 10 ml d'eau pour injection.
1 dispositif de transfert 20/20
1 set d'administration (carton intérieur):
1 nécessaire de ponction veineuse
2 tampons imbibés d'alcool
1 pansement non stérile
1 seringue à usage unique

Titulaire de l’autorisation

CSL Behring AG, Bern.

Mise à jour de l’information

Novembre 2018.

2018 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home