ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur [18F]FDG-FR:Posimed Radiopharm AG
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsAfficher la Heatmapimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour 

Composition

qualitative et quantitative
a. Principe actif :
2-[18F]Fluor-2-desoxy-D-glucose, (2-[18F]FDG)
Quantité de principe actif : 1,077 – 10,77 ng/ml
Radionucléide : [18F]Fluor
b. Excipients :
eau pour préparations injectables
citrate de sodium dihydraté 9 mg/ml
disodium hydrogène citrate 1,57 mg/ml
Spécifications
Radionucléide : [18F]Fluor
Forme galénique : solution injectable apyrogène
Concentration: 500 – 5000 MBq/mL
Pureté radionucléidique : > 99 %
Pureté radiochimique > 95 % 2-[18F]FDG
Date et heure de calibration : à la mise en flacon
Durée de conservation : 10 heures à compter de la mise en flacon
pH : 5 – 7

Forme galénique et quantité de principe actif par unité

Indications/possibilités d’emploi

1 ml solution injectable contient une activité comprise entre 500 et 5000 MBq au moment de la calibration.
Indications thérapeutiques
Le fluorodésoxyglucose [18F]FDG-FR est destiné à un usage diagnostique par tomographie d´émission de positons (TEP). Il est utilisé dans le cadre de l’exploration des dysfonctionnements du métabolisme de certains organes ou tissus et en particulier pour les applications documentées suivantes :
Oncologie
Tumeurs cérébrales et de la sphère ORL
Caractérisation des nodules pulmonaires
Lymphomes
Stadification des cancers colorectaux, du mélanome, du cancer du sein et des tumeurs hépatiques.
Neurologie
Caractérisation du métabolisme glucidique cérébral dans le cas de troubles cognitifs ou de maladies neurologiques, par exemple,
1. le diagnostic étiologique des dégénératives du système nerveux central
2. la localisation des foyers épileptogènes lors de l´évaluation préchirurgicale
Cardiologie
Evaluation de la viabilité myocardique
Diagnostic des atteintes inflammatoires myocardiques

Posologie/mode d’emploi

L’activité habituellement recommandée chez l’adulte est comprise entre 150 et 370 MBq en fonction de la masse corporelle du patient, l´indication et le type de caméra utilisée.
Chez l´enfant et l´adolescent les activités à administrer sont calculées comme une fraction des activités administrées chez l´adulte. Nous recommandons l´emploi d´un facteur de réduction des activités comme indiqué dans le tableau ci-dessous et issu des recommandations de l´EANM (European Pediatric Task Group).

3 kg = 0.10

22 kg = 0.50

42 kg = 0.78

4 kg = 0.14

24 kg = 0.53

44 kg = 0.80

6 kg = 0.19

26 kg = 0.56

46 kg = 0.82

8 kg = 0.23

28 kg = 0.58

48 kg = 0.85

10 kg = 0.27

30 kg = 0.62

50 kg = 0.88

12 kg = 0.32

32 kg = 0.65

52 - 54 kg = 0.90

14 kg = 0.36

34 kg = 0.68

56 - 58 kg = 0.92

16 kg = 0.40

36 kg = 0.71

60 - 62 kg = 0.96

18 kg = 0.44

38 kg = 0.73

64 - 66 kg = 0.98

20 kg = 0.46

40 kg = 0.76

68 kg = 0.99

Dans le cas d´explorations corps entier en oncologie des activités administrées plus importantes peuvent être nécessaire, à savoir 4 – 7 MBq/kg de masse corporelle [EANM: FDG-PET, Procedure Guidelines for Tumor Imaging].
Dans le cas de l´imagerie cérébrale une attention particulière doit être portée au mode d’acquisition. Des activités de 5 – 10 MBq/kg de masse corporelle sont recommandées pour les acquisitions en mode 2D, des activités de 2 – 4 MBq/kg en mode 3D. Pour les nouveau-nés une activité minimale de 10 MBq est requise [Guideline for Brain Imaging using [18F]FDG].
Mode d´administration
Le [18F]FDG-FR doit être administré lentement de manière strictement intraveineuse. De manière à limiter les artéfacts lors de l’acquisition et l´irradiation locale il faudra veiller à ce qu´aucune extravasation ne survienne lors de l´injection (voir également la rubrique Mise en garde et précautions d´emploi).
L’activité du [18F]FDG-FR doit être mesurée avec un activimètre avant son injection. Cette dernière peut être diluée dans une solution physiologique saline sur avis médical [Par exemple, il peut être prélevé un volume de 0,3 ml d´une solution de [18F]FDG-FR avec une concentration initiale de 1000 MBq/ml. Le prélèvement sera complété avec une solution physiologique saline jusqu’à obtenir un volume de 1ml pour l´injection].
Préparation et surveillance du patient
Voir la rubrique Mise en garde et précautions d’emploi.
Acquisition des images
Elle débute généralement 45 à 60 Minutes après l´injection du [18F]FDG-FR.
Dosimétrie / Exposition aux rayonnements
Les doses de rayonnement absorbées par les patients sont regroupées dans le tableau suivant ; elles sont exprimées par unité d’activité injectée (µGy/MBq) (d´après Radiation dose to patients from Radiopharmaceuticals, CIPR n°.106).

´

Adultes

15 ans

10 ans

5
ans

1
an

Surrénales

12

16

24

39

71

Vessie

130

160

250

340

470

Surfaces osseuses

11

14

22

34

64

Cerveau

38

39

41

46

63

Poitrine

8,8

11

18

29

56

Tractus digestif :

 

 

 

 

 

Estomac

11

14

22

35

67

Intestin grêle

12

16

25

40

73

C. ascendant

12

15

24

38

70

C. desc.

14

17

27

41

70

Cœur

67

87

130

210

380

Reins

17

21

29

45

78

Foie

21

28

42

63

120

Poumons

20

29

41

62

120

Muscles

10

13

20

33

62

Œsophage

12

15

22

35

66

Ovaires

14

18

27

43

76

Pancréas

13

16

26

40

76

Moelle rouge

11

14

21

32

59

Peau

7,8

9,6

15

26

50

Rate

11

14

21

35

66

Testicules

11

14

24

37

66

Thymus

12

15

22

35

66

Thyroïde

10

13

21

34

65

Utérus

18

22

36

54

90

Autres organes

12

15

24

38

64

Dose efficace par unité d’activité injectée
[µSv/MBq]

19

24

37

56

95

Pour le fluorodésoxyglucose [18F]FDG-FR, la dose efficace résultant de l’administration d’une activité de 350 MBq est d’environ 7 mSv (pour un patient de 70 Kg).

Contre-indications

Hypersensibilité á la substance active ou à l´un des excipients.

Mises en garde et précautions

Avant l´administration de [18F]FDG-FR une mesure de la glycémie doit être effectuée. Il est recommandé de laisser une voie veineuse en place et d’assurer une surveillance constante du patient tout au long de la procédure diagnostique.
Dans le cas de l´exploration de la viabilité myocardique et en raison de l´influence de l´insulinémie sur la captation myocardique du traceur, il est recommandé une charge glycémique orale de 50 g environ 1 heure avant injection.
Pour les patients diabétiques non équilibrés la correction de la glycémie pourra se faire le cas échéant par l´intermédiaire d´un clamp euglycémique hyperinsulinique (administration concomitante d´insuline et de glucose).
Pour les indications neurologiques et oncologiques le patient doit être à jeun mais bien hydraté (les volumes de boissons non sucrées ne doivent pas être limités). L’absorption de glucose dans les cellules biologiques est limitée (cinétique de "saturation") ; pour optimiser au maximum cette absorption il est recommandé de maintenir un jeûne dans les 12 heures précédant l´examen. En raison d´une réduction importante de la captation du traceur dans le cerveau ou les lésions tumorales en cas d´hyperglycémie, le [18F]FDG-FR ne devrait pas être administré à un patient présentant une glycémie supérieure à 150 mg/dl au moment de l´injection.
Le métabolisme cérébral du glucose dépend de l'activité du cerveau ; il est recommandé avant tout examens neurologique d’observer une période de relaxation dans une pièce calme, dans la pénombre et avec un bruit de fond minimal afin de limiter l´influence des stimuli extérieurs.
L´acquisition des images devra être effectuée dans les deux ou trois premières heures après l'injection. Si nécessaire l´acquisition des images pourra être répétée dans un délai court.
Les performances diagnostiques du [18F]FDG-FR n´ont pas été démontrées pour la caractérisation tumorale ou la localisation de foyers épileptogènes chez le patient diabétique pour lequel il existe un risque de captation réduite du traceur pouvant conduire à des faux négatifs.
Chez les enfants et les adolescents nous vous rendons particulièrement attentifs à l´évaluation des indications pour lesquelles le bénéfice en terme d´informations diagnostiques doit être supérieur aux risques liées à l'exposition aux rayonnements ionisants.
De même une évaluation stricte des indications est nécessaire chez l´insuffisant rénal pour lequel une exposition accrue aux rayonnements est attendue.
Une attention particulière et de strictes mesures de radioprotection doivent accompagner l´utilisation des sources radioactives non scellées de manière à maintenir à un niveau aussi faible que possible l’exposition aux rayonnements du patient et du personnel. L´administration du radiopharmaceutique est exclusivement sous la responsabilité du médecin nucléaire. Les explorations nécessitant l´administration du [18F]FDG-FR ne sont indiquées que lorsque les bénéfices cliniques escomptés sont supérieurs aux risques liés à l'exposition aux rayonnements ionisants. Dans tous les cas, l'administration doit avoir lieu dans le respect des règles de radioprotection.
Le patient doit être informé de l’importance des mictions régulières avant après l'examen pour minimiser l'irradiation du tractus urinaire.

Interactions

Il n’existe à l´heure actuelle aucune donnée montrant que la distribution dans l´organisme du [18F] FDG-FR peut être modifiée par d'autres substances.
Il est recommandé de prendre en considération que toute thérapie modifiant la glycémie est susceptible d´entrainer une modification de la fixation du glucose marqué.
Les processus inflammatoires peuvent également conduire à des résultats faux positifs, le recueil d´une anamnèse minutieuse avant l´examen est recommandé.
La fixation splénique et au niveau des organes hématopoïétiques du [18F] FDG-FR est augmentée dans les jours qui suivent l'administration de facteurs de stimulation de l´hématopoïèse (CSF) ; il conviendra d´en tenir compte lors de l´interprétation des images. Un délai minimal de 5 jours entre administration des facteurs de stimulation et le [18F] FDG-FR est susceptible de réduire ces effets.
Pour les indications en neurologie, un traitement concomitant par antiépileptiques ou benzodiazépines est également à prendre en considération lors de l´interprétation des images.

Grossesse, allaitement

Il n’y a pas de donnés cliniques concernant l’utilisation du [18F]FDG-FR chez la femme enceinte. Les examens impliquant l’administration de substances radioactives occasionnent une exposition du fœtus aux rayonnements chez la femme enceinte ; il convient de s’informer quant à une éventuelle grossesse avant toute administration à une femme en âge de procréer. Le [18F]FDG-FR ne devrait pas être administré pendant la grossesse, sauf si les bénéfices cliniques escomptés dépassent le risque pour le fœtus.
En cas d’administration en cours de grossesse, l´exposition au fœtus pourrait être estimée comme suit :
-Dose absorbée au cours du premier trimestre : 22 µGy/MBq
-Dose absorbée au cours des deuxième et troisième trimestres 17 µGy/MBq
Le [18F]FDG-FR est excrété dans le lait maternel. Avant administration à une mère allaitante, il convient de déterminer si le report de l’examen à une date postérieure à la fin de la période d’allaitement peut se justifier. Dans le cas contraire l’allaitement doit être interrompu au minimum au cours des 12 heures qui suivent l’injection radioactive. Le lait tiré au cours de cette période devra être jeté.
Afin de limiter l’exposition aux rayonnements de l´enfant, il conviendra que la mère limite les contacts directs durant les 12 premières heures suivant l’injection.

Effet sur l’aptitude à la conduite et l’utilisation de machines

Les effets sur l’aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines n’ont pas été étudiés.

Effets indésirables

L´utilisation à des fin diagnostiques du [18F]FDG-FR entraine l´injection de petites quantités de désoxyglucose. Aucun effet indésirable n’a été observé à ce jour.

Surdosage

Un surdosage au sens pharmacologique du terme n’est pas à craindre après injection des activités diagnostiques requises.
Toutefois, en cas de surdosage dans l´administration de [18F]FDG-FR, l´exposition du patient aux rayonnements pourra être réduite en augmentant l’élimination du radiopharmaceutique par la stimulation de la diurèse et les mictions fréquentes.

Propriétés/Effets

Classe pharmacothérapeutique : produits radiopharmaceutiques à usage diagnostique pour la détection de tumeurs. Code ATC: V09 IX 04
Mécanisme d‘action
Le fluor-18 est un produit de cyclotron dont la demi-vie physique est de 109,8 minutes. Il disparait progressivement par décroissance radioactive en se transformant en oxygène-18. Cette transformation s’accompagne de l´émission de positons (97 %) d´une énergie maximale de 633 keV. A l´issue d´une annihilation d´une paire de positron / électron dans le milieu sont émis deux photons gamma d´une énergie de 511 keV utilisés pour la localisation et les mesures de diagnostiques.
Le 2-[18F]Fluor-2-desoxy-D-glucose est un analogue glucidique qui s’accumule dans toute les cellules qui utilisent le glucose comme source d‘énergie et en particulier dans les cellules tumorales qui présentent une avidité accrue.
Pharmacodynamie
Aucune activité pharmacodynamique n´a été montrée pour le 2-[18F]Fluor-2-desoxy-D-glucose aux concentrations utilisées en routine clinique.

Pharmacocinétique

Après injection intra-veineuse, le 2-[18F]Fluor-2-desoxy-D-glucose passe rapidement du compartiment sanguin aux espaces extracellulaires. Il est transporté activement au travers des membranes cellulaires de manière analogue à celle du glucose. Il subit une étape de phosphorylation le transformant en fluorodésoxyglocose-(18F)-6-phosphate. Il reste ensuite captif de la cellule s’accumule progressivement. Ce mécanisme de "trapping" ou piégeage cellulaire est effectif plusieurs heures, la déphosphorylation par les phosphatases intracellulaires se produisant de façon plus lente.
La rétention corps entier du traceur peut être estimée par une fonction multi-exponentielle. La captation myocardique représente environ 3 % de l’activité injectée après 40 minutes. La distribution du 2-[18F]Fluor-2-desoxy-D-glucose dans un cœur sain est généralement homogène, toutefois des différences locales pouvant atteindre jusqu’à 15 % (en particulier dans le septum interventriculaire) ont été rapportées. La pathologie ischémique myocardique est aussi susceptible de moduler cette captation.
Le 2-[18F]Fluor-2-desoxy-D-glucose traverse la barrière hémato-méningée. Son élimination se fait par voie urinaire.

Données précliniques

Dans le cadre d’expériences de toxicité aiguë effectuées sur des animaux de laboratoire, aucune toxicité imputable à la substance n’a pu être démontrée chez le chien pour des administrations de doses 50 fois supérieures à la dose recommandée chez l´homme. Aucune toxicité n´a été démontrée chez la souris pour des doses 1000 supérieures à celles recommandées chez l´homme.
En raison de son usage diagnostique et l’administration intraveineuse unique de 1,5 ng, aucune recherche sur la toxicité chronique, les effets mutagènes et cancérogènes du [18F]FDG-FR n´ont été effectués.

Remarques particulières

Incompatibilités
Les préparations en vue de l´injection doivent être diluées si besoin uniquement avec des solutions physiologiques salines (NaCl 0,9 %). D´autres substances actives ou médicaments ne doivent pas y être mélangés.
Exigences légales
Le transport du [18F]FDG-FR ne peut être effectué que par des entreprises spécialisées dûment autorisées. Le radiotraceur ne peut être utilisé par du personnel qualifié et uniquement dans le cadre d´une utilisation pour le patient dans le respect des indications prescrites et de la forme galénique.
Mise en garde liée à la radioprotection
Les produits pharmaceutiques radioactifs ne peuvent être réceptionnés, manipulés et administrés que par les personnes autorisées et ce uniquement dans les zones prévues à cet effet. La manipulation et l’application de ces produits sont soumises au contrôle exercé par l’organisme de régulation compétent et / ou à l’obtention des autorisations requises en Suisse.
Tout risque de contamination par des substances radioactives issues du patient doit être évité.
Durée de conservation
10 heures à partir de la date et de l´heure de calibration
Précautions particulières de conservation
Le conteneur tout comme le conteneur d'expédition peuvent être stockés dans des locaux agréés conformément aux réglementations locales, être traitées ou éliminées.
Jusqu'à utilisation et prélèvement de la première dose au patient le conteneur peut être stocké à température ambiante (15 - 25 ° C). Après ouverture il doit être stocké au réfrigérateur (2 - 8 ° C). Le produit ne contient aucun agent de conservation. Des conditions d'asepsie doivent être respectées lors du prélèvement de chaque nouvelle dose du flacon ; en particulier il est recommandé d’utiliser un agent désinfectant approprié avant chaque nouvelle ponction de l’opercule.

Numéro d'autorisation

55 758

Présentation

Le [18F]FDG-FR est conditionné dans des flacons d´un volume de 15 ml. Les concentrations volumiques sont comprises entre 500 et 5000 MBq/ml. L'activité totale varie en fonction de l’activité commandée par le client en MBq avec une tolérance maximale de ± 5%. La date et l´heure de calibration correspondent à celle de mise en flacon ; elles sont indiquées sur l´étiquette se trouvant sur l´emballage extérieur.
Catégorie pour la vente : A

Titulaire de l'autorisation

Posimed Radiopharm, Spitalgasse 9, 3011 Bern

Mise à jour de l’information

Mai 2009

2021 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home